Mais au fait…

Et si nous reparlions de Monoprix ?

Oui, parce que je viens de voir passer sur les instagram des copines parisiennes la collection de Noël, ce qui me fait penser à la précédente présentation presse. C’est le problème avec ces présentations, on repère des choses 6 mois avant, et le temps que ça arrive en boutique, on a oublié, ou on ne sait plus la date de lancement, et quand on se réveille c’est trop tard. Bref. Faudrait se mettre des alertes mais n’aurait-on finalement pas mieux à faire ?

Bref. Donc j’en suis venue à refouiller le mien, d’Instagram. Et de me souvenir le gros crush sur la collaboration avec Lucas du Tertre. Cela devrait être en boutique courant du mois. Mais diantre, pas dans la mienne…

monop

C’est pas une tuerie, ce linge de lit ?? Lire la suite

Les collaborations du printemps

En règle générale, je ne suis pas hyper fan des collaborations créateurs / mass market (enfin, je dis ça, je trouve toujours le moyen d’acheter une babiole hein… faible comme les autres face au marketing), mais la semaine dernière, si j’ai ramené de ma virée parisienne 2 nouveautés, elles appartenaient toutes deux à cette catégorie…

Lire la suite

New IN

Le soldes au Monop’, c’est tradition. Même si d’ordinaire j’attends les coups de balai de la dernière démarque… mais comme je suis passée devant jeudi :

Du sous-pull et du velours pour le titi

Des bonnets, BONNETS ! Bien lâches/larges comme il faut pour l’effet beanie (enfin…), soldés -50 % soit 7 € chaque, on ne va pas de priver…
(en attendant le Coconut Wool rouge que j’ai commandé à Marie)
Lire la suite

Tiens, si on passait au Monop’ ?

Parce que vous l’avez compris, vers chez moi c’est un peu le no man’s land vestimentaire… Genre, sans même parler de Zara ou H&M, on a l’Etam qui a fermé au profit d’un Armand Thierry et une nouvelle barre de magasins qui a poussé en ZI avec dedans du Tati, du Gemo et un Kiabi (bon, OK, là j’y ai trouvé de jolies chaussettes et un bas de survet’ pour le clairon…)

Donc mon salut, en cas de frénésie de shopping IRL (Dieu bénisse Internet soit dit en passant) c’est le Monop. Que le parking où je me gare pour aller en ville il est même juste devant. Il ne va pas non plus aller jusqu’à accueillir les collaborations créateurs, les besaces liberty Upla ou jupettes Madame à Paris, hein, gardons les pieds sur terre, mais au point où on en est, je m’en contente.
Donc hier, j’attendais le Zhom mon mari pour déjeuner (même qu’il est arrivé en retard et que du coup on s’est contenté d’un sandwich sur un banc… yeepee, vis ma vie de femme mariée depuis 10 ans…), et du coup qu’est-ce que je fais, hein, je vous le donne en mille…

Du coup, je vous fais un petit rapport en passant.
Lire la suite

Anne-Valérie Hash pour Monoprix

On a vu de temps à autres quelques bribes de la collection, pas beaucoup de bruit, pas beaucoup de buzz… la collaboration se chuchote.

Est-ce à dire que c’est raté, non désirable ? Et bien je vous avoue que je n’en sais fichtre rien… je suis bientôt mûre pour être journaliste tiens, je fais un article sur ce que je ne connais pas (non, c’est bon, je blague !)
Sérieusement, je n’ai pas vu la collaboration en boutique, j’avais juste vu sur le net la photo de la petite robette “couleur du temps”. Puisqu’a priori la collection est inspirée de Peau d’âne. La simplicité de la coupe, alliée à la promesse d’un article de bonne qualité pour un prix raisonnable suivi de la projection du film sur Gulli quelques jours auparavant, m’a fait téléphoner à Môman le jour de la sortie un “tu me la prends pendant ta pause dèj, steup ?”.

Yep. Si mon Monop’ de campagne pouvait avoir ce type de collec ce serait plus simple, mais vous vous doutez que ce n’est pas le cas.

Résultat : j’ai été au départ déçue par le coloris, beaucoup moins “nuage” que sur les photos qu’on avait pu voir, beaucoup plus d’orange ou de vert.
Un peu trop longue pour ma taille aussi…

MAIS.
J’avais bien en tête l’idée de la ceinture quoi qu’il arrive, et ma foi, je suis plutôt convaincue du résultat :

hash

Robe Anne-Valérie Hash pour Monoprix, ceinture Zara et chaussures Dorothy Perkins.

hash2

Par contre, ouh là, pas du tout clairon-adapted cette histoire ! soie + liberté de mouvement réduite… Rajoutez à cela qu’il est interdit de crèche et qu’il mute de clairon à crampon, j’ai remisé la robette aussitôt photo faite….

hash3

(yep, malade, l’est resté en pyj l’animal… et assorti à la robe, le pyj !)

Goodie Bag : il y a actuellement sur BrandAlley une vente Twenty8Twelve, la marque de Sienna Miller et de sa soeur, il y a de la jolie robette, t-shirt et des ceintures canon :

brandalley

Goodie Bag 2 : il devrait y avoir du changement cet aprem, je vous laisse appuyer sur F5 d’ici ce soir (et j’espère que cette fois il n’y aura plus de bug pour poster des commentaires)

Stay Tuned : RV à 14h (ou 13h si je n’ai toujours pas remis les pendules à l’heure….) pour la première surprise…

Un total look à moins de 30 euros…

Parce que ce n’est pas le tout d’investir dans la pompe de luxe, mais cela n’habille pas sa femme. Enceinte qui plus est. Et celles qui se seront penchées un tant soit peu sur la question l’auront remarqué : la fringue de femme enceinte ce n’est pas (ou peu) soldé, ça ne se renouvelle pas, ça n’a pas beaucoup de choix, et ça coûte plus cher qu’une fringue normale.

C’est donc une véritable gageure que je vous propose là : le total look, chaussures et accessoires compris à moins de 30 euros

Sachant qu’au cahier des charges on rajoute :
- des fringues confortables
- dans lesquelles on peut enfler sans faire craquer aux entournures
- avec un reste de style tout de même
- NEUF, parce que si on part dans les friperies c’est trop facile

En joker : la période des soldes. Mais notez tout de même le shopping en magasin NORMAL et non spécialisé (sinon vous multipliez par 10. Même les accessoires sont plus chers, faut qu’on m’explique)

Je tiens à préciser que ça fonctionne également pour les non-pregnant. Pas de ségrégationnisme ici.

- t-shirt T.4 Monoprix : 7 euros
- jupe en lin Benetton, MAIS avec large ceinture élastique que ça tient jusqu’à terme, c’est garanti : 13 euros
- espadrilles texto : 2 euros
- bracelet Etam : 3 euros
- collier pastilles dorées Etam : 3 euros

TOTAL : 27 euros (et des poussières, certe, je n’ai pas compté les centimes…)

Le coup des espadrilles juste après les escarpins de fée Anabel Winship, si ce n’est pas de l’éclectisme ça…