Coach de penderie : épilogue

Intitulé curieux, certes, mais souvenez-vous

Sarenza m’avait missionnée pour les soldes : je devais aider une de leurs clientes, tirée au sort par le biais d’un concours, à choisir parmi un choix de 5 paires de chaussures du site celles qui seraient le plus susceptible de s’accorder avec le contenu de sa penderie.

Le challenge était de taille, je vous résume :

RV en terre inconnue ou presque, Nevers, le bout du monde autrement dit : 150 kms de chez moi mais quasi 3h de route, la traversée du plateau du Morvan en prime. Je me rends chez la gagnante dont je ne connais rien ou presque, seulement son choix de chaussures.
A partir de là, j’ai 2h de stationnement autorisé pour :
- découvrir sa penderie et ses goûts (et sa morphologie, à mille lieues de la mienne, “elle me mange la soupe sur la tête” aurait dit mon grand-père).
- proposer 5 tenues pour aller avec les chaussures, en essayant si possible de lui proposer de nouvelles combinaisons avec ses vêtements persos.
- la prendre en photo (avec une focale fixe de 50mm hein, j’ai oublié le grand angle #boulet. Dans un appartement et sans lumière merci l’orage, le “c’est coton” est un euphémisme).

Et bien malgré sa relative difficulté, j’ai adoré cet exercice, et c’est avec grand plaisir que je vous présente Emilie (et quelques uns de ses chats… sinon ce blog ne serait pas ce qu’il est. Hein.) et le résultat du shooting !

Lire la suite