Le tri des sacs

Je profite que mon titi soit en vacances chez les mamies pour faire du tri, et j’ai fait des coupes franches dans la collection de sacs à main, ne restent que ceux que je porte régulièrement, même si le départ de certains est un peu difficile. Voici une partie de ce que vous trouverez sur mon vide-dressing :

VDsacs

Des sacs donc, mais j’ai également mis pas mal de nouveautés (dont des baskets et mon ancien Reflex Canon).

Vous n’aurez pas été sans remarquer que je suis un peu moins présente ici, je m’en excuse, je suis dans une période de changements, j’ai besoin d’un temps de réflexion. Mon évolution concernant la consommation n’étaient pas des paroles en l’air, même si de prime abord cela ne transparait pas nécessairement ici, pour le moment. Nous aurons certainement l’occasion d’en discuter bientôt.

43 commentaire pour “Le tri des sacs

  1. J’ai eu un choc en allant sur le vide dressing, j’ai d’abord cru que tu te séparais de Gahan… à cause des pois noirs et blancs du Dreyfus

    • et pour ce qui est de la limitation de la consommation, même si je suis bien bien loin des volumes qu’on peut voir tourner sur les blogs, ben pas moyen… Quand je me dis “allez ce mois ci on fait relâche” je finis toujours par voir un truc qui me plaît (“oui mais ça compte pas ça, c’est un bijou”)

      Alors j’arrête de lutter tout en restant tout de même raisonnable (les sacs hors de prix, les leggings en cuir à 1000 euros, je passe clairement mon chemin!).

      Mais il est vrai que tu peux difficilement faire vivre blog mode sans passer par la case conso, quel que soit le prix des articles.

  2. Le Coppola!!!!! Tu m’as tellement fait rêver avec ce sac que tu avais tant cherché que ça me fait tout drôle de le voir là dans le vide dressing.

  3. Aaahhh le Dreyfuss… Mais j’essaye aussi de limiter (avant de trouver le temps de faire un bon tri dans les placards, et aussi le courage je crois)
    Par contre le Coppola est plus surprenant (mais bon si tu le mets pas… ça fait cher pour rester dans un placard en effet)

    J’ai hâte d’en lire un peu plus sur ta réflexion. Même s’il n’a pas été un éléctrochoc pour moi, “The Joy of Less” m’a permis de réfléchir un peu à mon comportement. Et j’avance à mon rythme (et d’ailleurs, faut que je ralentisse sur le reste, c’est une partie du problème :-P )

  4. Bonjour,
    Tu vends ton copolla! Pourquoi? qu’est ce qui t’a déçu ? tu en as tellement revé ca fait bizarre de te voir t’en séparer

  5. Mais oui, c’est très bien de se poser un peu et de se recarder pour être en phase avec soi même !
    Cette escalade quotidienne aux nouveautés de ” luxe” des blogueuses mode ne collent pas à nos préoccupations de femmes “normales” vivant une vie normale ! Et bien souvent les billets sponso et autres prennent bien trop de place également !
    Je trouve que la blogosphère manque désormais de fraîcheur et de spontanéité et on a plus de mal à s’y retrouver ! Alors épurer ,alléger et freiner une certaine course à la consommation me semble une saine évolution … Et si elle passe par moins de post personnellement je ne t’en voudrais pas .

  6. On ne t’a pas beaucoup vu avec le Coppola, tu l’as un peu porté quand même ? Pourquoi tu le revends au final?
    Même si ce n’est pas trop mon genre, il faut reconnaître qu’il est magnifique !

  7. Hello Walinette,

    Même question que les autres filles, dommage que tu vends ton SC :( :( après Working girl, c’est à ton tour :( c’est classique qui va super bien vieillir avec le temps :)

    Mais je comprends parfaitement la réflexion que tu fais sur la consommation et notre mode actuel mais depuis que j’ai découvert le cost per wear de balibule :) et bien autres choses, mon mode de consommation a beaucoup changé et j’achète de moins en moins pour construite un bon dressing efficace :) et pas que dans le domaine de la mode mais au quotidien aussi ( la grande réflexion de cette matinée

    Belle journée

  8. Moi aussi je fais le tri dans les sacs et bientôt les shoes pour ne garder que l’essentiel.
    J’ai trop dépensé alors que que je porte toujours les mêmes pièces au final… Less is more parait être une sage décision.

