Test produit : le livre photo

Je ne sais pas vous, mais de mon côté je viens de retrouver une pile d’albums photo qui doit bien atteindre son petit mètre de haut. Sans aucune cohérence, plein de photos qui sont en train de s’abimer… le pied.
C’est une chose.
D’un autre côté et suite à l’avènement du numérique j’ai un disque dur amovible qui contient bien quant à lui sa bonne petite demie douzaine de milliers de photos de coolpix, powershot, EOS et cie…
D’où une certaine interrogation : que faire de tout cela ??
Car on est bien d’accord que c’est immontrable en l’état. Ou alors si, mais au risque de faire s’endormir la pauvre victime sommée de s’extasier sur nos photos d’Indonésie. On a bien tenté le best of sur CD, mais il faut pour cela un PC, bien orienté pour tout le monde, etc… et y’a pas, ça ne vaudra jamais un tirage.

Cela fait donc un temps certain que j’avais en tête l’idée de tester les fameux livres photos. Vous savez, vous faites une sélection de vos meilleurs clichés (on est bien d’accord que cette étape est souvent bloquante…), les légendez et hop. Ca prend moins de place qu’un album, c’est plus joli, ça se montre facilement. Bref, du tout bénèf.
Et comme souvent dans ces cas là : on procrastine.

Alors forcément quand je reçois un mail me proposant de tester les nouveaux livres photo de Photoservice, et bien c’est le moment où jamais !
Photoservice a donc suivi l’air du temps et se met au développement en ligne.
Allons donc pour le livre Prestige paysage 24 pages.
Alors déjà, notez que pour un livre 24 pages, une cinquantaine de photos : c’est bien. Cela permet de faire des mosaïques et d’en laisser certaines pleine page.

Il convient déjà comme sur tous les sites, d’uploader vos photos. Sur ce point je n’ai pas trop accroché avec leur système, mais bon.
La mise en page ensuite : là je dis bravo, très intuitive, beaucoup de possibilité, on peut retailler, recadrer toutes les photos, les légender. Des possibilités quasi infinies ! Y’a pas, on prend beaucoup de plaisir à le faire.

Le résultat maintenant :
Alors déjà, pour la livraison, soit on choisit livraison à domicile, soit en boutique Photoservice. Et pour la livraison à domicile, cela fait penser à la Redoute voyez, genre vous avez oublié que vous aviez passé commande quand vous finissez ENFIN par recevoir le bidule… genre 3-4 semaines donc, peut mieux faire.

Le produit en lui même :
– les plus : belle qualité du papier et du rendu des photos, rendu fidèle de la composition faite sur le site.

– les moins : la couverture !!! il s’agit d’un rabat sur une bête couverture en carton, donc déjà bof. Mais de plus elle baille car elle est 2 fois trop grande. Ajouter à cela son extrème fragilité, à la manière du papier photo brillant traditionnel, vos garderez ad vitam les empreintes digitales de tous ceux qui ont eu en main le bidule.

Mais tout de même, le livre photo, je maintiens : c’est bien.
Et pour vous en convaincre je vous propose de gagner un code vous offrant ce livre (Prestige paysage 24 pages) d’une valeur de 35 euros. Il y aura 3 gagnantes. Comme d’habitude, j’ai tiré au sort 3 numéros de 1 à 75, les commentaires portant ce numéro gagnent. Pas plus de 3 com’s par personne 😉

Rubrique à brac *

Titre en totale phase avec mes connexions neuronales et l’état actuel de la maison.

