Les talons

L’autre jour je me faisais la réflexion suivante : tiens c’est marrant j’ai beaucoup plus de chaussures plates qu’à un moment… des mocassins (3 paires), des ballerines à foison, quelques paires de baskets plates et même une ou deux paires de boots qui culminent à 2 cm.

(Rupert Sanderson “Mion”, ça c’est ma paire qui déchire, autant vous dire qu’on ne les met pas tous les jours…)

Pourtant durant des années, il m’était absolument inenvisageable de sortir sans être réhaussée au minimum de 5 cm. L’origine en étant très certainement une frustration. Je vous explique :

J’ai fait ma puberté assez tôt, par conséquent je suis passée de “plus grande de la classe ou presque” en CM2 – 6ème à “mais comment tu fais pour escalader la première marche du bus” ? (=> ah ah, vive les blagues sur les petits) dès la classe de 4ème.
Du coup dès la seconde, je me suis achetée (enfin, façon de parler, merci maman) ma première paire de talons. C’était des richelieux noires à lacets, allez 4-5 cm. Et je me souviens encore parfaitement de la première fois où je les ai portées sur une “longue” distance, comprendre de mon bahut au centre ville avec mon groupe de copains, à essayer de suivre l’allure générale alors que mes pieds souffraient le martyre et que j’ai fini le trajet 50 mètres derrière à faire le manchot empereur. Mais j’ai tenu bon, je me suis habituée.

Depuis je ne suis jamais aussi confortable qu’avec cette hauteur de talon. Allez, entre 5 et 8. 8 c’est ma limite pour pouvoir marcher toute une journée sans souffrir. Les 10 je les sors pour un dîner ou une soirée, quelques heures tout au plus. OK, celles de la photos font 11 mais il ya un petit patin donc le compte est bon. Au delà je ne sais même pas comment c’est possible. Enfin en tout cas pas en 37. D’ailleurs vous saviez que si sur les chaussures bons marchés le talon est standard et est le même pour toutes les pointures (donc la chaussure a une cambrure moindre sur un 40 que sur un 36, pardon my Pythagore), dès qu’on passe au haut de gamme, les proportions sont respectées, donc plus on a un grand pied, plus le talon est haut. Mais je m’égare.

Je ne concevais donc pas ma vie sans talons. Je peux faire 1m70, mes jambes sont plus jolies, la silhouette est affinées, la posture plus féminine. Pire, j’avais même un peu de mal à marcher à plat, totalement à plat.
JAMAIS, jamais je n’avais porté une paire de ballerines (des espadrilles en été oui, mais c’est une autre histoire). Et puis j’ai acheté je ne sais plus comment une paire d’Anniel léopard, je crois que ce sont elles qui ont tout déclenché, je déniaisais la ballerine plate avec l’imprimé, je me suis plue avec et en portant un slim et je m’y suis mise petit à petit. J’ai tenté les derbies, les mocassins. Toujours avec un slim retroussé. Pas mieux quand les températures commencent à s’élever. En revanche, avec une jupe ou une robe, le plat – et surtout les ballerines –  je ne peux toujours pas. Des sandales type K.Jacques à la rigueur. Comme si j’acceptais une part de fragilité avec des froufrous que je voudrais compenser : des boots, des talons haut de femme fatal oui, accentuer le côté petite fille avec des ballerines ça m’est impossible.
Du coup je porte des talons avec tout mais m’interdit encore le plat avec certaines tenues.

Goodie Bag : si vous n’êtes toujours pas inscrite sur PlacedesTendances, c’est le moment, ce soir c’est soirée VIP avec -15% sur toute la boutique pour les membres.

32 commentaire pour “Les talons

  1. Et moi c’est tout l’inverse, du haut de mon presque mètre 75 je me sens vite gigantesque et je m’interdis toujours les talons, à l’exception des baskets compensées, étrangement.
    Ode à la ballerine et à la basket, sources de réhabilitation ;)

  2. Je mesure plus d’1m70 et je ne sais pas marcher avec plus de 5cm de talon, c est mon max! Je bave devant certaines paires…

  3. Moi aussi j’ai connu cette situation : arrêt de la croissance en 5eme (1,66m tout de même), même pointure depuis le Cm2, une arrivée en 6eme en me demandant combien de fois j’avais redoublé alors après j’ai compensé parfois à coup de talons car en fait j’aimais bien être la plus grande. Maintenant les talons c’est occasionnellement et je n’aime pas le demi mesure, je rêve d’une belle paire de Wang.