    J’attends ton prochain billet sur tes réflexions sur les modes de conso avec impatience ! ;)

    Sarah

  9. Les sacs j’ai été raionnable dès que j’ai acheté mon beau Billy pour mes 18 ans et depuis j’ai arrêté la frénésie des sacs noirs mais là je suis entrain de me dire qu’il m’en faudrait un moins “cool”, pour des tenues plus sérieuses (genre pour mon année de césure). Sinon pour l’été j’ai craqué pour un Zadig (Sunny) camel en daim :) Mais bon, si j’avais le budget pour j’en achèterai certainement plus, après quand on est blogueuse mode, d’autant plus quand on a du “succès”, je pense que c’est facile d’être pris dans un “tourbillon d’achats” (notamment avec les sponsos, collabs etc)

  10. Je suis aussi étonnée que tu te sépares de ton SC qui est pour moi LE sac ultime, celui dont je rêve vraiment. Du coup je me demande, après avoir aussi vu passe celui de Clara s’il est si bien que ça ?! Il m’intéresse en tout cas car effectivement il est hyper dur à trouver ! Bises !

    • cf ma réponse plus bas, je n’ai pas changé d’avis suite au TDMH, mais je pense qu’actuellement il ne correspond pas aux couleurs et type de sac que je porte et cela fait trop longtemps qu’il reste sans sortir que je me demande si c’est raisonnable de le garder :-/

  11. Je comprend que tu te poses des questions sur nos modes de consommation … Surtout pas évident de résister quand on est une fille et fan de mode …
    Personnellement, pour me faire plaisir de manière raisonnable (et éviter les achats compulsifs), je fais essentiellement mes achats dans les vide-dressing et lors des soldes. Pourquoi acheter au prix fort alors que quelques mois plus tard, le même article est jusqu’à 50% moins cher ?
    Bon le point négatif : il faut être patiente et le côté “nouveauté” est un peu absent…

    • oh mais je le fais aussi ça ! ebay, vestiaire et twitter sont mes amis… mais ça peut devenir une addiction aussi ça, la chasse aux bonnes affaires. Pour le moment la seule solution que j’ai trouvée c’est de faire une liste et d’essayer de m’y tenir. J’ai même 2 listes : celle des recherches d’occase, et celle des collections actuelles, en attendant les promos si possible…

  12. Alors concernant le SC… je n’ai pas changé d’avis en fait, quand je le regarde, je le trouve toujours sublime, la qualité du cuir, les finitions, ça reste le plus beau de ma collection.. Je l’ai porté un peu au début, et puis je l’ai rangé et… je n’arrive plus à le porter.
    J’hésite énormément à le vendre, je me dis que dans qques années je le porterai sûrement :-/ Mais pour le moment, rien à faire, ça ne colle pas avec mes tenues, tout bêtement je crois à cause de la couleur, le bleu marine ne colle pas (je porte du noir/blanc/gris, du rose, ou alors dans les tons camouflage) et je prends en ce moment tout le temps des mini sacs. du coup cela fait une année qu’il est resté dans son dust bag, alors que cela devrait être le sac que je porte tout le temps !!
    et ça me dérange de voir un si beau sac rester sans être utilisé, j’ai peur qu’il finisse par s’abîmer (pourtant j’en prends soin : bourré de papier de soie pour garder la forme, toujours dans le dust bag, bien au dessus des autres) et que je regrette : de ne pas l’avoir porté ou bien de ne pas l’avoir vendu. Et du coup ça commence à devenir un problème et je déteste me créer des soucis pour ce genre de chose (y’a plus important non ?).

