“Ca a l’air bien”

(à dire avec la voix de Pierre Richard, QUI me trouve le titre du film ? hum ? réponse en fin de billet)

Donc il y a quelques semaines, j’ai été prise d’une pulsion verte. La faute au bouquin “zéro déchet”. A peine le premier chapitre terminé, je me suis retrouvée 20 bornes plus loin (et oui, en pleine campagne, va trouver un magasin bio près de chez toi) à La vie Saine ou assimilé.
Alors Ok, les légumes, nouilles en vrac, tout ça : je veux bien. C’est facile.
Après je suis passée au rayon beauté. Je m’étais dit : sur quoi je peux faire rapidement et pour commencer un effort ? Voyons.

cotons

J’ai acheté 3 trucs, dont ce que vous voyez ci-dessus. Je passe le prix, hein, la démarche écologique vaut bien ça.

=> Donc déjà : le “coton” à démaquiller lavable*. Autrement dit le bidule réutilisable qui va allègrement remplacer ton Demak’up. Ce sont des carrés de coton éponge, doublés et cousus ensembles. Ils sont vendus avec un filet pour les passer en machine, tranquille, genre à 60° avec tes draps ou tes serviettes. C’est prometteur.
Certes.
SAUF QUE.
- Déjà, comme ça absorbe pas mal, tu mets plus de produit (de l’eau micellaire dans mon cas, m’est avis que ça doit mieux passer avec un lait), le coton classique absorbe aussi, ok, mais là l’éponge, ça rend rien.
- Ensuite et bien ça PELUCHE, et les 2 faces glissent l’une sur l’autre. Du coup tu n’as pas franchement l’impression que ça nettoie bien (sans compter que sur ma peau sensible ça irrite plus aussi)
- Et pour finir, et bien le fond de teint ou le mascara, il est connu que c’est coriace comme tache. Donc à moins de vider ton eau écarlate dessus (on a connu plus écolo), et bien ils restent tachés.
====> PAS CONVAINCUE.

Si vraiment on veut faire écolo et continuer à se maquiller, ma suggestion : de l’huile d’olive et un coton classique (tant pis) pour enlever le mascara et pour le reste on utilise la crème à tout faire Embryolisse : on humidifie le visage, une noisette de crème dans la paume, on masse et on rince avec une éponge naturelle. C’est ce que je faisais à un moment, il faudrait que je m’y remette.

=> Ensuite, j’avais acheté des serviettes hygiéniques (ouiiii, je sais, la moon cup, tout ça… on verra plus tard) SUEDOISES, recyclées, compostables, tout ça, vous voyez le genre. Le genre dont le fond reste scotché au slip quand tu l’enlèves (bonjour le résultat) et qu’il faut changer 2 fois plus souvent.

=> Enfin, j’ai pris un shampoing, bi-phasé que tu dois secouer avant et en conditionnement verre. Pas de souci. Sauf que c’était sensé être nourrissant, cheveux secs et abîmés et que je me suis retrouvée avec de la paille. J’ai maintenant un flacon moitié plein (ou moitié vide, c’est selon), dont je ne sais que faire.

Vous voulez que je vous dise ? Même avec la meilleure volonté du monde, c’est pas gagné.

PS : ah oui => “Je suis timide mais je me soigne”. Ca y est, j’ai attrapé le virus franchouille des vacances, après Le grand blond avec une chaussure noire”, il parait qu’on va se retaper tous les Gendarmes

* et apparemment je ne suis pas la seule à ne pas être convaincue.

59 commentaire pour ““Ca a l’air bien”

  1. Moi aussi, je ne suis pas convaincue par les produits de beauté bio mis à part les serviettes et tampons bio ainsi que les couches bio pour bebe ; les shampoing transforment aussi mes cheveux en foin, les démaquillants démaquillent pas bien et les déodorants ne sont pas efficaces…. Si qq. un a de bonnes références, je suis preneuse car je suis bio ( en j’essaie )
    Belle journée

  2. merci Cecile! J’etais tres tentee par les cotons a demaquiller et puis la plus du tout, je garde mes sous et je continue, en attendant (avec toujours l’envie de trouver quelque chose de plus ecologique)( avec les cotons jetables d’auchan qui vont tres bien.

    bonne journée

  3. Le bio en beauté pas trop convaincue, en particulier par ce qui est lavable. Dans les marques, à part Haushka je n’ai jamais été emballée ! par contre pour les produits d’entretien de la maison tu trouveras sous la marque ecover tout ce qu’il faut et à un prix correct pour des résultats très satisfaisants. Et pour l’alimentation je jongle entre le bio et les producteurs locaux (comme la ruche qui dit oui). Bref un équilibre à trouver mais plutôt sympa au résultat.

