CDD du 16 déc : HeatTech Uniqlo

Et oui ! Ca ne vous a pas échappé, je suis une grande fan des bidules. La preuve, c’est que je ne porte plus que ça en sous couche depuis quasi 2 mois.
Je tourne avec 2 cols roulés, 2 cols ronds et 2 leggings.
Et j’ai mis les Damart à la benne. Tant pis pour la France.

uniqloheattech

Alors, après donc une utilisation intensive, suis-je donc toujours aussi convaicue ?
Et bien oui.
Nan sans blague : ça tient toujours aussi chaud, ça résiste bien aux lavages (perso je lave à 30°), je ne transpire pas dedans (oui, bon, on n’est pas à l’abri tout de même d’un coup de chaud), toujours bon.
Le produit parfait ? Deux petites remarques cependant qui – même si elles ne remettent pas en cause mon addiction – méritent d’être soulignées :
– et ben le noir n’est pas noir-noir. Comprendre que jointé à du vrai noir, il semblera plutôt marron/violine hyper foncé. Ce qu’on ne remarque pas si on ne le voit pas à côté d’un autre truc noir. Donc.
– ça bouloche un tout petit peu. 3 fois rien, mais ça devient un peu rugueux à l’entre-jambe et sous les bras voyez. Là où ça frotte quoi.

J’ai beau creuser, c’est tout le négatif que j’ai pu trouver. Et je suis à la limite du portage intensif voyez, donc je ne pense pas m’avancer en disant que tout de même, ça m’a l’air de la bonne camelote, surtout au niveau des coutures et du tissus qui ne s’ébâche pas.
C’est donc forte de cette conviction que je m’en suis allée frapper à la porte d’Uniqlo en personne. Les bureaux sont au dessus du magasin, c’est pratique.
Lire la suite

Heattech Uniqlo ou le Damart japonais

Alors, limite si on attendrait pas un froid polaire pour les tester. Toutes frileuses que nous sommes, la promesse du textile nippon de nous sortir des sous-vêtements :

– qui tiennent chaud en se faisant invisibles et confortables
– qui ne sentent pas sous les bras après un trajet en métro-sardines-30° à l’intérieur
– qui ne fassent pas mémé
– réduisent l’effet bibendum en limitant le nombre de couches à porter
– ne se déforment pas au lavage
– et ne produisent pas d’électricité statique.

et bien cette promesse là si elle est tenue nous propulse illico les bidules en IT de saison.
Pas glamour certes, mais qui a dit que les it-trucs l’étaient forcément.

Alors voilà, semaine dernière, petit tour chez Uniqlo (à l’heure du dej, mauvaise idée), pioche :
 testheatech

Le trio hivernal : sous-pull col roulé, t-shirt manches longues col rond + leggings.
14,90 euros chaque.

Alors déjà, ils nous font dans l’emballage high-tech pour donner le ton et l’impression que nous achetons bien de la technologie avancée du future.
Soit.
C’est surtout :
et d’une : hyper chiant à ouvrir (en fait, c’est un emballage refermable, faut juste trouver où est le zip quoi)
et de deux : pas hyper écolo vu le plastique que ça génère.

Autre note négative : le traitement anti-bactérien fait que les bidules ont de prime abord une odeur acide un peu bizarre (je vous l’accorde, faut mettre le nez dessus) mais qui s’estompe rapidement.
 testheattehc2

Mais alors : SINON ?

Et bien, comment dire : ça marche. Nan mais vraiment. Je vous conte :
jeudi dernier, à mon bureau, chauffage coupé mais petite laine en cachemire (mais fine hein) : je caille. Je me dis, tiens, je vais tester le bidule. Et bien en sous-couche POF, j’ai resssenti la chaleur instantanément. Non seulement je n’ai pas tourné la molette du convecteur, mais je n’ai même pas remis le gilet.
Idem pour le legging : on sent une petite chaleur douce sur les jambes.
La matière est TRES agréable. Impec. J’ai gardé le sous-pull tout le week end : pas de transpiration, pas d’odeur (test de l’extrème je vous fais...)
Autre point positif : les t-shirts sont BIEN LONGS, ça couvre bien les reins, rentre dans le pantalon : pas de courant d’air à prévoir.

Y’a pas. Je remise définitivement le Damart de grand-maman.

Par contre, au niveau des tailles (c’est un peu le bordel chez eux je trouve…), j’ai pris du M, mais c’est très élastique, j’aurais dû prendre du S je pense. Le legging  est trop grand et flotte un peu du coup, mais attention PAS EN LONGUEUR.
C’est impec pour mon petit mètre 60, mais pour les grandes, ça va leur arriver mi-mollet.

EDIT : Alors je réponds ici à une question des commentaires histoire que ça profite à tout le monde. La composition des bidules donc : 39% acrylique, 33% polyester, 20% viscose, 8% élasthane.
(à titre de comparaison, j’ai ressorti un vieux Damart – tout jauni, erk – et ça fait : 85% chlorofibre (?)15% acrylique)
Sinon, je viens de lire que
Katia a testé le e-shop, et que ce n’est pas encore au point.

Note : pas encore essayé, mais enregistré pour plus tard : il y a au rayon jean des SLIMS HEATECH. M’est avis qu’arrivé janvier ça ne devrait pas être mal du tout cette histoire

Rappel : la gamme Heattech est dispo en ligne. Mais les frais de port sont chers (de l’ordre de 10 euros)

Goodie Bag (mais parisiennes only) : une petite vente privée de chaussures luxe :

vpshoes