De la quête du coiffeur absolu…

Aujourd’hui je voudrais aborder un sujet ô combien épineux (?) : le scalp.
AKA les tifs
AKA “c’est la merde, ils sont fins et mous et ne ressemblent plus à rien”

Suite à mes nombreux déménagements (villes, pays, continents…) je me retrouve totalement dépourvue de ce qu’on appelle intimement “MON coiffeur”.
En même temps, j’ai vécu des expériences extrèmes. Habitant la “rue des coiffeurs” en Chine (et oui, les chinois aiment bien se regrouper en corporation… 1 coiffeur tous les 3 mètres… à l’extrème vous allez à Wenzhou, c’est la ville des valves… des milliers de magasins de valves, bref) j’ai pu expérimenter le crachage dans le bac juste avant d’y mettre sa tête ce qui m’a valu un “demi tour, droite!” et par conséquent quasi un an avant la coupe suivante (à Bali, 20 minutes chrono, 3 euros…).

Dépourvue donc. En même temps, je ne crois pas avoir jamais trouvé “MON coiffeur”.
Il faut dire que je fais partie de cette race qui n’arrive jamais à exprimer clairement ce qu’elle veut et n’est jamais satisfaite. Sans jamais oser le dire, bien évidemment.
De celles qui ne supportent pas la conversation et encore moins le “je vous fais un soin ?” (à vos risques et périls… la chance est bonne pour que je réponde d’un “c’est combien ?” au ton rogue un brin “snappish”)
De celles qui rêvent d’une coupe sauvage ébouriffée (sans aucun produit et avec un service minimum le matin cela va sans dire) et qui se retrouvent quasi systématiquement avec un carré sage… On ne lutte pas contre sa nature de cheveu.
La client chiante quoi.

Mais là comment dire, un temps résignée, l’envie me reprend. Il faut dire que je n’ai pas posé mon auguste (?) fessier dans un salon depuis septembre…
Donc je lance un appel aux parisiennes : auriez-vous l’amabilité de me recommander VOTRE coiffeur ? Visagiste même, de préférence ? (histoire d’éviter le “vous me faites la même chose, mais en plus court” synonyme de renoncement).
Quelqu’un qui puisse me prendre en main, me conseiller, me proposer enfin LA coupe (et la couleur… ahem.. cheveux blancs, faites des gosses…)
TOUT EN ETANT DETENDU DU SCALP. (à savoir qu’il ne touche pas de com sur les ventes d’hypothétiques produits miracles et qu’il s’abstient de toute remarque concernant la nature ingrate de mon moi capillaire).
J’ai été tentée par Toni & Guy, chez qui il paraît on peut trouver un conseiller “coiffeur/visagiste” (ça commence mal, je n’ai déjà pas le bon vocable), mais j’ai lu des avis contradictoires.

Donc voilà, ne soyez pas avares de bonnes adresses, je suis prête à faire exprès le déplacement à Paris pour trouver la perle rare… (en même temps c’est pas dans mon bled de 2000 hbts spécialisé dans la teinture violette 3ème âge…)

45 commentaire pour “De la quête du coiffeur absolu…

  1. coucou
    une adresse sympa pour ta quête éternelle d’un bon coiffeur:JOHN NOLLET
    D’être coiffé par lui est dur:il doit s’occuper de la tignasse de vanessa,monica etc…mais demandes cathy et tu seras ravie par l’accueil,le service et la coupe (+/-150euros)

  2. Je te conseille Living room; ils sont extras! Ils sont à Bastille, rue des Tallandiers! ( c’est là que je vais, et depuis presque toutes mes copines, ma mère, ma cousine, s’y mettent). Ils coupent à sec; le but c’est d’avoir une coupe qui est trop belle même sans brushing ni 30000 produits.

    Sinon, il y a Denis et Gaëtan, rue Geoffry St Hilaire qui sont pas mal (Nadia a fait un article sur son blog). J’ai testé en remplacement de Living room, et j’aime bien!

