Le compensé

Le talon compensé, j’adore. Problème : ça s’accorde mieux à la silhouette sylphide. Comprendre : pas la mienne.
J’ai des bonnes jambes, terrienne quoi, bien ancrée au sol, du coup avec des boots compensés monobloc classiques, je tiens définitivement plus du chêne que du roseau…
Mais là je crois que j’ai trouvé le bon modèle.

Fin et féminin, avec l’arrière du compensé légèrement biseauté pour gagner en légèreté. De face on dirait limite des escarpins.
Lire la suite