J’ai testé : Le Café des Chats

Jeudi dernier, un RV à caler, un endroit à trouver où passer une petite heure à boire un verre. Le Café des Chats venait d’ouvrir le week end d’avant, je n’ai pas pu résister à l’envie d’y faire un tour.
Je fantasmais déjà sur le concept japonais des Neko bar : salon de thé dont l’attrait principal est la douzaine de matous qui y évoluent, calins et ronrons en supplément de ton matcha, c’est mon côté mémé à chats.

cafe1 Lire la suite

Au fait, c’est bien, le Kube Hotel ??

Parce que la sauterie Bioderma que je vous ai narrée l’autre jour, c’était donc du côté de la gare du Nord, dans un hotel concept qui s’appelle le Kube Hotel.

Bioderma ils sont lyonnais voyez, donc quand ils viennent à la capitale ils veulent voir autre chose que du bouchon, des tripes et du saucisson.
Du coup c’était bien car nous autres – pauvres provinciales – étions logées à la même enseigne. Direct à l’hotel donc.

Outre le concept (du tout cube donc) qu’en ai-je pensé ?

– bon j’ai pas payé, donc ça aide, il me semble que la chambre tourne autour des 200 euros. Ceci dit : le cadre est tout de même assez bof : vers la gare du nord au milieu de nulle part mais il parait que justement c’est concept aussi.
Lire la suite

Un week end à Paris – Part 1

Parce que dans la vie voyez-vous, tout ne se passe pas tout le temps comme on avait prévu…
Parce que la prévision à deux mois c’était qu’à cette heure précise nous serions en train de buller sur une plage sénégalaise, miles Air France obligent. Mais c’était sans compter avec les impératifs du boulot du Zhom qui ont transmuter une semaine de farniente en week end de 3 jours. A la capitale donc.

Et vous voulez que je vous dise ? Finalement, je crois qu’actuellement notre plus grand luxe, ce n’est pas d’aller se dorer la pilule dans un palace, mais d’enchaîner : grasse mat’, Mac Do et Ciné…. trop bon !

Petit débrief, en commençant par vendredi :

– arrivés 10 gare de lyon, je fonce (on ne se refait pas….) à la VP Isabel Marant. Envoyant le Zhom en mission « clef d’appart » + « coiffeur ». Ca c’est un week end en amoureux.. ahem
 soldespresseIM

Résultat ?
Une rencontre impromptue, des vêtements à peine regardés (mais tout de même une petite robe verte) mais surtout une queue infinie pour les bijoux, carrément bradés.

Ayant retrouvé ma moitié, je suis passée au stock Chloé : chou blanc MAIS il parait qu’ils vont recevoir des Paraty en milieu d’année prochaine…

Un petit Mc DO (et oui….), un passage chez SacDeLuxe récupérer le prochain TDMH (en 4 lettres qui commencent par D…) et ciné !

thisisitNous sommes donc allés voir This is It. Bon. Je me souviens il y a quelques mois lors de la disparition de Michael Jackson avoir reçu un com laconique « et Michael ? ». Soulignant la non évocation du fait. Comme si chaque média devait y aller de son hommage.

En fait, je ne suis pas fan de l’artiste. Pourtant je crois sincérement que j’aurais pu, mais que je suis née 3-4 ans trop tard. En effet, mon premier souvenir d’émoi musical je le dois à un clip passant aux infos de 13h, un week end. Je ne me souviens plus du titre, je devais avoir 5 ou 6 ans, je trouvais Michael beau (donc ça date…) et j’aimais la musique. Je le revois sautant hors d’une charette de foin (?) et il me semble que c’était Beat It. Y’a comme un blème, un amalgame mais qu’importe…

Ensuite, vers 7 ans, la messe du samedi soir : Champs Elysée, le passage du clip comme l’évènement de l’année. La mention que ça fait peur, et moi qui planquée derrière un télépoche, regarde tout de même par les trous des agrafes…

