Cat Jumping….

Et oui, qu’est-ce qu’on s’amuse avec un Microbe… outre le cat spinning, elle adôooore quand on plie les draps :

Cat Jumping
envoyé par Walinette

Goodie Bag : je vous avais déjà parlé d’Avantage Shopping lors du post sur les boots Bata, et bien en ce moment le site offre ses bons de réduction (valables seulement en boutique et non sur le net) alors qu’ils sont normalement à 1 euro. Par ex : -20% sur Bata (la nouvelle collec est sympa). L’offre est valable jusqu’au 5 mars 😉
(ah pis aussi 15 euros de réduc sur 150 euros d’achat chez Cora.. pour vos prochaines courses…)
Attention cela semble fonctionner seulement si vous êtes déjà inscrit. Sinon je rappelle qu’on a droit à un bon gratuit lors de l’inscription 😉

Tranche de rigolade…

Peut être l’avez-vous déjà lu chez mes commères blogueuses moins à la bourre que la walinette cendrée. Voilà-t-y pas que Violette, Anne, Hélène et moi même sommes conviées à nous lancer des défis (loufoques hein, on va pas escalader le Mt Blanc non plus), dans le but ultime de se voir offrir le nouvel ultra-portable Sony Vaio P *. Le tout de manière hebdomadaire pendant 3 semaines.

C’est bien joli tout ça mais quid de l’intérêt pour les lectrices que vous allez – fort a propos – me dire ?
Et bien et d’une : pouvoir se payer ouvertement notre tronche. Car croyez moi sur parole, question d’avoir l’air con, on va avoir l’air bieeeen con (d’ailleurs quelqu’une dans l’assistance pourrait-elle me faire un crash course sur comment on met ces *%*$%* de bigoudis ?)
Les blogueuses n’auraient-elles aucune fierté ? Si, mais avec un sens certain de l’auto-dérision…

Et de deux, pourvue d’un tel appendice (dit-elle…) c’est du blogging assuré 365/365. Plus d’interruption intempestive de programme pour cause de vacances, je blogue du fin fond du Cantal si je veux (heureusement qu’il me restera toujours l’excuse du Clairon, faut bien qu’il serve un peu celui là…)

Premier rendez-vous mercredi prochain…

* Le Vaio Série P est l’ultra portable par excellence.
Avec un poids plume de 638 grammes et des dimensions ultra compactes, on peut l’emporter partout avec soi, dans un sac à main par exemple. Avec sa technologie 3G intégrée, il est l’outil idéal pour surfer sur internet et blogger en mobilité.


Goodie Bag : et alors, la fameuse parka des Gal’Laf’ ? Et bien vous savez quoi, comme je retournais au rayon où elles étaient toutes neuves bien alignées la semaine dernière, mes jolies parkas rembourrées avec col fourrure, j’ai eu la désagréable surprise de voir en leur lieu et place des parkas d’été toutes fines toutes moches. Les cons.
Donc si les vôtres, de Galeries, semblent moins pressées de déclarer le printemps ouvert, et que vous y croisez une parka kaki col fourrure à 79,90 euros, merci de m’en faire part…

Goodie Bag 2 : notre amie et fidèle lectrice La Lyonnaise Masquée a donné naissance hier à une petite Gaétane. Arrivée à la mat’ ouverte à 10 cm, elle a poussé dans la foulée, même pas eu le temps pour une péridurale. C’était sa première également. Et ben moi je vous dis que Dame Nature a un sens de l’équité tout à fait discutable…
TOUTES NOS FELICIATATIONS AUX NOUVEAUX PARENTS !

Rubrique à brac…

et ben dites…. j’ai pas les yeux en face des trous moi ce matin… rapport au petit Clairon qui claironne à 3h du mat’, évidemment juste au moment où j’avais décrété que oui, ça y était, il faisait ses nuits. (remarquez, techniquement on dit qu’un bébé fait ses nuits quand il peut dormir 5 h d’affilée… dans ce cas de figure il fait ses nuits depuis sa naissance…)

Breeeef.