  13. Merci pour ta réponse ! Il me semblait qu’il était quasiment noir et après l’avoir vu en boutique je le trouvais quasiment noir ! Le rendu est plutôt bleu marine ? Je comprend ton hésitation mais c’est vrai qu’un achat rêvé qui se transforme en achat dans un placard c’est dommage… Je vais y réfléchir beaucoup mais c’est le mois URSSAF et impôt :-( ((

    • Oui il est bleu cobalt assez foncé, c’est le modèle d’origine (il était en rouge foncé et cobalt), après ils ont sorti d’autres coloris. je suis prête à accepter un paiement en plusieurs fois pour celui là ;-)

  14. Et puis finalement le prix de ce SC représente un beau voyage …je ne sais pas , pour moi il n’y a pas photo ? Surtout si tu ne le portes pas !

    • C’est pas la même optique.. Si c’est le sac que tu portes tout le temps, qui te correspond vraiment, que tu chéris et entretiens, il va durer très longtemps, est intemporel, alors c’est justifié. Là pour moi, le meilleur cost per wear de mes sacs, c’est le Céline Trio. Alors il est très cher pour sa taille/format, mais je le mets 1 jour sur 2 depuis 6 mois, alors bon…

    • Ah ça me fait rire car je convertis tout en prix de voyage ! Et un sac qui vaut un voyage c’est pareil, je ne peux pas ! Mais chacun ses priorités après !

  15. Je suis impatiente de lire ton prochain article sur le sujet, sur ce niveau on a beaucoup en commun, cela me redonne l’envie de poursuivre dans cette voie, et puis je suis toujours à l’affût de nouvelles astuces ;)

  16. Je m’étais détachée de ton blog il y a quelque mois car cette surconsommation me donnait de l’urticaire … J’avais moi-même fait ce cheminement, questionné mes habitudes de consommation, ces achats à répétition, cette compulsion à avoir l’objet du moment, une sorte de course éperdue et frénétique qui laisse penser que lorsqu’on aura telle ou telle chose, on sera bien, on s’arrêtera. J’en ai eu marre, j’ai tout vendu ou presque. Mon SC à moi, c’était le Timeless Chanel, je voulais, je voulais pas, je tergiversais et puis je l’ai mis sur VC et il est parti en 5 minutes : hop, ça c’est fait.
    Aujourd’hui, je tourne avec une vingtaine de paires de chaussures par saison (ce qui est déjà beaucoup), mais j’ai gardé mes basiques : les Gommini de Tod’s, des ballerines Lanvin, des sandales KJacques, mes intemporels et classiques, quoi. Pareil pour les sacs à main, pareil pour le reste.

    Depuis, je respire mieux, je me sens soulagée … Alors je craque encore sur certaines choses (j’ai un faible pour les chemises Equipment et les jeans JBrand!) , mais je réfléchis plus, j’investis dans de jolies choses, onéreuses pour certaines, mais tout en sachant que ce sont des pièces que je garderai et surtout, que je mettrai!

    Il est vrai que ton métier de blogueuse mode est problématique lorsque l’on veut moins consommer, et ça doit être assez ambivalent pour toi que de proposer de nouvelles choses tout en restant fidèle à tes principes et inspirations …

    En tous les cas, cet article fait plaisir à lire, et je suis contente de pouvoir te lire à nouveau sans que cela me déclenche des réactions épidermiques (un peu comme un ancien fumeur qui ne supporte plus la fumée de cigarette des autres, tu vois ?!).

  17. Bonjour Walinette,

    Ton évolution reflète la mienne – Est-ce la maturité ?!

    Voici un blog US que je trouve assez proche du tien, avec peut-être quelques mois d’avance sur la réflexion vestimentaire. Elle est pour moi ton “pendant” US (style plus minimaliste certes, mais fan de sacs JD, proche de ses lectrices, fournisseuse de bons plans!) et tu la connais peut-être, car elle est fan de ton blog, “featured” avec photo sur un de ses posts, même sans comprendre le français :)

    Consommer mieux et plus intelligemment, un vaste chapitre…

  18. Tellement surprise de voir le coppola sur vd alors que tu l’as cherché sans relache.
    Je le vois tellement avec un jean brute et une chemise blanche (pourquoi pas un trench beige).
    C’est un classique que ce suffit a lui meme.

