Le graal, le Graal, le GRAAL !

Il arrive un moment, ce n’est plus drôle, le teasing et il faut bien finir par dévoiler l’affaire…

La voici donc, la raison du shopping ban en CDI, ou plutôt, si on veut être totalement honnête : de la shopping restriction indéterminée (parce que j’annonce shopping ban et hop, je shoppe une paire de Nacre, faut rester lucide quant à ses capacités….).
La possession du Graal induirait-elle une shopping maturité ?
C’est à souhaiter.
Vu l’investissement.

Après donc une bonne année d’économie, de renflement de bas de laine et de pourcentages des ventes vide-dressing mis de côté suivi d’un coup de pouce final du compte commun :

chanel

Yep.
The ONE.
The Quête de la modeuse inconsciente amatrice de sacs à main.

Ou le rite de passage de la jeune fille aisée de bonne famille à l’âge adulte.
Le fameux Chanel 2:55. La réédition. Modèle que j’ai en tête depuis 1 an et demi. J’avais flashé sur la couleur caviar d’il y a 2 saisons, mais qui n’a pas été reconduite, par défaut j’ai donc pris noir.

Il existe en 3 tailles, le petit trop petit, le grand ne m’allait pas, c’est donc le medium. Dans lequel rentre pile poil mon énorme portefeuille tout en un (test de validation).

Pourquoi lui ? Et bien je crois que je ne suis pas trop fan du double C sur les matelassés, donc du Timeless Classic, peut être trop dame, ou trop m’as tu vue. Je trouve ce fermoir plus discret.
J’ai préféré également la chaine coloris argent vieilli, moins bling que la dorée.
Je le trouve plus simple à porter, en toutes circonstances, limite pour les néophytes il pourrait passer de loin pour un sac Zara voyez.
Complètement détendue du Chanel, du coup, je suis…

PS : et bravo à Audrey qui a eu tout bon même la taille… bluffée, je suis…

Goodie Bag : dites voir, en ce moment sur EspaceMax, il y a une vente de sacs C.Oui. Comme vous, je ne connaissais pas la marque. Sauf qu’au moment où je vous parle, j’ai en prêt pour un TDMH le modèle Copenhague, justement en vente :
 coui

Pas encore testé, mais le cuir est beau et le sac me semble de bonne facture, donc pour le prix proposé (138 euros pour un grand modèle), cela me semble très intéressant.

Cliquez ici si vous avez besoin d’un parrainage.

Le Piaf et le Microbe

Régulièrement je vois passer – l’air nonchalant – Madame le Microbe qui traverse le salon, contente d’elle, un de mes sautoirs qui dépasse des babines.
Chat-pie.
 chatpie

Mais récemment elle s’est prise d’affection pour mon crâne de piaf.
Y’a une certaine logique. En même temps.

Le jegging toujours

Yep, malgré mon accoutumance certaine à la « robette/jupette un poil moulante mais pas trop, sinon si ça bouffe, ça grossit », cela fait quelques jours que je ne quitte plus mon fameux jegging Asos.
Pas celui effet huilé, non.
J’ai un souci d’ourlet avec celui là, si on fait juste un rentré c’est pas beau et dans les bottes je ne sais pas, je le sens pas.
Du coup il trône sur ma pile de coutures en attente (et je peux vous dire qu’il y a du monde).

Non, non, celui que je ne quitte pas, c’est le gris/neige : « acid wash » en langage 2009.

Suite à vos remarques, j’ai remis la main sur un pull-tunique American Vintage, avec une grosse ceinture, mes bottes Nacre (on ne change pas une équipe qui gagne) et zou :
 look_jegging

look_jegging2

Donc : jegging Vila (sur Asos), bottes André Nacre, ceinture Saddler, sautoir Isabel Marant, sac Billy M, tunique American Vintage de l’an dernier.

look_jegging3

Simplissime, et on est bien dedans.

look_jegging_camel

Y’a aussi la version camel qui marche pas mal (et qui a fait office de tenue de concert Depeche Mode, c’était pas fait pour, mais on a fait avec)

graal

Un Graal intru s’est glissé sur cette photo, saurez-vous le reconnaître ?

PS : à part ça ? mine de déterrée… encore malade… vive la crèche et le partage des miasmes.

PPS : on se tâte toujours pour le vaccin contre la grippe A, grâce aux blogs et toute une matinée passée de lien en lien, je commence à y voir plus clair. La décision toujours pas prise, surtout pour le petit, mais on y voit plus clair.