    • Pour le démaquillage, j’ai acheté un gant en microfibre qui s’utilise juste avec de l’eau. Je le trouve très efficace. Il est fabriqué en France, ça s’appelle lapiglove. J’économise le coton et le produit démaquillant!je n’ai pas essayé avec du maquillage waterproof mais avec du mascara “normal”, tout s’en va, plus de traces. Et c’est très pratique quand on se déplace de mettre juste ce gant dans la valise.

      • Oui lapiglove c’est génial! J’ai également acheté leur kit (taille classique + taille voyage) et j’en suis satisfaite.. Quand ils sont un peu moins blanc un coup en machine et c’est reparti!

        • Bonjour votre produit à l’air top , mais petite question il est bon aussi pour les peaux sensibles, pck moi même certains laits demaquillants me brûlent les yeux et à part avec les eaux micellaires ma peau réagit souvent

  4. Même constat que toi concernant les “cotons” à démaquiller…
    Du coup je les ai “recyclés” et je m’en sers uniquement comme mini gant de toilette pour tout ce qui est soin de la peau qui mousse, rinçage des masques à l’argile, etc…
    Et dans ce rôle là, ils sont plutot pas mal!

  5. Tu m’as bien fait rire de bon matin, merci

    Déja, bio ne veut pas nécessairement dire bon produit, il faut tester.
    Ensuite, de l’eau écarlate pour nettoyer des disques démaquillants, ça a fait ma journée :-) )

    Tu connais les gants démaquillants LAPIGLOVE ? J’ai vu ça chez Sonia des Chroniques de Sonia, j’en ai commandé et c’est pas mal du tout : on n’utilise que de l’eau ou de l’hydrolat et c’est tout ! Ils se lavent à l’eau et au savon et redeviennent tout propres.

    Bonne chance dans ta quête du bio !

  6. Salut,

    Est-ce que tu connais l’eponge Konjac ?
    “c’est une éponge fabriquée uniquement à base des racines du konjac, très agréable pour une utilisation quotidienne. Sa principale qualité c’est son rapport douceur/nettoyage de la peau. L’éponge nettoie très bien la peau et est exfoliante !”
    Peut etre une alternative au coton bio :)

  7. J’ai réglé la question démaquillage avec l’huile lactée démaquillante à la rose de Melvita. On l’applique sur le visage en mouvements circulaires, on émulsionne avec de l’eau et on rince plusieurs fois avec des carrés en éponges mouillés tout bêtes (genre serviette invité) (et qu’on change tous les jours, évidemment !). Sentiment de confort assuré, surtout si on termine avec un pschitt d’eau d’Avène ou autre. Donc, d’une part, plus besoin de cotons à démaquiller, et d’autre part, Melvita est bio !

  8. J’ai les mêmes carrés démaquillants depuis Noël (en tout cas la boite et le filet sont identiques, donc je pense que les carrés aussi) et… J’adore !
    Je me démaquille à l’huile Shu Huemura, je mouille le coton sous le robinet, je le passe 2 fois sur le visage et c’est nickel. Pour le lavage des cotons, je fait une lessive à 60°C toutes les 3 semaines environ, et c’est nickel aussi. Donc je suis absolument convaincue par ce produit.
    Par contre pour retirer le vernis à ongles, je continue avec les cotons jetables. J’ai peur de flinguer les carrés avec le dissolvant.

  9. Pour le shampooing, si ce sont des shampooings sans silicone, c’est normal que tes cheveux soient moches au début, ça passe au bout d’un mois ou deux je crois.

  10. Moi j’adore les carrés lavables :) J’utilise un démaquillant biphasé pour les yeux puis huile ou baume démaquillant pour le reste. Je les nettoie au savon de Marseille (ou au savon liquide Dr Bronner, une merveille et encore plus efficace) après chaque utilisation et je n’ai pas trop de souci pour faire partir le mascara, même waterproof, en les lavant à 30 ou 40°C dans un filet zippé.
    Et pour les shampooings bios/naturels, je m’approvisionne sur iherb chez Aubrey Organics ou Desert Essence, ou en Allemagne chez Lavera!
    J’espère que tu finiras par trouver ton bonheur :)