Ceci étant dit j’ai comme qui dirait l’impression d’être pourvue d’une paire d’oreilles bioniques. Au minimum. Car non seulement j’ai laissé tomber l’audi-baby, mais entre le Clairon et moi il y a : un étage, 2 portes et une paire de boules Quies enfoncées au delà de la profondeur réglementaire. Et ben au moindre Pouêt « POF », ouverture automatique des mirettes et guêt pendant la demie heure qui suit. Tout celà alors que le Zhom continue tranquillement à ronfler, et que les grands-parents qui dorment dans la chambre attenante ne sourcillent même pas. Je peux vous dire que je vis des grands moments de solitude à 3h du mat’ moi…

Dites, toujours rapport au Clairon. Il a toujours les yeux bien bleus le bonhomme. C’est ballot parce que plus ça vient plus ça génère de l’espoir non raisonnable chez les grands-mères, la faute à la newsletter de Pampers qui dit qu’à 3 mois il est temps de regarder les yeux du loupiot pour avoir une idée de la couleur. Alors OK, y’a du gène azur qui se balade de chaque côté de la famille, la probabilité n’est pas nulle. Pas nulle certes, mais juste au delà. Alors quand on voit que ça peut changer jusqu’à un an et demi…
(bon en même temps moi je suis née avec les yeux marrons, donc bon.)

Hier soir, j’ai regardé la 6. En même temps y’avait rien. C’est hallucinant toutes ces personnes qui se font avoir par les arnaqueurs africains non ? Parce que comme tout le monde, j’en reçois un paquet des mails m’annonçant un héritage, tout ça… M’enfin c’est gros tout de même… (et le coup de l’avocate qui a authentifié des papiers bidons.. géant)
Remarquez, j’ai déjà eu des mails transférés de personnes de mon entourage pourtant relativement « aware » qui ont cru dur comme fer que si ils renvoyaient le message à 10 de leurs contacts ils allaient gagner un téléphone Sony dernier cri ou sauver une petite fille de la leucémie.
Ceci dit, le gros français dégueu qui croit qu’il va se taper une petite ivoirienne mignonnette en échange d’un virement ou deux, ça me fait plutôt marrer.

Mode.. ah oui, un blog mode, que Elle/Wikio a dit. Ben vous savez quoi ? Je crois que j’ai trouvé ma parka. Aux Galeries Lafayette Nouvelles Galeries. J’y retourne cet aprèm pour vérifier 😉

Ca sera tout pour aujourd’hui. J’ai une couche à changer…
(mon dieu mon cauchemar se réalise, je suis mère au foyer… m’enfin je lutte hein.. je ne suis toujours pas capable de changer la Pampers sans mettre un masque sur la figure sous peine de vomir sur le Clairon)

Post-Bump Diet : 2 petites découvertes…

Alors déjà, ne me demandez pas où j’en suis niveau poids… j’en suis nulle part. La faute au Zhom qui nous ramène des bugnes quand il va chercher le pain ou qui fête son anniversaire à coup de choucroute et gateau au chocolat. Du coup, si je perds la semaine, je regagne tout le week end suivant.
Grumpf.

Ceci étant dit, tout de même, j’ai effectué 2 avancées majeures (si, si, n’ayons pas peur des mots…) :

– Les céréales Quaker Oats :
C’est ce qu’il y a de bien avec un blog, on ne fait pas que donner des conseils, on en reçoit aussi. C’est donc suite à un commentaire éclairé que j’ai regardé la composition lors de mon dernier achat de céréales. Ben vous savez quoi, au niveau calorique et SURTOUT quantité de sucre, rien ne bat les flocons d’avoine. Les Special K et autres Fitness peuvent allégremment aller se rhabiller…
Ceci étant dit, si les Oats normales n’ont que 1,1g de sucre aux 100g, comment dire, c’est pas la méga teuf dans le bol. Façon ça coule au fond comme le muesli. Du coup je préfère les berlingots de Oats croustillants. Moins sains certes, mais toujours mieux que les sus-nommées. Du compromis, cela s’appelle.

