[Mr.E] Les belles montres – part 1

Préambule : le retour de Mr.E, devenu fainéant depuis qu’il est papa. Mais attention, il s’est rattrapé et ça ne rigole pas, en 2 épisodes, vous saurez TOUT, mais TOUT sur les montres, les belles, les vraies, celles de luxe. C’est bientôt Noël, on rêve un peu.

Les montres, je suis tombé dedans il y a quelques années. Au début, comme tout le monde, Swatch au poignet, je ne considérais que la fonction : donner l’heure. Le but était d’avoir un outil, à l’aspect attrayant si possible.

Et puis, petit à petit, je me suis mis à rêver devant des pièces plus belles. Peu à peu j’ai fantasmé sur des Omega et des Tag Heuer. Celles-ci m’ont mené vers les Rolex, Jaeger, Glashütte. Et de fil en aiguille, au fur et à mesure de pérégrinations internet, vers des pièces complètement exceptionnelles, d’horlogers de génie comme Lange & Söhne, F.P. Journe, Patek Philippe et bien d’autres.

Voici quelques infos qui vous permettront j’espère de savoir ce que vous allez acheter si vous décidez de vous offrir une (belle) montre.

1 – Le mouvement

Le mouvement, appelé aussi ‘calibre’ par les passionnés, c’est le cœur, le mécanisme de votre montre. Il y en a grosso modo 2 types : mécanique et à quartz. Dans le cas du quartz, un courant électrique passe au travers d’un cristal de quartz, créant des vibrations à une fréquence définie par la composition chimique. Ces vibrations sont ensuite transformées par des mécanismes en oscillations qui guident les aiguilles de votre montre. Dans le cas d’une montre mécanique, un ressort est comprimé soit avec un système de remontée ou automatiquement par un petit contrepoids qui bouge lorsque votre poignet fait un mouvement (montres dites ‘automatiques’). Lorsque le ressort se libère lentement, il entraine une roue qui oscille elle aussi a une certaine fréquence et ce mouvement est transmis aux aiguilles. Voila pour le cote ‘nerdy’.

Lorsque vous achetez une montre ‘grand public’, le mouvement est en général ‘industriel’, c’est-à-dire fabriqué en grande série par une entreprise qui très souvent n’a rien a voir avec la marque que vous achetez. Le plus grand fournisseur de mouvements s’appelle ETA, il appartient au groupe Swatch…

En résumé, lorsque vous avez acheté votre montre Armani il y a peu, vous avez acheté un boitier avec dedans un mouvement Swatch. Peu de marques font leurs propres mouvements en fait, mais beaucoup essaient de s’y mettre.

2 – La marque

Vous êtes l’heureux(se) proprietaire d’une Piaget, d’une Vacheron constantin, d’une Baume & Mercier, d’une Montblanc, d’une Roger Dubuis, d’une Cartier, ou d’une IWC ? Félicitations, vous possédez en fait une montre créée par une des marques du groupe Richemont.

Si vous possédez une Breguet, Blancpain, Glashütte Original, Jaquet Droz, Léon Hatot, Omega, Tiffany & Co., Longines, Rado, Union Glashütte, Tissot, ck watch & jewelry, Balmain, Certina, Mido, Hamilton, Swatch, Flik Flak, et bien vous possédez en fait… une Swatch, qui a racheté toutes ces marques et les a positionnées chacune dans un cadre qualité et marketing bien défini.

En gros la majorité des marques de montres et des montres griffées (genre Armani, Calvin Klein, etc) sont détenues par de grands groupes du luxe, avec LVMH par exemple, heureux propriétaires de Tag Heuer, et autres.

Il reste peu de maisons d’horlogerie indépendantes. Les plus notables (les plus connues, et avec la production la plus conséquente) sont Patek Philippe et Rolex. Par ailleurs il existe beaucoup de ‘petites’ entreprises d’horlogerie, petites par leur production (confidentielle) mais grandes par leur niveau de technologie, de qualité et d’artisanat quasi inégalables, a des prix… astronomiques. On peut par exemple s’offrir une Greubel Forsey ‘GMT’ pour la bagatelle de 500.000 € (oui, vous avez bien lu, cinq cent mille euros) ou une ‘Urwerk’ pour plus de 100.000 €…

3 – Les prix…

C’est la que ca peut faire mal, très mal. Les différents experts que j’ai consultés ainsi que les forums varient sur ce point, mais grosso modo, on peut marquer la limite entre une montre ‘grand publique’ et une vraie belle montre, une beauté horlogère. Ce prix limite c’est… roulement de tambour… environ 5000 € (cinq mille euros). Ouch !