  11. Ah! Le bio… J’ai la chance de pouvoir faire mes achats en Allemagne (Coline en parle souvent) et donc de trouver des produits écologiques franchement chouettes! Shampoings, après shampoing qui font des cheveux de bébé, savons aux parfums naturels extra, make up convaincant… merci alverde! pour les protection périodique, idem, mais je suis passée à la cup (malgré mmm… les difficultés à extraire le truc… je débute!) Je ne veux plus revenir en arrière… ;-) pourvu que ce genre de produits arrivent chez nous! belle journée! (je ne commente pas souvent, mais je te suis avec plaisir et assiduité…! ;-) ))

    • Héhé mais c’est en France, la coupe menstruelle ! Demandez à vos pharmaciens, ils la commanderont si ce n’est pas déjà fait. Ou en magasin bio.
      Sérieusement, tout le reste paraît tellement inconfortable, inutile, cher et encombrant (et polluant etc.), à côté….c’est la révélazione de mon année ;)

      • Tout à fait d’accord, je l’utilise depuis environ 5 ans (achetée en magasin bio) et ça m’a changé la vie. Je l’ai également testée en conditions “extrêmes” (voyage roots en Inde), ce qui m’a confortée dans ce choix. Pour ma part, j’utilise beaucoup de cosmétiques bio depuis déjà longtemps et c’est plutôt quand il faut revenir au produits classiques que c’est difficile (je hais les shampoings de grande surface). Par contre, je reconnais que l’explosion des marques bio a vu apparaître sur le marché des produits qui ne tiennent pas leurs promesses. Mieux vaut démarrer avec les valeurs sûres, qui existent depuis longtemps et ont fait leur preuves.
        J’avoue que je ne n’utilise pas les disques lavables à démaquiller mais j’utilise un gant de toilette donc c’est pareil côté déchets.

  12. Moi ce qui me surprend le plus ici, c’est comment ça se fait que tu ne te poses pas certaines questions avant de passer à l’acte sur ce genre de choses : par ex tu te vois mettre à la machine tes cotons imbibés de toutes sortes de cosmétiques avec le reste du linge de toute la famille ?? C’est quand même moyen, non ? Je ne ferais volontairement pas de commentaire sur les serviettes hygiéniques recyclées, et pour ce qui est du shampoing bi-phasé c’est la terreur de la sécurité aérienne tous ces flacons de produits inconnus à mélanger (essaie un peu de prendre un vol pour NY avec ça!)… :$

  13. Pour le démaquillage, j’utilise maintenant l’éponge Konjac avec le gel nettoyant ren, c’est parfait, j’utilise d’ailleurs beaucoup les produits Ren. Quant au shampoing, je ne suis vraiment pas d’accord avec toi. Essaye les produits familiaux Coslys, il n’y a vraiment pas de différence au niveau résultats, texture, odeur…avec les produits dits conventionnels. Pour les disques démaquillants, j’ai moi aussi abandonné, trop rêches pour ma peau. Et les serviettes hygiéniques, pareils, trop peu efficaces.
    Jane

  14. De mon côté j’utilise deux des produits que tu présentes ici.
    Des carrés en tissu pour le démaquillage, que je fais à l’huile (bio elle aussi)… et ça marche du tonnerre. Par contre, je n’ai pas encore trouvé d’alternative au coton classique pour l’eau micellaire qui est trop vite absorbée par le tissu.
    Ensuite, pour le shampoing bio, l’effet paille est tout à fait normal à cause de l’absence de silicones. Il faut quelques semaines au cheveux pour se régénérer et donc, oui, pendant quelques temps, c’est moche… et souvent ça se solde par une bonne coupe sur les pointes qui ne sont pas récupérables. Mais une fois passée cette période d’adaptation un peu désagréable, il n’y a pas photo : cheveux plus sains, plus épais, plus brillants, qui se salissent moins vite… Il faut s’accrocher un peu et dire goodbye pour toujours aux shampoings silicones sinon le processus est à recommencer. En attendant tu peux essayer l’argile verte qui est pas mal pour les cheveux (et jeter un œil sur le site du Jardin d’Isa et No qui donne plein de conseils).
    Le prochain pas c’est la cup alors, et là aussi, après une petite période d’adaptation, ça change la vie !

