De la grossesse des stars…

Vous, moi, AKA la quidam lambda, n’avons pas forcément la même vie, ni les mêmes droits/devoirs que nos amis les people, que dis-je les STARS hollywoodiennes.
Et on n’a pas besoin de savoir que le dressing d’Eva Longoria fait 130 m2 pour le réaliser (contre 1m80 au carré pour le mien qui est déjà comme vous le savez une belle bête…)

Prenez la grossesse, par exemple. Alors que toi, pauvre quidam, tu louvoyes sans grand succès dans les H&M mama et autres Gap Maternity (sans même parler du Kiabi de la zone industrielle…) en regardant ton dressing l’oeil humide, la star – elle – se refait une garde-robe complète à coup de robes longues Darel achetées dans tous les coloris.
La star, initiée par Demi Moore, fait la couv’, nue et enceinte, de Vanity Fair.
La star, à accouchement + 1 mois réapparait déjà dans les magazines avec son rejeton tout rose, toute svelte, sans un chouille de cellulite ou de vergeture. L’oeil vif et non cerné, épanouie et plus belle que jamais.

Nul n’ignore en effet que la star dès la croix bleue ClearBlue apparue embauche illico coach sportif, nutritionniste et nounous par trois. Aux grands maux…

Mais il y a également autre chose. Regardons ensemble si vous le voulez bien les dernières naissances :

– Christina Aguilera : naissance du petit Max le 13 janvier dernier : 2,8 kgs
– Nicole Kidman : naissance de la petite Sunday Rose le 7 juillet dernier : 2,95 kgs

Ca ne vous choque pas ? La star hollywoodienne aurait-elle cette propension innée à expulser de la crevette anémiée ?
3 semaines avant terme
par césarienne
Sans problème particulier
Et en ayant fixé à la clinique la date de l’accouchement à la 12ème semaine d’amménorhée ? *

Yep.
La star accouche sur RV et prématurément pour s’épargner les dernières semaines de grossesse. Vous savez, celles où on s’apprête à rejoindre la classification des cétacés, où la peau éclate ou où feu la crevette gagne ses derniers 500 grs réglementaires.

Alors que toi tu donnes naissance, tant bien que mal et par les voies naturelles, à un gros bouddha de plus de 4kgs qui ne va pas manquer de t’exploser le fion au passage, t’obligeant par là même à t’asseoir sur une bouée Mickey les 3 semaines qui suivent…

* authentique : suis allée chez le toubib : oreille droite complètement bouchée, pas moyen de s’en dépètrer, même à coups de poire… y’avait un vieux Gala qui trainait avec Christina Aguilera en couverture…

PS : comment ça j’ai pas l’air confiante pour l’accouchement ??

Chic et PAS enceinte : la jupe taille haute…

OK, je me démène pour rester « enceinte et fashion », ou tout du moins un minimum…
Mais là je me mords un poing. Je viens de recevoir ma commande FashionShopping. Et je meurs d’envie de mettre ces deux tenues, là :

Ben je peux pas.
Les boules.

Le short pas moyen de le fermer (sans blague…)
Et la jupe taille haute, elle ferme. Mais de profil bonjour l’angoisse. J’ai le choix entre la remonter sous les aisselles ou la mettre sous le ventre. Pour une jupe qui marque la taille c’est loupé…
Vivement dans 6 mois tiens !

Les deux tops : Manoush, 9,90 chaque sur Fashionshopping
Jupe grise Monoprix (dernier jour des soldes… une paille)
Short Maje
Escarpins Anabel Winship

Goodie Bag : oui, vous avez bien vu. J’ai gardé les rouges
Les bleues aussi d’ailleurs.
Ahem
Pour compenser je me suis décidée à vendre, soit ma nouvelle paire de Yurkievich, malheureusement un poil juste en largeur, ou une paire de Chie… n’hésitez pas à surveiller du coin de la souris le Vide dressing 😉

Moi j’aime pô la plage…

Après une semaine passée au bord de la Méditerranée, c’est ballot comme constat, non ?
Et pourtant, je persiste :

– Sur la plage, j’ai trop chaud. De plus en étant enceinte, non seulement j’ai trop chaud mais en plus je gonfle.

– J’ai acheté un maillot en soldes à la Redoute. 2 pièces, genre 4 euros (en même temps pour ne le mettre que 10 jours…). Haut en 95C, bas en 40. Ben il me serre. Quand on sait que d’habitude je me fournis en 36, vous admettrez que les boules quand même.

– On n’est pas aux Antilles. Pas un pet de palmiers.. et pas un pet d’ombre. Vous me direz, j’ai qu’à amener un parasol.
Oui.
Mais non.
Car et d’une on va à la plage en vélos. Et de deux, le parasol faut le planter, pour un peu qu’il y ait du vent vous suez sang et eau pour le planter au ras du sol et il vous faut ramper pour aller dessous (et se mettre en position foetale pour que rien ne dépasse)
« Ben alors t’as qu’à louer un matelas »
Ben tiens, à 10 euros le forfait de location, pour y rester 2h max….

– On est pas bien pour bouquiner. Sable trop dur. Je sais pas vous mais je suis incapable de trouver une position confortable
« Ben alors t’as qu’à louer un matelas »
Cf point précédent, vous n’écoutez pas ou bien ?

– L’eau n’a pas dépassé les 20 degrés. Et je suis je vous le rappelle allergique : urticaire au froid si l’eau ne dépasse pas 28… Par conséquent seul mon petit orteil droit a goûter à l’eau de la Méditerrannée cette année (remarquez, le Zhom, qui lui ne peut pas se protéger derrière une quelconque allergie, et bien il ne s’est pas baigné non plus…)

– Je ne tiens actuellement en moyenne pas plus d’une heure sans avoir envie de faire pipi. Comment on fait sur la plage quand on se baigne pas, hum ? (et pas de dunes à l’horizon…)
(faites pas vos dégoutées, z’allez pas me faire croire que vous n’avez JAMAIS fait pipi dans l’eau…)

– Et je ne parle pas des voisins de serviette qui – au choix – :
Secouent leur serviette pleine de sable direct dans votre face
Jouent au ballon-raquette-frisbie qui va immancablement atterrir sur votre ventre
Ont des gamins qui vont déclencher une bataille de sable/eau de mer

L’année prochaine : on va à la montagne

The Bump News : en fait, j’exagère un poil concernant ma vessie. Mon record absolu de la semaine a été de 2h47 sans aller au pipi room. Record obtenu sur Autoroute. La faute au Zhom qui ne s’est pas arrêté à l’aire de repos que je lui indiquais. Forcément, je lui ai fait part de mon envie 1000 m avant. Il a entre temps oublié, on est entré dans Lyon, on s’est pris le bouchon à Fourvière. Il s’en est mordu les doigts le reste du trajet… ça peut être agressif, une femme enceinte à la vessie pleine.

PS : et à part ça, ce week-end nous nous rendons en amoureux avec le Zhom dans notre bonne vieille capitale. Pas de shopping au programme donc (grumpf) mais on voudrait :
– se faire un café-théatre sympa le samedi soir
– se faire un bon brunch (genre max 30 euros) le dimanche
Des suggestions, ô lectrices parisiennes ??