– la gymnastique abdominale hypopressive : découverte par le docteur Marcel Caufriez et devenue hyper à la mode depuis que l’on a décrété que les abdominaux classiques (crunchs et cie) c’était le mal incarné façon descente d’organes assurée pour au moins 3 générations.
Bref.
Et bien je peux vous le dire, c’est bluffant ce truc. Après une petite semaine je vois déjà le résultat sur le résidu de Bump. Limite je referme un ou deux jeans supplémentaires.

Comment que ça se danse vous allez me dire ?
Et bien force est d’avouer que c’est un peu complexe. Le principe est de faire des abdos « de l’intérieur », en faisant travailler l’abdo transverse et non les grands longs, par le biais de la respiration.
Alors je tente de vous expliquer :
– déjà faut se mettre allongée. Nul besoin de revêtir cependant son plus beau jog…
– on expire A FOND, en creusant le ventre. Il ne doit pas rester un pet d’air.
– on bloque la respiration et on part en apnée
– c’est là que ça se corse. Il faut essayer de faire remonter le nombril, en faisant comme si on voulait inspirer à fond, en écartant les côtes, comme si on voulait gonfler les poumons. Et si on gonfle la cage thoracique alors qu’on est en apnée, et bien c’est physique, ça fait une aspiration sur le ventre qui se creuse encore plus. Et se faisant, on fait travailler le transverse en question.
– on tient le max possible
– on relâche en inspirant
Faut faire ça pendant une bonne vingtaine de minutes… taille de guêpe assurée 😉

Goodie Bag : la nouvelle collection Koshka Mashka est actuellement en vente sur EspaceMax dans le Speed Shopping. 15% de réduc :

Je rappelle de plus les codes de réductions : frais de port offerts à partir de 50 euros : WALI1, 30/100 avec WALI2 et 50/150 avec WALI3 😉
De quoi se faire plaisir pour les beaux (si si on y croit) jours à venir

Et tant que vous êtes sur le site, allez jeter un oeil au Blog de Carine Catherine, qui vient d’être repris en main. Des infos sur les ventes en cours comme tous les blogs de ce type, certes, mais un effort pour apporter une touche perso et donner des infos pas forcément intéressées. Un mix entre blog de marque et blog perso

Note : la robe bleue Emma Lou est super jolie, mais encore plus si on croise la ceinture au lieu de la laisser droite comme sur la photo du site

Coupage de sifflet…

Comme vous avez pu le constater.. depuis jeudi soir et jusqu’à hier matin, j’ai vécu ce qu’on pourrait qualifier du cauchemar absolu de la blogueuse.
A savoir qu’on me l’a coupée.
Nette et sans préavis.

Un grand merci à 1&1, mon hébergeur donc.
3 coups de fil vendredi pour apprendre qu’il y a un « incident technique » sur mon serveur mutualisé. Que l’on migre les fichiers pour que ce soit rétabli plus vite que que cela devrait revenir à la normale dans les heures qui viennent…
15 cts la minute, des interlocuteurs qui changent à chaque fois, les appels pas forcément notés dans le suivi… et l’assurance que « si madame, les techniciens travaillent le week end ».
Moui.
Sauf qu’il a fallu que je rappelle une énième fois lundi matin pour voir un changement (on passe de l’erreur 500 à l’erreur 404, vous noterez le progrès).

Bref, comment dire.
1&1, c’est pas cher et c’est bien tant qu’il n’y a pas de problème.

Perso, après un black-out de 4 jours je suis comme qui dirait refroidie. Ce qui m’a motivée à aller me prendre un abonnement chez les suisses d’Infomaniak. Plus chers, certes, mais plus réputés. Et puis pour un transfert de site la première année est gratuite (sinon comptez 10 euros par mois).