Mes bottes fétiches…

Préambule au billet :

Dites, j’ai un petit souci là, vis à vis des bons de réduc André que j’ai fait gagner.
IL EST INDISPENSABLE DE SE PRESENTER EN BOUTIQUE AVEC LE CARTON ORIGINAL.
Si on y va juste en disant : oui, mais c’est sur internet, y’a 40%, et faire un scandale, non seulement ça ne marche pas, mais cela remonte jusqu’à la personne qui nous a gentillement fait bénéficier de cette opportunité. Alors oui, c’est limité, c’est le principe d’un concours.
Je rappelle également qu’il y a actuellement un bon de 20% de réduc à découper (itou, faut y aller avec l’original) dans le magazine People Look de ce mois-ci.

——————————————————————–

Je me pose régulièrement la question du bienfondé d’avoir une pièce en plusieurs exemplaires.
Je suis quasi-certaine qu’on a TOUTES à un moment donné eu la peur de flinguer sa robe préférée et par conséquent racheté la même en soldes après coup, ou bien été tellement bien dans ce jean et de l’avoir racheté en 2 couleurs, etc…
Et fait la conclusion suivante : connerie, on ne met jamais que la première acquise et se lasse avant même qu’elle soit immettable ou bien on préfère toujours une couleur aux autres.

Le bis repetita n’a jamais la saveur de la première fois.

Et pourtant, régulièrement, le doublon fait envie. Et si j »ai renoncé à la teinture de la robe Asos et finalement me contenterai d’une seule, je n’ai pas pu résister à la botte parfaite. De camel, l’avoir également en noire.
 nacre

Bottes André, modèle Nacre
(et je pense à enlever le code barre sous la semelle cette fois….)

PS : vous remarquerez ceci étant que pour le bis, il faut toujours la bonne excuse pour sauter le pas.

PPS  : tout le raisonnement ci-dessus ne s’appliquant évidemment pas à la milliardaire en goguette qui achète la tenue en 10 exemplaires, histoire de l’avoir dans chaque maison et de ne charger les malles Vuitton qu’au minimum…

Goodie Bag : du 25 (hier donc) au samedi 28 novembre, -30% chez Etam, en imprimant cette image pour shopper en magasin :

etam

ou avec le code FAMILY sur le site

Rubrique à brac…

Rubrique à Graal ?

Rhooo oui bon, ça vient…

J’ai le neurone fatigué, encore abasourdi, ça pulse encore pas mal pour son âge, le Depeche Mode.
Yep.
Même si 90% du public avait la trentaine bien tassée.
C’était tellement bien que j’en ai pété une bague en applaudissant : Chanel = 1, Bulgari = 0. Vive la France.

Du coup le billet construit ça se pose là.
Rajoutez à cela les avantages non négligeables de la vie en collectivité (AKA crèche) dans la construction précoce du système immunitaire. Comprendre que j’ai présentement le nez rouge et qui coule. Merci mon petit clairon nid à miasmes.

gossipEt dans la série embuée, je ne réfléchis plus rond, mais effectue des circonvolutions curieuses. Ne me demandez pas pourquoi mais dans ma dernière commande de DVDs sur Amazon UK, j’ai acheté DEUX coffrets de l’intégrale de la saison 2 de Gossip Girls.

Ce qui est entre nous parfaitement con on est d’accord.

Boulette dont je me suis aperçue bien évidemment en déballant le carton.
Du coup, avant de le renvoyer, je vous demande si cela intéresse l’une d’entre vous, il est encore sous cellophane, tout bien pour un cadeau de Noel. En VO only hein, mais avec les sous-titres sur demande.
Pour info on ne le trouve pas encore en France, il est vendu 22£ et je le fais à 24 euros frais de port inclus. Vous savez où me trouver.
EDIT : ah ben a priori, le coffret a trouvé son nouveau lecteur, tout est bien qui finit bien !

Sinon on est en ce moment dans Weeds, ça arrache pas mal aussi celle là. Par contre la saison 3 a un coup de mou on trouve.
Et pour finir dans le culturel, ayant grosso modo depuis la rentrée avalé tout ce qui était léopard, sequins, clous, slims et co sur papier glacé, comprendre : acheté toute la littérature consumériste féminine en relais H pour cause de trajets divers et variés en TGV, je viens d’atteindre à la grâce d’un Style Papers un niveau rarement égalé de saturation.
 mesrine

Moralité : demi-tour, DROITE ! Changement radical de cap… (enfin, jusqu’au prochain Grazia de samedi…)

Pour finir, un petit sneak peak de graal ?
 chanel

Hé hé
Rien que comme ça on comprend fatalement le vidage intensif de dressing, les cadeaux de Noel/anniversaire pliés jusqu’en 2012 (d’façon après c’est plus la peine, c’est la fin du monde), couplé au shopping ban en CDI …