Pourquoi donc n’ai-je pas été fan ? Et bien parce-que ma grande période « posters-stars-top50 » a coincidé avec les albums suivants, un Michael déjà caricatural et caricaturé, et des chansons-guimauve dans la lignée de We are the World  auxquelles (humanitaire mis à part)  je ne pouvais pas adhérer. J’ai comme qui dirait raté le coche…

Et le film ? Et bien oui, ça m’a plu. Un dernier hommage, l’impression de redécouvrir l’artiste. Si la voix n’y était pas (répétitions, voix ménagée et très nasillarde…), j’ai enfin compris l’adoration des danseurs pour la star. La redécouverte de l’être humain derrière la bête de foire qu’on se plaisait à montrer ces dernières années.
Même si j’ai retrouvé certains aspects qui m’agaçaient déjà à l’époque. L’évocation de la terre, de la nature, qu’il faut absolument protéger … Le ralliement à la cause, même si il est peut être sincère, est tout de même en totale contradiction avec le style de vie du bonhomme.
Cela mis à part, j’ai été émue – à la fin du 2ème morceau je crois – quand la répétition du titre terminé, il exquisse un petit sourire, content d’être là et de faire ce pour quoi il était destiné, pour tout vous dire j’ai même versé une petite larme à la fin.

La fin de la journée ? Petit passage chez un opticien pour refaire une paire de lunettes (je vous montre demain), qui au passage nous a conseillé un très bon resto portugais : Saudade.
Cuisine simple, authentique à base de très bons produits, l’affluence des citoyens du coin en étant à mon humble avis la preuve. Morue salée, calamars : la cuisson est impeccable et nous nous sommes régalés.
(par contre : ouch le réveil… ils n’y vont pas de main morte sur l’ail…)

Restaurant Saudade
34, rue des Bourdonnais
75001 Paris
Tel : 01 42 36 03 65

Rubrique à brac et résultats du concours

Ah oui, un peu à la bourre ce matin et pour cause, j’ai passé la journée d’hier à Paris… d’où une pelote de notes aujourd’hui.

Avant toute chose et sans plus attendre, les gagnantes du concours d »hier (et béh dites vous vous êtes lachées, niveau participation d’ailleurs…)
Les 6 heureuses futures détentrices de Nine sont donc :

– commentaire 6 : Oasisdelaville
– commentaire 28 : Louise
– commentaire 33 : Mag
– commentaire 49 : Lareveuse95
– commentaire 79 : Keziah
– commentaire 101 : Vinie

Les filles, je vous invite à :
1 : regarder sur le site la couleur que vous souhaitez
2 : m’indiquer par mail la dite couleur et vos coordonnées postales

Pour les filles qui se demandaient « mais où que ça se trouve en boutique cette petite bête, font ièch les frais de port », je vous mets en téléchargement le dossier de presse ici, il y a la liste de tous les distributeurs de France et de Navarre.

Shopping un jour….
3 petites robes que je viens de prendre en photo à l’arrache :

A gauche : la robette légère à carreaux Isabel Marant Etoile, que je viens de voir partir à plus de 200 euros sur ebay. Elle est de cette saison, pas sold-out et coûte en boutique …. 130 euros ! y’a un truc qui m’échappe. Stratégie de crise ? Maintenant les maths shopping donnent : pour une robe Iro (chez qui cette saison est fortement inspirée d’isabel je trouve…) on a 2 robes Marant. Je l’avais repérée chez la Miss TinkyMinky, et bien elle est vraiment hyper jolie.. (elle existe en rouge également)

Au centre et à droite : un bon plan ! Des robes Eple & Melk à 80 euros pièces, avec des matière comme mélange laine/soie et cuir, je les adores. Ca se passe jusqu’à samedi prochain à la vente privée Hippy Chic, 11 rue Chapon Paris 3ème. (métro Art et Métier, 01 42 49 60 93)

A l’arrache, donc pas repassées façon « elles sortent de la gueule d’une vache », mais je fais vite pour que vous en profitiez.