  4. Des talons de 12 quand on a beaucoup d’enfants, c’est fort peu pratique….Mais je peux faire un marathon avec des compensées!!! J’admire les talons hauts sur les autres, mais j’en porte rarement. Celles que tu montres sont superbes, avec la découpe un peu baroque sur le devant :)

  5. avec mon 1,58 m, je continue à préférer le plat. Mes chaussures les plus hautes sont mes dickers isabel marant et une paire de sandales vanessa bruno. Je suis sinon à plat, en docs, en mocassins, en running New balance ou en converse, et l’été je ne décolle pas de mes kjacques. Disons en gros que la part de féminité de mon allure ne passe pas par les talons hauts :-)

  6. Je profite des 2 je mesure 1m65
    Après je me risque jamais à des hauteurs trop grandes, d’autant plus si je ne suis pas à l’aise
    Mais c’est vrai que la première fois que j’ai porté des talons, ça a été un peu le déclencheur, j’adoooorais l’effet sur mes jambes lol

  7. Ces chaussures sont vraiment très belles. J’adore les talons mais… je mesure 1,72 m et 8 cm de talons ça va encore. En revanche avec 10 cm, là je touche les 1,82 m et là c’est monsieur qui fait la tête… L’homme moderne peut parfois surprendre…

  8. Je dois avouer que je suis comme toi : il y a une limite pour se sentir bien la journée, une limite pour les sorties où l’on veut être hyper “classouille”, et depuis quelques mois je me suis habituée au plat (grossesse oblige), et même si j’ai accouché il y a plus de 3 mois, je suis encore pas mal addict au plat… Mazette c’est bien plus confortable (et je suis plus toute jeune aussi ? pp) !!
    Bises
    Marie

    http://www.modenmarie.com

  9. Héhéhé, j’ai eu mes premières boots a talons (de 4cm a peu près) au collège et âpres avoir bataillé ferme avec ma maman qui était anti talon. Depuis, en 10 ans, j’ai appris a marcher avec des talons, même si je préfère souvent le plat, et j’ai converti ma maman !!!

  10. Un peu des deux !!!!! mais il est vrai que j apprécie les chaussures qui me rallongent de 5-8 cm. Par contre, je n aime pas trop le style de ce qui est très haut sur moi, je me sens un peu déguisée….

  11. j’acquiesce au dessus de 8cm il faut rester assise sinon ça chauffe sous le pied!je suis comme toi plus confortable en talons qu’à plat et on se sent plus sexy et plus confiante avec un peu de hauteur, la silhouette s’allonge et se se tient comme par magie plus droite

  12. Porter des talons dans mon village, relève de l’exercice à haut risque : pavés, marches médiévales (donc biscornues),… Du coup je suis quasiment tout le temps à plat question de facilité. Même si l’effet talons sur les jambes et la posture me ravit, n’aimant que ceux qui dépassent les 10 cm, je ne me sens pas tellement à l’aise en frôlant le mètre 80 ! Ce qui ne m’empêche pas de lorgner sur des dizaines de paires “importables”. Logique… !

  13. J’aime les talons, je trouve que c’est joli tout ça, mais j’ose pas les porter. Et puis je suis pas habituée encore.
    Il y a du boulot là dedans, encore !

  14. Moi j’aime qu’on me raconte des histoires, et je suis donc ravie de pouvoir lire chez toi des histoires, des anecdotes. Donc, très sincèrement : merci !

  15. Je mesure 1m67, ce qui est ni petit ni grand mais si on me rabottait de 5cm cela ne me poserait aucun soucis. Je n’aime pas “culminer” mon entourage, et ce dernier est plutôt plus petit que moi.Je suis maladroite et je manque d’une synchronisation harmonieuse ;-) du coup dans mon esprit c’est “plus tu es petite, moins on le remarque”! Mon mari fait 1m74 (qu’il dit donc ça doit avoisiner les 1m72) et je n’aime pas le dépasser alors les talons ben c’est rare rare! D’ailleurs ça a été chaud pour notre mariage, d’arriver à trouver les chaussures adéquates (et pas trop moches ;-) ) Remarque ça m’arrange parce que franchement ma démarche en talon laisse à désirer (comme beaucoup de femmes ceci dit ;-) ) Mais comme j’ai des pieds “délicats” si je dois marcher une journée c’est automatiquement des baskets que je porte…Et autant dire qu’après avoir bossé 4 ans avec des baskets noires aux pieds (je faisais le pied de grue sur les quais SNCF pfffff) je ne peux plus les voir en peinture!
    Sur ce belle journée à toi, en talons ou à plat ;-)

  16. Mes premiers talons, je les ai portés le jour de mon mariage à 25 ans ; et ils culminaient à 4-5 cm ! Ça a été la révolution et en tout cas, quand je travaille je porte toujours des talons d’au moins 6-8 cm. Aujourd’hui je porte de beaux escarpins Jonak couleur gris plomb ! ! On les reconnaîtra ! !
    Bonne journée

  17. À talons plats ou hauts, quelle précision dans tes souvenirs de bus du collège (rrrrr)! Je te suis sur à peu près tout. À l’exception des talons de 8-quotidiens (j’ai mal au-delà 6 pour monter et descendre les marches du métro toute la journée). Et surtout des chaussures plates (pas talons plats), celles qui ont une semelle+talons inexistants…oui, style ballerines qui s’abîment en moins de 2 sur le bitume râpeux. Car comme dit mon pharmacien (!), le plat est mauvais pour la santé, le mieux est un talon plat de 2 ou 3cm. Et je rajouterais que mes pieds font la différence entre des chaussures de chausseurs, étudiées pour être portées par la race humaine et les chaussures pour E.T qui envahissent nos rues. Bon, comme on n’a pas encore trop de problèmes de santé, et qu’on aime le danger, je prendrais tes Sanderson, merci bien (magnifiques! Peut être un mélange de cuirs noirs plutôt que du cuir lisse, avec les talons aiguilles de dominatrice?!).

