La gamme Eluage Avène

Note : ces produits m’ont été gracieusement envoyés par les Laboratoires Pierre Fabre.

Je ne sais pas vous, mais perso je suis une grande infidèle en matière de cosméto. Pour les crèmes principalement. Je suis souvent emballée les 3-4 premières semaines, ça se normalise les 2-3 mois qui suivent et puis il me semble qu’après, ma peau s’habitue, ou sature ou que sais-je et ça marche moins bien.
Du coup je change régulièrement.
Sans compter que les besoins de la peau changent avec les saisons.

Une exception : en hiver, lorsque ma peau crie SOS sécheresse, je m’en remets toujours à Lancôme. Feu Impactive était ce qui marchait le mieux (mais POURQUOIIIII ils l’ont arrêtée…). Mais même les autres crèmes peaux sèches de la marque arrivent à me redonner souplesse.

Ces 2 dernières semaines donc, j’ai changé et me suis mise à la gamme Eluage de chez Avène :
 eluage

Pour le soin contour des yeux et la crème riche pour peaux très sèches.

 Il faut savoir que comme tout un chacune, j’ai bien évidemment une peau de m****, à savoir sèche sur les joues, grasses sur les ailes du nez que pour bien faire il faudrait se mettre au patchwork.
En outre et en spécifique, j’ai une peau très fine et qui ride peu. Nan le problème c’est plutôt « le relachement de l’oval du visage » (comme ils disent dans les pubs…). En gros et pour résumer, si on fait rien ça va pendouiller (joie…)

Donc là, c’est cool, le contour des yeux lutte contre la poche et la crème riche « raffermit, lisse et nourrit ». Y’a de la « rétinaldéhyde », ça doit être pour ça.

Alors en effet, je me trouve la mine plus reposée, raffermie et les pores moins dilatés (collatéral ? ou p’tet parce qu’il fait moins chaud en même temps…).

En revanche, point de vue texture et parfum… comment dire : c’est pas ça hein… J’ai l’impression de me tartiner de colle à parquet (oui bah bon, en ce moment j’ai la référence au batiment facile) : comprendre : couleur jaunâtre. Texture assez liquide pour le contour des yeux. Sauf si on a le malheur de ne pas en mettre 2-3 jours : la première pression sur le flacon pompe fait sortir un petit ruban sec bof.
Par contre la crème pour le visage, en plus de la même couleur, est moins agréable à étaler.
Quant à l’odeur : rien de particulier.
Noter tout de même l’absence de réaction type rougeur & Cie dont je suis coutumière (vous ne me ferez pas mettre du Kenzoki par exemple).

Bilan : OUI, pour le résultat, gros BOF pour  l’apparence et la texture.
Mais comme ma peau à l’air de bien aimer : je garde.

Goodie Bag : La gagnante du coussin Boppy est …

tadam :

GWEN ! Miss, j’attends tes coordonnées pour l’envoi !

En passant, j’ai été ravie de voir que la natalité en France se porte plutôt bien ! Blague à part, courage avant l’expulsion, je sais comment les derniers mois peuvent être pénibles ! Bisous à toutes !

L’élu x 2

Suite à vos bons conseils (que ferait une blogueuse sans ses lectrices je vous le demande…), je me suis mise en quête du nombre optimal de doudous : 3.

Et j’ai reçu le doudou numéro 2 via Ebay. Piccolo problema : a priori l’élu 1 est le modèle 25 cm et l’élu 2 est en 29 cm. Ceci dit, ce petit problème d’échelle n’a pas eu l’air de perturber plus que cela notre ami clairon (ou alors il n’a pas le compas dans l’oeil…) : l’élu 1 a pu tranquillement rejoindre le panier à linge pour un décrassage plus qu’urgent.
 nici

A noter également que Madame la Girafe répond désormais au doux sobriquet de : « CAGON ».
Elegant.
N’est-il pas ?

On pourra remarquer que dès 9 mois le petit claironne déjà en français : les sonorités nasales type ON – AN – IN étant une spécificité de notre langue.

Le coussin d’allaitement Boppy // CONCOURS

Préambule : j’ai reçu ce coussin pour test, ce billet n’est pas sponsorisé.

Le coussin d’allaitement, perso, je suis fan. Même si à proprement parler je n’ai pas allaité au sein. Mais allaité quand même (faut bien qu’il mange, ce petit).
Du Bump + 4 aux 6 mois du clairon. Grosso Modo.