A ce prix la peu de personnes peuvent se le permettre ? Erreur, le marché de cette tranche de prix est en pleine expansion. La mjorité des gens qui s’offrent des montres dans ces prix (5-6000 euros) sont des gens comme vous et moi qui economisent longtemps avant de se payer la pièce qu’ils désirent.

Alors d’abord, abordons la réaction la plus courante : «  Une somme pareille pour connaitre l’heure, quelle idiotie ! j’ai mon téléphone portable, qui, lui, ne perd pas en précision avec le temps. ». Qu’on soit clair : à ce prix la on n’achète pas la fonction. On n’achete pas ‘lire l’heure’. On achète un bijoux, un objet de luxe. Comparer une Swatch avec une A. Lange & Söhne, c’est comparer un sac en plastique avec un sac Vuitton… La fonction est la même (ce sont des sacs…) mais les éléments de durabilité, de beauté, de savoir faire mis dedans sont incomparables… Vous me suivez ?

On achète aussi une finition. Ceux d’entre vous qui ont eu entre les mains d’un coté par exemple une Tag Heuer et de l’autre une Jaeger LeCoultre savent de quoi je parle : la finition, les rendus etc sont d’une autre classe. La Jaeger aura un fond en verre cristal mettant en exergue le mouvement. Les vis peuvent être bleutées, le tourbillon est visible, parfois ‘flottant’ (maintenu par des branches si fines qu’il semble être en apesanteur), le polissage tellement fin qu’il est dit ‘miroir’ ie on se voit dedans, les pièces seront estampillées, avec des gravures, finition ‘cotes de Genève’ faites a la main par un maitre graveur, etc.

Bref ce qu’on achète c’est une pièce d’héritage. Un bijou que l’on transmettra a son/ses enfants. De la durabilité quoi…

Alors certains pensent que c’est ‘snob’ et ‘m’as tu vu’. J’aurais tendance a dire ‘tout au contraire, et bien moins que beaucoup d’autres accessoires de luxe. Prenons un exemple que Walinette porte dans son cœur : le sac a main.

Je sais que je vais déclencher la furie de certaines, mais une simple constatation : quand vous investissez dans un sac de luxe, a 99% des cas, la marque est complètement visible et reconnaissable. Vuitton couvre ses sacs de son logo, Chanel met des froufrous (criards je trouve mais bon affaire de gout) avec le double C, ou alors a son matelassé reconnaissable entre tous. A 100 mètres de distance vous pourrez voir que la dame qui s’approche porte un objet de luxe, et si vous vous y connaissez un peu, vous pourrez même mettre immédiatement une tranche de prix dessus – et contrairement à ce que Hollywood prétend dans ‘Naturally Blond’, il n’y a pas besoin d’être Homo pour sy reconnaître, certains hétéros y arrivent très bien…

La montre maintenant. A moins d’être assis(e) à cote de moi, et de me soulever la manchette de chemise, vous ne saurez pas quelle montre je porte. Et même si vous la voyez, il y a fort a parier que vous ne reconnaitrez pas la marque si c’est une vraie pièce rare. Il vous sera ensuite très difficile d’y coller un prix, d’autant plus qu’il vous sera trÈs difficile à l’œil nu de reconnaitre l’or gris du platine ou de l’acier, ou l’or jaune du plaqué or. A moins que… vous ne soyez un(e) connaisseu(se)r aussi ! Et là, la discussion est totalement différente – vous ne verrez pas ca comme un instrument de frime. La discussion deviendra complice, entre deux amateurs de belles choses.

Exception a la règle : les pièces énorme couverte de pierres précieuses (certaines stars du rap nous ont habitués a ces summum du ‘tacky et bling bling’) mais ca pour moi c’est une toute autre classe de mauvais gout… Hublot nous bombarde de ces horreurs appelées ‘Big Bang’ depuis des lustres, je n’arrive pas à m’y faire, désolé si vous en avez une mais je ne supporte pas et ca n’engage que moi.

