Lisboa – suite ?

Oui, je sais, j’ai une réputation.
Voyage, boutiques nouvelles, shoppiiiiiiiiing ?

Mouais.
Ben je n’ai pas fait chou blanc mais pas loin. 4 jours, c’est peu, on ne va pas les passer exclusivement le nez dans le chiffon, surtout accompagnée d’un humanoide de type mâle bougon à l’idée de rester plus de 30 min chez Zara.
Alors de Lisbonne côté fashion, je n’aurais vu que quelques succursales d’Inditex, j’ai loupé les Bimba y Lola (je ne sais pas où elles se planquent, celles là) même si j’ai pu constater en effet une réduc de 20/30% par rapport à la France (genre la jolie cape Zara, à 129 euros en france, elle est là bas à 89).
Mais tout de même :


Lire la suite

Une petite sélection de soldes

Comme nous en parlions depuis quelques temps, la France bénéficie elle aussi (à l’instar de sa consoeur européenne la Grande Bretagne) de ses « mid season sales ». Juste avant les ventes presse, même pas le temps de souffler (franchement, moi je dis que la prime de fin d’année, on devrait la donner mi-avril, mais passons…)

Voyons donc ce qui se trame d’intéressant sur Placesdestendances, où les soldes ont lieu depuis hier et jusqu’à mercredi prochain. Entre -30 et -50% sur une sélection d’articles donc.

Perso, je note que je suis agréablement surprise par Caroll. Pourtant je connais hein, c’est même à cette marque que je dois l’article le plus vieux de mon dressing : un manteau 3/4 marron qui date de ma terminale je crois (c’est dire… 14 ans le bestiau), donc pour moi Caroll c’était : qualité, classique pas forcément fun. Ben finalement la petite robe longue bien hippie à la Nicole Richie et la pochette en cuir …

et alors, amies des trenchs, je n’aurais qu’un mot : foncez !

Je me suis prise il n’y a pas longtemps le Paul&Joe sister, mais le trench doré là, franchement, il a un air du fameux trench du vpciste bien connu sur lequel a craqué Balibulle non ? mais genre en plus costaud si j’en juge les critiques qui ont été faites sur ce dernier. Du coup je me tâte…

Pour le reste, j’aime beaucoup les bottes « nude » Delphine Conty, la blouse navy Le Mont St Michel et le petit gilet Pablo :

Je passe mon tour, mais je vous conseille PARTICULIEREMENT ce gilet April,May. J’ai le même en laine et je ne le quitte pas ! (pour l’été, dans le même genre, j’ai mon Emilie Caziez 😉 ), c’est un basique indispensable…

Quant au Zhom, une petite chemise à carreaux Sandro ? avec un body « Zorro » pour Le Clairon ?

[ceci est un billet sponsorisé]

Shopaholic…

On est le 11 novembre midi lors de la rédaction de ce billet. Y’a la fanfouille du village qui me claironne La Marseillaise de la mairie au monument aux morts et ça passe juste sous ma fenêtre.
Je voulais me mettre à la rédaction du drive-test du Lune de Vanessa Bruno, le premier sac de la nouvelle rubrique (le prochain sera sans hésitation le Billy) mais pas moyen de me concentrer.
Y’a pas
Peux pas
Pas avec une Marseillaise fanfarouillée.

Du coup petit billet « liste » si vous le voulez bien façon :

– Hi, I’m Wal’, and I’m a shopaholic…
– Hi, Wal ‘ !

Je me suis rendue compte ces derniers temps que j’avais dépassé quelques limites… Genre :

– Je connais mon numéro de CB par coeur. Avec la date d’expiration. Et les 3 chiffres au dos. Du coup je n’ai même plus besoin de farfouiller dans mon sac à main pour shopper en ligne…. (ce qui est bien pratique quand on est dans le canap’, écrasée par un Bump)

– Lorsque je me connecte à Ebay, j’ai le message suivant : « Vous faites partie de nos meilleurs acheteurs, venez découvrir la nouvelle version bêta de « Mon Ebay » « .

En effet, si je regarde l’onglet qui fait la somme des achats sur les 3 derniers mois, c’est à la limite du terrorisant…

– J’ai le numéro de la boutique Jérôme Dreyfuss ENREGISTRE dans le répertoire de mon portable… *

– Je suis capable – à l’étranger – de mettre mon réveil à 4h du matin pour ne pas louper une vente privée à laquelle je tiens particulièrement

– Je suis capable d’acheter en ligne DEUX paires de chaussures de tailles différentes, pour savoir quelle pointure me va. Mais comme ce sont deux modèles différents et bien je garde les deux, quitte à mettre des semelles.

– J’ai compté 8 boites contenant des chaussures que je n’ai encore jamais mises (pas ma faute si j’ai terriblement enflé des pieds ces derniers mois)

– Je tombe sous la coupe du grand méchant Shopping Ban dès le 3 du mois en cours…

Ca se soigne ?