Celui que j’ai adopté à l’époque (et dégotté sur ebay, ça coûte une fortune ces bidules là) c’est le Big Flopsy de Red Castle : grand, mou, à micro-billes. Le truc qui s’adapte parfaitement à n’importe quelle forme. Sorte de gros coussin en fer à cheval voyez.
Donc quand Buzz Paradise m’a parlé d’en tester un : j’ai dit oui, banco, je suis fan des engins (ahem..) !

Sauf qu’au final, le Boppy reçu est radicalement différent de son confrère. Plus petit, à la forme de fer à cheval plus prononcée qui se maintient grâce à une bande élastique, et plus dense.

boppy

Alors je dois vous dire qu’au vu de ma maternité je suis moins convaincue par cette version. Après manipulation et simulation du bidule avec un Clairon récalcitrant, voici mes conclusions :

– Contrairement à celui que j’ai eu : pas moyen de l’utiliser avant l’accouchement pour se soulager les reins dans le canapé ou dormir avec pour se caler sur le côté. Il est trop petit/dur.

– On peut choisir les housses à part, en avoir deux pour les laver tour à tour et le choix des motifs et coloris est assez varié. C’est un détail, perso j’ai eu qu’une housse que je n’ai pas choisie (rose…) et c’est pas pour ça que Le Clairon mangeait moins bien.

– Pour l’allaitement, il m’a l’air en effet parfait pour allaiter au sein. Pour le biberon en revanche, ça ne me parait pas top. Mon Flopsy, je le mettais sur les cuisses et relevait un côté pour le caler sur l’accoudoir du canap’, du coup, le bébé était un peu plus relevé pour boire.

– En revanche, il me semble beaucoup mieux pour caler le bébé : que ce soit allongé ou en position assise. Le mien était trop mou et nécessitait un support (genre le coin du parc). J’ai eu le temps de voir les 3 secondes et demie que le Clairon a bien voulu accorder au coussin pour vous confirmer que le maintien est top.

Par contre, au niveau des âges, ils ont fumé là… 9 mois et plus, heu comment vous dire, j’ai essayé de voir ce que ça donnait avec mon Clairon, 9 mois d’âge donc :
claironboppy

Voyez un peu le travail…
En temps qu’accessoire sur un tapis de gym pour de l’escalade à la rigueur…

clairon

Nan parce que là il en est à se mettre debout sur un petit tabouret ou sur la pointe des pieds pour tout attraper… On peut pas le lâcher des yeux 5 secs que hop : connerie…

Quoi qu’il en soit, le bidule, s’il n’est pas totalement indispensable est tout du moins TRES appréciable. Après on peut être d’un école ou de l’autre : le gros mou est bien pour la maman et le biberon, le petit dur est mieux pour le sein et caler le bébé…

CONCOURS : Donc comme mentionné dans le titre, j’ai le plaisir de vous en offrir un (le coussin Boppy avec sa housse, 59 euros), aussi je demanderai à toutes mes lectrices enceintes, ou qui ont quelqu’une en attente d’expulsion dans leur entourage (comme ça les mecs peuvent jouer…) de me laisser un commentaire m’indiquant : la date prévue de l’accouchement et ce qu’elles pensent de ce type d’accessoires (prévu de s’en procurer un ? oui, non ?)

Une seule participation par personne, vous avez jusqu’à demain (samedi) minuit, je tirerai au sort lundi.
Bonne chance !

Le boyfriend short – part 2

Ou la version vilaine fermière (1er degré…).
Ou comment on garde le short en jean en toutes situations.

Comme certaines d’entre vous me l’ont déjà demandé étant donné mon biotope : non, forcément, les talons, vestes à paillettes et tout ça, ça n’est pas tout terrain en plus de  ne pas être forcément clairon friendly.
Etant donné que ce samedi c’est atelier « on défriche, on déracine », le look ça va donner dans la botte plastique :
 countryBFJ1

(short Pimkie alias « je ne le quitte pas c’est mon meilleur ami », débardeur clouté Zara, bottes plastiques Tatoosh)

Yep.
De la forêt amazonienne qu’il nous a poussé, en 2 mois. On s’éclate je vous dis pas, à se demander si on va pouvoir engazonner un jour.
D’ailleurs à ce propos : si quelqu’un a le remède miracle pour désherber, je prends (et me dites pas de l’eau bouillante, ça va bien entre les dalles et encore)

et si ça caille ? Et ben petite marinière Camaieu tiens :

countryBFJ4

Très bon achat celle là.

