Une fois n’est pas coutume

Une fois par an même je dirais.
La campagne, l’éloignement géographique, l’absence de baby-sitter n’est pas forcément propice. MAIS une fois l’an nous nous fendons tout de même d’une organisation quasiment de compèt’ pour flatter un poil nos esgourdes.

C’est dont à la Gaïté Lyrique que vous nous trouverez cet après midi. Viva Gonzales !