Le plan anti-allergènes

Ce billet fait suite à celui-ci. Donc un petit bilan, après 3 mois maintenant, avec la liste des actions que nous avons mises en place.
Pour rappel, mon fils et mon mari souffrent d’asthme, principalement à cause des acariens, mais aussi du chat et des pollens. On a donc pris des mesures drastiques pour éviter de se séparer de Madame Le Microbe.

chat

Et comme je me dis que ça peut servir à d’autres et permettre d’échanger sur nos astuces pour une meilleure qualité de vie, les voici :

- Les mesures anti-acariens :

Achat de protèges matelas anti-acariens. C’est une housse complète qui enferme tout le matelas.
Lavage à 60° des draps et textiles, avec un calendrier pour faire tourner : tous les 15 jours pour les draps et tous les mois ou 3 mois les coussins/oreillers/protèges matelas, housse de canapé etc… (c’est à 60 et pas en dessous qu’on tue les sales bêtes)
Pas de tapis/rideaux/moquettes dans toute la maison. On a UN kilim dans le salon et un tapis lavable en machine dans la chambre du petit. Moi qui adore tous les tissus ethniques (j’ai des kilims d’Afghanistan, de jolis Ikats indonésiens, des tissus Miao, etc…) je ne vous dis pas le crève-coeur. On réduit le nombre de coussins et je dois me séparer de ce qui ne passe pas en machine (genre le plaid tricoté Sessun que j’adore et que j’ai mis sur le vide-dressing). C’est limite monacal, mais c’est comme ça. On a la chance d’avoir du parquet partout, cela reste chaleureux.
On a baissé la température des chambres de 2°
On aère systématiquement chaque matin dès qu’on se lève : la couette relevée et la fenêtre grande ouverte pendant 20-30 minutes. Lire la suite