* : authentique…. mais ça s’explique, j’y avais laissé par mégarde un sac avec une paire de Maloles, quand je suis retournée à la boutique, elle était fermée. J’ai du enregistrer le numéro pour appeler plus tard le vendeur et lui demander de garder précieusement mon sac shopping le temps que je repasse….
Ceci dit, vous savez quoi ? ben c’est bien pratique…

Goodie Bag : des nouveautés dans le vide dressing avec notamment pleins de bijoux (N2, Les bijoux de Sophie, Stella Forest et Agatha 😉 )

D’ailleurs en passant, bien le bonjour aux lectrices de Elle.fr (quand je vous disais que les vide-dressings c’était LE phénomène de la rentrée…)

La Vitrine de la Mode…

… ou un nouveau moyen de claquer des sous depuis son fauteuil. Même au fin fond de la Bourgogne. Même avec un Bump pret à sortir…

La Vitrine de la Mode donc, un nouveau site de vente en ligne, encore un marseillais (mais qu’ont-elles les filles du sud ? un excès de philantropie qui les pousseraient à mettre à disposition de leurs concitoyennes non-parisiennes moultes tentations introuvables dans nos H&M et autres Monop’ de province ??), monté par Brigitte et Sophie, deux filles accros au shopping comme nous et pleines d’enthousiame.

Oui, on retrouve quelques marques déjà disponibles autre part (American Vintage, American Retro, Zoe Tees…) mais aussi et surtout des marques et créateurs plus confidentiels (Gat Rimon, Lynn Adler, Scarlett Roos) voire inconnus (Simone), voire limite on se demandait comment on faisait avant de les connaître.

Il faut absolument que je vous montre leur sélection de grosse maille, je peine à me freiner, il faut faire un choix, c’est juste pas possible !!

American Retro (ce gilet clouté on l’avait déjà vu, là il est dispo en gris ET noir) – Gat Rimon – Scarlett Roos

Gat Rimon (une tuerie celui-ci), gilet à sequins Scarlett Roos, grosse maille irlandaise Simone

Et je vous invite vraiment à jeter un oeil à toute la collec’ Gat Rimon, cet hiver : j’aime tout 😉

« choisir c’est renoncer » … Ben vous savez quoi ? c’est pas drôle….

Tentées ? Les bonnes nouvelles marchent par deux :
Le code « MICROBE » donne 10 euros de réduction sans minimum (envie d’une petite chose American Vintage ?)
Le code « WALINETTE » donne 20 euros de réduction pour 100 euros d’achat (si vous avez envie d’une plus grosse pièce)
De plus, les frais de port sont TOUJOURS gratuits 😉 et livraison possible dans la journée sur Marseille…

Par contre dépéchez-vous, ces codes ne sont valables que 15 jours 😉

The Bump News : Cela fait des semaines, voire des mois que j’ai des contractions… Ca peut me faire des séries toutes les 8-9 minutes pendant 2-3 h le soir, et ce depuis facile un mois. J’en connais qui auraient déjà filé dare dare à la maternité. Pour rien.
Ceci étant dit il va bien falloir que ça serve à quelque chose un jour.
Je mouline du billet en cette prévision, mais on ne sait absolument pas quand ça va tomber. Deadline le 28, mais vu comme ça bouge là dedans, il n’est pas exclu que l’asticot veuille prendre l’air avant. J’en saurai plus vendredi, quand le gynéco aura bien eu l’amabilité de tâter mon col… En attendant, ne vous inquiétez pas si je fais du silence radio quelques jours.

C’est pas de la contraction de compet’ là, sur le monito ? même la sage-femme n’avait jamais vu ça pour une primipare au repos….

Goodie Bag : A propos des low boots Paul & Joe sister. Vous êtes nombreuses (et moi la première) à avoir profité de l’opportunité. Seulement problème : elles taillent une pointure trop petit !! ils auraient pu le préciser tout de même… C’est vraiment dommage, alors je vous propose quelque chose : celles qui le souhaitent, vous pouvez laisser un commentaire ici avec la paire que vous avez, la couleur et la taille et votre mail vous la forme « machin (at) bidule.truc ». Peut etre que vous trouverez une acheteuse ou bien la paire à votre taille.
(INDIQUEZ bien votre adresse mail dans le corps du message, sinon je suis la seule à y avoir accès et je ne pourrais pas prendre le temps de vous mettre en relation 😉 )
Pour ma part, mes low-boots dorées en 37,5 (comprendre un petit 37 voire 36,5) ont atterri dans le vide dressing… à mon grand désespoir.