Comment on sait qu’on est en été

Et bien on sait que l’été est arrivé quand :

– Il y a Koh Lanta, L’île de la tentation et Fort Boyard à la télé
– Il y a comme un relent persistant de merguez dans l’air
– On entend un jour sur deux le ronflement caractéristique de la tondeuse à gazon
– Le linge sèche en 1h47 chrono
– La superette est en rupture de stock de Pastis
– On vient de se rendre compte qu’il est 21h, et qu’on n’a pas commencé à faire le dîner, mais ce n’est pas grave.
– On a acheté sa quatrième paire de spartiates, sa troisième paire de Birkenstock et on n’est toujours pas satisfaite
– La proportion de mails de conneries (blagues, power point et cie) versus les mails de boulot atteint un niveau stratosphérique
– On n’arrive définitivement pas à finir un Comte-Sponville et on louche avec insistance sur le dernier opus de « Shopaholic » ou « L’accro au shopping » en français
– Tous les magazines féminins y vont de leur cadeau sous cellophane : qui sa paire de tong, qui son débardeur à 2 balles
– Les radios passent en boucle le tube de l’été (heu… quoique j’ai dû décrocher depuis la macarena… y’a un truc cette année ??)
– Les Parisiens peuvent jouer à aller à la plage sans passer le périph’.

D’autres indices ?

Pourquoi je n’aime pas PPDA…

Cela n’a échappé à personne, PPDA, le présentateur vedette pendant plus de 20 ans du 20h de TF1, s’est fait évincé.
Le 10 juillet dernier alors qu’il n’avait caché à personne son souhait de continuer jusqu’en 2012, soit jusqu’à 65 ans.
Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il l’a mauvaise. Pas bon perdant le PPD. C’est la Laurence Ferrari qui en prend pour son grade.

On le sait, Patrick Poivre d’Arvor est quelqu’un d’extrèmement brillant, bac et père à 15 ans, journaliste, auteur… mais c’est également quelqu’un doté d’un ego surdimensionné et un homme à femmes.

Alors il paraît que les français lui sont très attachés, il se vante ouvertement de la part de marché mirifique qu’a fait son dernier 20H. Certe. Mais la part de voyeurisme ? Cindy Sander a bien fait 200 000 téléchargements illégaux de son papillon voyez, contre 6000 singles vendus.

C’est ce qui me choque le plus je crois, c’est sa prise de position en martyre et son absence totale de remise en question.
Parce qu’entre nous, le vieux beau passé aux UV et à la terracotta, et qui gagne des cheveux avec les années, j’en avais un peu ras ce que je pense.

Talent journalistique ? Tout le monde a oublié le scandale de l’interview pipeau de Fidel Castro ?
Oui, tout le monde a oublié.
Perso je lui reproche surtout cette surenchère d’images choquantes au JT, les GIs pendus en Irak et leurs moignons calcinés en gros plan à 20h10, c’est à lui qu’on les doit.
Je n’aurais peut être pas dû lire « Madame, Monsieur, Bonsoir », le pamphlet écrit par des journalistes de sa rédaction. Pamphlet dont le principal but semble être de décrire le comportement exécrable et méprisant de la star du 20H. Pamphlet que TF1 a essayé d’interdire et qui n’est peut être pas étranger à l’éviction d’aujourd’hui.

C’est bien français ça, cette admiration et affection pour les hommes de pouvoir, aussi imbuvables et adultérins qu’ils soient.

Donc je ne sais pas vous, mais je suis pour ma part plutôt satisfaite du renouvellement de casting, un peu de jeunesse et de féminin ne feront pas de mal au PAF.

The Bump News : il est quand même HYPER remuant, mon locataire du bas. Et vas-y que je kick, que je boxe. Si ça continue je le prénomme Jean-Claude avec « VanDamme » en second prénom…

Interruption momentanée des programmes…

… live.

Petit break internet d’une semaine.
Mais pas d’inquiétude, comme de bien entendu, moulinage-programmage de billets il y a eu (au vu de l’audience et du climat de farniente actuel, était-ce bien nécessaire ?)

En ma qualité de grande baroudeuse devant l’éternel, ce n’est ni à Bornéo, ni à la frontière afghane ou encore sur le Kilauea que je me rends cette fois, mais à … Port Camargue.
Il faut varier les plaisirs dans la vie.
Je ne vous promets pas de photos en rentrant.
Les allemands en short, tout le monde connait.

Bises et RV le 26.