On avait dit : tout à l’instinct…

… et pourtant j’ai craqué :

J’avais toujours soigneusement évité ce genre de lecture durant la grossesse. J’ai tenté un magazine « Parents », j’ai pas pu, c’est un profond ennui.

Les forums on laisse tomber, je n’ai jamais supporté les extrémistes en tout genre, les imbus de leur personne, qui se prennent au sérieux et se croient détenteurs de la vérité absolue. Je fuis à la moindre tentative de prosélytisme, c’est épidermique. Je souhaiterais allaiter, certes, mais l’idée de chercher de l’aide auprès de la Leche League : non merci.

Mais là je ne sais pas, le besoin d’être rassurée sans doute. Oh mais attention, hein : toujours pas ouverts… Mais on ne sait jamais, un exemple là comme ça, le bain du Bump, c’est à quelle température ? 30, 32 ? sais pô. Concrètement, à quel âge tu lui donnes de la purée de carotte, hein ? sais pô non plus. En même temps ça se trouve rapidement sur le net ce genre de réponse…
L’autre bouquin c’est différent. Je n’arrive pas à me faire une idée si oui ou non c’est bien de se bander le bassin post-accouchement. Les sages-femmes ici ne le font pas, mais recommandent une visite éventuelle chez l’osthéopathe. Perso j’aimerais bien récupérer mon bassin d’antan rapport à toutes mes petites jupes ajustées (c’est futile, je sais), et puis l’idée de retrouver rapidement la et les formes me motive GRANDEMENT. On verra bien, je le glisse dans la valise pour la mat’.

The Bump News : lors de la programmation de ce billet, soit le vendredi 21 novembre, je suis toujours profondément embumpée (merci Izy, j’adore cette expression). M’est avis qu’il est réglé comme une pendule ce petit et qu’il va sortir PILE à terme. Soit vendredi prochain. A + 200grs de Bump par semaine, je dois vous avouer que ça ne m’arrange pas franchement. Rapport que je n’ai toujours pas de vergetures et que si ça pouvait tenir ça serait bien.
Rapport aussi que ça fait quelques jours que j’ai l’impression qu’on me fend le pubis au casse-noix dès que je fais un pas.
Et que je n’ose pas prendre un miroir pour voir à quoi ça ressemble là dessous vu que je n’ai pas trouvé d’esthéticienne à domicile. Mollets y compris.
Heureusement, j’arrive toujours à m’occuper de mes aisselles dans mon bain. A 50% présentable, la Walinette.