Goodie Bag 2 : vous ne le savez peut être pas, mais suite aux déboires de La Redoute, le site Rushcollection – qui appartient au groupe – ferme. Du coup ils bradent la majeures partie de leurs articles à 50% de réduc, même sur la collection en cours. Bon, plus beaucoup de choix, mais je serais vous j’irais jeter un oeil par exemple aux pochettes Brontibay 😉

15,60 et 24 euros, 100% cuir

Les bons plans shopping du week-end

Ce n’est pas parce que je suis en shopping ban que je ne peux pas regarder…

Ce sont les Jmax sur EspaceMax en ce moment même et jusqu’au 5 octobre. Concrètement, à part les couleurs sur le site, quid de la promo ? Et bien j’ai eu un peu de mal à comprendre, mais concrètement, si vous n’avez encore jamais commandé sur le site, c’est le moment de se lancer : avec le code jmax (justement) on a droit à une réduc de 10 euros pour un mini de 50 euros d’achats.
Petite sélection :

De gauche à droite : Nell by SJ, Iro et N’Jo
(et à partir de demain, une nouvelle vente Paul & Joe shoes)
Par contre, pour les clients habituels : ça marche pô voyez…

Des promos également sur le site Etam.
Le code « OFFRE1 » donne -50% sur votre article préféré
« OFFRE2 » : -20% sur toute la commande sans mini
« OFFRE3 » : -15 euros sur un mini de 75 euros.
Codes valables jusqu’au 6 octobre.
C’est le moment de craquer sur des gants en cuir ou sur… des bottes motardes !! (sérieux, QUI n’a pas sorti son modèle copie des Comptoir des Cotonniers ??) :

Chez Kiabi aussi : les jours ultra prix, jusqu’au 18 oct. Sur le site et en boutique à partir de demain. -50% sur une sélection d’articles.
Bon, on est d’accord, c’est pas folichon. Mais si vous êtes pourvues d’un Bump ou avez une connaissance qui l’est, c’est le moment de prévoir les cadeaux de naissance (livraison gratuite en relais si commande > 10 euros) :

Pour les Bumps toujours, même topo chez Obaïbi : jusqu’à -50% sur une sélection, jusqu’au 6 oct :

Pour les parisiennes : vente « privée » au déstockage Chloé, 8 rue JP Timbaud dans le 11ème comme d’habitude. Cette fois c’est « Hippy Chic » qu’il faut dire pour rentrer.
De 11h à 20h, jusqu’à dimanche de 14h à 19h.

Enfin, surveillez de près le vide-dressing : à venir dans l’après-midi une vente spéciale « preppy » (des blazers, du tartan…) et de la lingerie Cacharel (NEUVE ! j’insiste…).

N’hésitez pas non plus à dérouler toutes les ventes, ici et là il reste quelques articles 😉

Dans les soirées parisiennes….

Au fait, je ne vous ai pas dit, mais il y a une quinzaine de jours, j’avais été conviée à une petite sauterie sur les Champs, au Flora Danica pour être précise. Lancement d’un nouveau site de shopping, présentation de créateurs, champagne jus d’orange (chiotte, faites des gosses…), petits fours, photographe, etc…

Donc comme je me trouvais là vu que je préparais la soirée VIB, je me suis dit Why Not. J’ai jamais fait après tout.
Je prévois donc dans mon baluchon SNCF la totale : petite robe en soie, talons (de 9 hein, faut pas faire les choses à moitié) et pochette assortie.
Et comment on repère la bizute, hein ? et bien les parisiennes sortent du boulot « casual », en ballerines plates et sac oversized, alors que la bizute – elle :
– elle se tortille d’un pied sur l’autre parce que ça fait des heures qu’elle est haut perchée et qu’elle a cavalé de métros en métros en talons de 9 (et pourtant on le savait que Carrie Bradshaw ne prend jamais le métro…) et que par conséquent elle « meurt des pieds ».
– elle passe sa pochette d’une main à l’autre, craque et la planque sous l’aisselle (ô sacrilège).
– elle se baffre de petits fours (fu*k la ligne, fait trop faim).

La classe internationale quoi. Je suis pas prête d’être assimilée.
Breeeef.
Faut tout de même que je vous parle de l’objet de cette fameuse soirée. Parce que finalement, c’est plutot « non-parisian friendly ». Un nouveau site de shopping en ligne donc : www.paris-place.com, qui met en avant des nouveaux créateurs et des boutiques parisiennes, les mettant ainsi à portée des petites provinciales.
Le site est encore en bêta, mais le paiement en ligne sera possible à la fin de la semaine et on nous promet des conseils personnalisés : mensurations ? cette robe sera t-elle susceptible de m’aller ? Et qui dit bêta, dit malheureusement encore quelques bugs et une navigation un peu prise de chou, mais le concept est prometteur.