  3. Oulala… que je te comprends !! A défaut, de pouvoir t’en conseiller un, je peux te dire de ne surtout pas aller au Camille Albane de Boulogne-Billancourt qui m’avait assassiné les cheveux à l’époque où j’habitais paris !! Je pense que depuis le temps, la coiffeuse n’y est plus (enfin j’espère pour eux !!). Une journée à pleurer (de vraies larmes) mes cheveux disparus et de longues années à retrouver une coupe “convenable” !!!
    Par contre si des blogueuses Bordelaises passent par là, je veux bien de bonnes adresses :P

  4. Pour avoir eu 4 expériences capillaires désastreuses avec divers coiffeurs parisiens (entre ceux qui troooop courts, et ceux qui ne savent pas couper droit de chaque côté), j’ai fini par laisser tomber et confier ma tête à Nicole, la coiffeuse de ma mère qui habite la belle bourgade de Villefranche de Lauragais, oui, à 650 km de Paris…

    Je vais la voir tous les 6 mois et mes cheveux se portent bien (et mon porte monnaie aussi, la coupe à 23€, j’ai pas trop à me plaindre)

    Par contre, Villefranche de Lauragais, ça risque de faire loin pour toi :)

  5. mon coiffeur que je recommande à toutes mes copines et amies (et qui le sont toutes restées sans exception), hyper à l’écoute, sait évaluer si tu veux vraiment changer de coupe ou juste de la continuité et à 35 euros la coupe.
    Cerise sur le gateau c’est dans le marais rue de Bretagne ;) pratique pour le shopping
    il faut donc demander Nico (le plus récent) chez Merlan et Compagnie – 38 r Bretagne 75003 PARIS – 01 48 87 05 09
    tu lui dis que tu viens de ma part, il te chouchoutera :)

  6. Gaspard chez Maniatis rue du Four.
    Ne parle pas, est super précis et a réussi à comprendre ce que je voulais en un minimum de mots erronés… Bref le bonheur depuis des années de rolling stone du coiffage raté.
    En plus c’est pas loin du BM et de dreyfuss… ;o)

  7. Pfff si il faut que je monte sur Paris pour aller chez le coupe tiff, c’est pas gagné !
    Par contre, je vais suivre ce sujet avec attention … des fois que … ;-)

  8. Christine Marie Loyeux (C.M.L)
    205 r Fbg St Martin 75010 PARIS
    01 40 38 90 22
    A côté de la gare de l’est
    Tu demande Mario. 25€ la coupe.
    Et Mario et personne d’autre. Toute les personnes qui y sont allées ( garçons et filles ) en ont été enchantées.
    Pour exemple, moi qui est les cheveux courts, il passe 20 minutes, et aux ciseaux.

  9. Enorme le crachage dans le bac !
    Je n’ai pas encore tente le coiffeur a Canton (ou Eric coiffure, la star marseillaise de Pekin et Shanghai n’est toujours pas installe), mais c’est prevu pour vendredi, avec shampoing-brushing pour 1 euro 20, teste par mes copines aventurieres.
    On ira pas jusqu’a la coupe, je tiens a mes cheveux souples…
    Mais ca ne crache plus trop a Canton en principe.

  10. Hello

    Cela fait presque 10 ans (ouch!) que je vais chez 3D. Il ne faut pas prendre peur devant leur devanture bariolée et le fait qu’ils sont aussi tatoueurs et pierceurs. Il y a aussi parfois de la musique un peu fort (mais bon, si tu as envisagé T&G ça ne devrait pas te préoccuper tant que ça)
    http://www.3d-magic-circus.com/3d/i…

    C’est Ludo qui me coiffe. Il me fait du court ou très court ou carré ébouriffé. Je ne me brushe jamais, je ne me coiffe jamais, et ben, ça tient la route. ;)

    J’ai recommandé le lieu à des amies, certaines au style plus classique que moi, et elles y reviennent toutes.

    Quant à T&G j’ai essayé pendant quelques mois: ils effilent. Toujours. Beaucoup. Après 3 coupes, tu n’as plus que des queues de rat sur la tête.

