Chic et enceinte : s’approprier les tendances…

Enceinte donc, suivre la mode (ou la précéder, ou porter quoi que ce soit d’autre que la robe housse), n’est pas chose aisée.

Prenons les tendances automne 2008, voulez-vous ?

Alors :
- chemise imprimée bucheron et carreaux-tartans en tout genre : hum, yummy ! et pas de pb particulier à signaler
- des clous, sur les ceintures, les chaussures… hum, RAS aussi
- leggings en laine : alors ça faut que je trouve, ça me plait
en revanche :
- treggings (mix trouser-legging) en vinyle ou cuir. Bon, comment dire, avec un cuissot de femme enceinte ça ne va pas le faire.
- jupe taille haute : arf, aie
- pantalon carotte taille haute toujours (confondez pas, j’ai pas dit “baggy” hein, je m’en tiens au carotte) : re-aie.

Si vous avez bien suivi les deux derniers éléments de cette liste semblent hautement incompatibles avec My Bump.
Et dans les rayons femme enceinte : point. On s’en doutait.

C’est là qu’intervient ce que personnellement j’appelle “le pansement pour dressing de la femme enceinte”. Comprendre : le bandeau de grossesse.
Kesako vous allez me dire les néophytes ?

Lire la suite

Les bottes motardes Comptoir des Cotonniers… et les autres

Nous voilà donc arrivés à la fin du mois d’août, autrement dit de l’été. Bien que les températures actuelles nous fassent un baroud d’honneur, fatalement le mercure va bien finir par baisser.
Réchauffement climatique ou pas.
C’est là que ça se complique pour la pregnant woman que je suis.
Car en été voyez, mes “petits” petons gonflés, même si ils ont pris une demie pointure (la reperdrai-je ? la reperdrai-je pas ??) et bien dans des spartiates, sandales ou autres Birkenstock, ça passe, même si ça dépasse.
Ce qui n’est plus le cas DU TOUT dans des chaussures fermées. Et la semaine dernière où il a fait si moche j’ai frôlé la crise de nerf devant mon dressing, les cartons disséminés dans toute la chambre (c’est à ce moment qu’un Zhom normalement avisé comprend qu’il doit battre en retraite…)

Du coup pour éviter tout drame futur, je suis passée à l’action :

Rien de mieux que les bottes plates pour galoper avec un gros bedon. Le tout avec un fort parfum de tendance automne 2008, n’est-ce pas merveilleux ??

Lire la suite

Chic et enceinte : la mini en jean

Comme toutes les femmes enceintes ont pu le constater :
- le jean est la première pièce de la garde-robe à sauter. Stretch ou pas stretch.
- les jeans proposés dans les magasins spécialisés sont généralement hideux
- et chers

Un salut éventuel existe chez H&M mama, mais il faut se lever de bonne heure pour s’approprier les petites tailles. Chez Gap maternity : itou.
Du coup qu’est-ce qu’il nous reste, hum ?
Notre sauveur habituel, j’ai nommé Ebay. Qui m’a permis d’ENFIN trouver ma mini en jean. H&M mama. En taille S. Pour une dizaine d’euros.
Un poil longue pour moi, un coup de ciseaux et hop, l’effet bords francs effilochés en plus.

Tout pour faire un mix hippie-classique :
Avec un collier de perle…

Tunique “péché mignon”, marque japonaise (si, si…) shoppée à Kyoto.
Boots frangées Bata
Sautoirs en perles de culture chinoises

Ou avec un sac Chanel :

T-shirt Gap
Keffieh Isabel Marant
Plateformes Asos
Sac vintage Chanel

Le vice caché …

Je vous présente la jupe avec ceinture-bandeau en élasthane intégrée… Et oui, enceinte les coulisses ne sont pas toujours sexy…. (mais c’est ça ou la jupe en taille XXL sur les chevilles…)

PS : il existe à ma connaissance 3 systèmes pour les jupes et pantalon de femme enceinte, celui-ci est le plus courant/confortable….