  15. a démarche est bonne , y a plus qu’à trouver les bons produits …..et pour les shampoings, bon courage, la quête est longue . Depuis que je prends des shampoings bio, je fais des bains d’huile avant et / ou je mets de l’après shampoings ( j’en ai jamais eu besoin avant).
    Pour le démaquillage , je mets le produits démaquillant (huile, lait démaquillant directement sur le visage puis j’utilise ces fameux carrés ….en plus tu verras, ils deviennent rêches avec le temps, un vrai bonheur ;-)
    je suis pas une écolo/bio pure et dure , mais la cup, c’est LA révélation de ma vie (oui, j’exagère presque pas)

  16. Hello,

    Je commente très rarement, mais après avoir hésité à commenter sur le post de Deedee, j’apporte ici ma petite information.
    Dans la même démarche du moins de déchets, tout ça tout ça, je suis aussi passée aux cotons lavables et clairement JE SUIS FAN.
    Bien moins irritants pour ma peau, pas de souci de dédoublement ou de peluche. Certes le maquillage sur le coton ne part pas hyper facilement mais les miens sont tout de même restés relativement blancs. Et pourtant je n’ai absolument pas investi. J’ai acheté les Lulu Nature sur Monde Bio (ici : http://www.mondebio.com/soins-visage-bio/lulu-nature/lot-de-12-disques-demaquillants-55-chanvre-45-coton-biologique/4831.html) et pour moins de 9€ ils sont top. J’utilise du lait et je n’ai pas besoin de prendre plus de produit que d’habitude.
    Et pour les shampoings, ceux de la marque Danoise Urtekram sont géniaux (je crois qu’on en trouve aussi sur Monde Bio) (non je n’ai pas d’actions chez eux). Ils sont à un prix très raisonnable et mes cheveux adorent le combo shampoing + conditionner à l’aloe vera.

    Bon par contre la mooncup … je ne suis pas encore prête ! :)

  17. C’est clair que c’est pas évident de consommer bio et écoresponsable.

    Pour les “problèmes de filles”, j’ai commandé ma première cup (coupe menstruelle quoi).
    Je pense qu’en plus d’être plus écologique c’est moins agressif pour le corps.
    J’ai même fait un article sur le sujet ;-) : http://bulledekalidhia.wordpress.com/2014/07/22/la-cuuuppp/

    Pour le démaquillage, je n’ai pas mon avis sur la question.

    Par contre, pour les shampoings etc., est ce que tu as déjà essayé les produits LUSH ?
    Ma sœur est une adepte et il y a même des forums pour partager ses expériences et aider les autres à trouver le produit qui correspondrait le mieux à ses besoins ;-)

    Sophie.
    http://bulledekalidhia.wordpress.com

  18. alors ok on ne jette plus de coton… pour autant on fait plus de machines, non ? ça consomme, ça (plus d’eau, d’électricité… pas très écolo ça nan ? je sais pas, je m’interroge :) )

    • Tu peux aussi les mettres à tremper après t’en être servi dans de l’eau chaude et avec un peu de bicarbonate de soude ! :)
      Tu frottes un peu, rince et hop a sécher sur le coin de la baignoire pour l’utiliser le lendemain
      Pas forcément besoin d’une machine.

  19. Si je peux te conseiller un achat dans un magasin bio, c’est l’huile de noix de coco. Déja on peut cuisiner avec, pour cuire (genre dans une poele) ou des gateaux sans cuisson. La particularité de cette huile, c’est qu’elle reste solide jusqu’à 20 degrés. Et c’est LE MEILLEUR soin pour cheveux que j’ai essayé !

    En gros, une petite noisette, sur les longueurs uniquement à laisser poser entre 1h et 1 nuit avant le shampoing. Effort = zéro. Efficacité : mes cheveux abimés par un ombré hair n’ont jamais été aussi beaux en termes de matière, brillance etc. Et économie de temps, plus besoin de rester 3 min sous la douche avec de l’après shampoing ou un masque sur la tête.

    Je n’ai pas encore trouvé le shampoing bio de mes rêves. Globalement pour ma cosmétique “corps” (bain + crème) c’est Korres, pas parfait mais plus clean. Je rajoute aussi l’huile sèche de Khiels idem pas bio, mais super efficace, pour le coprs, et aussi sur les cheveux.

    Pour le visage, j’aime bcp certains produits aesop, toujours pas bio, mais de compo beaucoup plus clean. Petite précision : il m’a fallu un temps de transition pour que ma peau “s’adapte” aux produits. Donc si au début ça déconne, il faut insister un petit peu. J’utilise une crème nettoyante hyper douce (limite l’impression que ma peau est hydratée quand je la rince), qui s’utilise sans coton, et une crème hydratante (plus fluide que crème d’ailleurs). Et oui, ça marche avec le liner, le mascara etc, il faut juste insister un peu plus, mais comme le produit est doux, pas de souci (et si un jour ça coince vraiment, un coup d’huile, + nettoyant derrière).