Je vais donc faire la migration ces jours-ci… j’en profiterai pour faire la mise à jour de DotClear tiens…
J’espère que cette fois les perturbations seront mineures.

PS : ça m’a tellement traumatisée cette histoire que j’en ai fait une cystite dites donc…

PPS : Zhom en Espagne… heureusement qu’il y a la Nouvelle Star ce soir tiens, sinon ça serait limite la déprime…

Goodie Bag : en ce moment sur We-love une jolie vente de bijoux Marine de Diesbach (créatrice super sympa que j’avais croisée au salon du prêt à porter à Paris en septembre dernier avec Marie)

Perso j’ai pris les BO et le collier Lys en blanc :-) (et le collier avec les noeuds est resté longtemps dans mon panier….)
Cherry sur le Cake : -10% avec le code « beautyanddiesbach »

TDMH : le Iggy, de Velvetine

Je vous l’avais promis ;-), j’ai donc contacté Anne-Cécile Couétil, la créatrice, qui a pu via son attachée de presse me faire parvenir pour la semaine 2 modèles (le Iggy donc, et le Steven dont je ferai un billet plus tard).
Donc voici en ce 6ème épisode de Test Drive My Handbag :

Le modèle Iggy, de chez Velvetine :
(en couleur noire, couleur qui lui va très bien si vous voulez mon avis et avec fermoir doré – le modèle existe également avec fermoir argenté)

Premières impressions : alors déjà, quand on retire le sac de son pochon la première réaction c’est : ah oui, sont beaux ces sacs tout de même ! Qualité du cuir, finitions, rien à redire, ça sent le sac qui va bien et qui ne dépareille pas à côté de mes Dreyfuss ou de mon Gaucho. De plus, le look avec le fermoir original et la petite chaine, pour moi ça donne un petit côté rock que j’aime particulièrement.
La doublure en toile noire assez épaisse est quelconque, mais semble résistante.
Il sent bon le cuir, mais l’odeur n’est pas forte (genre faut mettre le nez dessus)
Enfin, il est assez léger.

Lire la suite

Les toasts du Zhom

Je vous en parlais lundi, j’ai fait fi de mon post-bump diet le week end dernier pour cause de St Valentin et de petits plats mijotés par mon Zhom (en ferai-je à nouveau fi aujourd’hui pour cause d’anniversaire de ce dernier ?? arriverai-je un jour à retrouver la ligne.. bref).

En apéro donc, je vous présente,

Les toasts au foie de morue :
Alors déjà, ne faites pas une moue dégoûtée, c’est tout à fait succulents ces trucs. C’est tout de même bien dommage que le foie de morue ait mauvaise réputation tout ça à cause de son huile qu’on faisait avaler de force à nos aîeux.

Pour ça il vous faut :

– étaler sur une tranche de pain aux noix grillée du foie de morue en boite (le Carrefour est pas mal du tout, avec une boite de 120 grs, comptez 6 toasts)
– râper dessus quelques zests de citron
– rajouter un peu d’oignon émincé, fleur de sel, poivre et un peu de persil ciselé
– rajouter quelques gouttes de citron

Un vrai régal !
Par contre, c’est bourré d’oméga 3, certes, mais c’est aussi très gras. Je conseillerai un seul toast par personne 😉

Les BDs en noir et blanc

La BD et moi c’est une assez longue histoire. Façon j’ai dû gribouiller mes premiers « i » et « o » sur la couverture d’un Astérix. Quant aux Gaston Lagaffe familiaux, ils portent encore des stigmates de confiture étant donné que vers 7-8 ans je prenais mes petits dèj’ cachée de mes parents derrière le gaffophone et « Jules de chez Smith en Face ».
Outre donc les comédies franchouillardes pas franchement fines, j’ai un goût fort prononcé pour la BD franco-belge, bien fournie en gags, onomatopées et clins d’oeil en tout genre (prenez Arleston, tiens, le roi des allusions, un peu comme Chabat dans Astérix et Cléopâtre, son Itinéris, Otis et cie, le même genre d’humour – ben oui c’est repassé sur la une mardi soir…)

Bref.