Les robes longues du Monoprix…

J’avais déjà “indulgé” une fois (comme ils disent outre atlantique). Robe longue à smocks Monop’. Happy, no soucy. Mais tout de même :
- la longue longue c’est LE must-have de cet été
- sur la femme enceinte, c’est comment dire…. ça :

Forcément, vu qu’une fois dans ma vie (allez, maxi 2, mais certainement pas trois) j’ai un argument identique à la Jolie, il faudrait voir à en faire profiter le plus grand nombre. Je suis généreuse.
Donc l’idée de la robe longue, AVEC décolleté (ce dont le smock, pratique s’il en est, est tout de même dépourvu), était toujours là, bien ancrée dans le cortex.
Et dans mon Monop’, qui jouxte avec un à propos admirable la place de parking dont je suis coutumière, on en est à la dernière démarque. Synonyme d’un foutoir sans nom et de queue sans fin aux caisses désertées par les caissières en vacances, MAIS qui recèle encore avec un affichage -50% les sold-outs des Monop’s parisiens.
D’où dénichage du dernier 38 de ce modèle, robe longue (peut être d’ailleurs un micro-poil trop, ourlera ? ourlera pas ?) AVEC décolleté généreux :

Robe longue Monoprix
Open toes jaunes André
Sac Hayden Harnett
Sautoir Isabel Marant

(oui bon d’accord, le compte poitrinaire n’y est peut être pas tout à fait, mais on va pas chipoter si ? De plus j’ai dû remonter les bretelles à fond en attendant l’ourlet… Rappelez-moi tout de même cette règle incontournable du blog : ne JAMAIS mettre une photo perso collatéralement à une photo de la Jolie…)

Et pour finir sur Monoprix, la prochaine collaboration, après Ba&Sh et NoCollection sera avec la marque April, May. Dispo dès la rentrée soit le 10 sept.
J’ai déjà repéré ces deux pièces, très proches des collections passées :

Robe-tunique : 75 euros (dispo également en taille enfant, faudrait voir à ce que The Bump se positionne de manière adéquate à mon échographie d’aujourd’hui, suis pas sûre que ça aille à un p’tit gars) et gilet manches 3/4 : 49 euros.

PS : Tiens d’ailleurs, après des mois de suspense insoutenable (au moins), il paraît que la Jolie s’est décidée à accoucher d’une fille et d’un gars : Vivienne Marcheline et Knox Leon. C’est marrant parce-que j’ai un bouquin intitulé “10 000 prénoms du monde entier”, ben ils y sont pas ceux là…

Un total look à moins de 30 euros…

Parce que ce n’est pas le tout d’investir dans la pompe de luxe, mais cela n’habille pas sa femme. Enceinte qui plus est. Et celles qui se seront penchées un tant soit peu sur la question l’auront remarqué : la fringue de femme enceinte ce n’est pas (ou peu) soldé, ça ne se renouvelle pas, ça n’a pas beaucoup de choix, et ça coûte plus cher qu’une fringue normale.

C’est donc une véritable gageure que je vous propose là : le total look, chaussures et accessoires compris à moins de 30 euros

Sachant qu’au cahier des charges on rajoute :
- des fringues confortables
- dans lesquelles on peut enfler sans faire craquer aux entournures
- avec un reste de style tout de même
- NEUF, parce que si on part dans les friperies c’est trop facile

En joker : la période des soldes. Mais notez tout de même le shopping en magasin NORMAL et non spécialisé (sinon vous multipliez par 10. Même les accessoires sont plus chers, faut qu’on m’explique)

Je tiens à préciser que ça fonctionne également pour les non-pregnant. Pas de ségrégationnisme ici.

- t-shirt T.4 Monoprix : 7 euros
- jupe en lin Benetton, MAIS avec large ceinture élastique que ça tient jusqu’à terme, c’est garanti : 13 euros
- espadrilles texto : 2 euros
- bracelet Etam : 3 euros
- collier pastilles dorées Etam : 3 euros

TOTAL : 27 euros (et des poussières, certe, je n’ai pas compté les centimes…)

Le coup des espadrilles juste après les escarpins de fée Anabel Winship, si ce n’est pas de l’éclectisme ça…

Chic et enceinte : conter fleurette

Conter fleurette, conter fleurette…. dans la situation actuelle remarquez ce n’est plus la peine, on a allégremment dépassé l’étape qui logiquement suit et ce depuis plusieurs mois.
Cela faisait quelques semaines que je me disais qu’il manquait une pièce maîtresse dans mon dressing Ikea déjà obèse (et oui…). Pas du cuir, pas la robe longue, les chaussures ça dépasse, non ce dont il manquait cruellement c’est de robette à fleurs !
Mais petites les fleurs.
Du liberty quoi.