Au final, beaucoup de passionnés économisent des années pour s’offrir la pièce de leurs rêves (comme votre serviteur). Et le jour ou vous l’achetez, où vous soulevez le couvercle de la boite précieuse, et mettez votre beauté au poignet pour la première fois… quel moment de pure jouissance. Quant à la porter chaque jour c’est un bonheur.

To be continued. La suite le week end prochain.

68 commentaire pour “[Mr.E] Les belles montres – part 1

  1. Voila un papier qui me parle. J’ai hérité (dans des circonstances dramatiques) de la Rolex de mon père. Pour moi c’est la montre de mon père, après qu’elle me dise l’heure, c’est secondaire.

  2. j’économise aussi pour ma future belle montre, plus que 2 ans (pour mes 40 ans) et j’aurai enfin en ma possession un futur objet de transmission familiale :)

  3. Je ne mets jamais de montre, et les bijoux me laissent de marbre.
    Mais cet article respire l’amour pour une « oeuvre d’art ».
    J’aime !

  4. Je suis un peu comme toi , je deviens de plus en plus sensibles à ce luxe … et attends donc d’avoir le budget pour m’offrir celle de mes rêves …

  5. Mon mari est un grand amateur de belles montres. Après avoir trouvé ses montres de rêve, maintenant il veut absolument m’en offrir une.
    Pauvre de moi 😉

  6. Je crois que les montres je baigne dedans depuis toute petite : un papa et un oncle qui les adorent et les collectionnent. J’adore feuilleter les livres que mon papa possède dessus. On lui a offert pour l’un de ses dernier anniversaire, une belle montre vintage dont la marque est notre nom de famille. En plus j’habite juste de l’autre côté de la frontière Suisse où la montre est quand même l’un de ses symbole. J’adore faire les brocantes côté suisse où il y a toujours des marchands qui vendent de beaux modèles anciens et de grandes marques. Tout ça me fait rêver.
    Une belle montre pour tes 40 ans ? Très bonne idée, le plus dure sera sans doute de choisir.

  7. Après deux ans passés en Suisse avec une publicité pour montre grand format à chaque arrivée de télésiège j’ai fait comme tous ceux qui y sont passés: je me suis aussi mise aux montres:-) Et je confirme, ça ne touche pas seulement ceux qui en ont les moyens ! C’est comme l’art, on l’apprécie, on le regarde des années durant, et peut-être un jour une fois dans sa vie on finira par investir pour quelques centaines ou milliers d’euros après des années d’observations…

  8. Hâte de lire la suite 😀

    Perso j’ai eu une Rolex pour mes 30 ans et sincèrement je ne regrette rien!

    et je trouve l’expression pièce d’héritage très parlante 😉

  9. UN bel article, bien complet :)
    Mon père est un amoureux des belles montres, et je pense évidemment que c’est un plaisir personnel puisque personne ne peut reconnaitre la marque, le modèle de si loin.

  10. Alors là tu vas faire plaisir à toutes les suisses qui te lisent, dont moi, et j’y suis très sensible. C’est une évidence ici et selon tes moyens, tu varies mais tu prends quand même une suisse…sinon hérésie vraiment dans le pays des montres! J’habite près de régions où il y a des ateliers aritsanaux, de la folie de voir ça, magique!
    Ici je dirais pas besoin d’être connaisseur pour parler montres et en reconnaître un minimum, car la marque déjà en dit long. Les budgets limités iront vers une chouette swatch (j’en ai une toute simple par exemple pour quand je voyage et ne pas risquer de me faire voler mon beau modèle), les budgets moyens vers des marques comme Tissot, etc etc. Pour ma part j’ai choisi Rado et j’en suis dingue, budget environ 1000 euros, je trouve que c’est le budget qui me correspond pour une montre que je considère déjà comme un bijou mais que je peux assumer au quotidien:
    http://www.rado.com/fr/watch-reader/centrix/rado-centrix-jubile-115.0927.3.071.html
    Cette tradition de la belle montre, j’adore! Au boulot on en parle régulièrement, on regarde qui a quoi, on remarque quand quelqu’un en a une nouvelle et s’y intéresse. Une fois j’ai eu une réunion à Genève avec des gens que je connaissais pas encore, avant de commencer ils m’ont demandé de leur montrer mieux celle que j’avais au poignet puis tout le monde se les montrait, il y a vraiment une magie là autour! Jamais je ne porterais autre chose que du suisse, nixon ou casio pour moi, pas possible!
    Merci pour ce bel article!

