Expo : Our Body, à corps ouvert

Notes préalables :
Pour une fois, je préviens, ce billet ne joue pas dans le futile. Certaines images et propos ci dessous peuvent choquer. Le sujet est polémique, et il va s’en dire que je souhaite que chaque commentateur reste courtois, poli et à l’écoute des autres.

Pourquoi ce préambule ? Et bien parceque dimanche je suis allée visiter à Lyon l’exposition « Our Body : à corps ouverts ». Exposition qui ne peut décemment pas laisser indifférent.
Je résume le concept pour les parisiens qui n’ont pas accès à cette manifestation… (*siffle*) : il s’agit de VRAIS corps humains, décharnés, écorchés à visée pédagogique, présentés selon des thèmes : muscles, système digestif, etc… Exposition se disant scientifique, et exposant pour la première fois le corps humain comme seuls les étudiants en médecine peuvent l’appréhender.
Ou simplement voyeurisme morbide comme le jugent ses détracteurs.

Bref :
Pourquoi ai-je décidé d’y aller ? Et bien parce qu’il me semble qu’on n’est plus au Moyen Age et que l’exposition du corps humain n’est plus taboue. Avoir son enveloppe charnelle exposée ainsi au grand publique ou son crâne décaloté à la scie circulaire par des étudiants en médecine potaches, quelle différence (ah si, le décalotage fait un bruit de pomme dans laquelle on croque… dixit une amis lors de sa deuxième année…).
Et la scientifique qui sommeille en moi (si si) a été bluffée par la prouesse technique.

Prouesse technique donc. Car les corps, véritables, ont vu tous leurs liquides remplacés par un polymére. Du plastique autrement dit. Et le temps nécessaire à ce process + la mise à nu des muscles, os, et – plus impressionnant – les nerfs et artères oscille entre 1400 et 4000 heures de travail. Franchement, le coup du bocal et du formol, c’est has-been.
Enfin ça, c’est ce qu’on lit sur le net, car l’expo est quasi muette à ce sujet. Chose qu’on a bien regrettée.

Premières impressions : erfff, comment dire. On est peu de chose. Un gros bout de barbaque quoi. Car ce qui est malheureux dans l’histoire est que les premiers parallèles qui nous viennent arrivent direct de la boucherie charcuterie : escalopes de poulet pour les muscles, « jerky » (vous savez, les bandes de boeuf séchées que les américains achètent sous vide) pour les tendons… franchement que penser quand on voit – et lit – une « tranche de foie ».
J’ai trouvé finalement plus intéressant et moins « voyeur » les « pièces détachées » (j’ai d’ailleurs eu le loisir d’observer toute l’innervation de mon placenta…)
La salle finalement la plus impressionnante est la dernière : qui met en scène le système cardio-vasculaire. Ou comment exposer seules les veines et artères. Sorte de gorgone au niveau des poumons, beauté identique aux coraux.
La peau seule version « peau d’ours devant la cheminée » étant quant à elle plus dérangeante.

Malaise : parce que oui, il ne faut pas le nier. La vision d’un homme désincarné, les muscles désinsérés pour mieux les montrer un à un ne peut pas ne pas laisser de traces. Je ne suis de plus pas franchement une habituée des films gore… Alors quand je vois des parents qui emmènent leur gosse de 8 ans. Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne et heureuse idée. Perso je dois avouer que ces visions m’ont un poil hanté la nuit… Peut être pour le meilleur, on vit dans une société tellement aseptisée, que contrairement à nos grands-parents, la vision d’un macchabée devient pour nous un traumatisme.
Ceci étant dit, les mises en scènes des corps à vélo ou devant une partie d’échec me semblent superflues.