Et bien c’est ré-pa-ré (vivent les soldes tiens)
Ca a commencé façon working girl avec la chemise liberty Cacharel vendue un pouillième de son prix d’origine sur les Aubaines, nickel portée avec une robette blanche et assortie aux escarpins du même nom, toujours sur les Aubaines :

Chemise et sandales Cacharel en liberty et en soldes…
Sac Hayden Harnett
Ceinture “de je ne sais plus d’où mais la Redoute il me semble”
Collier Elia Stone
Robe chasuble blanche en plumetis APC (dans laquelle - OK - j’avoue ne plus rentrer qu’avec un chausse-pied… à réserver aux 4 premiers mois de la grossesse donc…)

Aparté : DRAME. Les escarpins sont un poil petits, enfin surtout pas assez larges étant donnés que mon statut actuel me fait enfler des pieds (non non, pas les chevilles, les PIEDS). C’est une taille 37, qui taille un peu juste, achetés 20 euros donc. Je m’apprête à faire un retour à l’envoyeur, vu que je ne peux malheureusement pas les mettre (enfin si juste pour la photo…). Si ça intéresse quelqu’une, vu qu’ils sont épuisés sur le site, n’hésitez pas à m’envoyer un mail, rajouter 6,50 euros de port. Offre qui vaut jusqu’à lundi, date de mon prochain passage à proximité du relais colis La Redoute… Ils sont vraiment superbes, et livrés dans une VRAIE boite Cacharel.

Mais passons aux choses sérieuse : la ROBETTE.
En deux coups. (yep, ça marche par deux ce type d’achat…)

Façon hippie, taille unique ça va à tout le monde DONC aux femmes enceintes : robette Lynn Adler

Portée avec :
Sandales à plateau Chloé
Bracelet N2
Et pour le petit coup de froid un gilet-cape en maille gris Emilie Casiez

Enfin, version limite écolière (la prochaine fois je mets les chaussettes grises au genou : j’ai), robette Emablues

Portée avec :
Open toes jaune André
Et en cas de pluie, le ciré gris Comptoir des Cotonniers (OK, j’avoue *bis* je suis allée au corner Cdc des Nouvelles Galeries pour la 2ème démarque, certaine du non risque vu la taille microscopique du dit corner. Et ben POF, pu qu’un, 50%, et dans ma taille… on peut pas lutter contre ça. De plus avec sa forme paletot, ça devrait le faire jusqu’en octobe)

PS : Du coup vous avez remarqué je ne vous fais pas un billet “vlan, v’là tous mes achats solde”, parce que d’une vous risqueriez l’indigestion (déjà moi je suis limite) et de deux c’est plus sympa mis en situation ;-)

EDIT : les Cacharel ont trouvé leur nouvelle maison ;-)

Chic et enceinte : les soldes été 2008 (2)

Parce que le web c’est bien joli, mais les soldes IRL c’est bien aussi.

Même dans une ville de moins de 30 000 hbts.

Du moment qu’il y a un Monop’.
Et un Etam.
Et les Galeries Lafayette Nouvelles Galeries.

Petit bilan en images donc :

Un chapeau de paille à ruban fuschia chez Monop’, moins de 7 euros, qui s’accorde merveilleusement à mes Madrid et à la fameuse robe longue, toujours dispo ici et soldée à -30%, pour le plus grand bonheur de Shalima ;-)

Chez Monop’ toujours, un t-shirt bleu klein, pris oversize (genre T.4 voyez…). En coton tissé irrégulier qui me fait penser aux Zoe Tee’s, pareil pour pas plus de 7 euros. Une petite robe t-shirt (dans la série des meilleures amies de la femme enceinte, je rajoute la robe t-shirt) en dégradé de violet chez Etam, soldée direct à – 70%.
Et 2 éléments de ma wishlist de soldes, pour une fois que je biffe quelque chose… A savoir le petit pull en lin boutonné dans le dos Comptoir des Cotonniers (-30%) et une jupe …. Jupe de femme enceinte. Si si, jugez plutôt :

Jupe de femme enceinte en lin et bande élastique (et comme il faut, élastique ET froncée sur les côtés) sur le ventre.
13,45 euros. Une taille S hein.
De chez Benetton. M’est avis qu’il faut leur dire qu’ils ont en rayon des fringues maternité car je ne suis pas sûre qu’ils soient au courant….