Goodie Bag : Les primipares en devenir (et les autres), revenez en début d’après midi : y’aura un petit cadeau sympatoche !

PS : oui, je suis à la bourre. J’ai le Clairon full time. Vivement lundi que je puisse le remettre à la crèche : mi-temps, yeepee ! (dit la mère indigne…)

Et quand on n’a pas de Zara ?

Ou de H&M ?
Et quand même un magasin Etam ferme au profit d’un Armand Thierry ? (véridique…)

Et ben si on a de la chance on a un Monop’. Monop’ qui supporte un Clairon sous le bras (le parking est juste devant, c’est parfois bien fait, la ville).
Du coup, comme point de foulard léopard Zara de part chez moi, je me suis rabattue sur une étole ma foi toute à fait satisfaisante.

Et pis comme la ville est toujours bien faite, je suis passée chez Minelli (si celui là il ferme : je déménage).
Faible fille.
 boots

Alors quelques menues infos :

– les boots, comme le faisait remarquer Ambroise, ce ne sont pas les mêmes que celles de Punky. Les leurs sont en daim à talon bois. Celles-ci sont en … hum, mi daim mi lisse. Enfin vu que je n’aime pas le daim sur du noir (ou plutôt le noir sur du daim ? c’est vite plus noir du tout en fait) je me suis dit que j’allais mettre du cirage normal pour avoir vraiment un cuir lisse qui va bien.
159 euros qui font mal tout de même. A noter que j’ai aperçu un succédané de ce modèle chez Promod pour 69,95.
Sinon, essayé aussi celles de Violette, si on est allergique aux clous, ben pas mal du tout également pour un micro-chouille moins cher.

– J’ai refauté du chapeau. Le même que l’autre fois : OUI, certes, MAIS en laine. Pour l’hiver donc. A noter que Monoprix a l’élégance de ne pas donner dans le rebaptême ridicule et nomme bel et bien ce couvre-chef : « borsalino ».
29,90 ce dernier et 19,90 pour l’étole léopard. A noter tout un rayon avec de l’écharpe plus fine :
 monop

Par contre les cabas : je passe…

Manque la paire de bottes André « Risquetout » (ou les « Nacre » : semelle crêpe, talon bois) en noir ? camel ? Et je suis parée pour l’hiver.
J’aurais bien rajouté le Coco Duffle Alexander Wang pour parfaire la panoplie, même pas le temps d’en avoir envie qu’il est Sold Out partout, le bougre… C’est peut être pas plus mal
 cocoduffle

Goodie Bag : le 1er octobre, si le flagship qui fait face aux Galeries Lafayette Hausmann daigne ouvrir ses portes, je jeterai certainement un oeil chez Uniqlo qui lance sa collaboration avec Jill Sander, j’ai le manteau redingote qui me titille :

uniqlo

Plus de photos ici (j’aime assez la chemise blanche (rose ?) photo 3 également)

Les House Case Bensimon

Ayé, trouvé la soluce à mon douloureux problème de PAX Ikea non optimisé et à la cascade de boites à chaussures. Et la soluce, je vous la dois, vu que vous avez été nombreuses à me chuchoter « house case, HOUSE CASE ».

Et bien merci, vous êtes tops, c’est THE truc qui va bien.
Ceci dit ça n’a pas été sans mal à trouver, le bidule a tendance à se faire rare en ligne. C’est sur l’eshop « Elle / Marie Claire » que j’ai pu en dénicher. Façon irisé :

housecasebensimon

Yep, je n’y suis pas allée de main morte… A noter tout de même que le gros modèle en hauteur n’est finalement pas une si bonne idée que ça car comment dire : ça pèse un âne mort. Rempli.
Outre le dressing, j’en ai mis partout :

housecasebensimon2

Ceux-ci je les ai trouvé sur Débarcadère. Le stock ne correspond pas franchement à ce qu’il y a en ligne, donc ne pas hésiter à envoyer un mail.

housecasechat

Vous noterez également que la fonction « coussin » est très appréciée des microbes en tout poil.

Goodie Bag : la nouvelle collection Minelli est visible en ligne (par contre, rien de neuf sur l’e-shop), donc voilà, celles que j’ai en visu, ce sont celles-ci, en noir :

minelli

et je peux vous assurez qu’elles rendent mieux en vrai. Le hic ? 159 euros quand même.