  11. Coucou,
    Bon, comme tu le sais, je n’habite pas Paris mais je n’ai pas encore trouvé mieux que les salons JC BIGUINE.
    Pas donné donné (mais qd même moins cher que Tony & Guy) et pas des furax du coup de ciseau (genre ils t’écoutent, qd tu demandes qu’on te coupe 2 cm, et ils t’en enlèvent pas 10 !.. ce qui est déjà un bon point).
    Sinon, en pro des cheveux blancs essentiellement groupiert dans la frange (dc hypra discrets ahem !), je suis adepte du balayage. Certes je suis blonde foncée et je fais un balayage “coup de soleil” mais je sais qu’ils ont le même genre de nuance pour les brunettes.
    L’avantage du balayage c que ca donne un effet naturel et pas “cheveux colorés”…
    Voilààà, bon courage pour ta quête du Ultimate coiffeur !
    Bises

  12. alors méfie-toi des a priori car dans les petites bourgades on trouve parfois de bons coiffeurs qui pratiquent des prix très raisonnables, qui savent coiffer les “jeunes” malgré une clientèle majoritairement âgée !

    je suis ainsi allée chez la coiffeuse de ma mère pendant les fêtes, ce qui a fait une bien fou à ma tignasse qui n’avait pas revu de coiffeur depuis 5 mois et qui avait triste mine depuis la naissance. (car si mes cheveux étaient magnifiques pendant ma grossesse, ben ils se sont bien rattrapés depuis hélas !)

  13. alors méfie-toi des a priori car dans les petites bourgades on trouve parfois de bons coiffeurs qui pratiquent des prix très raisonnables, qui savent coiffer les “jeunes” malgré une clientèle majoritairement âgée !
    cela dit, il faut tomber dessus ! (demande conseil aux voisines, à la boulangerie ou à la sortie de la crèche…)

    je suis ainsi allée chez la coiffeuse de ma mère pendant les fêtes, ce qui a fait une bien fou à ma tignasse qui n’avait pas revu de coiffeur depuis 5 mois et qui avait triste mine depuis la naissance. (car si mes cheveux étaient magnifiques pendant ma grossesse, ben ils se sont bien rattrapés depuis hélas !)

  14. J’ai mis du temps à la trouver…. mais je ne la quitte plus. C’est Laëtitia (dite Coco également) chez Coiffirst, rue Montorgueil. L’enseigne est strasbourgeoise à l’origine, et ils ont une demi-douzaine de salons à Paris. Tous autour d’une déco assez décalée, mélange de matériaux industriels et de miroirs baroques, avec un beau piano qui trône (dans le salon Montorgueil). C’est au fond d’une cour, on a au moins le plaisir de ne pas être en “vitrine”!
    Je suis inconditionnelle… Mélanie, autre coiffeuse du même salon, est géniale également. J’ai mis du temps à trouver cette adresse, après avoir testé les grandes enseignes, les petites, les branchées… Je dirais qu’on reste dans un segment certes “branché” mais adapté aux vraies contraintes du quotidien (cheveux qui repoussent, choses étranges dans ce goût là) que les coiffeurs de T&G par exemple semblent ignorer…
    Tarif pour ma coupe + mon “vernissage” (sorte de balayage, plus naturel, sans racine, moins marqué…) + coiffage : 130 euros environ

    bonne (future) coupe

  15. Je vais depuis peu à la Nouvelle Athènes, c’est dans un appartement chic et cosy vers Notre Dame de Lorette, tenu par Sylvie Coudray (qui dispendait il fut un temps des conseils beauté capillaire sur elle.fr). En même temps, prix très abordable: 65€ coupe+ brushing, et service adorable. Elle coupe sur cheveux secs. C’est la première qui a réussi à me faire une frange alors qu’avec ma nature de cheveux secs et épais, tous les coiffeurs me le déconseillaient. Pourtant, je suis ravie. La coupe est très facile à vivre et mes cheveux n’ont plus un air négligé parce que je suis nulle en brushing. J’habite depuis quelques années maintenant à Paris, et après avoir été une éternelle insatisfaite, c’est la première fois que je deviens fidèle à un salon.