Car voyez, après les cartons stockés en France, le container chinois, c’est la caisse mexicaine qui vient de débarquer. Et par caisse j’entends 5 bons mètres cubes. Si on rajoute les 12m3 français et les 18 chinois, c’est bien simple, je remplis sans aucun vide l’appartement standard parisien.
De plus, chaque expatriation se voyant commencer par deux valises seulement et nécessitant l’achat du nécessaire à chaque fois, voici quelques constatations symptomatiques :

– Je viens de déballer ma QUATRIEME planche à découper.
– J’ai compté onze parures complètes de draps, ONZE.
– J’ai rempli un coffre COMPLET de serviettes de toilette.
– Ce qui me fait dire qu’on en a pour NOTRE VIE ENTIERE, du linge de maison. Et je ne sais pas pourquoi mais l’idée de ne plus avoir – JAMAIS – à racheter de linge de maison, je trouve ça un peu flippant.
– Marrant, y’avait aussi un tupperware complet de croquettes pour chat (elles sont encore bonnes, le container n’ayant mis « que » 4 mois, le Microbe s’est jeté dessus comme la gale sur la tête d’un pouilleux, faut dire qu’on les trouve pas en France, celles là)
– On a retrouvé notre lit américain en 150. Qui passait pas l’escalier. Ce qui a valu un atelier découpage-tronçonnage-remontage au Zhom et à son paternel (qu’est-ce qu’on s’amuse…)
– Les 3/4 de nos appareils électriques sont pourvus de fiches plates. Et on n’a que 2 adaptateurs.
– Avez-vous déjà essayé de monter une antenne française sur un lecteur DVD chinois sur un amplificateur français sur une télé mexicaine, hum ? Et ben je vous conseille pas.
– En même temps on n’a aucun problème pour lire les DVDs des zones 1, 2 et 6

* : les plus érudits d’entre vous auront noté la référence littéraire.. **
** : littéraire… Gotlib….

Note : demain si vous le voulez bien : un nouveau concours !

Baptême de ventes presse…

Quelle frénésie de shopping la semaine dernière… Alors que je me rendais sur Paris pour la fameuse soirée (que oui les photos et le compte rendu vont viendre… enfin dès que j’aurais des photos à partager…) j’ai fait imprimer au Zhom à son boulot un zillion de scan d’invitations de ventes presse. Que voulez-vous, c’est la saison. C’est même aujourd’hui que cela bat son plein d’ailleurs.

J’ai donc commencé entre deux RV, par une virée au déstockage Chloé, à l’espace Twin 7 (fini pour cette fois-ci, mais il paraît que c’est récurrent alors autant donner l’adresse : 8 rue Jean-Pierre Timbaud, dans le 11ème). Presque plus de choix en chaussures, mais à 140 euros au lieu de 435, comment vous dire mon état quand je suis tombée sur l’ultime paire de ce modèle.. à ma taille :

Et les sacs… TOUS les sacs, à genre 60-70 % de réduc. Ce qui nous fait du Paddington à 500 euros ou du Silverado à 400. Un poing, je me suis mangé. Parfaitement. (pfff pfff, d’t’façon, sont trop lourds, ces sacs Chloé…)

Lire la suite

Qui n’a pas encore ses spartiates ??

On est bien d’accord que le top est de se munir de K-Jacques. On connaissait également l’ersatz Les Tropéziennes. Et bien dans la veine des sandales qui le font, mais à coût moindre, il y a également « Ose tes pensées« .

Et figurez-vous qu’il y a en ce moment même une vente sur le site Chic Dressing. Entre 30 et 40 euros en moyenne pour de bien jolis modèles :

Pour toute commande, n’oubliez pas de rentrer le code « microbe«  (ça c’est du code reduc personnalisé, on ne rit pas au fond, je vous parie mon bonnet que je vais être number 1 google sur les requêtes microbiennes…) pour avoir les frais de port gratuits 😉

Et si envie de parrainage il y a, vous pouvez user de walinette(at)hotmail.com (mais remarquez que ce n’est point nécessaire pour s’inscrire)

PS : et maintenant on prie pour que mes pieds de bouddha rentrent dans le modèle Parama, j’aime bien mes André à boucles, mais voyez, en tant que bonne représentante du sexe féminin, j’aime bien varier les plaisirs…

Note : billet écrit en partenariat avec Chic Dressing

Moi j’aime pô les gamins….