  18. Coucou

    Oh ben moins je fais un peu moins d’1m60 mais pas de talons, j’ai l’impression d’être étrange avec 5cm de plus…J’ai déjà essayé et on me disait “oh ms t’es grande”…ouais une grande d’1m63 qui l’aurait cru hein? :)

    bisous

  19. C’est étonnant de lire que certaines n’envisagent pas les talons en raison de leur taille ou de celle de l’amoureux. Mes amies les plus petites aiment le plat, mes amies immenses les talons de 10;) Question de goût, de sensibilité des pieds, d’activité, de style. Et ça peut changer tous les jours!

  20. Alors perso, je me posais la question de la hauteur du talon en fonction de la pointure, ça ne me semblait pas logique que la hauteur ne soit pas différente selon la pointure… bon ben c’est juste que je regardais seulement le bas de gamme :)
    Comme d’autres plus haut, je mesure 1m74, donc pour moi les talons sont assez rares, en tout cas ceux de 10 cm on les garde pour les soirées genre galas!

  21. Je suis d’accord, les talons ont un effet “boeuf” sur la silhouette, seulement voilà, je n’en porte pratiquement plus, ça me casse le dos, me tue les lombaires…j’en ai conclu que soit les chaussures étaient moins bien taillées qu’avant (hé oui, c’était mieux avant c’est bien connu!(second degré bien sûr) soit je vieillis! (ça doit être ça)

  22. Alors ici c’est le contraire (ou alors j’ai 15 ans de retard sur ta démarche ;-) ) : je ne pouvais pas porter de talons jusqu’à il y a 5 ans et depuis… je ne peux plus être à plat. J’ai parfois très mal aux pieds (le pb du 36 avec un grand talon) mais franchement, ma silhouette sans talon, je ne la supporte plus (même l’été et donc j’ai du mal…).
    Comme quoi, les parcours sont différents :lol: .

  23. Je me reconnais dans ton histoire, j’ai aussi commencé à utiliser des talons dès la 6ème (le cartable lourd en sus, le bonheur pour le dos!).

  24. Moi aussi j’ai été “la grande”, avant de m’arrêter (définitivement ? ;) ) à 1m62…
    Alors je rêverais de pouvoir porter des talons, mais j’ai des problèmes de genoux qui me handicapent au-delà de 6 cm. Même pour une soirée au resto, je réfléchis à 2 fois, je me suis déjà retrouvée quasi coincée avec des escarpins de 7 cm parce qu’il y avait quelques marches à descendre !… Donc les talons de 10 ce n’est pas pour moi et ça me frustre beaucoup beaucoup (presque davantage que l’abandon de la course à pied et du ski hors piste, c’est dire…).

    Pour hier, rappelle-toi que sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur… ;)

  25. J’ai plus de mal avec les talons fins comme les talons aiguille, c’est mission impossible quelque soit le nombre de cm! Du coup je me tourne vers le talon plus “massif” quand je veux gagner en cm, car j’ai plus de stabilité.

  26. je mixe chaussures à talons et chaussures plates enfonction de la tenue, des impératifs, de mon état de fatigue. Et une paire de chaussures qui fait mal à l’essayage (aux pieds, au dos ou autre) c’est non ! aussi belle soit-elle ! je sais, je suis forte ;-)

  27. Ca fait juste un an que je commence à porter des talons alors que je ne mettais que des chaussures plates avant. Quand je dis talons, c’est 5cm maxi, au-dessus je ne peux pas…10cm je n’y arriverai jamais !

  28. Moi aussi j’aime beaucoup les talons mais que sur les autres. Je n’arrive pas à mettre un pied devant l’autre avec et quand on est grande et qu’on n’a pas une démarche naturelle, ça fait trop vilain. Sinon c’est vraiment la classe.

    Jess
    http://www.domyjeans.fr

  29. Ma seule réserve sur tes talons hauts, c’est que combiné à ton tatouage sur le pied ça risque de faire un peu vulgos dans certains cas, mais ce n’est que mon avis !^^

  30. Je te rejoins totalement sur ce post et moi même étant très petite, j’adore porter des talons. Pas forcément d’énorme talons mais quelques centimètres et ça allonge déjà efficacement la silhouette!
    Ta paire de talon est très chouette!
    Bises
    http://sickbutsun.overblog.com

  31. Pour ma part, j’aime beaucoup les chaussures, et je trouve que les talons donnent de l’allure à (presque) n’importe quelle tenue. Mais pour assurer le rythme ‘dépose à l’école / bus / escalators’, j’évite les talons trop fins, et me limite à une hauteur de 6/7 cm (cela m’amène déjà à 1m80… et oui, plus jeune je me serais sentie mieux avec 2/3 cm de moins… )

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>