TDMH : Dior, Le 30

Note : ce sac m’a été prêté pour une semaine par la société de location SacdeLuxe.

Le 30 de Dior, moyen modèle

dior1

Premières impressions : j’ai choisi de tester ce modèle car j’ai toujours en tête le fameux Coco Cabas de Chanel et sa forme parfaite, comme ce dernier n’est plus produit il me semblait approprié de tester un successeur éventuel, quite à changer de maison. Dans les nouveautés se trouvait également le modèle Granville, mais je ne suis pas fan du porté main et de la forme plus “dame” de ce dernier.
De prime abord il m’a paru un peu lourd (toujours le problème des chaines) mais j’ai été séduite par le cuir d’agneau très fin, très doux et le cannage cousu main. C’est un cuir et un sac très souples, comme j’aime.
Note : le nom “30″ vient de l’adresse du magasin avenue Montaigne

dior_poche

Dimensions : largeur : 40 cm, hauteur : 25 cm, profondeur : 14 cm. Dimensions des coutures, mais il y a des “soufflets” qui le rendent plus rond et volumineux. Vous pouvez comparer avec notre étalon habituel, le Billy M ci dessous. Le “30″ est un peu plus large et un peu moins haut, la contenance est supérieure.

dior_billy

Côté pratique : Les anses font 47 cm, largement assez pour le porté épaule quelle que soit la tenue. Les chaines ne font pas toute l’anse et il y a un empiècement en cuir, cela fait moins mal à l’épaule, mais à voir en été si la longueur de la pièce en cuir est suffisante pour ne pas rentrer dans la chair quand le sac glisse.
Le bijou de sac est amovible (façon charm), et ça c’est bien.

dior_charmsac

dior_charm

La fermeture consiste simplement en un aimant, le sac reste bien serré grâce à deux élastiques de part et d’autres (ce qui donne un effet volanté)

dior_fermeture

dior_elastique

dior_boucles

A l’intérieur une simple poche zippée, pas de poche extérieure.

dior_zip

Contenu : Malgré le fait que le modèle testé soit le “petit”, il est tout de même assez volumineux, on y range très largement tout le bazar féminin réglementaire, et un Elle format normal y trouve sa place (bon, roulé, on ne va pas y mettre des dossiers non plus…)

dior_contenu

dior_contenu_bis

Modelling pictures : Le 30 se porte à l’épaule, même avec un gros manteau, ça passe. Le porté à la saignée du coude est tout à fait approprié, mais il a tendance à être un peu lourd.

dior_modelling

Entretien et vieillissement : Difficile de juger, n’ayant eu le sac qu’une semaine et quasi neuf. Deux choses à noter cependant.
Le système d’attaches des anses : rivets + T engendre pas mal de frottements et le métal tend à noircir rapidement :
 dior_noirci

En revanche, le fond du sac (plus rigide) est protégé par 5 clous (siglés, SVP) :

Dior_fond

Où le trouver ? Ce modèle vient de sortir, il est donc dispo en boutiques ou dans les corners Dior des grands magasins.
Il est également disponible sur la boutique en ligne de la marque (en noir, marron, violet, blanc… bouclerie argent ou or)

dior_boutique

Prix indicatif : à partir de 1450 euros pour un cuir vernis ou un cuir mat sans cannage, 1700 euros pour ce modèle et 2000 euros pour le grand modèle en cuir et cannage.

dior_zoomArgus : pas de marché d’occasion à ma connaissance, le modèle est de cette saison.

 J’aime : Dessiné en France et produit en Italie, made in Europe quoi.
Le cuir très doux et souple, encore plus qu’un Dreyfuss qui est un peu ma référence dans le genre.
Les coutures “cannage” : la signature Dior.
La bouclerie (les chaines) et le bijou de sac sont vraiment magnifiques

J’aime pas : Les volants devant et derrière, le côté froufrou du sac. Sans cela je crois sincérement que j’aurais considéré son achat.
Le tissus du dust-bag qui fait cheap (un bon beau coton ça serait pas mal quoi !)
Un peu lourd, mais notez que j’ai cavalé toute une journée à Paris avec et que cela s’est fait sans sciatique concommitante…

Conclusion : Bizarrement – alors que c’est d’habitude rédhibitoire pour moi – l’absence de poche extérieure ne m’a pas gênée. Et pourtant je l’ai utilisé quasi tout le week end à Paris et je l’ai beaucoup ouvert : téléphone, tickets de métro, etc… J’ai donc été agréablement surprise par son ergonomie, c’est un sac facile à vivre contrairement peut être aux apparences. La contenance est parfaite à mon goût, les finitions et le cuir aussi. On n’est pas loin du sans faute mais les volants, l’ouverture en corolle me dérangent un peu.

En attendant, c’est Madame Le Microbe qui prend des goûts de luxe…

dior_chat

(Apparemment le pochon Dior est doux sous la fesse…)

Episodes précédents :

- Le Lemmy de Velvetine
- Le Chloé Paddington
- Le Chanel Coco Cabas
- Le Antoine de Jérôme Dreyfuss
- Le Elysa de Kipling
- Le Steven de Velvetine
- Le Dior Gaucho
- La gamme Pliage de Longchamp
- Le Iggy de Velvetine
- Le Twee de Jérôme Dreyfuss
- Le Balenciaga City
- Le Billy de Jérôme Dreyfuss
- Le Lune de Vanessa Bruno
- Le Mini City Tote de Anna Corinna

Remerciement : à SacdeLuxe qui m’a gracieusement prêté ce sac pour une semaine. Et si il vous tente, il est disponible à la location ici.

dior_loc

Bonus : vous avez une réduction de 20% sur le coût de la dite location avec le code betg20 !