Et vive la mi-saison !

Sinon, comment on mettrait de la maille à manches courtes ou des sandales avec un slim ou des leggings ? hum, je vous le demande.

legging1

Alors bon, quand on a une rencontre familiale (journée cousins du Zhom, au hasard), que c’est à la campagne, que mioches à foison il y a. Et que par conséquent les boots cloutées à talon de huit vont nourrir quelque incompréhension. Il convient donc d’opter pour du confortable.
Et qu’est-ce qui permet de ramasser du Clairon à ras la touffe ? (d’herbe, SVP). Sans être entravée ni montrer son fondement ?
Et bien LE LEGGING.
Greffé.
Je vous dis.

Mais attention hein. Quand on a le cuissot viandu, on reste sur le noir. On va pas s’amuser à distendre du motif.
 legging2

 

legging5

Legging Camaieu (si ce n’est lui c’est donc son frère…), tunique-tshirt Iro, gilet Scarlett Roos, ceinture Yves St Laurent, collier et sautoir Ela Stone, sandales Steve Madden.

PS : et à force de faire le zouave je vais me manger le tabouret chinois / chaise de bar…

PPS : et le soutif noir sous le t-shirt blanc ? oué , c’est fait exprès, ça fait de plus petits seins je vous dis…

La boulette du Zhom : ça manquait hein…
Et bien figurez-vous que – toute fière – je lui montre mes nouvelles photos “que je me débrouille sans lui et toc” :
- Lui : “oui elles sont jolies tes photos. Dis donc on dirait que tu commences à avoir du goût”
- Moi : o_O
- Lui : “oups”

Steve Madden, Valensi et le défi-shoes Sarenza

J’ai commencé à en parler, outre Roland Garros, j’ai été pourrie gâtée lors de mon avant-dernier séjour parisien. Car vous n’êtes pas sans savoir que outre les sacs je voue un quasi-culte à mes innombrables paires de shoes.
C’est un fait, vous me mettez en face d’un bout de cuir avec une jolie couleur, du camel, du vert, du violet, et je perds tout sens commun.
C’est à la frontière du pathétique, certes, se pâmer de la sorte. Mais j’assume.

Donc c’est avec une joie non dissimulée que j’ai accepté le défi que nous a proposé (nous = une petite brochette de blogueuses dégourdies de la CB dès qu’on parle talons, orteils et cou de pied) la boutique en ligne Sarenza.
Défi en 3 parties :

- STEP 1 : choisir parmi une sélection ô combien exhaustive, UNE paire de son choix. Vous imaginez déjà le dilemme… Dilemme oui, mais finalement assez vite contourné car j’ai eu un vrai flash pour une paire que je vous avais déjà montrée :

Le modèle Bryant de chez Steve Madden. En violet.
Et imaginer une tenue qui va bien. Avec.

Lire la suite