  16. Ton billet tombe à pic !! je suis comme toi, je n’ai jamais eu vraiment de coiffeur attitré, en général, j’attendais de retourner en province chez mes parents pour y aller, tarifs dérisoirs obligent !! mais ça me manque un peu, en même temps les coiffeurs à Paris sont tellement chers !! Là, je dois impérativement y aller avant mon accouchement (dans moins d’un mois) car ma couleur et ma coupes sont à pleurer et j’ai pas envie d’effrayer mon fils à son arrivée !! :p) J’ai envie de me sentir belle pour les photos etc…et être tranquille si je n’ai pas le temps après ! donc moi aussi je recherche un coiffeur sur Paris pour une couleur ou des mèches et une coupe biensûr sans que ça coûte un bras donc vraiment merci pour ce billet, j’espère trouver comme toi mon bonheur grâce à tes lectrices !!

  17. Un petit commentaire d’une coiffeuse ( enfin, d’une coloriste pour être plus précise ) en passant: mesdames, quand nous vous proposons un soin, ce n’est pas pour faire du chiffre, PROMIS. J’en propose un systématiquement, à chaque cliente, sauf cas exceptionnel où y en a pas besoin ( genre 1 cas sur 10 !). ET quand on me dit non et que je vois que c’est vraiment nécessaire, et bien je l’offre !
    Il faut savoir que les cheveux, c’est comme la peau, ça a besoin d’hydratation, sans parler de la brillance, et de la facilité au brushing ( là j’admet que je pense aussi à mes collégues coiffeurs qui vont se taper le coiffage sur de la paille si je n’offre pas le soin de la cliente récalcitrante !).
    Et j’ajouterai que lorsqu’on vous le propose, on fait simplement notre boulot, donc pas la peine de vous transformer en pittbull, un simple “Non merci” suffit, et le message est passé des 2 côtés !
    Quand au conseil produits, idem, on fait juste notre boulot ! Perso, ça me rend folle quand je vois le nombre de femmes adeptes de merdouilles telles que le fameux brillante brunette qui m’a tué plus d’un balayage…
    MAIS je veux bien admettre que certains coiffeurs sont très lourds, et ne font pas dans la finesse, c’est juste que dans mon salon on est très pro et ce n’est pas le cas. Mes clientes apprécient mes conseils, et je sais faire des efforts quand je sens que le budget est restreint.
    Et désolée, je dirais pas où je bosse, mais pas de regret, ce n’est pas à Paris ;-)

  18. Je vis à l’étranger donc je ne peux pas te fournir d’adresse, en plus c assez délicat: le nombre de fois où on m’a dit “vas le voir il est GÉNIALLLLLeeeee”… Ah bon??? Ok si vous le dites, mais pour moi c’est pas go(o)d… par contre je ne voulais pas te laisser sans suggestion, j’ai beaucoup aimé les explications de cette coiffeuse sur le site Elle : http://www.elle.fr/elle/elle-video/…)/173123… on ne sait jamais.. Mais je te rassure j’ai trouvé MON coiffeur: je n’arrivais pas à me laisser pousser le cheveux et depuis 3 ans il me chouchoute et du coup même aprés un Bump j’ai les cheveux longs et brillants… parce que faut le dire mais après nos clairons nos cheveux ils font comme qui dirait la grève…

  19. C’est Môman qui écrit car il y a un problème informatique ! Quand je veux ajouter un commentaire (j’avais coché ce souvenir de moi sur ce blog) je ne retrouve pas le mien mais c’est celui d’une personne pseudo Ade qui s’affiche automatiquement. C’est quoi ce mystère ?