Goodie Bag 2 : en ce moment même sur vente-privée : Isabel Marant. Pour info ce sont les mêmes produits que l’on trouve à la vente presse précédente (soit celle de fin mai) et de mémoire les prix sont quasi identiques (10 euros de plus parfois sur le site). Je me suis laissée tenter par cette robe que j’avais regretté de ne pas avoir prise….

vp

TDMH : Le Chanel Coco Cabas

Test drive my handbag, le retour ! Et cette fois avec du lourd puisque l’on s’en va tripoter du Chanel.
Un Chanel qui m’a été prêté pour une semaine par la société de location de sacs : sacdeluxe.fr, qui est désormais partenaire de cette rubrique. Je vous présente donc :

Le Chanel Coco Cabas, taille M en agneau noir :
Elevé au rang de it-bag dans sa version XL en vinyl noir car adopté par Kate Moss lors de sa sortie il y a 3 ans, ils se sont arrachés en quelques jours.

chanel_pres

Premières impressions : alors une sorte de respect pour cet accessoire, l’aura de la marque, le double C, les anses typiques de chez Chanel.  Au delà : la qualité du cuir. Quasi aussi souple que du Dreyfuss, mais en beaucoup plus épais. Même chose pour les coutures et surpiqûres, du fil épais, tout cela respire le sac qui dure.

Dimensions : 38 x 16 x 28 (ou 23 au plus bas en hauteur)  cm.  Ci dessous en compagnie de notre mètre étalon :

chanelbilly

Côté pratique : C’est une forme cabas, donc fatalement il est un peu fourre-tout et un lot de pochettes pour tout organiser à l’intérieur est nécessaire. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont pensé chez Chanel vu que par défaut il y a une mignonette petite trousse matelassée à l’intérieur, retenue par une petit lien à mousqueton. En tissus, la pochette. En cuir ça aurait fait plus classe mais encore alourdit le sac (qui n’est pas forcément léger à la base).
A noter également à l’intérieur une poche zippée et 2 poches plates : une pour portable (pile poil juste pour un iphone) et une un peu plus large.

chanelpochette

chanelzoom

Contenu : Contenance quasi identique à celui du Billy M. Autrement dit de quoi largement mettre tout son bazar de fille, jusqu’au format A4. Avec ce que vous voyez là, il n’est pas à pleine capacité (mais après il y a sciatique…)

chanelcontenu

Modelling pictures : La taille des anses permet de le porter à l’épaule, que ce soit avec un t-shirt ou une veste, ce sera peut être un poil plus dur avec un gros manteau. La taille moyenne n’est pas trop imposante et va bien avec un petit gabarit comme le mien.

chanel_modelling

Entretien et vieillissement : le cuir semble robuste et ne craint pas quelques gouttes de pluie. J’aurais tendance à préconiser un soin à la crème essentielle de temps en temps, mais ça ne me semble pas absolument nécessaire.
Le sac étant un sac de location qui sort beaucoup, il y a quelques traces de frottement au bas, mais au risque de me répéter, le cuir est très souple tout en étant épais et me parait fait pour durer quelques décennies (bon, je me mouille pas des masses, c’est un Chanel quoi… )

chanel150Où le trouver ? Et ben chiotte (si vous me permettez de mettre ce vocable accolé à « chanel »…), la production est arrêtée… il va falloir regarder du côté des dépot-ventes de luxe…

Prix indicatif : 1500 euros

Argus : C’est un it-bag, enfin encore plus dans sa version XL et en vinyl vernis noir. Du coup ne pas compter le trouver spécialement moins cher d’occasion. Attention à Ebay : it-bag, chanel, se méfier donc des copies (relire la note sur le Balenciaga City, les conseils valent ici aussi)

J’aime : tous les détails : le « bijou » en double C, les anses chaine et cuir, les fronces, la forme cabas et la contenance, les surpiqûres du bas qui rappellent le matelassage des sacs classiques.
Le made in Italy, pour ce modèle.
L’impression de solidité et d’intemporalité qui se dégagent à la fois du sac en lui même et de la marque.

J’aime pas : Ce qui justement fait son charme : les anses chaine. J’adore les anses chaine. MAIS petit soucis en ces temps de canicule : la chaine sur une épaule nue et bien au bout d’un temps, ça fait mal. D’autant plus quand il s’agit d’un modèle cabas qui non seulement est déjà un peu lourd vide, mais qu’on a tendance de plus à charger.