Personnellement j’ai eu un petit coup de coeur pour Anis et ses robes à fleurs et à volants. La longue est à tomber, mais les modèles taillant un peu petit, je ne fermais pas le 36. Je me suis donc rabattue sur la version courte pour la séance shooting :

Photo sur laquelle vous pouvez apercevoir les objets de torture sus-mentionnés…
Et pour tout vous dire, il y a eu une vidéo de la soirée… Elle est visible ici, j’y apparais en compagnie entre autre de la Pin Up et de La Méchante 😉

PS : et pour celles qui ont visionné le bidule, vous savez quoi, la robe flipper… je l’ai retrouvée dans un de mes cartons. Pas pu la jeter. C’est collector un truc pareil… Promis faudra que je la montre

PPS : autre chose, en vous inscrivant sur le site vous participez à un tirage au sort pour gagner un bon d’achat de 500 euros. Et il y a de jolis trucs, croyez moi 😉

Les p’tits nouveaux des ventes privées…

Une petite info en passant pour vous parler de 2 nouveaux sites dans la veine des ventes privées et cie.

Le premier : Anna Sand (un lien avec les ventes Adèle Sand sur Paris ?), pas beaucoup de ventes, mais a priori de la qualité. La première ayant vu le destockage de sacs à main Chloé.

A suivre car dans quelques jours aura lieu une vente Comptoir des Cotonniers. Marque qui à ma connaissance n’avait encore jamais été proposée sur ce genre de site.

Le second : We love, qui propose des sélections très pointues (Noro, See by Chloé…) et en ce moment même, des bijoux Petitaureau : jamais entendu parlé, mais c’est fichtrement mignon.

Comme de bien entendu si besoin de parrainage il y a, mon mail en haut pour me demander tu trouveras 😉

Des nouvelles du front

Et bien je ne sais pas chez vous, mais pour une fois, dans le quart nord est et bien il fait toujours un temps à barbecueter. Grand beau quoi.

Donc, attirée par le plein air, je suis allée au front, comprendre : faire les boutiques. Et en voici donc mes conclusions :

– niveau fringues : rien. Mais RIEN. Sais pô, je vois rien qui me tente, rien de susceptible de faire le moindre gouzi au ventre. Lose totale.
– par contre les accessoires : ouh là, retenez moi.

J’avais donc en tête d’aller essayer les sandales-low boots Minelli qui s’étalent dans les magazines. Vous savez, celles-ci, à 99 euros :

Et bien elles sont absolument magnifiques, surtout en taupe. Mais petit drame personnel : en leur qualité d’open toes, comme d’hab’ elles me tuent littéralement le gros orteil. Impossible de faire 3 pas avec dans la boutique. Les boules. Grave.

Mais je ne suis pas rentrée bredouille, loin de là. La Walinette était partie magasiner (comme y disent de l’autre côté de l’Atlantique) et elle a une réputation à tenir.
Résultat en images :


Comme j’étais frustée chez Minelli, j’ai shoppé une pochette en vinyl noire effet croco hyper pratique vu que je n’en avais pas de taille raisonnable (ie où je puisse caser mon minimum vitale et non pas seulement CB et portable), 35 euros le bidule.

Petit passage chez Monoprix pour un foulard en coton très léger à rayures (j’aime les rayures…) 14,90 euros et une paire de BO en bois bien pepsi Bala Boosté à 5,90.

Enfin, vu que j’étais venue pour des chaussures, petit passage chez André. D’ailleurs je tenais à vous signaler qu’ils ont en rayon une copie à l’identique du City Tote d’Anna Corinna en noir et à 35 euros… Bon à ce prix là ce n’est pas du cuir, mais ça peut faire illusion. Je me suis laissée tentée par les spartiates en gris. Déjà parce que j’avais envie de chaussures grises ET surtout parce que j’arrive à rentrer mes pieds dedans. Ce qui n’est pas une mince affaire croyez moi. En effet, j’ai le pied relativement large, et les lanières de la plupart des chaussures de ce type me le saucissonnent de manière très disgracieuse (et désagréable). Là, comme toutes les lanières sont pourvues d’une boucle, et bien ça va à tout le monde, pied large ou pied fin. Le bonheur. Si si j’insiste. Donc 69 euros certe alors qu’on voit des spartiates à chaque coin de boutique pour moins que ça, mais ça les vaut.

Par conséquent je tenais à vous informer que je me sépare de mes spartiates Madras APC, en taille 36, neuves et jamais portées vu que comme je l’expliquais je renonce à me forcer à les porter pour les élargir vu l’effet boudin rougeâtre que ça engendre sur mon anatomie piétonne. Si cela intéresse une d’entre vous : mailez-moi. Ce soir elles seront sur ebay.

Et pour la déco : un tabouret gravé saramaca, qui date de notre vie passée en Guyane.

Edit : les spartiates ont trouvé leur nouvelle propriétaire 😉