    Il faut essayer, mais pas se forcer non plus :)

    ps: si celles qui ont essayé l’éponge Konjac pouvaient faire un descriptif plus détaillé, je suis preneuse! J’ai bien envie d’essayer !

  20. Comme d’autres commentaires, j’utilise de l’huile démaquillante et je passe des cotons en microfibre ensuite pour enlever l’excédent. Pour les shampoings, il faut trouver sa marque mais les bains d’huiles avant pour moi sont nécessaires. et puis c’est normal que les shampoings sans silicone au début ça assèche un peu, il faut persévérer un peu. pour la cup, je cherche encore la bonne mais je suis plutôt convaincue.
    Courage si tu persévères après ça vaut vraiment le coup.

  21. 2 solutions testées et approuvées :

    - coupe menstruelle à la vie à la mort (serviettes hygiéniques = la torture de mon adolescence)

    - lingette en serviette éponge ou lingette coton pour bébé (1 par jour, fonctionne avec n’importe quel démaquillant et nettoyant et hop la lessive de blanc)

    Je ne dirais qu’une chose : ma vie a changé depuis ;)

    • NB : pour garder les lingettes en coton blanches et présentables , suffit d’une bonne dose de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc dans le lave-linge.

  22. As-tu déjà essayé l’huile démaquillante qui te permet de démaquiller tous types de maquillage même waterproof, yeux et reste du visage y compris ?
    Car ça me permet de me passer complètement de coton par exemple.
    Une fois que tu l’as bien massée sur l’ensemble de ton visage, tu la rinces en l’émulsionnant et toutes les impuretés et autres traces de maquillage (décollées par l’huile) s’en vont.
    Avec ma peau mixte, j’avais peur d’appliquer toute consistance huileuse sur mon visage mais franchement cela ne change rien.
    J’avais également peur de m’en mettre dans les yeux mais non (il suffit de les fermer #lol) et en plus c’est beaucoup plus doux pour les paupières que le passage du coton.

  23. Pour le shampoing, il faut être patiente…
    Au début les cheveux sont de la paille, on a envie de jeter le flacon, puis après 1/2 mois de shampoing bio c’est un vrai régal et les cheveux ne se portent que mieux… Il n’y a pas de doute. Mon coiffeur était d’ailleurs assez impressionné de l’état de mes cheveux.
    Enfin pour mon expérience!

    Sinon, les tampons bio NaturalCare sont super top! Pour la mooncup, ça dépend vraiment des marques, très décue par je ne sais plus laquelle, inutilisable, je suis repassée par les tampons, puis j’ai enfin resauté le pas, avec une mooncup de la marque Mooncup et whaww, super efficace dès la première fois! Jamais de fuite.

    Et les cotons, pas sauté le pas. Les tâches qui ne partent pas me rebute. Je me “contente” d’acheter du coton bio, mais toujours jetable oui.

  24. Alors la moon cup, tu devrais essayer. Je ne peux plus m’en passer moi. C’est trop agréable à utiliser.

    Pour le démaquillage, j’utilise de l’huile de coco bio. Avec mes doigts ! Je dissous allègrement tout le maquillage (jusqu’à ce que je ressemble à un panda à peu près) et je rince. Ensuite j’utilise une lotion moussante douce. Ma peau me remercie !

  25. C’est drôle, je suis beaucoup moins sensible à l’aspect écolo que sanitaire.
    J’ai changé mes habitudes plutôt par peur des répercussions sur ma santé et il se trouve qu’il y a un souvent un impact positif sur les déchets générés (et financier !).

    J’utilise toujours des cotons jetables mais j’utilise aussi beaucoup moins de cosmétiques et surtout des ingrédients le plus naturels et simples possible.

    J’ai opté pour :
    - la mooncup depuis des années : économique, pratique, confortable et 10X plus agréable à l’utilisation que les tampons/serviettes.
    - la base lavante Aromazone de 1,5L. Je me lave le corps avec tel quel et j’isole une partie dans un flacon avec quelques huiles essentielles et un peu d’huile végétale pour le shampoing.
    - le déo maison : bicarbonade de soude + huile de coco + huiles essentielles
    - l’huile essentielle de tea tree : magique pour dézinguer les petits boutons et aider à la cicatrisation
    - les huiles végétales pour le démaquillage et l’hydratation
    - l’Egyptian Magic pour l’hydratation du visage le soir, des lèvres, des zones sèches (coudes/talons), des mains.
    - le vinaigre de cidre en rinçage pour faire briller les cheveux et en masque pour calmer le cuir chevelu (il parait que l’ail est magique pour les pellicules aussi !)