Un bon plan André / RAPIDITE

Et oui, j’avais dit pas de billets aujourd’hui…. *soupir*

Mais vous pensez bien que la Lyonnaise Masquée a une connection internet, hein.
Un peu dans le pâté post Depeche Mode (contente, ils ont joué Question of Time) mais le bon plan du jour n’attend pas :

Hier, en compagnie de quelques comparses blogueuses, nous nous sommes retrouvées chez un chausseur français, qui en passant m’a donné des cartons donnant droit à une remise de 40% sur TOUS les modèles. C’est valable de mercredi à samedi prochain, d’où l’urgence, dans toutes les boutiques André :

andre

Je vais donc l’envoyer aux 10 premières d’entre vous qui m’en font la demande dans les coms, et je vous remercie de m’envoyer dans la foulée vos coordonnées postales, que j’essaie de les mettre dans la boite cet aprem.

(oui pis bon je m’en suis gardé un, m’en vais me reprendre les bottes Nacre en noir…)

EDIT : Ayé c’est tout parti ! beh dites, vous êtes des rapides hein ! je poste ça cet aprem, demain matin au plus tard donc vous devriez les avoir vendredi pour le shopping du samedi !

EDIT BIS : je reprécise, la réduction ne vaut que sur présentation du bon carton ORIGINAL.

Un an déjà…

Et oui, il y a un an tout juste je faisais beaucoup moins la maligne…
Voire je ne faisais pas la maligne DU TOUT.

Aujourd’hui, à 21h03 pour être exacte, mon petit Clairon aura très exactement 1 an pile. Et à cet instant précis, il sera au lit sous la garde de grand maman pendant que papa et maman fêteront cela comme il se doit à la Halle Tony Garnier, concert de Depeche Mode oblige.
(comment ça parents indignes ???)

Mais nous avons cependant fêté cet évènement de manière toute à fait classique et acceptable, gâteau et bougie incluse,  hier en famille.
 tracteur

GROS succès du tracteur de belle-maman je dois dire. Si ça augure de la vocation d’agriculteur, je ne parierai pas, mais quand le pied va atteindre la pédale, on va rire.

Alors concrètement, sans vouloir faire de bilan hâtif, moi, l’anti-gosse primaire, est-ce que j’ai viré ma cutie ??
Hum.
Non.
Enfin, quand je dis non, ce n’est pas vrai. C’est à dire que j’ai acquis la connaissance de base du « comment ça fontionne ces petites bêtes là ». Du coup je suis plus à l’aise avec les plus petits. Que le mien. Façon j’ai déjà expérimenté et par conséquent suis moins effrayée des réactions. En revanche avec les plus grands ça coince bien toujours un peu.

De là à dire que lorsqu’on n’aime pas les gamins c’est que l’on ne les connait pas.

Je me pose toujours des questions sur qu’est-ce qui motive ou non à faire des enfants ? Je crois que j’arrive à comprendre les deux camps pour la bonne et simple raison que le passage de l’un à l’autre n’ a pas été évident. J’aurais très bien pu rester dans les « anti-mômes ». Le confort de la routine à deux, la liberté, le niveau de vie. Tout cela est chamboulé avec l’arrivée d’un petit.
Maintenant, le sourire de son bébé, ses premiers pas, son « je fonce la tête la première dans le giron de maman pour faire un calin », c’est une expérience, des sensations, un amour unique.

Avec ou sans enfants ?
Je crois que les discours moralisateurs du type : on ne sait ce que l’avenir nous réserve, pollution, ressources épuisées, guerres futures, etc.. ou à l’inverse : l’enfant comme aboutissement d’un amour, la continuité, suite logique d’une famille ne sont que foutaises. Dans un cas comme dans l’autre, on essaie de formaliser, de rendre poliquement correct quelque chose qui ne s’explique pas, qui ne l’est pas. Un enfant, on le sent dans ses tripes, on ne le raisonne pas.
Et ce désir, ou non, est finalement quelque chose de purement égoiste.

PS : et histoire d’être indigne « à fond », je suis toute la journée à Paris, et ne rentrerai que demain midi et n’ai pas programmé de billet pour demain…
pffff, les bonnes choses se perdent !!

PPS : à part ça ? 3 bouteilles de champ + 2 buissons de plantés + 2 ampoules à la main gauche. Tout va bien.

PPPS : je réfléchis trop en ce moment, je vais finir par me luxer les synapses. Pas bon. M’en vais vous causer prochainement de la robe Monop’ Anne-Valérie Hash, tiens.

PPPPS : suis à la bourre dans mes mails, si je ne réponds pas avant la fin de la semaine, c’est normal et non signe de melonite avancée.