“Relaxation”

L’autre jour, je suis tombée sur ce Tumblr : “Things Organized Neatly“. Ca m’a tellement plu que j’en fais une crise aigüe, je trouve ça fascinant. Depuis j’organise tout en carré au sol, tiré au cordeau et je prends des photos vue de dessus, je crois que je fais flipper mon entourage. Ca doit flatter mon côté psychorigide, alors que dans la vraie vie on me qualifie plutôt de bordélique…

Donc, voilà, j’ai un nouveau jeu pour le dimanche. Un mot, un thème, une photo.

8 jours

8 jours que j’ai mis ces bulbes dans le vase. Des oignons tous bêtes. Le truc que j’avais jamais planté puisque mon expérience de la plante verte RESTEE VIVANTE se résume à 2 cactus.

Et bien je suis absolument FASCINEE par la vitesse à laquelle pousse ces narcisses paperwhite. J’hallucine totale des 3 cms quotidiens de racines en plus. Du bulbe de compèt… à la limite du dopage.

(et c’est tout con en plus, un vase transparent, du caillou concassé de devant la maison, de la flotte. Hop. Y’a tout de prévu dans le bulbe)

Lifting

Je ne crois pas vous avoir déjà montré mon bureau, là où je bosse la plupart du temps, à l’exception grosso modo d’un jour par semaine ou tous les 15 jours à Paris.
Il y a une bonne raison à cela : un bordel sans nom. J’aurais pu dire bazar, mais ça serait passé pour un euphémisme.

Sauf que.
J’ai agi. Et pas qu’un peu. J’ai investi dans la totale de rangement, Bonjour M. Castorama, voici ma CB…

Mi-bureau, mi-dressing en fait. La bibliothèque, elle, a trouvé sa nouvelle demeure dans la chambre d’amis.
Lire la suite

Zen

Cela faisait au bas mot 6 mois que j’avais l’idée en tête : plutôt qu’un tableau, accrocher 2 mini-étagères et mettre un poil de verdure dessus.
6 mois donc que les étagères étaient achetées. C’est au niveau du vert que j’ai un blocage, j’ai réussi à faire mourir de la lavande à l’extérieur voyez, alors que ça a la réputation d’être coriace.

Du coup je me suis dit : avec ça, je ne risque rien.
Mais tout de même, comment ça s’entretient ces bidules là ???

Surdimensionné

Non ?

Et dans les deux cas :

Par contre, on tient à 4 dessus, hein…

Ceci est donc un Big George… Sorte de copie à bas coût du Fat Boy, gros, que dis-je énoôÔôorme pouf. Que tu colles en extérieur (vaut mieux) et qu’en intérieur tu ne sais jamais où le mettre tellement ça encombre, sauf à le mettre en plein milieu de la carrée.

Sauf qu’il faut quand même que je vous dise : que du bonheur ce truc. Tu te poses dedans, tu ressors plus. Pour lire des bouquins avec un clairon, faire une mini-sieste, se coller contre le poêle (j’anticipe).

Par contre : si quelqu’un à une idée de COMMENT LE RANGER ???

De la déco du toilette*…

J’ai gardé de mes relations italiennes  l’habitude de parler DU toilette…
C’est toujours plus élégant que de parler des chiottes..

Ayant profité du séjour du Clairon en terre poitevine, nous avons l’immense soulagement de pouvoir annoncer que ENFIN, après 10 mois dans nos murs, nous avons posé nos plinthes. Et nos seuils de porte.
Place maintenant donc aux FINITIONS. Gratter, poncer, mastiquer.

Ou à la déco.
Allez comprendre pourquoi il y a une des deux activités qui nous semble plus gratifiante que l’autre.

D’où la question suivante : que faire du lieu d’aisance, une fois ce dernier pourvu du minimum nécessaire : carrelage, faîences et menues lectures ?

Et quand parallèlement j’ai remis la main sur mes vieux disques de quand j’avais 6-8 ans…

Le plus ? Ca tient avec de la bonne vieille Patafix
Le moins ? Ca “tient” avec de la bonne vieille Patafix.
On n’est pas à l’abri d’en recevoir un sur le crâne… Faudrait voir à ce que ce stress inhérent n’en bloque pas certains, ça serait ballot.

Alors, réussir à mettre une photo de ses toilettes sur son blog : ça, c’est fait *siffle*

A ma décharge je suis depuis hier sur Paname, j’essaie des maillots Eres, ça fait une balance sur l’échelle de la classitude…

Stay Tuned : pour compenser je vous donne RV à 14h avec un sponso et du concours dedans.