Test-produits : les crèmes anti-vergetures…

Parce qu’il faut tout de même bien en parler, non ?

Même si j’ai conscience que je touche là un sujet hautement polémique (si si, on ne rigole pas), façon crèmes anti-cellulite : on sait toutes que çe ne marche pas, mais on en met toutes quand même !

En effet, il paraît que – comme la cellulite donc – nous ne sommes pas toutes égales devant le phénomène. Quelle surprise.

Nous avons donc d’un côté les filles-infirmières-sage-femmes etc… qui nous disent : de toute façon ça ne sert à rien, si vous devez avoir des vergetures, vous en aurez. Regardez donc ce que ça a donné du côté de votre mère et vous aurez une idée.
Et de l’autre, celles qui affirment que ça ne peut pas faire de mal.

Entre les deux mon coeur balance je vais vous dire. Ce qui fait que je me tartine régulièrement depuis quelques mois. Pourquoi ? et bien tout simplement parce que j’ai le ventre comme une peau de tambour, et tout ce qui peut soulager ces sensations parfois intenables de tiraillement est le bienvenu.

Voici donc les quelques crèmes que j’ai eu entre les mains et dont je peux vous parler (forcément, y’en a un paquet que je n’ai pas testées, je n’en suis qu’à ma première grossesse je vous rappelle, de plus j’ai moyen envie de me partager le bide en 4 zones distinctes pour observer les résultats) :

Alors déjà il est conseillé d’appliquer la crème, dès le début de la grossesse, en massages circulaires genre on descend vers l’extérieur, on remonte vers l’intérieur. Peau humide ou sèche, ça dépend des marques. Perso, j’ai du m’y mettre vers le 4ème mois…

– Premier achat, suite à un conseil d’une vendeuse de parapharmacie : L’huile de massage vergetures Weleda.
Huile sèche, qui est censée ne pas tacher les vêtements. Naturelle, sans conservateurs, colorants tout ça. Donc en théorie : bien.
Sauf que.
Ben déjà ça reste un poil, donc pas envie de mettre les vêtements dessus, du coup application seulement le soir.
De plus, genre vers le 6-7ème mois, ben même après application : la peau tire toujours.
Prix indicatif : environ 15 euros les 100ml
Moralité :

– Deuxième achat. Après la lecture d’un billet de Célinette il faut le dire : La crème Vergetures double action Mustela.
Un peu le top du marketing maternité cette marque. Mais bon.
Alors déjà : texture BEAUCOUP plus riche, odeur agréable. Il faut masser un moment pour faire pénétrer. La peau ne tire plus, on la dirait plus épaisse, plus élastique. Bon point donc.
Par contre, ouh là, c’est riche. J’en mets matin et soir, et j’ai en permanence une petite pellicule collante. Qui retient les micro-bouloches de t-shirts. Donc limite s’il ne faut pas se doucher matin et soir : pénible
Prix indicatif : 15-20 euros les 200ml sur le net (l’ai payée 25 à la pharmacie du village… grumpf, on va dire qu’on fait marcher le petit commerce)

Les deux produits suivants m’ont été gracieusement envoyés par les laboratoires Pierre Fabre, pour test donc…

Percutalfa vergetures : prévention et régression des vergetures. Crème à la texture un poil plus fluide que la Mustela, mais qui reste bien quand même. Odeur très agréable. Packaging et marketing minimum, façon médicament générique (comme son alter ego Percutaféine pour la cellulite d’ailleurs).
La crème pénètre entièrement et ne colle pas et – le pied – j’ai la peau du ventre qui ne tire pas et qui est d’une douceur incroyable !
Prix indicatif : 9,90 euros les 150ml (de plus, il y a une carte de fidélité à l’intérieur, au bout de 3 tubes achetés, le 4ème est offert)

Elancyl prévention vergetures. Crème encore un peu plus fluide, du coup on retombe un peu dans les travers de l’huile. La peau du ventre retire à nouveau. De plus je n’ai pas été fan de l’odeur. Moralité, je n’ai pas trop insisté avec celle-ci.
Prix indicatif : moins de 15 euros les 150 ml

Conclusion totalement subjective :
Je garde la Mustela, mais adopte tout de même la Percutalfa. La Mustela me semble plus riche, plus « costaud ». En effet, j’ai 3 petites vergetures sur le sein gauche (et pas le droit… cherchez pas… RAS sur le ventre), et a priori elles ont l’air de mieux apprécier cette dernière au niveau régression.
En revanche, j’ai beaucoup plus de plaisir à appliquer Percutalfa sur le ventre, qui est vraiment tout doux, la peau semble moins « épaisse » qu’avec la Mustela, mais tant que cela ne tire pas et que les vergetures n’apparaissent pas, je préfère celle-ci. De plus, c’est la moins chère !

A vous maintenant ! N’hésitez pas à laisser dans les commentaires vos impressions et expériences avec ces crèmes, c’est trop tard pour moi, mais cela peut servir à d’autres 😉

Goodie Bag : La première future maman qui se manifeste dans les commentaires recevra gracieusement le tube de crème Elancyl (je m’en suis servie moins d’une semaine)

Accessoirisez-moi ça !

Un petit bon plan pour commencer la journée (ou bien Walinette et les cornes du diable tentateur, c’est selon), avec une vente spéciale accessoires chez Chic Dressing.

C’est bientôt Noel, ne n’oublions pas, et en ces temps de crise, il est bien vu d’étaler nos achats.
Ma petite sélection personnelle donc (il va sans dire que vu les articles, cela ira à la part féminine des destinataires de nos cadeaux)
Déjà gros coup de coeur pour Mika Sarolea, je ne connaissais pas, mais ses pochettes et ses ceintures sont à tomber, et la décote vraiment intéressante : le stock étant limité, il ne faut pas tarder !

Ceinture en veau imprimée façon python : 33 euros au lieu de 115
Pochette noire en veau imprimé croco : 77 euros au lieu de 200
Portefeuille en daim clouté : 22 euros au lieu

Je fais l’impasse sur Nadja Carlotti (mais les goûts et les couleurs) pour jeter un oeil sur Nat et Nin (on en parlait hier, cela tombe bien, nous avons le fameux cabas !) :

Cabas Elise (98 euros au lieu de 140)
Sac Macy (105 au lieu de 150)
J’avais envie de vert sapin… esprit de Noel es-tu là ??

Et pour finir une touche de Petite Mademoiselle :

J’adore les bijoux, je suis moins fan des petits sacs que je trouve un peu chargés (sautoir casino : 69 euros, bracelets et sautoir « jaguar » : 63 et 67 euros)

Et comme on n’est jamais si bien servie que par soi-même, personnellement j’ai craqué pour ça :

Portefeuille Mika Sarolea à 22 euros et manchette Nat&Nin à 20 euros… Ou comment se faire plaisir à prix mini 😉

Info BONUX : les frais de port sont offerts à partir de 60 euros d’achat avec le code « beauty« 

Billet écrit en partenariat avec Chic Dressing

Goodie Bag : et on continue avec le glamour et un nouveau billet cet après midi consacré… aux vergetures !! Revenez, si si, y’a de la crèmia à gagner…