  11. Un article très intéressant, je ne prévois pas du tout ce genre d’achat mais comprendre ce qui motive les passionnés est toujours génial pour moi!

  12. merci pour ce bel article , clair et complet qui éclaire (enfin!) cette béotienne que je suis .
    j’attends avec impatience la suite …

  13. Chouette article de fond. En ce qui me concerne, je ne mettrai pas cette somme dans une montre, je me lasse au bout d’un moment, ça me reviendrait vraiment chère donc!
    Et puis, avec mes économies, je préfère voyager.
    Bises 😉

  14. @toutes et tous: merci pour vos remarques tres sympas et vos encouragements

    @Lily: une rolex de famille c’est un tresor a cherir en effet!

    @miffy77: Rado c’est tres bien. Ils se positionnent differemment des autres, et je connais quelques personnes qui ont enfin pu avec Rado porter quelque chose de bien et de sobre qui en plus a la qualite merveilleuse d’etre entierement hypoallergenique. De plus en plus de gens sont allergiques au nickel et les boitiers de montres en contiennent. Une de mes amies s’est achete une rado en ceramique et boum, plus de probleme.

    @walinette: t’as interet a me demander des conseils pour choisir ta montre… 😉

  15. Quel chouette article ! On sent la passion et l’émotion dans chaque phrase, quel bonheur à lire, merci M.E !
    J’attends la suite avec impatience, finalement, une montre c’est un chouette héritage (et ma Gucci qui a plus de 10 ans commence à fatiguer un peu maintenant…).

    Tiens d’ailleurs, est-ce qu’il y a quelque chose à faire en particulier pour entretenir une montre ? (la mienne est en plaqué or, forme gourmette…)

    Merci, bon dimanche !

  16. @mnemosune: dans le cas d’une montre a quartz il y a peu a faire. Tout les 5 a 10 ans, amenz la chrz un horloger qui y jettera un coup d’oeil et la nettoiera. Le cas echeant pour le plaque or, on peut le faire refaire

    Pour une montre mecanique il est critique de faire une revision aupres d’ un distributeur agree de la marque pour une revision et lubrification. C’est primordial. Dans le cas de certaines grandesmarques en particulier rolex les montres sont equippees de systemes qui permettent de voir si un revendeur non agree y a touche… Dans ce cas toute garantie est caduque! Cette revision doit se derouler tous les 5 ou 6 ans. Si on ne le fait pas le risque est grand de voir la montre rencontrer un probleme mecanique grave

  17. Ici deux tag heuer (dont une avec diamants) et une omega constéllation avec diamants. Oui, j’aime quand ça brille 😉
    L’omega a pris 2000 euros en 6 ans, c’est une excellent investissement. La tag à diamants je crois que le modèle ne se fait plus mais elle ne joue pas dans la même catégorie que l’oméga. Mais la montre que je mets en « exclusivité » c’est une timex achetée chez UO pour 70 euros. C’est ma « tout-terrain-passe-partout ». Je l’adore 😉

  18. Un aboutissement pour les hommes surtout, une belle montre dénote une certaine réussite sociale, la montre est bien plus symbolique pour eux !! En ce qui me concerne , j’ai herité de l’Audemard Piguet de mon pere ( suis pas sure de l’ortographe), apres devis de la boutique parisienne, 3000 euros de travaux d’entretient et reparations !!! Travaux que je ferais petit a petit…

  19. Je suis très sensible à cet amour des belles choses et du bel objet qui reste, même si je ne suis pas prête (pour l’instant) à y mettre ce prix-là… qui sait, peut-être un jour ??

  20. Voila un article qui me parle. Je dirai même que c’est mon quotidien ! Mon mari travaille pour une des marques que tu cites et je commence à en connaître un petit rayon sur le sujet.
    Bien sur, nous sommes devenus très sensibles à la notion de « belles montres » et nous faisons une distinction entre les montres dites « de manufacture » et les autres. En gros il y a les marques qui fabriquent toutes les pièces en interne (elles se comptent sur les doigts d’une main) et celles qui en achètent à l’extérieur et « se contentent » de les assembler (mais bien sur elles se gardent bien de communiquer la dessus : les marques qui se disent manufacture n’ent sont pas toutes en réalité !)
    Autour de nous c’est un sujet qui passionne toujours. Même ceux qui ne comprennent pas qu’on puisse mettre tant d’argent dans une montre reconnaissent que c’est tout de meme fascinent ce savoir faire, c’est minutie, cette précision…
    Une sujet de discussion inépuisable !