Conclusion : C’est tout à fait mon style de sac : contenance, la forme cabas, le bijou. Le seul hic : le poids ET les anses quand on le porte en t-shirt ou robe. Y’a pas, au bout d’un moment, ça fait mal à l’épaule. Du coup, alors que j’étais totalement emballée par ce sac au départ, je me dis que finalement les anses chaine c’est mieux sur un plus petit sac comme le 2:55 : moins lourd. Ou alors il faut se résoudre à ne le porter qu’avec un minimum de rembourrage à l’épaule (ça devrait le faire avec une petite veste en jean)
Moui.
Enfin quoi qu’il en soit et pour être parfaitement honnête, je crois que j’aurais tout de même bien aimé le garder !

Episodes précédents :

Le Antoine de Jérôme Dreyfuss
Le Elysa de Kipling
Le Steven de Velvetine
Le Dior Gaucho
La gamme Pliage de Longchamp
Le Iggy de Velvetine
Le Twee de Jérôme Dreyfuss
Le Balenciaga City
Le Billy de Jérôme Dreyfuss
Le Lune de Vanessa Bruno
Le Mini City Tote de Anna Corinna

Remerciement : à SacdeLuxe qui m’a gracieusement prêté ce sac pour une semaine. Et si il vous tente, il est disponible à la location ici.

chanelsacdeluxe

Bonus : vous avez une réduction de 20% sur le coût de la dite location avec le code betg20 !

Le boyfriend short – part 1

Je l’avais bien dis : je vais vous parler boyfriend jean et cie 3 ans après tout le monde, vu le temps que j’ai mis à porter un slim…
En même temps, si j’étais précurseuse, ça se saurait…
Sauf que là, en prime, j’ai réalisé genre 2 semaines après achat que oui, finalement, le short en jean Pimkie (quand même hein… Pimkie…) et ben « dans ta face », ça mérite l’appellation Boyfriend.
Ce qui explique en même temps pourquoi je suis tant à l’aise dans la taille 38, vu que c’est censé être trop grand. (chiotte, faites des … « oué savez quoi« ).
 BFJ1

BFJ2

Du coup, non seulement je me tâte à l’acheter en gris tellement je ne le quitte plus, mais je me tatouille encore plus à passer le pas du boyfriend jean EN ENTIER et non pas seulement en short vu comme l’est confortable, le bidule.
ET – avantage non négligeable – je rentre dans les tailles 38. (sauf que là c’est plus franchement loose… oui, bon, ça va hein)

BFJ3

BFJ4

Le « boyfriend short » (si si….) Pimkie, avec un tee en lin Zara (comme tout le monde…. 6 mois après MAIS à 5 euros en soldes…), sautoir Ela Stone (pareil, je ne le quitte plus…), sandales Maje et perfecto en satin Zara.

En outre, dans la série « comment croire qu’on a maigri alors que pas du tout », outre se mettre au boyfriend jean ce qui permet d’acheter la taille en dessous sans être complètement saucissonnée, je vous conseille le soutif noir en dessous du t-shirt blanc col rond loose. Alors je ne peux expliquer si il s’agit d’illusion d’optique ou quoi, mais subitement mon 90C parait comme un 85B, hallucinant.

La boulette du jour : parce que ça n’allait pas s’arrêter à un seul billet, vous pensez ….
Alors je vous situe : samedi, en route pour récupérer le Clairon chez ses grand-parents. En voiture Simone, marche arrière :
Moi : « Tiens c’est bizarre c’est quoi ce bruit ? »
Lui : « Je sais pas »…
Moi : « Ah ben si tiens, je crois qu’on est passé sur les « Bag in box  » de pinard »…
Mis derrière la voiture en attente d’être chargés…
 bag

Ca aurait pu être pire, on n’a pas roulé dessus, ce sont juste des « bags » tout court maintenant… Reste à voir comment on sert…

———-
Les gagnantes du concours « The September Issue » :
(‘tain faut que je remette les numéros des commentaires, c’était plus simple…)

Lilli de
Coralie B
Mymy
Charlene
Isa
Lau
yokoflo
Louloute
Ladypoppy
Tita

J’attends vos coordonnées par mail pour vous envoyer les tickets !

Pour les perdantes, je viens de me rendre compte que j’ai 2 chèques cinéma Gaumont&Pathé qui expirent le 31 août !! je ne vais pas m’en servir, la première qui m’en fait la demande et m’envoie ses coordonnées par mail, je lui envoie dès aujourd’hui !

EDIT : ayé, les places sont parties 😉