Y’a des trous plus grands pour les bras

Bis.
Avec la phrase d’origine pour faire plaisir à Anneso.

Cela me faire revenir un instant à Dubaï, ou bizarrement le shopping a été proche du désert également. Certes, j’avais un handicap d’1m78 à mes côtés le long du séjour. Le passage chez Topman pour des pantalons skinny ayant bien entamé le capital temps shopping.
Et pourtant j’avais donné dans l’efficace, à la requête : » j’ai besoin de pantalons pour aller bosser, mais faut pas qu’ils soient larges ». Réponse en 20 minutes chrono, identification du magasin, coupe anglaise, 4 skinny essayés, embarqués 2, hop, plié.

Lire la suite

Débrief New York : le style casual

Bon, allez hop, on s’y met, au débrief new-yorkais !
Plutôt que de le faire chronologique, j’ai préféré me la jouer thématique, si vous le voulez bien.

Donc pour commencer : shopping (sans blague) et demain je vais un petit point culinaire pour répondre à la demande d’Aurélie qui part très bientôt.

Shopping donc, et le petit incontournable américain : le style casual, tees, fleece, shorts, jeans… et pour celà il ya des enseignes emblématiques à la tête desquelles on retrouve systématiquement Abercrombie.
Alors Abercrombie j’ai été HYPER fan lorsque j’ai découvert la marque lors d’un road trip dans l’ouest américain, dans le mall d’un hotel de Las Vegas (2003…. ouh là), et c’était devenu un peu mon must shop à tous les derniers passages de frontière.
Force est d’avouer que j’ai un peu perdu mon enthousiasme (et je crois d’ailleurs que la marque est un peu en difficulté).
Ca ne se renouvelle pas trop il faut dire : toujours les mêmes tees, les mêmes fleece, le côté machouillé des fringues et le même parfun entêtant (qui fait que tu SENS la boutique, avant de la voir), la musique entêtante et la boutique sombre…
De plus et il faut bien le dire, cela reste cher et pour une qualité parfois aléatoire (les coutures qui se défont souvent on va dire).
Lire la suite