  21. Merci pour ce bel article, j’aime qu’il y soit question d’artisanat, d’amour de l’art, et pas que d’argent.
    C’est comme parler des heures durant avec un viticulteur ou un luthier : passionnant !

  22. C’est clair une belle montre, heummmm. Chéri chéri c’est acheté sa Rolex à la naissance de miniature1 (c’est pour lui à c’est 18 ans mais bien sur) et depuis miniature2 et 2 autres montres (B&M -OK moyen gamme et IWC) et celles ci c’est pour qui ??? C’est pas grave moi j’ai eu ma Cartier alors le compte et bon. ET puis, de toutes façons c’est pas de l’argent de perdu (Ba oui il y a au moins 2 éditions limitées dans le lot). Les belles pièces rares ça se revend encore plus cher qu’à l’achat.

  23. Totalement d’accord avec toi!
    Je porte actuellement la Must de Cartier offerte par mon père à ma mère le jour de ma naissance 😉 Elle me l’a offerte pour mes 25ans et je ne la quitte jamais

  24. J’ai beaucoup aimé cet article, je crois même que je vais le garder pour le montrer aux gens qui trouvent cet amour des belles montres ridicule. Cela dit, je regrette que vous n’ayez pas parlé de Nomos Glashütte, un horloger qui recherche l’excellence mécanique et propose des montres plus « abordables » que ses concurrents directs.

  25. @Anna: tu as raison, Nomos Glashuette est une chouette marque qui essaie de se positionner dans le ‘bien fait – prix raisonnables’. J’approuve. Par contre Walinette se trompe en disant que je la cite en partie 2: je cite en effet ‘Glashuette Original’ qui est une autre marque. Mais Nomos est une tres chouette marque pour entrer dans le monde de la montre de luxe Teutonne. Il ne m’est malheureusement pas possible de citer toutes les marques, sinon je devrais faire un putsch sur le blog de Walinette et je ne suis pas sur qu’elle apprecie… 😉

    @Walinette: En fait ‘Glashuette’ est une ville en Saxe, en ex-Allemagne de l’Est. Cette ville compte un nombre impressionnat de grandes marques de montre. Sur la meme rue se trouvent en effet les ultra-premium A. Lange & Soehne, les premium ‘Glashuette Original’ et ‘Nomos Glashuette’. Il y en a meme 2 ou 3 autres que j’oublie.

    • @ Mr.E : ah ben pardon la béotienne hein 😉
      (j’ai déjà un modèle que j’aime bien pour dans quelques années… mais bon tu vas râler, c’est une Rolex…)

  26. Je suis totalement d’accord avec M.E, l’achat d’une belle montre est question d’opportunité. D’ailleurs quand j’étais étudiante en stage dans une entreprise, mon maître de stage était sur le point de s’offrir une sublime montre (a 18900€). Eu début je ne comprenais pas mais en discutant avec lui j’ai vite compris. Il avait économisé toute sa vie, pour lui c’était un investissement et un rêve de gosse et ça correspondait a l’arrivée de ses 40 ans. Moi je voulais un beau sac depuis quelques temps, et je l’ai eu pour mes 5 ans de mariage en juillet… Merci pour ce beau billet

  27. Bonjour,

    bel article sur cette passion.

    Un petit bémol toutefois: dans la plupart des montres de « couturier » comme Armani évoqué ci-dessus, le calibre à l’intérieur est le plus souvent une chinoiserie qui ne vaut pas le dixième du prix.
    Ces montres sont à éviter à tout prix.

  28. J’ai eu une magnifique montre Tissot pour mes 20 ans (collector depuis d’ailleurs), à 30 ans, je ne portais plus de montre et à 40 je porte une montre à deux balles : Cherchez l’erreur !

