L’irrésistible attrait du rabais

Et allons-y pour le mardi confession, dans la série “J’suis malade mais je me soigne”*

IN

Ouaip, jeudi dernier je me suis fait des ventes presse. En pleine désintox-crise de minimalisme, j’ai tendu le bâton pour me faire battre. Je m’étais dit “je suis forte, c’est un test”. Moui. Alors forcément au vu de la photo vous n’allez pas me croire, mais je ne m’en suis pas trop mal tirée. J’allais chez Dreyfuss avec une envie de pois en élaphe (changer de Jojo et un nouveau cabas en tissu) : j’ai reposé un Raoul mignonnet et un Richard qui aurait fait un parfait sac de week end, j’ai REPOSE. Par contre, la pochette, elle, n’était pas prévue. Rien chez Ba&sh, queud. Et à peine un petit top en soie et un débardeur chez Surface to Air. Alors ça fait peut être un peu beaucoup de pois tout ça, l’avenir nous le diras (déjà qu’en plus j’en ai mis sur Gahan.. mais c’est du poil, c’est pas pareil) Lire la suite