    Honnêtement je n’ai pas du tout le sentiment de faire des sacrifices ou des concessions sur mon confort car bien souvent, l’option “écolo/bio/naturelle” est la mieux que j’ai testée (plus efficace, plus safe, moins cher, moins de courses à faire, y’a pas d’hésitation…).
    J’ai la peau assez sensible et depuis que j’ai changé de routine, j’ai beaucoup moins de problèmes !

  26. En bio, j’ai essayé pas mal de trucs (maquillage, dentifrice, etc…) car j’avais pris cette bonne résultation lorsque je suis tombée enceinte… Mais 8 ans après, il me reste…le gel douche et le savon liquide pour les mains. Grand conditonnement de 1 litre avec flacon pompe (economique et très bien): CATTIER, COSMO NATUREL, MELVITA, COSLYS. J’achete sur MONDEBIO.com beaucoup de choix et service impécable.

  27. En bio, j’ai essayé pas mal de trucs (maquillage, dentifrice, etc…) car j’avais pris cette bonne résolution lorsque je suis tombée enceinte… Mais 8 ans après, il me reste…le gel douche et le savon liquide pour les mains. Grand conditonnement de 1 litre avec flacon pompe (economique et très bien): CATTIER, COSMO NATUREL, MELVITA, COSLYS. J’achete sur MONDEBIO.com beaucoup de choix et service impécable.

  28. Je plussoie les autres commentaires sur les shampooings bio. Au début, on râle : ça mousse pas, ça assèche, ça donne pas autant de volume que les shampooings de supermarché. Mais après quelques jours, tu constateras que tes cheveux sont clairement plus sains qu’avant!

  29. On a toutes les mêmes dilemmes beauté/nature… :)
    Pareil que toi, je n’aimais pas du tout le coton réutilisable pour le démaquillage. Maintenant, je l’utilise pour débarbouiller les visages et les mains de mes enfants et pour ça, c’est top!
    Jamais essayé les serviettes hygiéniques lavables, mais je suis passée à la coupe menstruelle et ce fût la révélation!
    Et pour le shampoing, j’utilise le Timotei Pure et j’en suis très satisfaite: il rend les cheveux très doux et ils regraissent beaucoup moins vite.

  30. Ha!Ha! Je vois que je ne suis pas la seule !

    https://biopascher.wordpress.com/2014/03/31/jai-teste-pour-vous-les-carres-demaquillants-lavables/

  31. Pour les carrés démaquillantes, je te conseille une copine couturière ou crocheteuse qui pourra te les faire elle-même ou toi ;)

    Chez moi ça cartonne que ce soit ceux que j’ai cousu un côté lisse/un côté éponge, ou ceux crocheter en coton avec petit relief.

  32. Ah ! j’oubliais pour le shampoing à toi de trouver ta routine, un peu comme pour le reste.
    Malheureusement va falloir faire des tests, justement si tu as lu le bouquin de Béa, tu sais qu’elle aussi elle a eu du mal avec les shampoings. Si personne chez toi ne veut finir la bouteille de shampoing car ça ne convient pas utilise le pour les mains…

  33. Oui je suis moi aussi tenté par les coton démaquillant recyclables, mais je n’en ai effectivement que des retours négatifs, (et de l’argent gâché) mais naïve que je suis je garde toujours espoir que la version parfaite existe, qu’elle est juste bien caché !
    Du coup si quelqu’un à LE bon plan, je suis preneuse, et m’est avis que je ne serais pas la seule ;)

    Merci pour ce post, ce qui est bien sur ton blog c’est que les retours par rapport aux produits sont honnête, c’est fou comme c’est agréable :)

    Des bisous !

    • Salut, tu peux tester de te fabriquer tes propres cotons démquaquillant réutilisables, avec des disques (ou carré, ou forme) de polaire ou d’un tissu absorbant quelconque
      Il suffit d’en coudre 2 ensemble, et c’est tout ^^
      Tu peux tester avec un, voir si ça te convient et en refaire ou pas : )

  34. Alors je peux juste apporter mon témoignage sur le shampooing car je teste les shampooing éclat couleur + masque de chez LAVERA , tous les 2 à la mangue et avocat bio et je suis stupéfaite !! je craignais de me retrouver avec de la paille sur mes longs et colorés cheveux.. eh bien non !! Et pourtant avec le soleil et la mer récemment ils ont bien souffert… Ils sont aussi doux qu’avant, mais le masque est obligatoire je pense car on sent bien qu’après le shampooing les cheveux sont bien rêches et un peu emmêlés !! je suis convaincue !! plus jamais de silicone.. je suis déjà pas mal consommatrice de cosmétiques bio pour les huiles corporels et les soins visage.