  29. Que Nomos soit cité ou non dans la deuxième partie de ce billet, je suis sûre que je prendrai plaisir à le lire :) Et je comprends bien que tous les horlogers ne puissent être mentionnés sans passer par la case putsch :) Je voulais juste mettre en avant une marque dont j’aime la démarche et dont je n’entends pas parler assez souvent à mon goût. C’est probablement lié au fait que c’est une de leurs montres que j’aimerais m’offrir (ou même me faire offrir, soyons fous!) quand j’aurai fini mes études/trouvé mon premier vrai travail…

  30. @Walinette: Une Rolex c’est tres bien! Et meme si ce ne sont pas mes preferees, ce sont des montres superbes et de caractere. Et puis tant que toi ca te plait … mais as tu jete un coup d’oeil a d’autres choses? Par exemple:

    http://www.jaeger-lecoultre.com/WW/en/luxury-watches/product/reverso-duetto/ref/2668410.html

    http://watches.infoniac.com/glashutte-original-panomatic-luna-watch.html

    http://www.uret.se/maurice-lacroix-les-classiques-ladies-chronographe-phases-de-lun-p-14565.html

    http://www.uret.se/patek-philippe-twenty-4-white-dial-bracelet-p-13819.html

    on en discute a Noel si tu veux… 😉

  31. @Anna: s’offrir une belle montre en souvenir d’un premier job, voila une idee formidable! Je te le souhaite, tu porteras ta Nomos fierement et tu auras toujours une petite emotion en la regardant. :)

  32. En bonne suissesse j’adore les montres(suisses faut pas déconner;)), j’ai reçu pour mes vingt ans une Rolex (c’était il y a 20 ans..no comment.)
    J’ai arreté de la porter parce que c’était et demeure une marque trés conotée bling bling « nouveaux riches »(n’est-ce pas M. Seguela!!!!) ,alors que plein d’autres marques sont bien plus chères….Bref, quand j’ai commencé à tavailler on m’appelait « la fille à la Rolex », meme mon patron de l’époque m’avait demandé si c’était une vraie:))),bref les gens m’emmerdaient avec cette montre…j’ai donc arreté de la porter depuis des années,et aujourd’hui je bosse dans le social alors là c’est no way pour la porter…donc je porte des swatchs et des marques bien moins chères que Rolex pour aller bosser,(je suis pas crésus non plus).
    Je ne suis pas chauvine mais il y a un savoir-faire inégalable en Suisse et les « méchants chinois » n’ont pas encore réussi à nous le piquer;),on résiste,alors pas de chinoiseries et japonaiseries pour moi dans ce domaine!!!!

      • Mince ! Entre guillemets cela ne s’affiche pas.

        Donc :
        Remet ta montre Rolex, et si tu es questionné
        tu dis (sauf au douanier) :

        C’est une fausse thaïlandaise à 10 €,
        ainsi le débat est clos.

  33. Mon but pour 2013 c’est une Classica de Baume & Mercier. J’ai déjà une petite montre sautoir de chez eux, j’aime les beaux objets :)
    Sinon, je fonde tous mes espoirs pour que mon père me donne sa « dandy » de Chaumet…

  34. En tant que Suissesse (et habitant dans la région de l’horlogerie: Neuchâtel -La Chaux-de-Fonds) je trouve que tu en parles drôlement bien. En passionnée. Un peu comme si tu bossais dedans. Moi perso je n’ai pas de montre, l’envie viendra peut-être un jour….

    • @ toutes : je crois que certaines d’entre vous ont rapidement cru que j’avais rédigé ce billet, je précise : c’est un ami, M.E (allez, Eric, que c’est son vrai prénom), qui rédige parfois sur ce blog depuis de nombreuses années (quasi depuis ses débuts), vous trouverez ces notes dans la rubrique dédiée 😉

      @ Mr. E : oui, il faut qu’on en discute !!! j’ai encore 3-4 ans donc je n’ai pas creusé à fond, mais par contre tu fais fausse route avec tes liens. Je veux un modèle acier hyper simple et hyper épuré + unisexe, voire masculin (yep.. l’idée de l’a transmission et de l’héritage familial : j’ai un fils je te rappelle ;-))

  35. Marrant, j’ai toujours mon article montre sous le coude que je n’ai jamais rédigé.
    Je suis aussi la détentrice d’une rolex un peu par la force de mon mari passionné.
    Il a tenu à m’en offrir une pour la naissance de mon 2e fils et au dieu que je ne regrette pas.
    J’en reve meme d’une autre.