    J’espere te lire bientot. Tes articles journaliers me manquent mais je comprend que les choses changent et c’est bien normales!…

  19. Je te comprends pour le SC ; il m’est arrivé la même chose avec 2 sacs (trio rouge Celine et ps11 proenza) et j’ai la même philosophie que toi : si je ne mets pas, je revends. En plus, j’avais peur de les abîmer en les portant, ça virait à l’obsession.

    Dommage que ton Dreyfuss à pois ne soit pas le Bobbi ;) D’ailleurs si une lectrice de ce blog possède le bobbi à pois et souhaite le revendre, je suis preneuse!

    Bonne soirée

  20. J’ai ma réponse pour le SC. Je te comprends sur l’explication, le bleu marine, je trouve ça beau, élégant, mais importable! Alors je me retiens d’en acheter. Tu as en tout cas du courage de t’en séparer!

    • pour ma part je trouve que le bleu marine avec un jean…. c’est évident et beau ;)

      sinon ça tranche joliment avec le blanc, les nude qu’ils tirent sur le beige comme le rose, le bordeaux, le prune, le kaki, le cognac bref…. un coté classe mais plus moderne que le noir je trouve

  21. Je te lis beaucoup et t’apprécie également vraiment même si je ne publie que rarement…
    Mais là il fallait que je commente:
    Le SC est le sac ultime pour moi, il est tout un symbole réunissant toutes les qualités et les envies qu’on peut avoir d’un sac. J’ai le même dans cette couleur mais dans un format un peu plus grand et je n’ai jamais, jamais regretté, et ce même si je ne le porte pas souvent, je le réserve pour des fois où j’ai plus envie d’être chic et épurée car il est extraordinairement chic, classe et sobre. Je trouve en plus que cette couleur va avec tout, c’est un bleu qui se marie très bien avec le noir, le beige et le gris (mes couleurs!), bref même si les envies momentanées peuvent le bouder parfois, il reste toujours des jours où on en a envie d’autre chose!
    Je pense que ce serait une erreur de le vendre car dans 5 ou 10 ans, qui te dit ce dont tu auras envie? Les envies passent vite mais la vraie classe est intemporelle….et j’ai toujours en mémoire le dicton: “en cas de doute: pas de doute!” (=on doit être sûr de vouloir vendre quelque chose…)
    Bien à toi et bises!

  22. Ahhh les Gazelle, elles sont magnifiques ! Je les aurai bien prises mais bon, les finances pas top en ce moment et puis comme tu dis qu’elles te sont trop grandes en 38, j’ai peur qu’elles le soient aussi pour moi :(

    Moi aussi en ce moment je vends pas mal de choses de ma penderie, sacs à main, fringues etc… A un moment donné, j’ai trop acheté, j’avoue, avec l’apparition des blogs et l’étalage de belles choses j’ai été tenté et suis rentrée dans une spirale infernale du coup là je me calme un peu ! J’achète moins mais mieux. Après, je ne suis absolument pas dans une démarche de révolution comme toi ou Coline par exemple !

    En tout cas, tes articles journaliers me manquent ;)

    Petit aparté, je vends un Current Eliott velours léopard, je sais que certaines le cherchait, au cas où !

  23. J’avoue très sincèrement que je ne venais plus ici depuis bien longtemps à cause de l’accumulation de fringues dernier cri. Cet “étalage” sans fin a fini par me donner envie de passer mon chemin. Je ne me retrouve pas dans la démarche, j’ai longuement réfléchi à mes pratiques de consommation et suis enfin parvenue à un équilibre, après diverses périodes. J’en parle régulièrement sur mon blog où j’essaie d’aborder la question du bien-être de façon large, en passant par des exemples de consommation ou de pratiques alimentaires … Voici quelques liens si cela t’intéresse : http://simplicityisnotsoeasy.blogspot.fr/2013/06/dressing-rules.html
    http://simplicityisnotsoeasy.blogspot.fr/2013/06/nous-sommes-sollicitees-en-permanence.html
    http://simplicityisnotsoeasy.blogspot.fr/2013/07/bases-dune-alimentation-sain.html

  24. Bonjour Cécile,

    j’avoue m’être posé la question comme un certain nombre de tes lectrices : quoi LE coppola ?

