Bluffée

Parce que c’est LA révélation de ces 2 dernières semaines, j’ai changé de fond de teint. Fluide, toujours, mais une marque que je ne fréquentais absolument pas jusqu’alors : Dior.

Et une découverte pour une fois qui n’a rien à voir avec les blogs ou les copines, mais plutôt au panier cosmétique de Môman, au hasard d’un week end où je lui ai emprunté son fond de teint donc : le DiorSkin Forever. Même si il était trop foncé, vous n’y avez vu que du feu, la preuve.

Emballée par la texture et la couvrance, la semaine dernière, Paris, derniers achats de Noël (on était pas les seules, Carole Bouquet apparemment faisait ses derniers cadeaux jeudi chez Merci) et passage au corner Dior du Printemps Beauté. Il me faut la numéro 20.

Et bien verdict : incroyable. Je ne mets plus d’anti-cerne ou de retouches ou quoi que ce soit, j’ai la peau veloutée comme jamais et toutes les imperfections sont camouflées. A tel point même que mon mari lui même (qui pourtant est du genre à ne pas remarquer une sortie de coiffeur) m’a demandé ce que j’avais changé et m’a dit j’avais une très jolie peau…

(et pour les photos, cf le maquillage du billet d’hier. Rien de changé par rapport à d’habitude si ce n’est le fond de teint)

Slim ou jupe ?? (mais pailletée)

[Ceci est un billet sponsorisé]

Ce soir on emballe, direction la maison des beaux-parents où nous allons retrouver notre titi (lâchement) abandonné pour la semaine. Et si je viens à l’instant (nan mais MOINS UNE quoi) de recevoir le cadeau de mon mari, c’est actuellement sur la tenue de réveillon que je me prends la tête…

Jusqu’ici cela donne ça :

Avec en guest : la petite veste destroy-doudou Iro de l’été dernier.
Lire la suite

Le cuir stretch

Je vous l’avais annoncé quasi en fanfare, je l’avais trouvé. Au hasard d’une liquidation de boutique, collection actuelle à plus de 50% de réduc, ça méritait un coup de trompette.

Parce que le slim en cuir, ce n’est pas évident. Entre ceux trop larges, ceux qui pochent, ceux qui sont galères à enfiler et ceux qui sur moi me saucissonnent la taille et les fesses tout en baillant aux genoux (4 cuirs sur 5 autrement dit) et bien ce n’était pas gagné.
Prête à aller chez Jitrois je vous disais. Lire la suite

J’ai pris du pois

L’autre jour, j’ai reçu ma commande Sarenza (boutique avec laquelle j’ai un partenariat je le rappelle). Et forcément, déballage-essayage immédiat (et échange une fois sur deux, vive la demie pointure, j’oscille sans arrêt entre le 37 et le 38, heureusement que ça se fait en 48h).

Immédiat et sans se changer, juste pour voir si la taille va.
Donc c’est ce que je me suis dit en passant ces escarpins à bride avec mes chaussettes à pois. Hein. Ca rend rien c’est juste pour voir la taille.
Sauf que je me suis bizarrement dit que ça ne rendait pas si mal. Ces chaussettes dans ces chaussures. Lire la suite

Le pull Carven

Samedi dernier, passage express chez les beaux-parents pour déposer la progéniture, ce qui aura le bon goût de nous faire souffler la semaine qui vient.
Je dois vous dire que je comprends maintenant l’enchainement des vacances scolaires qui nous semblent sans fin. Et bien les petiots, ils en ont besoin hein. Entre la fatigue et l’excitation de Noël, intenables, ils sont.

Lire la suite