Le cas de conscience

Pour les plus anciennes qui me suivent, vous vous souvenez, très rapidement après sa naissance, mon fiston a été diagnostiqué atopique. Un grand mot pour désigner finalement quelqu’un qui manifeste des symptômes allergiques. On s’est battu plus de 2 ans avec un eczéma carabiné, et je vous avais fait part ici de notre lutte, essayé de donner des pistes, je vous avais exposé nos solutions, j’avais même dialogué avec un expert venu sur place.
Et puis je n’en ai plus parlé, la vie intime a pris moins de place sur le blog et en parallèle l’eczéma d’Aurèle a totalement disparu, est-ce grâce aux traitements ? aux cures ? Ou simplement la suite logique ?
Car oui, le petiot est un cas d’école. Il a développé ensuite des allergies alimentaires, limite il a un abonnement chez l’allergologue. Et forcément vous me voyez venir, depuis le printemps dernier : POF, asthme. La sainte trilogie de l’atopie (ah non, on me dit qu’il n’a toujours pas de rhinite allergique. Ah. Ca sera pour l’adolescence vous allez voir).

vaya

Bref.
Pourquoi vous mets-je une photo de Madame Le Microbe, vous allez me dire. Nous y voilà. Lire la suite