    Alors oui, ca fait peur cet achat monstreusement cher (quoique certains modeles sont très abordable) mais quelle fierté.

    Pour ma part, c’est une Rolex et le coté masculin m’a un peu rebuté au début mais je l’ai pris rose, bien féminie et j’adore!

    Certains me disent que c’est une fausse, je ne contredis pas ces personnes la, qui ne comprennent rien aux BIJOUX. et puis un peu par pudeur aussi..
    en tout cas très bel article, un jour peut etre je me lancerai 😉

    des bisous
    Aurélie
    http://www.lespetitesbullesdemavie.blogspot.com

  36. Très bel article qui parle tellement aux passionnés.
    Dans la 2ème partie, il faudra sans doute parler des « complications », qui font toute la valeur des montres horlogères d’exception. Perso j’en porte une au quotidien avec une légère complication (2ème fuseau horaire). Peut-on connaître (et même voir) le modèle sur lequel Mr E. a craqué ? Car il y a un abîme de différence entre une Armani et une F.P. Journe !

  37. Chère Walinette et cher Mr E.,

    Fidèle lectrice, mais c’est la première fois que je post. Merci pour ce joli article, cependant je voudrai apporter une précision:
    Il est très simpliste de réduire les montres des marques du Group Swatch à des montres Swatch « améliorées »… Les marques de luxe du groupe sont bien plus anciennes que Swatch et continuent à développer leur savoir-faire et leurs traditions dans leurs ateliers. Saviez-vous que la reine Marie-Antoinette portait une Breguet? Et que Blancpain est la plus ancienne marque horlogère (année de création -> 1735).
    Il n’y a aucune pièce chinoise ou provenant d’un pays en voie de développement dans ces montres, tout est « swiss made ». Ce n’est pas parce que le groupe s’appelle Swatch Group qu’il n’en est pas moins prestigieux qu’un Richemont ou LVMH.
    Alors si vous félicitez vos lectrices de porter une montre du groupe Richemont, faites le également pour celles qui porte une montre du groupe Swatch…

    Kaathy, employée chez Blancpain. :-)

  38. En effet, je suis tombé dedans depuis mes 40 ans… Drôle de coïncidence non ? Adepte des montres XL, je saoule ma moitié régulièrement pour connaître son avis sur ma prochaine acquisition.. histoire de moins culpabiliser de dépenser de telles sommes dans un objet qui ne donne « que l’heure » (et même parfois la date… dingue non ?). Je fréquente un forum qui regroupe plus de 43000 membres francophones, et y passe des heures à bavarder garde-temps.
    Bravo pour ce billet, qui mériterait ma foi plus que 2 épisodes !! :)

  39. Bonjour,
    Super article, j’attends la suite! Ce que j’aimerais savoir est « comment acheter une montre ». Je m’imagine bien qu’un certain modèle peut être acheter dans une certaine tranche de prix, et ça peut varier même par quelques mille. Comment est-ce qu’on fait pour trouver un vrai modèle à un « bon prix » dans sa tranche?
    Sinon, pour mon Tissot je suis allé sur Bahnhofstrasse à Zurich et je ne me suis pas posé d’autres questions. Mais je me dis qu’on peut être plus malis que ça, non?…

  40. @Kaathy: En me relisant je comprends que la figure de style puisse faire croire que je voue une passion pour Richemont et detracte Swatch. Desole, ce n’etait pas l’effet desire. Dautant plus que je possede une montre qui vient du groupe Swatch…

    Dont acte.

    J’aurais peut etre du faire la part plus belle au group Swatch, #1 mondial de la montre.

    En effet Marie Antoinette portait une Breguet, sa montre est encore visible sur le site Breguet et dans un musee. Si je ne m’abuse, Abraham Louis Breguet est meme l’inventeur du mouvement automatique et de l’echappement tourbillon. Mais pour etre honnete, si l’on s’interesse a l’histoire de cette marque, il reste peu de cet heritage. Cela n’empeche que ce snt de veritables oeuvres d’art, car cette marque a ni plus ni moins ete resuscitee… par le groupe SWATCH!
    Pour ce qui est de Breguet, elles font partie de ma short liste si un jour je fais un ‘upgrade’ sur ma montre actuelle. Je regrette juste un peu que Breguet vende encore son Chrono type XX avec un mouvement Valjoux – ca denote un peu au milieu des autres pieces qui sont d’une autre classe, nonobstant l’historique de l’aeronavale Francaise…

