Un petit concours Mustela ça vous dit ?

Mustela, ça a beau être connoté nouveau-né, je crois que le nom est connu même des nullipares.

Le nom mais aussi surtout l’odeur. Qui en est devenue quasi intrinsèquement celle du bébé (parce qu’entre nous, un bébé, mis à part la couche pleine ça ne sent pas grand chose). J’en veux pour preuve une belle moman post-accouchement qui n’a eu de cesse de me promouvoir la marque, arguant limite que si cela ne sent pas ça ne vaut pas. Je blague, mais à peine.
Mustela comme assurance Madeleine de Proust, pour se rappeler à quel point c’était mignon et innocent au moment où on se demande si finalement il n’y aurait pas eu un échange à la maternité 15 ans auparavant.

Mais mon petit Clairon atopique, il a fallu très rapidement le passer aux crèmes spécifiques, même si j’ai tenté la gamme Stelatopia, il s’est avéré qu’elle n’était pas suffisante.
(A noter toute de même, parmi tous les conseils divers et variés du site, plutôt bien fichu, que la partie concernant la dermatite atopique et les bons réflexes sont tout à fait justes et que je m’y étais d’ailleurs référée dès l’amorce du problème. Je peux vous dire que depuis 2 ans je commence à développer une certaine expertise…)

Mais malgré donc l’absence de crèmes, mon petit clairon a tout de même quelque chose de Mustela et auquel il tient par dessus tout (moins que la Girafe Cagon, certes, mais tout de suite en numéro 2), son “DoudouBa*” :

La preuve, il n’a pas voulu le lâcher…
Lire la suite