Le cas de conscience

Pour les plus anciennes qui me suivent, vous vous souvenez, très rapidement après sa naissance, mon fiston a été diagnostiqué atopique. Un grand mot pour désigner finalement quelqu’un qui manifeste des symptômes allergiques. On s’est battu plus de 2 ans avec un eczéma carabiné, et je vous avais fait part ici de notre lutte, essayé de donner des pistes, je vous avais exposé nos solutions, j’avais même dialogué avec un expert venu sur place.
Et puis je n’en ai plus parlé, la vie intime a pris moins de place sur le blog et en parallèle l’eczéma d’Aurèle a totalement disparu, est-ce grâce aux traitements ? aux cures ? Ou simplement la suite logique ?
Car oui, le petiot est un cas d’école. Il a développé ensuite des allergies alimentaires, limite il a un abonnement chez l’allergologue. Et forcément vous me voyez venir, depuis le printemps dernier : POF, asthme. La sainte trilogie de l’atopie (ah non, on me dit qu’il n’a toujours pas de rhinite allergique. Ah. Ca sera pour l’adolescence vous allez voir).

vaya

Bref.
Pourquoi vous mets-je une photo de Madame Le Microbe, vous allez me dire. Nous y voilà. Lire la suite

Atopie et crèmes hydratantes

rho ho, un billet beauty par semaine, demain je vous mets du geek et vous allez voir que je vais bientôt justifier mon titre…

Bon, je voulais revenir sur cette histoire de crème de 8 heures de la semaine dernière. Non pas que j’ai mis de la mauvaise volonté à répondre aux coms, mais étant sur Paris, taper sur l’iphone ça a vite fait de me taper sur le système. Je m’en vais donc donner suite ici, ayant lu aux détours de vos remarques quelques noms qui m’étaient familiers.

Je résume pour les newcomers : mon petit clairon, outre le fait de donner de la voix, est également un petit père gratouille : depuis son premier mois. Dermatite atopique du nourrisson, ou comment le terrain allergique allégremment hérité de ses parents lui vaut plaques, rougeurs et démangeaisons. Cela fait donc une bonne année que nous testons sans rechigner toutes les crèmes adaptées sur le marché.
TOUTES.

L’une d’entre vous parlait de l’Exomega DM d’A-derma : moui, mouais, pas convaincus, ça ne retarde pas assez l’apparition des plaques, Avène Cold cream : pas assez costaud, la Cicalfate on l’a utilisée au tout début pour l’irritation des plis du cou.
En revanche, voici notre trio de tête :

 cremes

L’indéboulonnable Dexeryl. Vu le prix c’est imbattable. 4,30 euros le gros tube il me semble. Alors oui, question de graisser, ça graisse bien. Ca prend le relai hors période de corticoïdes, OK.
MAIS :
- je n’y connais rien, mais j’ai eu ouïe dire que niveau composition, ce n’est pas ce qu’il y avait de mieux (point de vue des cochonneries j’entends, en même temps les autres je ne sais pas si c’est mieux)
- il faut l’étaler en couche mince : comprendre ne pas masser pour faire pénétrer. Donc bonjour les fringues et le visage qui luit.
- l’odeur : pouark.. genre graisse à traire.

Un jour le pédiatre (qui avait reçu des échantillons / la visite du labo / l’histoire ne dit pas si il a eu droit au séminaire au soleil avec) nous a filé un tube de Atoderm PP. Une vingtaine d’euros celui là. Ouch. Yep. C’est le principal problème, le prix, car je trouve qu’elle prend particulièrement bien le relais de la crème corticoïde. Les 2 jours qui suivent le traitement. Et ça atténue drôlement la gratouille du petit.

Et enfin, j’ai reçu gracieusement de leur services de presse quelques crèmes Eucerin, notamment la gamme 12% OMEGA pour peaux atopiques. J’ai été sceptique je dois dire, notamment à cause de la consistence : crème plus fluide que les autres, et qui s’étale moins bien. Et si pour le corps, je la trouve toujours désagréable à étaler, elle marche cependant pas mal. Pour le visage en revanche : c’est adopté. En 10 min ça atténue la peau sèche et les rougeurs du petiot. Le plus ? Elle sent bon, et le prix est correct (13 euros).

Du coup, on jongle avec ces 3 là, et on s’en sort à peu près.
Sauf que tout de même, on a posé des vacances pour accompagner le petiot en cure à la Roche Posay en avril. Si ça peut lui éviter le traitement “pantalon rentré dans les chaussettes / manches longues” en plein cagnard l’été prochain, ça vaut le coup.