    Mais finalement, pourquoi pas…. libre à nous de pouvoir nous détacher d’objets quels qu’ils soient si on en a envie!
    Je pense que ce qui choque c’est que tu puisses te désintéresser si vite d’un objet si couteux…. un sac payé 50e n’aurait pas suscité la meme reaction. Ceci dit en quoi est ce vraiment honorifique de couver un objet cher et négliger un truc payé une misère ?
    C’est quelque part une autre réaction matérialiste….^^

    Peut être ce sac était il plus un fantasme qu’autre chose…. or ne jamais assouvir ses fantasmes nous permet de continuer à rêver. (il parait)

    Je ne te juge pas, ce sac reste un objet, point barre.
    Je comprends par ailleurs certaines réactions….

    Peu importe, la vie continue (fort heureusement) avec ou sans un coppola

    Bon après midi à toi

  25. Ahhh ce sac… Hors budget malheureusement mais il est sublime. Remarque, je ne sais pas si je saurais le porter. Je vais attendre d’avoir la maturité (et le salaire) pour un si beau sac.

  26. moi aussi.. j’avoue… pendant TRES longtemps je t’ai suivie… et puis je me suis rendue compte, pendant des vacances que la non fréquentation de blogs allégeait mon envie de fringues. que je ne pensais plus à acheter … ou plus autant.
    Et puis comme certains autres qui ont posté ici, j’ai converti: mes sommes dépensées en fringues=combien de voyages non faits?

    voilà. Prise de conscience faite.

    depuis plus de deux mois, c’est long (et douloureux, c’est vrai!) je me sépare de quelques très jolies pièces, que je ne mets pas, qui ne me vont plus (ou qui soyons honnetes, ne me sont jamais allées)… et je vois ma penderie reprendre forme humaine. C’est mieux. c’est pas gagné… mais la démarche est là. Alors, forcément, cela me fait plaisir, à la fois de voir que toi aussi, comme la chic fille,tu te questionnes sur l’hyper consommation et que toi aussi tu avoues que c’est dur de limiter ses dépenses, ses envies.
    ton idée de listes, je te la pique si tu veux bien… c’est bien ça. ça permet de reflechir, un peu.

    Enfin, je veux te remercier toi qui ne censures pas des commentaires qui mettent en exergue les limites de ton blog. Ca aussi c’est bien… parce q ce blog au final n’est pas là que pour parler de coups de coeurs, c’est aussi et avant tout un lieu d’échanges et de débats qui nous font toutes réflechir vu le nombre de posts!
    Merci à toi!

  27. Bonjour,
    Je suis ( j’essaie pour être honnête ) adepte du “less is more”
    Certainement l’âge (grandissant) qui fait mûrir cette réflexion
    Je me suis rendue compte cet été de toute cette accumulation de pièces trop grandissantes dans mon dressing et me suis posée la question du pourquoi?
    Certes , ce n’est pas évident de casser cette habitude mais j’arrive à me détacher de ce besoin d’appropriation et retourne petit à petit vers l’essentiel ; des pièces basiques et intemporelles
    Bises et bon weekend

  28. Coucou Cécile,
    Depuis que j’ai créé mon blog il y a 3 ans et demi, je fonctionne par liste et je m’accorde quelques coups de cœur pour le fun, de temps en temps.
    C’est assez plaisant et quand je repère quelque chose en magasin, je le note et si ça me hante une semaine, je le prends (si je le vois partout et que ça me dégoûte plus qu’autre chose, j’y renonce).
    Tout ça, je l’ai fait par souci d’économie car j’avais un petit budget et au fur et à mesure, je trouvais que c’était crédible vis à vis de mes lectrices (qui n’ont pas forcément les moyens d’acheter des nouveautés chaque semaine).
    Evidemment, ça ne m’a jamais empêché de m’offrir des sacs Alexander Wang ou un manteau Isabel Marant (merci les Vide Dressing ^^).

    Il faut que tout ça reste un plaisir. Comme tu dis, je comprends le sentiment que tu as pour ton Sofia Coppola… Ça fait mal de le laisser au placard donc c’est peut-être mieux de le vendre.
    De toute façon, j’imagine que tu as réfléchi :)

    Je t’embrasse,

    Manon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>