Enfin, un vrai bon plan, c’est le rayon accessoires de chez Etam : TOUT à 3 euros. De quoi faire le plein de sautoirs et de bracelets (je l’avais repéré depuis un moment, le petit éléphant…)

Et vous ne rêvez pas… Oui là. C’est bien une PAIRE d’ESPADRILLES.
J’ai un truc avec les espadrilles.
Parce qu’il faut que je vous dise : pendant 12 ans, en gros de 6 ans à ma majorité, j’ai toujours acheté une paire d’espadrilles le 1er juillet. Que je ne quittais pas de tout l’été et qui finissait à la benne le 1er septembre. Tous les ans je changeais de couleur. J’ai même appris à conduire en espadrilles. Et j’aurais passé le permis avec si ça n’avait pas été en janvier.
Un symbole plus fort d’une saison je vois pas.
Et j’avais pas encore eu de modèle rayé… Une impulsion, je sais pas. Le fait que ce soit écrit “2 euros” dans le bac de ce magasin cheap et improbable qu’est Texto…

The Bump Soldes : Yep, -5 mois et déjà en train de faire les soldes. Le digne héritier de sa mère. Et pour ça le rayon body du Monop’ en 100% coton bio est top. En même temps vu que :
- je n’y connais rien
- je ne connais pas le sexe,
à part des bodies je ne sais pas quoi acheter (du coup je provisionne du 1 au 9 mois…)

24 euros le tout (5 machins et un gilet). J’aime bien mon Monop’….  D’ailleurs, tiens, si vous avez des cadeaux de naissance à faire, vous devriez provisionner aussi. Car quand vous avez un couple de copains qui s’y met, c’est effet domino assuré…

Chic et Enceinte : les soldes été 2008 (1)

Je ne vous apprends rien, ce mercredi sonne la lancée frénétique des soldes d’été.
Et comment on fait quand comme moi on est coincée dans son bled avant de se rendre sur Dijon puis sur la Capitale pour renifler le chiffon de près, hum ?
Et bien on se chauffe avec les soldes sur le net.
Y’en a même qui s’en contentent si bien qu’elles zappent le Real Life et font toutes leurs affaires à coup de paypal et de paiements sécurisés.

Cette année, petite nouveauté : la présence de The Bump qui me vaut de regarder de plus près les marques dites “maternité”. Investissement dans le basique gros bidon autrement dit.
Et parmi les marques que vous m’avez conseillées, figure Véronique Delachaux, en boutiques et sur le site Placedestendances. Site je rappelle qui présente de plus pas mal de marques chouchoutes de blogueuses (ou non d’ailleurs) en tout genre.
Marque qui affiche présentement -30% au compteur.
Il me faut donc quelques éléments de base d’une garde-robe qui doit aller jusqu’à la fin de l’année. Je vais donc viser particulièrement les bas : pantalons et jupes, la mode actuelle me permettant il me semble encore de fouiller parmi les blouses et robes housses toutes marques.

Voici donc mon premier shopping soldes :

Spécial femme enceinte, chez Véronique Delachaux donc :

De gauche à droite : pantalon gris perle : 89 – 62,30 euros / robe sans manches jaune pâle 45 – 31,50 euros  / Mini jupe en coton noir 35 – 24,50 euros
A noter que franchement, les robes et les blouses, ça doit pouvoir se porter aussi sans alien à l’intérieur, non ?

En toute occasion (mais tout de même avec une taille en sus… rapport à l’inflation mammaire… ahem), réducs de 20 à 60% :

Blouse imprimée Des Petits Hauts, Robe manches 3/4 Et Vous (franchement, même jusqu’à terme, ça devrait le faire non ?), gilet long Sandro (-60%, OK je ne le fermerai pas et alors ?).

Et pour se faire plaisir : les accessoires (ça que j’enfle ou non, ça m’ira toujours, c’est donc THE pièce sur laquelle investir sans risque et avec amortissement maximal)

Hyper gros méga coup de coeur pour cette pochette à franges fauve Sandro, et j’ai également le sac en cuir gris Dephine Conty en ligne de mire…

Bon tout de même, va falloir faire un tri avant de valider le panier… parce que même en soldes ça chiffre vite tout ça…

RV plus tard avec le débriefe soldes IRL *

* : In Real Life comme on dit…

Article sponsorisé