Yep, et ceux qui me connaissent un tant soit peu sont particulièrement au courant de cet état de fait : je n’aime pas les enfants, et encore moins les bébés.
Totalement dépourvue de cet instinct qui fait courir les filles en direction de la moindre poussette et les fait éructer des « gouzi-gouzi, il est trop mignon »…

Chose que je suis totalement capable de faire par ailleurs lorsqu’il s’agit de chat.

Je n’ai bien évidemment jamais fait de baby-sitting. Et encore moins changé une couche. La punition suprême est de me flanquer un gosse dans les bras. Je reste alors totalement muette et paralysée, incapable d’imaginer ce que je pourrais faire de cette chose.
En même temps les gosses me le rendent bien.

Et pourtant….

« Expulsion » (comme ils disent dans le milieu médical) prévue le 28 novembre prochain.
Moi je dis qu’on va bien se marrer….

PS : je précise que – malgré les apparences – il ne s’agit pas d’un accident, mais d’une situation toute à fait voulue. Appelez-moi maso si vous le souhaitez…

Bon plan : Redoute, Liberty et spartiates…

Et bien, je suis rentrée de mes 2 jours sur Paris crevée, mais CRE-VEE.

C’était bien sûr pour organiser et profiter de la première soirée du forum VIB, mais une virée à Paris sans shopping ne serait pas non plus vraiment complète. Surtout quand on sait que vendredi-samedi avaient lieu un déstockage Chloé et la Vente Presse Isabel Marant.
Mais laissez-moi récupérer un peu et je vous fais du billet plus construit sur tout ça.

Et pour faire patienter je voulais vous donner quelques pistes pour un look très réussi à moindre prix. Spécial non-parisiennes je vous rassure.

Ca se passe chez La Redoute et on va fouiller un poil dans les Aubaines. Et là : POF, sur quoi on tombe ? hum ? La fameuse veste army à paillettes E2, portée à toutes les sauces par nos fashion références Punky et Bali, 12 euros au lieu de 120. Il reste du 36-38 et 40. Je dis ça, je ne dis rien.
Aubaines toujours avec une chemise Cacharel en joli Liberty qui va bien, 7 euros au lieu de 70.
Et pour finir, les TTBA (les soldes avant les soldes quoi…) avec une paire de spartiates à talons en cuir naturel, moins de 20 euros au lieu de 50.

Et petite astuce pour ne pas avoir de frais de port, vous mettez un article AM/PM dans votre panier (genre ces deux photophores) et vous rentrez le code 73245.

Dans la peau d’un homme….

Je ne sais si c’est mon billet sur les petites manies et le point numéro 6 qui me vaut ça.. mais il y a deux jours j’ai reçu un mail d’une copine m’informant d’un nouveau produit arrivé sur le marché et susceptible de faire un billet sur ce blog.
Soit.

Il s’agit donc d’un outil révolutionnaire pour nous les femmes et dont il me semble avoir vu une version papier-jetable-brésilienne (!) il y a quelques années.
Je vous présente donc le Whiz Freedom, je cite « orientateur d’urine pour femme ». Ce qui vous le comprendrez aisément grâce au schéma ci dessous permet à nous les femmes de faire pipi comme un homme.

Quoi que l’intérêt de sans servir à la maison.. hum… si la lunette de vos toilettes est douteuse il faudrait peut être faire quelque chose.
En vente ici pour la modique somme de 24,99 euros, je vous recommande particulièrement la vidéo qui suit le descriptif produit.

Ceci étant dit, je me pose la question : « se range facilement dans un sac ». Moui… mais après usage ?? Et ça tient ça avec le zillion de merdouilles qu’on veut nous faire trimballer, crochets de sacs et cie ? sont de mèche avec les kinés pour la scoliose ?

Je raille, je raille… mais pour le fun j’essaierais bien (surtout que franchement quand on voyage genre en Chine – au hasard – je pense que ça peut sauver la mise… Sans parler de l’arrêt pipi en urgence entre les 2 portières de la voiture.. bref).
Pis y’a moyen de faire de bonnes blagues aussi (ahem…)
Mais de là à l’avoir toujours sur soi :-/

Test produit : l’épilateur Panasonic.

