Joyeux Noël !!!

Je ne sais pas vous, mais je suis méga super à la bourre. Je viens de réaliser que NON, je n’ai pas suffisamment de papier cadeau, que le snood du beau-père commandé sur Asos est resté planté quelque part dans la neige loin, trop loin de ma boite aux lettres (pourtant 15 jours avant…), que je me demande si je ne devrais pas changer de sapin car l’épicéa sous les attaques répétées du chauffage au sol et du microbe tire vraiment une sale tronche (OK, le tapis d’aiguille sur le sol c’est joli mais bon…) et que je ne sais toujours pas QUOI cuisiner demain.
(et je ne parle même pas de la tenue.. je ne vous ferai pas l’affront d’un « j’ai rien à me mettre ». Mais presque).

Alors sur ce, je file, je vous souhaite un bon réveillon et un Joyeux Noël et vous dis à lundi, on a dans l’immédiat des choses plus importantes à faire que de lire les blogs 😉
Bisous !

Et Noyeux Joel !

Ca y est, nous y sommes. Je dois vous avouer que je n’ai pas eu le temps de dire OUF tout ce mois de décembre… Des piges, un (gros) projet (héhé), la vente Céline Mahieux, et 2 billets quotidiens ont eu raison de mon temps libre. Rajoutez à cela un loupiot malade et exempté de crèche quasi tout le mois et vous avez la parfaite recette du nervous breakdown (ah oui, pis plus de voiture car réquisition de la twingo par le Zhom, la Picasso ayant joué  Holiday on Ice et abordé le trottoir un peu trop violemment, merci la neige)

claironParce que mine de rien, je ne sais pas si ça s’est vu, mais j’étais un peu à la ramasse avec mon concours à la noix…. Vu que j’avais en gros commencé en sept, négocié 2-3 sponsors, présenté le truc, tout ça.. et que je me suis retrouvée le 1er décembre sans m’en rendre compte. Avec le choix : ou d’envoyer balader mes 2-3 annonceurs déjà participants, ou de me stresser un max pour en trouver une vingtaine d’autres. Genre au jour le jour… J’ai pris la 2ème option. Façon je me mets des objectifs que même pas les traders ils ont les mêmes.
Toute seule.
Je suis donc arrivée à me stresser TOUTE SEULE.
Faut être con un peu quand même , non ?

Enfin, bon, le principal, si j’en juge vos com’s d’hier, c’est que vous avez apprécié, et ça ça valait bien les efforts.

Sur ce, je m’en vais rejoindre la famille à Dijon pour le réveillon, avant de partir samedi pour 4 jours de ski aux 2 Alpes (enfin, si on arrive à prendre une autre bagnole que la Twingo, parce qu’avec tous le matos et clairon inside, je sens moyen les 4 h de route avec le nez collé au pare-brise et les genoux coincés derrière les oreilles).

Tiens d’ailleurs, je me demande, vous êtes de la famille qui donne les cadeaux LE SOIR, ou celle qui donne les cadeaux LE MATIN  ? Parce que nous, traditionnellement, hop, à peine passé minuit que zou ! on déballe ! Mais là, mon petit doigt me dit qu’il va y avoir conflit, vu que le loupiot, à 20h il est au pieu…

Goodie Bag : et comme il est toujours temps de faire une BA, je vous invite, vous – les mamans de clairon/crampons/morveux en tout genre – à déposer quelques bons mots de vos rejetons sur le site Paroles de Pitchounes ! Pour chaque anecdote déposée, 50 centimes sont reversés à l’association Rêves et à la Croix Rouge Française et tous les 10 votes, 1 Euro de plus est reversé. On n’en est qu’à 3300 euros. Ca ne vous coûte rien, c’est Orange qui reverse les sous.

pitchounes

Bon, perso je suis encore un peu limite… Le Clairon maîtrise pour le moment : papa, mama, dodo, bébé… et le grand winneur « cagon » (vocable (?) qui désigne son doudou girafe désormais acquis en 3 exemplaires par une maman stressée…)

PS : Tiens au fait, le Club André est ouvert et mon édito est paru …

PPS : toujours l’oeil bien bleu le ptiot… A 13 mois je me dis que oui, peut-être que finalement Dame Nature est farceuse et est allée remonter 3 générations…

Stay Tuned : on se donne un dernier RV de 14h … avec notamment les gagnantes de tous les derniers trucs en cours

Goodie bag : rhaaaa, y’a la bande annonce de SATC2 !!

Galères de Noel…

Après la destruction appliquée du sapin (qui opine dangereusement du chef à 45°), Madame Le Microbe m’a gentillement offert son aide pour l’empaquetage des cadeaux :

Avec tout ça je me demande si le bonhomme en rouge là, il va lui apporter son Sheba (sérieux, 1 euro la micro-boite, notre paté croute est moins cher… ça va que c’est Noel hein)

PS : pis vous essaierez de mettre du Bolduc tiens…

Post-Bump News : je ne sais pas si c’est ce qu’on appelle le baby-blues, dépression port-partum ou quoi ou qu’est-ce, mais le fait est que mon humeur oscille dangereusement entre « tout va mal je suis une mauvaise mère, bouaâââaaaahhh » et le « tagada tsoin tsoin » qui tire même sur le « pouêt ».
Je tenais donc à remercier publiquement le Zhom (et malgré tout Le Microbe) pour la patience et la constance dont ils font preuve.
De plus, je voulais vous rassurer : je ne compte pas reprendre les abdos manu militari le 4 janvier, j’ai conscience qu’il faut d’abord remettre en place tout le bazar… non, je vais me mettre à la lecture et aux exercices du « en forme après bébé« , de la Bernadette machin-chouette