  20. Bon courage pour cette quete !
    En ce qui me concerne, je ne cherche plus “MON” coiffeur, mais suis tout le temps ultra satisfaite de ce qu’ils me font. Ma seule règle d’or : un coiffeur mâle. J’saurais pas dire pourquoi, j’ai l’impression d’être toujours mieux comprise par les coiffeurs mâles (idem pour les maquilleurs mâles d’ailleurs)
    J’suis allée samedi pousser la porte d’un salon “au ptit bonheur la chance”, est-ce qu’on peut me prendre sans rendez-vous ? ok, c’est parti !
    Très décomplexée du scalp. Plus décomplexée y’a pas (ou chauve alors)…
    Tout ça pour dire que j’ai juste dit que j’voulais un truc pep’s, plus court, avec du mouvement et du coiffage no prise de tete, et qu’il avait carte blanche. C’est comme ça que j’fais à chaque fois depuis 5 ans, et j’ai jamais été déçue. D’une, les mecs prennent un plaisir dingue à te coiffer/transformer, et ça s’en ressent sur la coupe, et de deux, on ne peut pas etre déçu puisqu’on ne savait pas vraiment où on allait avant le premier coup de ciseau/rasoir !
    Oui, j’suis folle, je sais… :P

  21. Moi, j’ai testé aussi en décembre “La nouvelle athènes” (voir le message de Foxy Crescendo, n° 18). J’ai une sacrée masse de cheveux, qui sont à la fois plutôt fins, bouclés mais pas de manière homogène et secs, et S. Coudray a super bien réussi son coup (je suis nulle pour tout ce qui est coiffage mais elle explique très bien les deux trois gestes simples à faire en se séchant les cheveux et le seul produit qu’elle recommande, c’est de la crème Nivéa !). Depuis, la coupe tient et vit sa vie tranquille, j’y ai envoyé une copine qui en est ravie aussi. Cerise sur le gateau, l’ambiance est super détendue, on se sent comme chez soi, on a le temps d’y passer deux heures sans se sentir poussée dehors et le tarif est, somme toute, plus que raisonnable pour une telle prise en charge !

  22. J’ai une nature de cheveux assez bizarre : très fins, bouclés à l’arrière et complètement raides sur le dessus de la tête ! Une horreur. J’ai essayé toutes les coupes, permanentes, et autres, rien n’y fait, tous les matins c’était mousse de coiffage, brushing et spray pour que ça tienne.
    Un jour j’en ai eu assez, et je suis allée chez Jean-Louis Déforges, rue du Sabot dans le 6ème à Paris (à coté du Bon Marché) attirée par leur slogan “avec une coupe Déforges plus besoin de brushing”. Et c’est dans un salon sobre (= dépourvu d’accessoires, de produits de toutes les couleurs et brosses en tout genres) que j’ai été prise en charge par Arnaud, son fils, qui a constaté le problème et qui m’a simplement dit de lui faire confiance… Depuis, j’ai une coupe unique (comme mes cheveux) qui me va et qui me ressemble vraiment.
    Fini les heures à me prendre la tête le matin et les cheveux abîmés. Le prix de ma liberté : 62 Euros au plus cher.
    Voilà avec tous les commentaires tu n’as plus que l’embarras du choix. Bonne chance !

  23. Comme Marie, Living room. Et je dis ça: JE DETESTE LES COIFFEURS. Mais c’est la première fois que je retourne deux fois suite à la même adresse: un miracle. Il faut dire que je me coupais les cheveux moi-même. Ils sont longs, fins et mous.
    Chez eux, ce n’est pas un salon, il y a deux places, c’est tout, et SURTOUT (le + important pour moi) pas de vitrine transparente tu es dans un endroit fermé.

  24. Quand j’habitais à Paris c’était effectivement Tony & Guy et c’est tout. Ravie à chaque fois et j’avais les cheveux très courts à l’époque donc j’y allais souvent. Je laissais le sort de ma chevelure entre leurs mains en leur donnant une vague idée pour la longueur et en disant “faites ce que vous voulez” et c’était impec à chaque fois. Du coup quand je suis arrivée en NZ je suis allée au Tony & Guy du coin et ça a été pareil, coupe impec.

  25. étant coiffeuse, ton article me fait trop flipé!!
    ca fout les boule de lire ca!
    désolé de donner une mauvaise image ,perso moi j’aime mon métier ,j’aime rendre mes clients beau et les voir repartir avec le sourrire,et quand je conseil un produit je vend pas je conseil justement,libre choix au client de l’acheter ou pas…
    pffiou déprimant….

  26. Je n’ai pas de bonnes adresses à indiquer sur Paris mais j’ai vu qu’une bordelaise en demandait une.
    Perso, je vais chez Les coiffeurs de la Victoire (cours de l’Argonne) et j’en suis totalement satisfaite (demander William). Ils ont également un salon rue George Bonnac : Les coiffeurs…L’autre salon (Céline et Laurent sont bien tous les deux).

  27. Je n’y vais jamais (j’ai peu de moyens, aussi), mais ma maman se fait faire des couleurs (le minimum nuisible possible) et couper les cheveux rue Saint André des Arts, le salon y est joli et l’ambiance agréable (je ne me souviens plus du nom, mais il n’y en a qu’un, et la rue n’est pas longue).
    Elle a des cheveux franchement difficiles, mais c’est toujours de ce salon qu’ils sont ressortis les plus beaux.

  28. @ toutes : merci pour toutes vos adresses !! je note précieusement ;-) toute en étant consciente que ce qui convient à l’une ne convient pas forcément à d’autres..

    @ Goolwen : marrant, je ne m’attendait pas à une adresse de ta part :-) (et oui… léger shopping ban post bag..arf)

    @ Une fille en Chine : en même temps, canton c’est pas Beilun hein…

    @ Laly et Jess : sympa de laisser un com :-) Je suis désolée de vous faire flipper, mais c’est vrai que lorsqu’on a une mauvaise expérience chez un coiffeur, ca reste souvent un léger traumatisme et on a peut etre tendance à généraliser ;-)

  29. j’ai une bonne adresse mais c’est pas chic…
    d’un autre côté elle a commencé par me couper 1m10 de cheveux quand j’avais 20 ans, mon premier carré ultra court… depuis j’ai eu les cheveux courts, longs, mi-longs, blonde ou cheveux noirs de jais, là je suis dans les roux et j’ai toujours les cheveux doux et fournis !

    je revenais de Londres pour aller chez elle…

    c’est pas le Marais, c’est à Nation, elle ne propose pas de soins elle te dit ce dont tu as besoin et refuse de faire ce qui lui semble idiot

    Frédérique Gioli, cours de Vincennes, demande à être coiffée par Frédérique

  30. Ah les cheveux!
    je te déconseille tony and guy ils vont te massacrer!
    (ils m’ont massacré 2 fois et cela a mis près de 3ans à reprendre correctement!)
    je vais chez Michel Dervyn rue des petits champs à paris c’est top! ils sont super la bas et je n’ai jamais été déçue toujours contente et pour rien au monde je les quitterais!
    je leur ai juste fait une infidélité quand je suis allée en chine 2 mois à SHanghai (3euros c’était pas cher et ils m’ont pas massacré!)

    tiens nous au courant

    bises jolie walinette

    une lectrice assidue mais qui ne poste pas beaucoup de commentaires

  31. Après avoir testé pas moins de 6 salons en 5 ans à Paris et bien souvent déçue et obligée d’attendre la repousse, j’avais enfin trouvé mon Coiffeur dans le 14ème (Romain chez Bruno Melgani) bcp de talent , j’étais ravie de mes coupes (il coiffait même les miss france en gala) quand le dit Romain s’est exilé à Bourg La Reine pour prendre la direction d’un salon B. Melgani… entre temps je déménage à Bordeaux et je me retrouve à rechercher de nouveau la perle rare !!! la vie est dure….

