De la multiplication des cagons…

 Alors, y’en a, des incarnations divines, que ça vous multiplie les pains, les osties ou que sais-je.

Et il y a LA MERE. Qui de par sa volonté autrement plus potente, s’en va écumer les ebay de France et de Navarre, pour mettre la main sur tous les cagons* du monde, depuis que le clairon/crampon a jeté son dévolu sur une espèce de girafe Nici qui ne se fait plus et qui avait été acquise il y a moultes années dans une autre région du globe…

 cagons

Nan.
QUATRE qu’y en a. La dernière étant greffée à la main du petit, il n’a pas été possible de la joindre au groupe… (groupe qui de plus se fait discret… manquerait plus qu’il réclame les quatre en même temps… on en connait à qui c’est arrivé, la découverte de « la planque à cagons » ayant déclenché une série de cataclysmes, le moindre étant la greffe simultanée de CINQ doudous nécessaires au moindre déplacement. Clin d’oeil à la Lyonnaise).

Je fais tourner. Parce que quand on voit certaines photos, on se dit qu’on a tout intérêt à mutualiser l’usure…

* cagons : nm. doux vocable utilisé par le rejeton pour qualifier son incontournable compagnon.

TDMH : la besace Liverpool de Balianse

Note : ce sac m’a été gracieusement prêté pour ce test.

Balianse, la besace Liverpool, en camel

balianse

Premières impressions :
J’aime beaucoup la couleur (j’ai un truc avec les « camel/cognac/feu » et cie…). Le cuir est bien souple, mais un micro-poil « nubucké », pas assez lisse pour que le touché soit vraiment sensuel comme j’aime. J’ai bien aimé la forme en photo, mais j’ai été surprise par sa taille en la recevant : c’est une grande besace.

balianse2

Lire la suite

Que vivent les robes pull…

… et les grosses ceintures mais je crois que je l’ai déjà dit…

En même temps on ne change pas une équipe qui gagne. Et si il est un truc qui marche bien dès qu’on a un micro-poil de hanches et/ou de seins, c’est de ceinturer tout ce qui bouge (ou pas).

Du coup, ce que je n’avais pas rappelé, c’est que la fameuse soirée de présentation du netbook avait lieu dans la boutique Antik Batik.
Sont vaches hein ?
La blogueuse étant faible et à fortes visées consuméristes, fatalement on est toute repartie avec un truc. Avec une petite réduc, certes, mais tout de même.

 vb1

Et en ce qui me concerne je me suis donc relâchée sur mon addiction aux ceintures et me suis fendue d’un modèle gris assez travaillé.  Lire la suite

[Test produit] Philips Avent : cuiseur/mixeur

[Note : ce produit m’a été offert pour test]

Ouh là, alors il faut prévenir : les nullipares ou autres choses en « pares » mais dont les moufflets ont dépassé la date limite : vous ne passez pas par la case départ, vous ne touchez pas 20 000 francs mais vous allez tout droit au Goodie Bag.
Les autres, restez voir qu’on cause.

robot_boiteParce qu’il est un moment dans la vie d’un clairon, où le lait ça va bien 5 min, mais les dents qui pointent, il faudrait voir à ce qu’elles commencent à servir. La diversification que ça s’appelle.
Alors, la mère lambda, qui se sent coupable (toujours, on ne sait pas pourquoi, mais on se sent TOUJOURS coupable à un moment donné vis à vis de son rejeton…) elle ne va pas commencer par donner du petit pot de supermarché (elle est flemmarde MAIS va donner dans le petit pot bio qui coûte une blinde) mais va s’essayer au BABYCOOK (qui est au crampon ce que Frigidaire est au froid : une antonomase).
Babycook qui est donc une marque déposée de Beaba, et qui n’avait jusqu’ici que peu de concurrents. Et un Babycook pour celles qui se demandent : c’est rien de plus qu’un mini cuiseur vapeur et qui fait mixeur en même temps. On met tout dedans, on cuit/on mixe/ on sert à la marmaille qu’à pas de dents.

Lire la suite

La valse des rondes…

Ce samedi, Carrefour, clairon dans le caddie qui réclame une cracotte (à FONDS dans les Cracotte, le petit…. le mot fait d’ailleurs désormais partie de son vocabulaire…) et j’attrape négligemment mon Grazia en passant.
Mais du coin de l’oeil je vois tout de même un « Rondes et glam »…

graziaJe n’ai pu retenir un « ça y’est ils s’y mettent tous ». Histoire de se dédouaner auprès du public de nous mettre de la mannequin famélique, hop, un coup de shooting de grosses et on en parle plus. Comme si ça suffisait.

On a déjà eu le Glamour UK qui nous mettait une mannequin souriante affichant un joli bourrelet, grillant au passage Elle et sa légendaire frilosité avec ses « spécial rondes » affichant au maxi un 38 (allez, un 40), Scarlett Johansson et Liv Tyler en tête.

Mais la révolution de ces derniers mois, c’est le magazine V, mettant en scène dans une première série et en parallèle, une mannequin taille standard (à la louche, un 32 ??) et Crystal Renn qui fait, allez, un 40.

Lire la suite

La robe en cuir

Dites voir, voilà-t-y pas que vendredi, au moment de prendre ces photos, il m’est venu une idée lumineuse (c’est le cas de le dire…ahem) : ma lampe cube là, que je vous colle toujours en arrière plan, sur son dossier marketing à elle, il était écrit en gros que ça servait AUSSI de pouf.
Alors pourquoi il ne m’est jamais venu à l’idée de m’asseoir dessus, hum ? Je vous le demande. On manque d’à propos parfois c’est affolant…

 cuir1

Non ?

Lire la suite

J’veux du soleil

Ouf, enfin, après un début de semaine « la tête dans l’cul, l’cul dans l’brouillard » (* ‘tain j’ai le dimanche en chansons moi…) On a pu profiter en fin d’un rayon de soleil…

chatsoleil

Je peux vous dire que j’ai entendu ronfler tout le vendredi après-midi*

* et oui, Madame le Microbe ronfle, et pas qu’un peu…

PS : ayé, on a enlevé le sapin (il était temps vous allez me dire), au grand dam du clairon, tout triste à répéter « ‘apin, ‘apin »… ça fait mal au coeur limite

Le grand vide-shoesing…

Et voilà, expulsion + 14 mois, qu’il m’a fallu pour accepter la fatalité. J’ai bel et bien gagné UNE POINTURE. Et un cm et demi mais celui là je ne le renie pas…

shoes1

Un grand tri s’est donc imposé. Quelques décisions ont été difficiles à accepter (genre les Barbara Bui là… ces tueries qui me tuent dorénavant l’avant-dernier orteil). Les boules quand même, nan mais  les boules…

shoes2

Donc si vous faites au choix du 36, 37 ou 38, vous devriez trouver votre bonheur ! Un grand choix de Chie Mihara, Annabel Winship, de bottes en cuir ou encore Barbara Bui à des prix sacrifiés (on dirait que j’ai fait ça toute ma vie… carrière ratée de commerciale)
J’ai commencé hier à remplir le vide-dressing et je continue !
(et en passant, j’ai baissé le prix des petites frusques qui restaient… *siffle*)

shoes3