Il y a quelque temps de cela, BuzzParadise m’a fait parvenir le nouvel épilateur soit disant révolutionnaire de chez Panasonic. Un truc :

1 : sans fil
2 : à trois têtes
3 : qui s’utilise sous l’eau

Donc là je dis banco. On est suffisamment gavée de pub pour les rasoirs pour homme (toujours plus de lames : 3, 4 non maintenant on est à 5 ! mais quand vont-ils s’arrêter ?? et toujours plus révolutionnaires !) pour apprécier un effort de nouveauté du côté de nos ustensiles à nous. Sérieux, compter le ratio pubs de rasoirs/épilateurs tiens. En même temps la durée de vie n’est pas la même, 10 ans en moyenne selon mon expérience perso et mes Silkepil…

De plus, en quasi 20 ans d’épilation, la seule révolution que j’ai pu observer est le passage du ressort qui tourne version Epilady. Ze engin de torture par excellence. Surtout pour débuter : dites pas non, il avait trouvé le moyen de se coincer dans mes poils… Aux pinces qui tournent. On en est toujours là d’ailleurs.

Le Panasonic donc, Wet&Dry ES2067, son petit nom que c’est. Rechargeable, genre 30min / 1 h d’autonomie qui disent, avec 3 têtes interchangeables : celle à 3 pinces pour les jambes, une simple pour le maillot et les aisselles et un rasoir. J’arrête là le descriptif, je ne suis pas Pierre Bellemare non plus.
A utiliser sous la douche, avec la jambe mouillée/savonnée, comme ça : ça ne fait pas mal du tout.
Certe.
Ca ne fait pas mal.
Le problème est que ça n’épile pas non plus.
Dont acte.
Et ce qui est génial c’est que comme la jambe est mouillée savonnée et que perso j’ai pas un spot 100W dans ma douche, et bien on ne le voit que quand on a fini. Que ça n’a pas épilé.

Alors je veux bien que la longueur de poil optimale doit être entre 1 et 2 mm pour garantir un bon fonctionnement. Mais comme cela fait comme je vous le dis entre 15 et 20 ans que je m’épile, j’ai le poil rare et un peu anarchique. Une épilation toutes les 3 semaines et je ne peux en aucun cas garantir la longueur prérequise sur chacun de mes poils survivants. Et le poil plus long qu’est-ce qu’il fait ? hum ? et bien il est collé à la jambe par l’eau savonneuse et ne risque en aucun cas de se faire épiler.
Ceci dit, à sec, c’est la même chose : si on en vise un en particulier, comme les 3 têtes tournent on ne peut voir où, pas moyen de l’arracher en moins d’une vingtaine de passages.

Pour une débutante et ses premières épilations : je ne dis pas, c’est peut être bien. Quoi qu’il ne faudra pas s’attendre à un résultat nickel. Mais ce n’est ABSOLUMENT pas adapté à ma pilosité.

Ceci étant posé, j’ai essayé dans un élan de conscience professionnel (et ça m’a coûté, JAMAIS je n’épile autre chose que les jambes…) de passer au maillot. Même pas mal. Mais conclusion identique : ça n’épile pas non plus.
Remarquez, arrêtez moi si je me trompe, mais l’épilation, c’est pas franchement le corps de métier de Panasonic si ?

Alors ce que je vous propose, c’est de vous faire votre propre idée, car il y a des filles qui ont aimé cet épilateur, vous pouvez retrouver d’autres avis ici. Et pour celles qui sont tentées, je vous le fais gagner : j’ai tiré au sort un numéro entre 1 et 50, celle qui laisse le com’ avec ce numéro gagne ! Pas plus de 3 com’s par personne SVP.

Edit : oui oui, c’est bien le numéro du commentaire qui fait foi. Pas la peine de donner un autre numéro 😉