  35. Depuis pas très longtemps j’utilise le gant Magic Mitt, je me démaquille avec de l’eau tiède. Même le mascara s’en va ! Pour le peu que je l’ai utilisé (j’essaye de me maquiller le moins possible pendant les vacances !), je suis ravie du produit et du résultat ! ;)

  36. Deux marques ” bio” m’ont convaincue : Sanoflore et Lovea. maintenant, je ne sais pas si les puristes les considèrent comme des vrais produits Green …?

  37. Dans le bio, il y a du bon et il y a le reste… Perso, j’utilise la marque Phyt’s avec notamment le lait hydro-nettoyant (un bonheur !), la marque REN est bien aussi ou alors le must mais un peu cher Tata Harper que l’on trouve sur bazar-bio.fr. On peut d’ailleurs y acheter pour 5 euros des échantillons qui permettent d’essayer avant d’investir.. Pour les cheveux, la marque Melvita en fait d’excellents…

  38. Essaie plutôt l’huile de jojoba que l’huile d’olive pour te démaquiller http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheHVjojoba.asp
    Si tu n’es pas pressée et que tu n’as pas envie de faire 20 km, regarde peut-être sur http://www.greenweez.com pour tes courses bio (et puis tu as des avis d’utilisateur).

  39. Décidément, ce bouquin est en vogue (je viens de le finir).
    Il y a quelques années, j’ai fabriqué mes cotons à démaquiller : c’est plus irritant qu’un coton classique je trouve, et effectivement pour l’eau micellaire, je vaporise d’abord de l’eau thermale sur le coton pour qu’il soit déjà humide.
    Pour les produits d’hygiène intime, j’achète une marque bio et ça me convient très bien (mieux d’ailleurs que ceux de supermarché que je ne supporte pas), mais ce n’est pas la marque dont tu parles il me semble, c’en est une autre, mais je ne les trouve pas à La Vie Saine, je les commande sur un site Internet.
    Quant aux shampoings et autres savons bio, ma peau ne les supporte pas, ça s’est réglé.

    Ce bouquin aussi me fait réfléchir (et pourtant, je suis déjà dans une démarche écolo-consomm’acteur comme ils disent). Je pense revoir encore certaines choses chez moi aussi.

  40. Pour le shampoing, je peux te conseiller la marque Phyt’s (le shampoing nettoyant équilibrant).
    Mes parents sont très écolo et l’ont utilisé pendant des années quand je vivais encore chez eux.
    La composition est bio, tu n’utilises qu’une petite noisette de shampoing et ça mousse beaucoup, ça convient à tous les types de cheveux (et c’est vraiment le cas) bref, même si ça coûte 15 ou 20 balles les 200 mL, ça vaut vraiment le coup !
    Je vais très vite aller m’en racheter car ça me manque terriblement et je n’ai jamais retrouvé un autre shampoing aussi bien.
    Seul point négatif : le tube est en plastique (il me semble).

    Bises !
    Manon

  41. La menstrual cup, c’est super ! les tampons et serviettes devraient être interdits, c’est de la m…

    Le bio a changé ma vie : me sens plus propre, plus zen , une renaissance :)

    Shampo Melvita
    Savon d’alep
    Rhassoul et savon noir
    Huile jojoba et argan
    Epilation au miel : pas encore mais veux le faire
    Déo Lavera…

