Option : chroniqueuse

Projet partenaire

Une petite note pour vous informer de ma participation sur le site www.belleavecmaxwhite.fr en tant que chroniqueuse mode/beauté. J’y partagerai quelques astuces avec la nouvelle égérie de la marque Colgate Karine Ferri et 3 consoeurs blogueuses.

colgate2

Au programme, bien évidemment LE geste à faire 2 voire même 3 fois par jour : je ne vois pas comment on peut parler beauté sans évoquer les bases : nettoyage et brossage irréprochable. Mais pas que ! Comment gérer le glamour au quotidien, quelle routine beauté, comment intégrer les tendances du moment à notre garde-robe, autant de sujets évoqués.

Je vous invite donc à me faire un petit coucou ainsi qu’à participer au jeu-concours en nous dévoilant vos astuces beauté. A gagner : un après-midi soin en compagnie de l’animatrice (manucure, soin du visage, etc..) et des Red Box Colgate MaxWhite One Optic!

Endimanchée

De billet en billet (c’est parti d’ici pour aller là), j’en suis venue à me poser la question suivante : ai-je eu des modèles ? des icônes ? dans ma vie je veux dire. Le genre qui répond à la question : « qui voudrais-tu rencontrer ou inviter à un dîner » par exemple ? J’ai toujours eu du mal, à part les inévitables Dalaï Lama, Mandela ou les grands de ce monde.
Je n’ai jamais eu de classeurs avec des actrices, suivi la coupe de cheveux d’une telle. Ou alors pas consciemment. Ca doit être ça, je ne me le dis pas ou ne me l’avoue pas. Et ce n’est que récemment que j’ai compris d’où me venait mon attirance pour le roux avec des boucles un peu fofolles (coucou Julia Roberts).
Digression qui n’a rien à voir avec le look du jour vous allez me dire. Et bien si.

maje1

En fait, en enfilant ce short, fluide et corail, j’ai revu une scène. Julia Roberts toujours, dans Pretty Woman, qui donne RV à Kit au Beverly Wilshire. Et bien voilà. Sauf que j’adapte, hein, c’était un bermuda, mais comme je n’ai pas des jambes d’un mètre 12 et bien on monte plus haut. C’est comme la coupe de cheveux. En fait c’est ça, je veux être Julia (en plus court…) Lire la suite

Rubrique à brac #95

Avant de commencer cette rubrique à brac pré week end, déjà un grand GRAND merci (à nouveau) pour l’accueil que vous avez fait à mon dernier « perfect item ». C’est toujours un grand stress de vous les présenter, j’y mets vraiment tout mon coeur et mes tripes, ce sont vraiment des projets très personnels alors vous n’imaginez pas le plaisir que vous me faites quand c’est bien accueilli !
Mais sinon, je voulais vous parler de :

=> Kjore Project : dans le genre minimaliste, au style masculin certes, mais avec de jolis cuir qui se patinent.

kjore

La marque m’a envoyé ce petit « porte-monnaie-portable et CBs« , le petit truc idéal pour mon cher et tendre pour y placer son portable et sa carte/badge du boulot (ou bien pour une petite course, bref) et ses sous.
Lire la suite

Pimp my jacket

La petite histoire/préambule : quand j’étais ado, en classe de 4ème très exactement, j’ai eu une veste en jean clair, oversized. Ober, je crois que c’était, la marque. Et très rapidement, elle a commencé à se couvrir d’écussons. Tout le long de l’année. Limite si au mois de juin y’avait encore de la place.
Et voilà que – merci Philip Lim – 20 ans après, cela me reprend. Non pas avec la même frénésie (quoi que) mais une envie de patcher un peu. Sans passer par la case thermocollante, non, l’avantage de l’écusson c’est que de lassitude tu peux t’en défaire et le découdre (dont acte, classe de 3ème, veste redevenue vierge).

douzeaout

(écusson Douze Août par Lise – et tableau Woodfolk / Coline, vive les blogueuses) Lire la suite