Style et sensibilité

Bon, c’est la tête froide et dépassionnée que je voulais revenir aujourd’hui sur la discussion de mardi.
Non pas pour resservir la soupe, hein, on a fait le tour, mais pour rebondir sur l’assertion suivante :

La perception de la mode et du style est une donnée hautement subjective.

OK, faut pas avoir fait St Cyr pour la sortir, celle là.
Alors déjà forcément, cela va dépendre du contexte, de son milieu, en bref de ses VALEURS. Pour reprendre un vocable cher à la Thérapie cognitive et comportementale (m’intéresse au truc en ce moment).
Mon auguste personne va en effet paraître au mieux fade et sans intérêt, au pire beauf à la nana qui a baigné dans la mode et le milieu artistique durant toute sa jeunesse.
En revanche, pour une fille dont les aspirations sont plus terre à terre, hors du milieu parisien ou de grandes villes, je pourrais paraître bien fringuée, voire excentrique.
Ceci est bien évidemment une généralité qui souffre quelques exceptions on est d’accord.

Mais là où ça devient intéressant, c’est que même parmi les soit-disant professionnels de la mode, les discours sont souvent très discordants, allant même jusqu’à critiquer ou encenser un simple détail avec moultes adjectifs et force conviction.
Et dans le genre la rubrique “Fashion-police” du magazine Grazia est édifiante. Et je ne sais pas vous, mais perso je me régale à la lire. Non pas pour en prendre sérieusement bonne note, me gausser des erreurs de style des célébrités non, mais plutôt pour observer à quel point les sensibilités peuvent diverger. J’en ai ouvert un au hasard :
 grazia

Je ne sais pas vous, mais je trouve ça génial. Qui détient la vérité hein, je vous le demande… 

Je finirais également par faire remarquer qu’il est important également  de garder à l’esprit le “à qui veut-on plaire finalement” ? Son mec ? ses fréquentations ? les autres blogueuses ? Faut-il avoir un look spécial blog pour les photos et un autre pour tous les jours ?

Parce que si certaines, au faît des tendances et des it-girls, louent les mix improbables et avant-gardistes, robes de grand-mères vintage et boots cloutées le tout avec un physique d’asperge anorexique (copyright Yokoflo), concrètement sur le quidam, cela n’a souvent pas DU TOUT le même effet.
Et en cela la rubrique de Camille d’Essayage “(essaye) de faire parler les hommes” est assez géniale également.
Je vous résume le principe, elle prend quelques looks forts de la semaine sur la blogo et les confrontent à un mec bien dans ses baskets, qui fréquente le milieu de la mode ou pas du tout et nous livre ses conclusions. 
De quoi remettre en place toutes les stars du streetstyle finalement…

Pour résumer, à part avec une petite robe noire Chanel, je ne vois pas comment provoquer l’unanimité.

PS : dites voir, je me tâte à racheter la même robe Asos pour la teindre en noir (avec les zips dorés, ça doit être canon)… ce qui est un peu con remarquez car quand j’achète en 2ex, je me lasse généralement avant d’avoir porté le 2ème. Mais qu’importe. Seulement c’est un truc que je n’ai jamais fait ça, une teinture machine. Vous avez des conseils ?

Goodie Bag : dites, y’a de nouveau une VP Koshka Mashka à l’atelier – 20 rue Montmartre, de 11h à 19h30, ça finit demain –  franchement, je vous incite à y aller. J’ai acheté lors de la dernière la fameuse veste noire que Mari (la créatrice) porte sur photo (prise à l’iphone… dsl), elle est magnifique :

mari

Faut que je vous la montre mieux un de ces 4 d’ailleurs !

Goodie Bag 2 : et tant qu’on y est, 2 créatrices sympas s’associent pour faire une VP commune, c’est toujours ce week end et toujours à Paris :

vente privée VELVETINE (sacs)  & ANNABEL WINSHIP (shoes),

Du samedi 21 Novembre de 14h à 18h
au dimanche 22 Novembre de 14h30 à 18h.

Atelier VELVETINE
152 rue de Charenton
75012 Paris
Metro: Reuilly Diderot ou Gare de Lyon

Goodie Bag Lyonnais (une fois n’est pas coutume) : c’est une autre lectrice qui me fait part de la présence de marinières Sandro-like (qui pullulent ces temps-ci sur le net il faut bien le dire), mais a priori de bonne facture et au prix imbattable de 32 euros dans le magasin So Please, cours Vuitton. Elle en est très satisfaite.
(voilà, comme ça on aura toute la nôtre !)

Edit : il s’agit du cour VITTON et non Vuitton, merci d’avoir corrigé…  moi ? obsédée par les sacs de luxe ??