    Bravo de bosser avec Blancpain, une tres belle marque! J’avais flashe un temps sur une Villeret a tourbillon, avec mouvement squelette sur fond noir. Une beaute. Mais je ne peut malheureusement pas posseder toutes les montres qui me plaisent… 😉

  41. L’héritage je n’y crois pas trop.
    De mon côté mes parents ont tous deux des montres Oméga. Mon père a eu la sienne à 20 ans, il en a aujourd’hui 71 et ma mère a eu la sienne a 30 ans, elle en a aujourd’hui 62.

    Et bien tout ce que je peux dire, c’est que leur montre ont bien vieilli. La montre de mon père est tellement « ancienne » que même après avoir été renvoyée chez Omega, aucun de leur horlogers n’a été en mesure de la rénover par manque de pièces de rechange. Celle de ma mère a elle été remise à neuf pour 650 euros. Au final dans quelques années même la montre de ma mère ne sera plus réparable.

    Tout cela pour dire que cette idée de transmettre sa montre aux générations futures, c’est un peu du pipeau car au final elle ne dépassera pas deux générations avant d’être inutilisable et ce, peut importe son prix d’achat.
    Résultat : mes parents vont m’offrir une montre Oméga pour mes 30 ans. Ce que je ferai certainement avec mes enfants…

  42. @SakuraDbois:
    Je vois ton point de vue. Quelques reperes:

    1 – Il est clair que le cote ‘heritage’ est tributaire de ce qu’il se passe au niveau de la marque et du laps de temps. Dans le cas d’une montre de 50 ans, on en vient un peu au niveau ‘antiquité’. En ce qui me concerne, mon projet est plutot de donner ma montre à mon fils lors de ses 18 ans, dans 17 ans donc. A ce rythme la, ca devrait passer

    2 – Je ne veux pas sonner comme un snob ni manquer de respect au montres de tes parents, mais je ne considererais pas une Omega comme une piece d’heritage. La raison est que Omega reste une marque tres guidee marketing et qui ne met pas justement l’effort pour creer ‘l’heritage’. Si tu compare avec Jaeger, Lange, ou Breguet, c’est une toute autre paire de manche. Chaque montre est archivee, ses specs gardees, et les horlogers sont entraines pour, si besoin est, recreer les pieces manquantes. Cela a un prix bien entendu.

    Au final, je suis d’accord avec toi que le cote heritage est pipeau sur des montres de prix faible ou moyen. Elles ne passeront pas l’epreuve du temps. Sur Omega, la Speedmaster est une exception. Il faut aller sur des ‘Premium’ et ‘Ultra premium’ pouir que ca marche.

  43. Welcome back Mr.E !
    Perso, je me contente de la fct horloge de mon téléphone. Mais l’article est très bien écrit et m’a un peu éclairé sur le mystérieux pouvoir d’attraction des montres de luxe.

  44. Impatiente également de lire la partie II !
    Sinon un conseil pour celles dont les montres s’arrêtent ? Hormis celui de porter la montre autour du cou !

  45. @maaarie: Heu… il me faudrait peut etre un peu plus de details, la… tu veux dire que ta montre stoppe regulierement? C’est une montre automatique?

  46. Pingback: [Mr.E] Les belles montres – part 2 | The Beauty and The Geek

  47. Oui ce sont des montres automatiques de marques variées : Cartier, Pequignet. La seule qui fonctionne correctement est un modèle à ressort, qui niveau esthétisme a mal vieillie.On m’a conseillé une Rolex mais trop chère pour moi ..

  48. Pingback: Tout sur le jean – Part 1 | The Beauty and The Geek

  49. Pingback: Tout sur le jean – Part 2 | The Beauty and The Geek

  50. Très joli article !
    Pour ma part, j’économise pour acheter une belle montre.
    J’ai fait quelques recherches et je suis tombée sur un article qui montre que la valeur de la Submariner d’occasion a presque doublé en 10 ans : https://www.collectorsquare.com/magazine/262402-la-submariner-de-rolex-son-prix-moyen-augmente-de-87-en-10-ans.html
    Je pense que ça pourrait vous intéresser, amateurs de montres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *