De la malédiction des achats en ligne

Ou comment j’aurais pu intituler ce billet : « L’intense déception du shopping virtuel » ou – plus terre à terre – « Les mégas bouloches ».

Parce que je suis sûre que c’est arrivé au moins une fois à toutes les e-shoppeuses du monde. C’est obligé.
Mais attention, je ne parle pas de la fringue lambda du catal centenaire qui est canon en photo, mais qui reçue ressemble à une drouille infâme. Nan. Trop facile, trop classique.
Je parle DU truc. LE bidule sur lequel on fantasme. Pour lequel on a remué ciel et terre. Sur lequel on a rêvé des nuits (si si, shopaholic) entières.
Pis si il est cher, qu’on a hésité, qu’il a été sold-out, pis plus, pis qu’on retrouve sa taille, c’est encore mieux. Plus dure sera la chute.

So let me introduce you to my biggest, largest, strongest « ça me fend le coeur » de l’année. Qui n’a que 22 jours, mais quand même.

 bottes_chloe

Hein ?

Parce que quand même, elles* ont TOUT. Pis c’est mon style. Si, si. Bottes tubes, cavalières, 5cm de talons, détails qui font la différence **. Sur le papier elles sont parfaites.

Repérée sur Net-a-porter, soldes, poum. MAIS je passe à Paris, et vu le prix je me dis que je me les essaierais bien (faut pas déconner) IRL. Je remue le Printemps et les Galeries Lafayette un samedi de 2ème démarque (et je mets 3 jours à m’en remettre soit dit en passant).
Je les trouve.
En taille 41.
J’essaie quand même.
Je ne suis pas totalement ahurie, je me dis que je pourrais quand même en tester la cambrure et le confort.
Elles sont trop belles et trop confortables. Même en 41. Même si je flotte et qu’on en met 2 comme moi.

De retour dans ma verte campagne, ventre à terre direction le PC : sold out.
Donc à partir de là 2 cas de figure :
– on remue ciel, terre et le net mondial pour les retrouver, on ne les retrouve pas et elles NOUS HANTENT…
– on remue ciel, terre et le net mondial pour les retrouver ET IL EN RESTE UNE, soldée et à NOTRE TAILLE (en l’occurence dans une boutique italienne via Farfetch) : jubilation, yukulélé, pouet pouet. Tellement contente qu’on prend la livraison express, quitte à payer 6 euros de plus.

Et on reçoit, et là douche froide. Parce qu’on ne pouvait pas se rendre compte dans le 41 trop grand MAIS :
– elles sont juste trop hautes, la faute à mon tibia trop petit. Juste au dessous de la rotule, qu’elles arrivent.
– ET elles sont trop larges au mollet. Le truc – moi qui ait galéré des années pour trouver des bottes que j’arrive à zipper – que même pas en rêve j’ai pensé que ça existait…

Et je peux vous dire que ça me fait mal, au niveau de mon pied, du talon, de la forme, le 38 est juste parfait, de vrais chaussons. Je fais 10 cm de plus et c’est gagné.

Mais à ce prix là si ça ne suscite pas immédiatement un « wow, elles sont sublimes, je suis trop trop belle dedans, trop sexy-ça va changer ma vie***, je suis le roi du monde », c’est pas la peine.
Sur ce, je m’en vais imprimer un bon de retour, acheter un Chronopost et m’avaler une tablette de chocolat pour faire passer.

* Ce sont des Chloé. Je ne sais pas ce que la digne maison m’a fait cette année… Bon en même temps, ça va, j’ai revendu les Docs.

** Ce qui explique le goodie Bag de jeudi et le non-achat des bottes (Buffalo, soit dit en passant) : j’étais en attente de réception de celles-ci.

*** c’est le minimum de ce qu’on peut espérer d’une nouvelle fringue, non ?

PS : Comment dire. JE SAIS. Il se passe dans le monde et en ce moment une catastrophe d’une ampleur assez considérable. Non pas que d’habitude il ne se passe rien, non pas que j’y sois insensible, au contraire.
D’aucuns pourront s’étonner que je n’en pipe mot.
Voire seront choqués des uniques préoccupations futiles que je dépeins ici, au regard de ce qu’il se passe là-bas.
Mais comme vous le savez j’espère, un blog n’est que le reflet de ce qu’on veut bien montrer, dans mon cas, de la légèreté et de l’insouciance. On en a tous besoin.
Je n’ai jamais souhaité faire quelque prosélytisme que ce soit, les infos et les possibilités d’action / de dons sont suffisamment visibles sur tous les médias, vous n’avez pas besoin de ce blog pour savoir quoi faire.

33 commentaire pour “De la malédiction des achats en ligne

  1. c’est marant que tu parles de ça car j’ai reçu un mail de nastygal pour des jeffrey cambell qui me font de l’oeil mais bon les déceptions… les douanes…
    dommage pour des bottes elles étaient sympas

  2. Je suis surprise de ton Ps: ne me dit pas qu’on t’a reproché de ne pas en parler?!!

    pour les bottes, je suis désolée, elles sont belles en effet.

  3. Pas grave, bientôt on ressort les chaussures ouvertes. Et puis tu vas être remboursée, fais-toi une wish-list de quoi acheter avec ton refund :-)

  4. Mauvais karma avec Chloé en ce moment ? Et si c’était eux qui ne savent pas faire des chaussures qui te vont ? Quant à la catastrophe dont tu ne parles pas, j’espère que personne ne te l’a reproché. Ce n’est pas l’objet de ton blog et ce qu’on attend envenant te lire, c’est un petit moment léger qui nous fait justement oublier le quotidien. Et tu le fais très bien !

  5. Oui j’ai vu d’autres commentaires chez les copines modeuses… ils n’ont rien compris un point c’est tout. Tu as une ligne éditoriale et tu t’y tiens : beauté/mode/geekeries + ce cher Microbe et Mr Clairon, c’est déjà assez vaste !
    Pour les bottes… vivement les prochaines ! Jeffrey Campbell ??

  6. Pas de bol avec les Chloé !
    Pour le reste, je ne suis pas sûre que nous attendions que tu nous parles des catastrophes… Un peu de légèreté et de futilité apporte une belle bulle d’oxygène dans le quotidien bombardé de ces évènements terribles!

  7. Le risque des achats internet pour les fringues qui font que… je n’achète pas sans essayer. Bon là, tu les avais quand même vu IRL et donc c’est pas de bol quand même…

    Pour le reste et Haiti : je te comprends, le blog doit rester ce qu’il est, une vitrine et ne pas tourner au journal intime ou au « je fais comme tout le monde ma BA, je parle des malheurs du monde en relayant une ou deux adresses où faire des dons et hop, ça y est, j’ai la conscience tranquille ». Quelle hypocrisie générale !

    La tragédie est tellement horrible dans ce pays qui était déjà dans le 36ème dessous avant, que les mots n’ont pas vraiment de sens…

  8. Arghhhh, quel dommage, elles sont si belles.

    Pour les achats en ligne, c’est malheureusement la règle du jeu : le plaisir de l’anticipation, le colis reçu comme un cadeau de noël et la possible déception.

    Un petit exorcisme pour les shoes Chloé peut-être ?

  9. Coucou Walinette ! Ben c’est bien dommage parce-qu’elles sont superbes…
    Mais bon je vais faire la hyène : serait-il indiscret que tu me dises ta taille, la hauteur de la tige (depuis le talon jusqu’en haut), et le prix… Et le 38 taille comme un 38 ou plutôt comme un 37 ? Parce que je serais ben intéressée (j’arrive pas à trouver des bottes qui me plaisent et qui ferment…)
    Merci miss !

  10. Pas de panique, nous on t’aime parce que tu es futile ;=)) Si on voulait se prendre la tête on suivrait la chaïne parlementaire, pas des blogs de filles !

    En ce qui concerne Chloé, j’avais acheté un Paddington blanc que j’ai revendu 3/4 semaines plus tard car trop bling bling pour moi… J’ai voulu en novembre profiter de soldes privées au stock Chloé et bien mis à part les lunettes de soleil : rien ! Que des nanards, à se demander où sont les jolies pièces des magazines ????

  11. N’aies pas de regrets: elles ne sont pas si jolies la boucle en haut de la tige fait trop Chloé bling bling justement.
    Les nouvelles collections vont bientôt arriver : c’est mieux d’attendre non ?
    Quant à l’actualité, ce n’est pas sur des blogs mode que j’attends que l’on m’en parle.

  12. Ah oui, c’est carrément une malédiction ça.
    Franchement… je suis de tout cœur avec toi.
    Attrape la tablette de chocolat, le pot de crème glacée à la vanille et le nutella… et ça devrait passer comme du petit lait. ^^

  13. Faut que je clarifie mon PS : en fait non, je n’ai eu aucune remarque, j’ai eu besoin de l’écrire, c’est tout. Je crois qu’en relisant mon billet, le décalage était tel que j’ai eu envie de le dire.

    Pffff, ces bottes… un crève-coeur… en effet un exorcisme Chloé ne serait pas de trop …
    Et qu’est-ce que vous avez toutes avec Jeffrey Campbell ? ila sorti une collec canon ?

    @ Angelique : je t’ai envoyé un mail

  14. La liste des shopping boulettes 2010 commence fort dis donc…
    Allez sans regret, depeche toi de faire le bon retour parce que des bottes qui chatouillent la rotule et le genou, c’est juste pas possible (inconfortable pour celle qui les porte et inesthétique pour ceux qui la croise et ce, quelle qu’en soit la marque)

  15. Coucou miss, alors là d’un coup je suis moins bête, enfin pas tout à fait encore, faut juste que tu me donnes la définition de « catal » et « drouille » et alors je prendrais peut-être 1/4 de point à mon QI 😀 !!!
    Pour les bottes, en effet à qui ça n’est pas arrivé, moi en général c’est au niveau du coup de pieds que ça gène ou bien au niveau du tour de mollet que ça flotte, donc méfiance 😉 !!!
    Pour Haiti, tu fais bien de mettre un mot car y’en a tjrs qui cherche une perche pour te démonter mais honnêtement ce qui m’aurait étonné c’est que tu fasses un billet là-dessus alors que ce n’est pas l’objectif de ton blog 😉 !!
    Bizzz

  16. @ Lyonnaise masquée : ah ouais, grosse fashion boulette… (pis leur formulaire de demande de retour plante….gnnngnnn)

    @ Trendy Belly : alors..
    « catal » comme catalogue, clin d’oeil à la redoute
    « drouille » : comme loque, fringue informe
    😉

  17. Bahhh… Je comprends ton désarroi, ça nous est toute arrivé ce genre de chose, moi une fois j’ai couru tout Paris, appelé en province et même à l’étranger pour un maillot de bain qui une fois entre mes mains me plaisait beaucoup moins. Je viens même de revendre un Billy feu car je n’arrivais pas à l’adopter. Quant à ta dernière remarque, c’est vrai qu’il existe toujours des situations sur lesquelles on pourrait s’appitoyer mais là n’est pas le but de ton blog et on vient te lire pour justement trouver de l’insouciance et de la légèreté. Tu vois, je sors de 6 mois de maladie avec traitement lourd et tout et tout… Et bien grâce à ton blog et à d’autres blogs de filles comme toi, j’ai pu continuer à garder le moral, à faire du shopping, à découvrir des boutiques et résultat, comme j’ai toujours gardé le moral et bien aujourd’hui tous mes examens sont maintenant excellents et il ne me reste plus qu’à récupérer une crinière de lionne (if you see what I mean). Encore merci Walinette !!!

  18. Oh la la, heureusement que je n’ai pas lu ton billet au réveil comme d’habitude, j’aurais trop flippé jusqu’au passage du facteur…
    J’ai rarement été vraiment supra déçue suite à un achat sur le net (hormis chez les VPCistes bien connus, mais ça on en a tellement l’habitude qu’au fond, ça ne fait ni chaud ni froid à force)
    Mais depuis 3 ans et quelques, je suis en quete d’une veste en cuir, avec des critères trèèèèès sélectifs. Et je ne trouvais pas (le critère number 1 : pas de côtes en laine/acrylique à la taille, au col et/ou aux poignets) jusqu’à la vente Oakwood sur VP y’a deux-trois semaines… J’ai trouvé le Graal que je cherche depuis 3 ans. J’ai pris. En 38, même si je n’avais aucune idée de ma taille…

    Reçue ce matin et yiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Je danse la danse de la victoire depuis que le facteur est passé, elle est canoooooon !

    J’espère que j’inaugurerai la liste des shoppings boulette de 2010 seulement en novembre ou décembre… 😉

  19. Elles sont sublimes ces bottes, rhha, t’as du être horriblement déçue ! J’evite le shopping chaussures sur le net, moi, deja deux shopping boulettes, et trop déçue :)

  20. Le drame de l’achat-déception!! c’est souvent quitte ou double avec les achats sur internet… ça m’est arrivé de nombreuses fois aussi les désillusions!! vive le bon retour dans ce cas-là…
    Enfin, console toi, elles ne sont pas si belles (ahem).
    Quand à ton PS, un peu de frivolité est justement ce que nous recherchons toutes je pense.
    Bonne journée!

  21. On le sait Walinette, que tu es sensible à ce qui se passe dans le monde ; ne pas en parler ne signifie pas faire la sourde oreille ; moi je prends ça pour de la pudeur, et franchement j’en ai besoin.
    Concernant les déceptions des achats en ligne, je me dis régulièrement : « cette fois c’est fini, je n’achète qu’en magasin ! », mais j’y reviens toujours…

  22. Ca m’est déjà arrivée, THE truc que j’adulais, sur lequel je fantasmais. The truc qui me rendrais top sexy et irrisistible… Et que en fait j’ai l’air d’un sac à patate, ridicule.

    Hem. Déception. Mais heureusement qu’il y a les retours ou qu’on peut refourguer à une copine 😀

    Quand à Haïti, ton blog est une bulle de fraicheur, un cocon, tu as raison de le préserver. Et puis je pense qu’il est toujours facile de parler mais plus difficile d’agir. Beaucoup de personnes relaient l’information, en parlent mais ne feront pas un geste.

  23. Oh le choc!! toi non plus tu ne serais pas une égocentrique sans coeur qui ne pense qu’à ses fringues qui équivaut en moyenne un salaire annuel dans un pays en détresse??!
    je suis presque déçue, dis donc!
    :p

    Bon, pour en revenir à ce pourquoi j’aime te lire (la légèreté et la futilité): les bottes, c’est toujours toute une histoire pour moi aussi! Haute comme 3 pommes avec des mollets fins… pas évident de trouver mon bonheur!
    En tous cas, je suis sûre que tu trouveras THE paire de bottes de tes rêves! 😉

  24. Des boulettes en matière de shopping, oui il y en a eu de mon côté, mais j’avoue avoir été plutôt chanceuse ces derniers temps ^^
    La seule chose qui pourrait vraiment me causer du tort, et pour ça, je pense qu’on est bien toutes les mêmes, c’est de céder une nouvelle fois à l’appel de la chaussure en prenant une taille plus grande ou trop petite :
    « Pas grave, j’achèterai des semelles ! » ou le classique « T’inquiète, le cuir finira par se détendre ! » mais bien sûr…
    En attendant, mieux vaut toujours une chaussure plus grande que trop petite, les pieds ne se rabotent pas (oui je me dis souvent ça pour me consoler ^^) !
    En tout cas, ces bottes Chloé sont vraiment superbes, bien dommage pour toi…
    J’espère que tu trouveras bientôt chaussure à ton pied 😉
    Cette bulle de légèreté et d’insouciance, comme tu l’as si bien dit, on en a tous besoin !
    Bizz

  25. Quand j’ai vu la photo, j’ai cru que tu allais nous parlais d’un fashion faux pas !:p) parce que moi perso je ne les trouve pas jolies du tout !! donc pas de regrets et en plus avec le remboursement, je te fais confiance, tu vas surement te trouver un truc canon à t’offrir !!!

  26. La poisse le tuille ça fait mal, tellement mal…comme je te comprends, maybe tu retrouveras un bonheur shoesesque encore plus intense plus tard, elles n’étaient pas faites pour toi et pis voilà!!!

  27. pas de chance… allez courage le printemps va vite arriver et tu re-fantasmera bientot sur une nouvelle paire de shoes qui hantera tes nuits…
    soit dit en passant, j’ai craqué pour une robe Chloé en alpaga, porté 2 fois, laine merdique, bouloche a mort…. trés décue de la qualité !

  28. Heureusement que la futilité et la mode continuent à exister, ce n’est pas pour ça qu’on ne pense pas à ceux qui sont dans une situation très délicate.
    J’aime bien les bottes, dommage qu’elles ne t’aillent pas, alors !

  29. ‘tain avant meme que tu cites la marque j’avais tiqué, le design me disait trop quelque chose. Je suis dégoutée pour toi, surout des Chloé. T’as un peu l’impression d’avoir le graal dans les mains et en fait non y’a un truc qui coince et tu dois les rendre ! Genre c’est trop iiiiinjuste !!!
    Ok j’arrete de remuer le couteau dans la plaie.
    J’espère que tu arrivera à les renvoyer… et pourquoi pas les remplacer… arf.
    Et pour l’actualité je te rassure j’en parle pas non plus… on est la pour distraire et etre un peu légère non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *