La française ou le cheveu filasse…

 

Je ne vous apprendrai rien en disant qu’il existe de nombreuses différences de culture lorsqu’on traverse l’Atlantique pour aller rendre visite à nos cousins américains. Y’a des différences de taille… ou de poids. Au figuré comme au propre, j’entends.

Mais je voulais m’attarder sur une différence en particulier. Partons du visuel :

 

 

A gauche Lou Doillon, à droite Jessica Simpson. Certes, la comparaison est extrème, mais elle a le mérite d’être éloquente.

France VS US ou la négligence nonchalante contre le j’en-fais-trop.

La française et ses stars portent le cheveu brun et platouillon, voire éventuellement mal peigné (chez les Birkin en tout cas). Le syndrome œufs au plat n’étant pas du tout une contre-indication à la réussite (ahem… enfin dans certains milieux)

Chez les américains en revanche, plus on est en recherche de reconnaissance sociale, plus on cherche à gonfler au maximum ce qu’on peut : cheveux, lèvres, poitrine…. Et si on est blonde, c’est encore mieux.
Pourquoi je vous le demande, cette nécessité absolue de se choucrouter à coup d’Elnett avant chaque sortie ?? Maladie qui – il faut le savoir – affecte également la citoyenne lambda comme en témoignent toutes les photos de famille de la classe moyenne américaine. C’est d’ailleurs à se demander si les EtatsUnis n’ont pas refusé de signer le protocole de Kyoto non pas à cause du lobby pétrolier, mais bel et bien à cause du lobby des producteurs de laque à cheveux !

Mais bon en revanche, mes chères concitoyennes, sachez également que le négligé j’me lave pas j’enfile ce qui me tombe sous la mains et les gens sont en pâmoison, ça ne marche que si on s’appelle Jane, Lou ou Charlotte. Si on est extrêmement grande et mince, ça peut se jouer aussi. Mais pour le toute-un-chacune, moi genre, ce n’est pas franchement à préconiser. Même un samedi course-ménage. Y’a un minimum de maintenance syndicale pour éviter le look Madame Michu.

 

Goodie Bag : nouvelle vente Nat & Nin, chez We-love cette fois.

 

 

M’est avis que la besace en bandoulière, une fois que le Bump sera sorti, il va falloir que j’adopte un temps pour avoir les mains libres….
Info bonux : -10% sur votre commande avec le code thebeautynat

12 commentaire pour “La française ou le cheveu filasse…

  1. C ‘est tellement vrai!! Les américaines et leur cheveux c’est tout un rituel qui prend un temps incroyable. Je suis allée dans une famille il y a un bout de temps et j’ai reçu deux américaines et ben les 3 avait le même rituel!! Lavage, séchage, lissage, bombage, coiffage… tout ça en une heure minimum!! Ca doit être dans leur éducation!!

  2. Dis donc, le première besace, c’est pas une Anna Corinna -like ? Ca y ressemnle en tous cas !

    Si non, c’est vrai que la besace en bandoulière est la meilleure amie des mamans… ;o)

  3. Voilà j’ai commandé un sac, parce qu’avec mes jumelles va me falloir un maxi bag!!

    Et je ne te remercie pas :))))
    (bon, si, quand même un petit peu)

  4. Et pourtant j’essaie !! Tous les dimanches matins, j’essaie de sortir en fille négligée pas eu le temps de me coiffer j’ai pris ce que je trouvais. Mais j’ai juste l’air d’une folle. ça m’énerve : il faudrait quasiment que je me donne du mal pour avoir un look négligé valide. Du coup, je me coiffe et je m’attache les cheveux, avec un jean et un pull, et conséquence : je fais fille sérieuse. Désespérant. On n’échappe pas à son physique, ni à son éducation (Jane doit coacher ses filles pour qu’elles aient cet air hein quoi qu’est-ce ah salut, non?)

  5. Suis je la seule à trouver que les soeurs birkin, (lou et charlotte) sont pas tellement belles, ni beaucoup de charme!!! oooohhhhhhh!!! oui j’ose le dire!!!!!!

  6. Ici (à Montréal) c’est pareil mais en moins pire. Un espèce de compromis en fait…

    En tout cas rares sont les femmes que je trouve « déglinguées ».

    Limite ça mettrait un coup de mou, quand on arrive à rien avec ses cheveux le matin…

    Bonne journée!

  7. Tu sais, en parlant avec des américaines, je me suis rendue compte qu’elle nous enviaient… Elles voudraient vraiment savoir faire, sortir sans se faire un ravalement complet de façade (parce que c’est l’impression qu’on donne) !

  8. @ Clémentine : la faute à Dallas ou à Cote Ouest ?

    @ Kabotine : arff, non là tout de même, à part le côté pochette qui se plie, le haut n’a rien à voir

    @ Marieand : tu sais que j’en ai récemment acheté une bombe ? jamais utilisée….

    @ Pris : rhooo, mais de rien

    @ Fanette : ouaip… ai pas trouvé la recette miracle non plus

    @ Shirine : ben je suis comme toi tu sais… encore, je préfère Charlotte à Lou

    @ Louloute : sont plus nature les montrealaises :-)
    Le pire c’est qd tu vois le temps que les américaines passent avec leurs cheveux, pour s’habiller comme un sac après. Enfin, ne généralisons pas.

    @ Une fille & la toile : c’est comme pour la bouffe en fait. C’est un mystère pour elles qu’on puisse passer des heures à manger et être plus minces qu’elles…. :-)

  9. Il y a quand même un juste milieu entre la filasse birkino-gainsbourhien et le brushing texan, non ? B ah je me situe là, à peu près.
    Sinon, pour Jane B., eternel respect pour avoir inspiré The bag à Hermes !

  10. Et ben voilà, ça devait arriver à force de lire ce blog… Depuis mon coin paumé de Canada je pleure sur un sac nat et nin :-( C’est trop injuste :-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *