Les oeufs cocotte “walinette”

Ouh là, mais c’est que je ne sais plus à quand remontre mon dernier “dimanche cuisine”, la rubrique que j’avais intronisé au Mexique… pfiou, au mois tout ça, depuis la saga des madeleines, muffins et moules Flexipan…

Mais là, effet tour de france appliqué aux casseroles : je m’y remets, merci M6, merci TF1, on se pique du vocabulaire d’initié et pour un peu on s’y croit.
DONC, impro pour le coup, je n’aime rien de mieux que de farfouiller dans le frigo et accommoder les 3-4 trucs qui restent, à l’instinct, généralement sous forme de tarte ou de cocotte. C’est binaire, je sais, ce n’est pas un blog culinaire. Donc pour les quantités précises on repassera, c’est de l’impro de milieu de semaine :

Les oeufs cocotte à la Walinette :

Alors, il vous faut, pour deux personnes, ça fait un repas complet on n’a plus faim :
- 2 petites courgettes
- 1 oignon jaune
- Une tranche de pain de campagne rassie que vous ne savez pas quoi en faire
- 6 tomates cerise (genre vous avez planté 4 pieds vous en avez trop)
- Un yaourth nature
- 2 oeufs
- sel/poivre
- un vieux morceau de cantal entre-deux qui traine
(ouais, je sais, ça fait envie là…)
- 2 gros ramequins (mais gros, ou alors un truc en forme de coquilles saint jacques comme j’ai là, mais forcément ça parlera moins…)


Alors :

- On émince l’oignon, on fait revenir dans l’huile à la poêle, une fois transparent : hop, le pain coupé en petits dés.
- puis les courgettes, débitées en 6 dans le sens de la longueur puis tranches fines.
- pendant ce temps on a mis une grosse cuillerée de yaourth au fond du ramequin
- on “dresse” les courgettes/oignons/pain tout autour du yaourth
- les tomates cerise en petites tranches tout autour pour que ce soit joli (et accessoirement tout ce petit monde va faire une sorte de puit pour contenir l’oeuf vu que le ramequin sinon est trop grand… z’avez vu c’était réfléchi)
- on fait des copeaux de fromage qu’on soupoudre un peu partout.

Four préchauffé à 180°, hop on enfourne 12 minutes.

Résultat : un homme qui valide (si si)

OK, ça ne paie pas de mine, mais la botte secrète : les petits morceaux de pain vous vous souvenez ? ça fait mini-mouillettes all-in-one pour le jaune d’oeuf qui coule…

Goodie Bag : tenez, en passant, j’ai reçu un petit colis de Regent’s Park, pour me faire découvrir leurs nouveaux biscuits bio à effets bénéfiques (histoire de déculpabiliser des calories), pas eu le temps de prendre en photo, déjà avalés en moins de deux… mais vraiment, sont trop bons !
(mention spéciale aux Renovating Biscuits : chocolat, quinoa et noix du brésil : anti-oxydants, une tuerie)

A priori ils seront dispos dans les Monoprix à partir du 11 octobre. Comment vous dire, je suis dans les starting blocks là.

17 commentaire pour “Les oeufs cocotte “walinette”

  1. humm miam miam et belle présentation. Tu as l’art d’accomoder les restes. Moi mes oeufs cocotte je les fais avec des champi à la poêle, de la crème fraîche mélangée à du roquefort fondu, un oeuf au milieu de tout ça et hop au four !

  2. ça donne quand même franchement envie ces oeufs cocottes !! J’aurais bien tester là tout de suite pour le dîner, mais ça fait 4h qu’on fait cuire un rôti de veau au miel (une 1ère tentative également, et qui sent fichtrement bon pour le moment), je ne vais pas abandonner à moins d’une heure de la ligne d’arrivée !!

    Les oeufs à la walinette attendront ;)

  3. pour moi aussi ca ferait un plat mais pour l’homme qui m’accompagne, c’est l’apéro (un ogre, je vous dis). Sinon, ça a l’air très bon. Moi ça me donne envie d’ajouter qqs tranches de chorizo qui s’accommoderaient bien avec les courgettes et les tomates.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>