Pourquoi Depeche Mode

J’écoute en boucle Delta Machine depuis quelques jours… Je me suis dit que c’était peut être l’occasion de partager mes goûts, enfin un surtout, celui pour Dave Gahan. Si on en croit le plateau du Grand Journal de mardi*, aimer Depeche Mode cela n’a plus rien d’original, c’est dans la culture d’à peu près tout le monde. Même si le fan de base croit toujours qu’il est le plus grand (fan), qu’il a ce lien en plus, qu’il est unique. On sait tous que c’est faux, mais notre histoire avec un groupe et sa musique reste toujours personnelle :

En 1985 j’ai 9 ans. Petite fille sage, bonne élève, qui joue aux Barbie et aux Playmobile, qui fait du dessin.
Et un jour, voilà que je découvre le Top 50 et et ça devient ma religion. Je regarde les quotidiennes, suis le top du samedi avec assiduité et achète le magazine chaque semaine. Je retapisse ma chambre avec les posters centraux. Et un des tous premiers singles (hu hu, pardon : 45 tours) que j’achète : A Question of Time, au supermarché avec ma maman. Une puissance, une énergie. Et puis mon tout premier 33 tours : Music for the Masses. Lire la suite