Bons plans toujours avec la vente privée organisée par Marie, avec entre autres les bijoux Alice Hubert et les vêtements Kosha Mashka.
Toutes les infos sur son blog. Perso j’ai réussi à shopper en 5 minutes chrono et avant de m’engouffrer dans le métro pour ne pas louper mon train (si ce n’est pas de la haute voltige ça madame… des années d’entraînement) ce ravissant petit collier Alice Hubert donc.
(et qui intéresse très fortement le Microbe)

Je vous mets les sous-titres si vous n’arrivez pas à lire, il est écrit :
– CAJOLE – CHAHUTEUSE – CATIN
et
– BAISEUSE – CHARMEUSE – LASCIVE

Par contre, 1h15 de retard le TGV… arrivée 23h30… pffff, je vais encore mettre une semaine à m’en remettre…

2 days in Paris

Bon et bien je vous laisse pour 2 jours, je m’en vais dans quelques heures prendre le train pour la capitale.

J’aurais aimé en profiter pour faire une petite rencontre de blogueuses / lectrices, mais ce sera pour une prochaine fois car j’ai un emploi du temps de ministre !!
En gros et pour résumer : des rendez-vous en moyenne toutes les 3 heures éparpillés dans tout Paris, une amie qui vit d’habitude aux Etats-Unis et qui passe une semaine de vacances à Paris à voir, une soirée à passer avec un copain que je n’ai pas vu depuis mars dernier…

(note : prévoir de partir avec mes bottes marron dans lesquelles je peux galoper sans problème)

J’espère tout de même avoir le temps de faire un stop chez Isabel Marant voir la nouvelle collection et chez Ladurée pour ramener une boite de macaron (sans laquelle le Zhom sera de moins bonne humeur mardi soir).
J’aurais aimé également aller voir la nouvelle boutique de Jérôme Dreyfuss si elle est dans le coin mais :
a – je ne me souviens pas si elle est déjà ouverte
b – dans tous les cas de figure, pas moyen de mettre la main sur l’adresse (l’une d’entre vous aurait-elle ça sous le coude ?)

Enfin, j’ai dégagé une heure ce soir pour aller voir la pièce de Caro : Dans la peau d’une grosse.
Si la pièce est aussi drôle que ses billets, cela devrait valoir le déplacement.

Sur ce, je vous dis à demain soir !

Virée à Paris (1)

Comme je l’avais évoqué il y a quelques semaines, j’ai profité de mon retour en France pour aller passer 2 petites journées à Paris les 4 et 5 juillet derniers (merci la SNCF et les billets Prem’s à 15 euros le Dijon-Paris) en compagnie de ma Môman. Le but clairement avoué étant de profiter des soldes parisiennes….

Nous avons donc choisi un emplacement stratégique, à deux pas du Bon Marché et des rues St Sulpice, Bonaparte, des St Pères, plus que propices au dégainage de carte bleue.
Je vous recommande d’ailleurs notre hôtel : le Lindbergh, derrière le Bon Marché donc, chambre double pour environ 110-120 euros :

Hotel Lindbergh
5 rue Chomel
75 007 Paris
Tel : 01 45 48 35 53

Hotel qui nous a d’ailleurs recommandé un charmant petit resto non loin de là : A la Petite Chaise, qui se vante d’être le plus vieux restaurant de Paris (1620, en tout cas pour les murs). La cuisine est traditionnelle francaise (yummy, la cassolette d’escargots !) et de bonne qualité. Compter 25 à 30 euros par personne (sans ou avec le verre de vin), la salle étant très petite, il convient de réserver ou de venir tôt :

 

A la Petite Chaise
36 rue de Grenelle
75 007 Paris
Tel : 01 42 22 13 35

Nous avons donc pu tranquillement profiter des environs (Bon Marché, Biba, American retro, Isabel Marant, BelAir, etc etc… pour le tourisme on reviendra !) le premier après-midi et du Marais (ahem… même références touristiques..) le lendemain.

Pieds explosés… CB carbonisée… A demain pour le compte-rendu des achats !

PS : j’ai quand même vu l’église StGermain… et je suis même rentrée alors. (bon d’accord la proportion culturel VS shopping n’est pas à mon avantage mais en même temps on n’etait pas là pour ca)