Ceci étant dit je ne suis pas si « chochotte de la bulle ». J’ai également dans ma BDthèque du Loisel ou du Mitton, voyez (et si vous voyez pas, Mitton ce sont les Chroniques Barbares, Vae Victis, du moinillon qui se fait dépuceler… et ça décoiffe, en résumé sévèrement burnée la BD).
Du coup j’ai jeté un oeil du côté « noir ». A savoir que les BDs pas drôles sont souvent en noir et blanc. Plus « brutes ». Prenez Franquin par exemple, à côté d’un Gaston Lagaffe tout en couleur, il nous a sorti « les idées noires », en N&B donc, et qui plus est chez Fluide Glacial (toujours en noir et blanc chez eux… ). Ce qui m’amène à vous parler de 2 titres, qui ont en commun – outre l’absence de couleur – de traiter par le biais du dessin de sujets ô combien graves et dramatiques :

MAUS, d’Art Spiegelman. Doit-on encore le présenter ? Le génocide, les camps de concentration… tout cela raconté par le petit fils d’un déporté qui retranscrit le témoignage de son grand-père juif : les polonais sont des souris, les allemands des chats… (et les français en grenouille, si si…).
Tout cela avec une justesse incroyable.
Les deux tomes devraient être au programme scolaire…

Capucine, de Camille Dreyfuss et Camille Grosperrin. Alors là je suis un peu embêtée. En effet, j’ai reçu gentillement cet ouvrage de la part des éditions Diantre. Petite et sympathique structure. J’ai donc ENVIE d’en parler, de les faire connaître. Pourtant, d’entrée de jeu j’étais dubitative face à l’ouvrage. Doute qui est resté pendant et après sa lecture. De violence conjugale, il s’agit. De la petite fille impuissante face à sa mère ruée de coups, et à la voisine muette, jusqu’à l’issue fatale. Le tout sur fond de petite ritournelle « dansons la capucine… »

Seulement voilà, ce n’est pas à proprement parler une « bande » dessinée. Plutôt d’une suite de dessins exprimant des émotions. Fortes, certes. Mais il m’en reste une impression mitigée. Celle d’assister de l’intérieur à un drame intime, d’où un certain malaise. Cela s’inscrit plus dans le registre psycho-artistique dont je ne suis pas forcément fan.
Donc voilà, je vous en parle sans le conseiller, à vous de le feuilleter si vous croisez cet ouvrage.

Goodie Bag : pour revenir sur un ton plus léger qui m’est coutumier. Vl’a-t-y pas que dans ma quête du « faut que je remette un slim bordel ça fait un an que je ne rentre plus dans mes jeans ! », j’ai acquis sur notre ami vente-privée.com un slim brut Lee pour la modique somme de 33 euros tout compris. Pour avoir pris une taille au pif, le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai justement eu du nez (ah ah) : pile poil bien, du 30 au lieu du 27 habituel dans cette marque mais passons.
Mais pb : l’animal pour être brut, il est brut. Comprendre il laisse du bleu partout.
Donc je vous donne l’astuce : j’ai pu ravoir le dos de mon Billy gris simplement en le frottant avec un gant de toilette et du savon. Un petit rinçage toujours au gant. Et si il a été trop mouillé, un petit passage de crème essentielle Grison. Et hop, mon jean : « vas je ne te fais point », que je lui ai fait.
(par contre les coussins beige du canap’ Ikea, c’est une autre paire de manche… quelqu’un sait comment fixer la couleur ? outre le bain « sel + vinaigre » ?)

Goodie Bag 2 : allez, je relaie un communiqué de presse de Sarenza, savez, le magasin de chaussures. Des idées pour assortir chaussures et sacs à main (car oui, ils vendent des sacs aussi maintenant). Je ne pratique pas forcément, mais il y a des duos ou trios sympas :