Marchés de Noel et autres attrape-couillons…

M’est avis que même si vous habitez le fin fond de la Creuse (genre), vous avez le votre, de marché de Noel. Nan parce que même à côté de Granges les Ponts, Saone et Loire, moins de 300 hbts : j’ai vu un étalage de cabiutes façon mini chalets…

Parce que le principe du marché de Noel j’aime bien.. En Alsace. Attention, je ne parle même pas de Strasbourg, où il commence comme ailleurs à être galvaudé. Non, le petit marché de Noel typique du petit village alsacien. Là où on trouve de l’artisanat DE NOEL.
Genre santons, déco de sapin en bois, patisseries qui vont bien.
On dirait comme ça que ça tombe sous le sens non ? Pour un marché de Noel…


Photo Alphonse Graser

Et ben NAN.
Je suis passée par curiosité à celui de Châlon sur Saône. Sur la vingtaine de « cabiutes mini-chalets » j’ai compté pas moins de 4 bidules à Churros, des savonnettes et bougies en veux-tu en voilà et UNE, UNE seule dédiée à la « déco » de Noel. Et quand je dis déco je suis gentille : des bonnets rouges à loupiotes made in China, que c’était.

Alors je vous le demande : l’intérêt, c’est quoi ?? De retrouver la même camelote que dans les foires et les stands à touristes de la côte d’Azur en pleine saison ?
Sérieux, y’a des gens qui leur achètent des trucs ? genre le panier en rafia made in Madagascar ?
Sous prétexte que c’est estampillé « marché de Noel » nous serions d’un coup prets à dégainer le bifton pour acquérir la merdouille qu’on a déjà essayé de nous refiler toute l’année durant ?? Nous prennent pour des buses ou quoi ?
Comprends pô…

PS : pis dans la série Noel mercantile :
Samedi, première sortie officielle du Clairon dans sa super « poussette-Gracco-qui-va-bien-50-euros-sur-Ebay »: les courses à Carrefour, qu’on lui a fait. Profitant que le Zhom était chez Feu Vert (c’est ça la vie trépidante de la province, je vais pas vous raconter que j’ai vu tel people chez Cojean… bref), j’ai avisé une boite de Ferrero Rochers (c’est tout de même rudement bon ces bidules) : 16 euros la grande boite dites donc. Contre 3 et quelques la petite. Diantre, j’ai pas fait maths sup pour rien, y’en a pas 4 fois plus : règle d’or de la course au super, TOUJOURS regarder le prix au kilo ! 16 et quelques la petite, contre 27 la grande, y’aurait pas couillonade des fois ??

Je suis ENCORE passée à côté….

… des fêtes de fin d’année.

Vous me direz : c’est pas complètement fichu, y’a séance de rattrapage ce soir.
Mouaip…
Mais m’est avis que ca va se finir à 10h du soir cette sauterie…

Que voulez-vous, c’est le problème quand on est expat’ et que fatalement il arrive de passer Noel à l’étranger…
La première année on ne connait personne et on se retrouve à 19h dans un bar, bar dans lequel nos collègues chinois (pour qui Noel ne représente rien à part une figure porcine rougeaude de Père Noel dans les vitrines) qui ont pitié nous rejoignent, histoire de marquer le coup. Coup qui se finit avec des gambei (cul-sec) au vin rouge, et du riz cantonnais pour éponger…

Des fois on connait plus de monde.
Et là on se retrouve à plusieurs expats qu’on ne connait à peine parce qu’il faut bien faire la fête. Avec le principe du petit cadeau à moins de 8 euros qu’on tire au sort. C’est comme ca qu’on se retrouve avec un slip en satin bleu roi taille 46 (riez pas, c’est du vécu. C’était pour que ce soit drôle vu qu’il n’y avait quasi que des mecs à la soirée, manque de bol c’est tombé sur la seule fille : moi – ca m’apprendra à faire mon service militaire en Guyane…).

Et au final on finit par se dire que plutôt que de se forcer, et d´être responsable de l’achat d’une bombe à cotillons (dites, ca se fait encore ca ? c’était un grand classique de ma jeunesse…) on serait pas plus mal à deux à se faire une soirée en amoureux dans un grand hôtel.
Sauf que dans ce cas on a oublié que les menus de réveillons sont tous plus dispendieux les uns que les autres, et que le budget étant déjà investi dans la chambre, Noel se termine en mangeant des spaghettis.

Cette année remarquez, on a fait Noel en famille : c’est un progrès.
Et comme prévu ca a été plage et margherita géante à la fraise …et avec curry thai.

Mais au fond de moi j’espère que l’année prochaine sera celle de mon premier sapin. Dans un vrai chez nous.
C’est décidé : je profite des soldes pour commencer à stocker boules et guirlandes !

PS : j’ai toujours une mobilité extrèmement réduite, due en partie à deux ventouses à poils collées en permanence sur mes genoux (et les fesses sur le clavier c’est encore mieux….). Je me retrouve systématiquement dès mon derrière posé sur le canap’ avec deux machines à ronrons qui quémandent du gratou-gratou au menton. Limite un boulot à mi-temps cette affaire-là…

La petite blanche n’ayant que 3 mois, je pense qu’elle fait un transfert maternel sur Le Microbe à qui ca n’a pas l’air de poser beaucoup de problèmes, ovaires décapsulés ou pas…