  32. Bon, je ne sais pas si tu liras ce message mais moi j’ai enfin trouvé MON coiffeur et pourtant je suis comme toi, je ne sais pas dire ce que je veux.
    Le salon c’est Thierry Lothmann rue Etienne Marcel. Mon coiffeur c’est Fabrice, il est génial: quand tu ne veux pas couper bcp, il ne coupe pas bcp. Il fait ce que tu lui dis tout en mettant sa patte perso mais c’est tjs bien vu. Il y a un super coloriste: Mendy. j’ai vu ce qu’il a fait sur certaines filles et c’est bluffant! Des balayages ultranaturels! Je n’ai pas testé parce que je n’ai pas sauté le pas des couleurs mais ça donne envie tellement le rendu est magnifique et très naturel.
    Bref, l’équipe est vraiment pro!

  33. Tiens, je n’ai jamais eu le cas du crachat dans le bac malgré mes petites expériences personnelles en Chine… Pas tops non plus cela va sans dire et ce n’était pas juste lié à un pb de langage…
    Parce que j’ai le meme pb de communication que toi en France avec les coiffeurs. Ben voui. Pas foutue d’expliquer ce que je veux. Du coup effectivement on reste très basique …pfff….
    Je repenserai à ce billet après expulsion de la Cacaouète et essaierai peut etre de me prendre en main (sans passer par la case Paris qd meme)

  34. He oui, même si je n’ai plus beaucoup de cheveux, j’aime bien qu’ils soient bien traités. Surtout par un petit cubain qui me fait la remarque que la partie bien drue de ma nuque pourrais être partageuse avec mon front ….
    Ceci dit, j’insiste sur le fait que les filles se l’arrachent aussi !

  35. J’ai longtemps été fan de “La nouvelle Athènes” mais le coiffeur qui s’occupait de moi est parti et j’aime moins ce que me fait S. Coudray, qui en plus a presque toujours une heure de retard et ça me crispe un peu… De toute façon la question est résolue: je n’ai plus les moyens.
    Donc j’ai testé le centre de formation Camille Albane, rue de la Chaussée-d’Antin. Il faut prévoir une demi-journée, mais c’est 10 euros, et ce ne sont pas des apprentis mais des coiffeurs en formation continue avec un formateur, tu n’es pas ratée. D’abord une observation par le coiffeur, une discussion assez longue sur ce que tu veux, comment, pourquoi (certaines filles viennent pour un vrai relookage, genre moins 50 cm!!), et puis la coupe. Il faut théoriquement être prête à couper 5 cm mais dans les faits ils sont plus cool.
    Bonne quête!

  36. Aujourd’hui, sur les conseils de plusieurs filles je suis allée chez J.L Desforges rue sabot dans le 6e…

    C’est une horreur! Mes cheveux ont été coupé de plus de 10cm (il était sensé les épointer) et surtout j’ai eu droit à un horrible dégradé qui commence au niveau des yeux!!! Je suis dégoutée et très énervée (mon copain plutot inattentif aux cheveux m’a dit texto “c’est moche”…

    En BREF, je ne recommande pas Jean Louis Desforges!

    Par contre, coiffirst est très bien, j’ai voulu changer et bien je l’ai payé!

  37. fan de Christine-Marie comme goolwen. Mario coupe bien mais Christine est terrible aussi. En tout cas, tous les coiffeurs prennent le temps, l’ambiance est vraiment sympa ( voir les photos sur leur site web :http://www.christinemarieloyeux.com…).
    Bref je recommande chaudement

  38. Et bien pour ma part je ne peu que vous conseiller mon coiffeur qui travaillais encore chez maniatis aux galleries lafayette ( excellente technique de coupe sur cheveux secs)
    J ai toujours eu une belle repousse et il y a du nouveau meme si la basse de la coupe est la meme. en plus je me coiffe sans produits et je suis celle a qui on fera quand meme le compliment du ” t es bien coiffe encor ecematin” :-) j adore !!!
    et pour info il es maintenant dans le 17em au 7 rue faraday ou je payerai moin chere pour continuer de narger mes collegues sans me ruinee !!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>