  42. Bon, j’ai pas lu tout les commentaires mais, voici des idées de solutions :
    - faire ses cotons démaquillants soit-même avec un reste de polaire, c’est doux, ça absorbe bien. Tu parles de démaquillage à l’huile d’olive, tu peux quand même le faire avec tes cotons là, mais en les mouillant avant, du coup par réaction mécanique(hydrophobie de l’huile tout ça) l’huile dont tu vas te servir pour te démaquiller n’est pas pompé par le coton ! Et puis bon, l’eau micellaire ça agresse vachement plus la peau que l’huile…
    - il existe des serviettes lavables en tissu qui sont pas mal (mais un peu chères) ou des serviettes bio qui tiennent la route (naturacare, dont je me sers si j’ai pas ma cup sur moi), mais en vrai, la cup ça change la vie même si les premiers jours sont un peu… bizarres ^^
    -Arrête les shampoings !! Les qlqs articles qu’on peut lire sur le no poo dans les revues féminines sont assez dés-informatifs ! Ca va faire 9 mois que je me suis lancée la dedans, et je n’ai jamais eu de cheveux aussi beaux ^^ Alors la transition est toujours un peu difficile puisque le cheveu se ré-organise et se ré-équilibre, mais ça vaut le coup, et puis tu fais tout plein d’économies aussi ( et là au niveau écologie : pas de toxique/nocif/chimique relaché dans l’eau et sur notre peau, moins ou plus du tout de contenants a usage unique…)

    Voilou !
    J’espère que tu vas continuer dans cette lancée de “zéro déchet” ! Tu as une influence certaine par le biais de ce blog, autant s’en servir pour des exemples comme ça : )

  43. Perso je suis passée aux cotons recyclables il y a 2 ans et mes yeux ne supportent plus d’être démaquillés avec un coton classique depuis même de bonne marque…
    En fait j’ai acheté une serviette en micro fibre chez Decathlon, coupé des carrés de la taille qui me convenait et surfilé les bords pour qu’il ne s’effilochent pas. Ensuite quand je les lave je mets dans la machine avec les serviettes à 60° et ils ressortent quasiment tous propres ou presque. Après les traces de mascaras ponctuelles ne me gênent pas. Je les lave et les fait sécher dans un filet (l’avantage de la microfibre qui sèche super vite).
    Et pour les yeux j’utilise une eau et je mouille le coton avant, comme ça le produit ne “glisse” pas sur le coton et pour le visage c’est une gelée dont je déteste la texture sur un coton mais qui marche avec avec la microfibre.
    Après la microfibre avec juste de l’eau ça démaquille bien aussi, bon je suis pas encore là !
    Et niveau cup, ben pareil, pas encore prête et pour les shampooings j’ai testé Lavera, c’est pas mal !

  44. Moi ce que j’ai testé et approuvé:

    - huile de coco bio – soin corps, cheveux, démaquillant, c’est top et l’odeur et agréable. (Moi j’aime pas le gout en revanche donc je n’en mange pas).

    - je fais aussi mon déo avec l’huile et du bicarbonate (recette sur chocolat & zucchini) et honnêtement ça marche très bien.

    - l’huile d’amande douce est aussi pas mal.

    - j’ai utilisé des petits carrés en éponge les tendances d’Emma a la place du coton pendant un moment, c’était pas mal mais un peu agressif pour les yeux. Je suis repassée à l’eau micellaire moussante et ça va très bien.

    - Le shampooing sans silicone, il faut bien choisir et laisser le cheveu s’habituer un peu – ensuite, ça donne de très jolis résultats.

    Bon courage dans ta quête du bio!

  45. je vois qu’on a toutes les même dilemmes… J’ai également acheté ce type de lingette et oui ca peluche et plus de produit à appliquer. Par contre, ça me plait bien ! Le bouquin zéro déchet m’a également retourné le cerveau. Shampoing bio, j’ai déjà donné une fois et idem = paille = plus jamais. Je vais souvent sur le site bio et pas cher “non pas sexy) mais c’est une mine d’infos. bon courage.

  46. Coucou, pour le démaquillage écologique tu peux essayer le magic mort de Jane Iredal.
    Je l’ai depuis 3 semaines et j’en suis folle!
    Suffit de le passer sous l’eau tiède et il enlevé tout (sauf peut être le mascara water proof). Alors la compo est peut être pas super (je sais pas) mais plus besoin de produit ni de coton juste ce petit gants (qui se lave au savon en un rien de temps après usage) un peu d’eau tiède et le tours est joué.
    Espérant que cela pourra t’aider

  47. Je suis aussi passé au coton à démaquiller à réutiliser. Et en effet, dans cette marque, l’une des matières à choisir pose souci, puisque les deux faces glissent entre elles. Pour ma part, avec ce que j’ai choisi (mes disques ont deux faces différentes, une douce, l’autre plus “grattantes”, je n’ai pas de souci. Après quelques lavages, il n’y a plus de peluches du tout. Par contre, en effet, le waterproof et le fond de teint laisse des taches, même après lavage, ce qui est pour moins l’inconvénient majeur.

Répondre à (made in)Faro Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>