Ethique : Parce que oui, la question se pose. Elle se pose d’autant plus qu’il n’est fait mention nulle part dans l’expo de l’origine des corps et de qui est derrière cette exposition. De plus :
– les corps sont chinois…
– les explications scientifiques sont absentes donc on suppose. Et on suppose que la rigidité cadavérique intervenant dans les 24 h, le procédé de plastination doit se faire relativement rapidement.
– les corps sont quasi exclusivement des hommes, dans la force de l’âge.
Donc fatalement le spectre de prisonniers politiques chinois ou de condamnés à mort est là.
Informations cherchées, il s’agirait d’une université de Hong-Kong qui prépare et fourni les corps, ceux-ci restant anonymes.
Pas d’informations donc. Les hommes étaient-ils pleinement consentants ? Le doute subsiste. Surtout quand on connait la capacité chinoise à fournir tous les certificats que vous pouvez imaginer…
Donc pour moi le problème éthique est là, et non pas dans une quelconque « atteinte à la dignité humaine ».
Ce qui dérange le plus les biens-pensants est la vision de l’homme rabaissé à son statut de chair et d’os : vision qui n’est pas plus choquante que les étals de boucher ou les sacs en peau ou manteaux de fourrure. Cette exposition rappelle que l’homme est un animal comme les autres, chose que l’on a tendance à oublier, tout imbu de nous mêmes que nous sommes. L’homme n’est pas un dieu capable de ne jamais vieillir, de se cloner pour atteindre l’éternité, supérieur à la nature. L’homme n’est qu’une mécanique – belle et impressionnante, certe – mais en tous points identiques à celle de son chat ou de ses aliments s’il n’est pas végétarien.

Pour en savoir plus :
– le site officiel
– débats sur le site de Lyon Capitale

OUR BODY / À CORPS OUVERT – l’exposition anatomique de vrais corps humains – la Sucrière – Lyon – 28 Mai – 03 Août 08
Entrée : 15,50 euros
 

37 commentaire pour “Expo : Our Body, à corps ouvert

  1. Cette expo a fait grande polémique à NY! Mais je trouve personnellement que c’est assez intéressant d’avoir la possibilité si on le souhaite de voir comment nous sommes faits ‘en vrai’.

  2. Ce qui me choque le plus ce ne sont pas tant ces corps (bon j’y étais pas en même temps) c’est plutôt le manque total d’infos …

    Ca doit sacrément remuer, tu ne cogites pas trop ?

  3. Justement moi qui ne suis pas à Lyon, je te remercie de l’avoir visité pour moi …. et merci aussi pour les éclaircissements sur l’origine (vrai ou faux) moi aussi ce qui me choque le plus c’est la provenance des corps plus que l’exposition de ceux ci en elle même – il y a des momies ou des corps exposés dans des musées et a priori ca ne choque personne

  4. Entre ce que je lis sous ta plume et ce que j’ai pu entendre de ci de là de cette expo, je dois avouer que cela titille ma curiosité et que je suis assez tentée de voir de visu de quoi il retourne.
    Je sens bien que je vais en être un peu perturbée et je comprends ton malaise… merci pour ces infos sur la provenance des corps, je ‘navais rien lu sur ce point et je partage ton avis… c’est ce qui me paraît le + sujet à polémique et finalement ce dont personne ne parle…
    Pour le reste, issue d’une famille de médecins & d’un père prof de biologie, je reste persuadée que cette expo montre que, malgré tous les ordinateurs et autres prouesses de la technique, l’homme n’inventera jamais une mécanique aussi parfaite que le corps humain.
    Merci pour ce moment de réflexion, ça fait du bien aussi de se poser les bonnes questions.
    Bises

  5. Je suis assez d’accord avec toi, l’inconcevable n’est pas le contenu de l’expo mais la totale obscurité sur l’origine des corps. Si j’en avais eu l’occasion (Lyon n’est pas la porte à côté) je n’y serai pas allé pour cela. Je trouve inadmissible qu’on autorise des montreurs de monstres (parce-que dans un sens c’est aussi de ça qu’il s’agit, pas des monstres mais des montreurs, les mêmes que dans les cirques et les musées du XIXe, après les monstres c’est nous, et c’est peut-être bien qu’on se rende compte de la machinerie humaine et de notre ressemblance une fois écorchés) d’organiser cette exposition sans exiger de savoir d’où viennent les corps. Si des gens signaient pour y être une fois mort ça ne me poserait aucun problème, mais je doute grandement que ce soit le cas.

  6. J’avais vu cette expo a Montreal. Je sais qu’il y en a 3 dans le monde et tout le monde n’a pas accès aux meme modeles.
    Moi ca ne m’a pas choqué, j’ai trouvé ca tres interessant. Bizarrement je me souviens avoir eu des infos concernant la provenance des corps, ils parlaient de dons pour la science…

  7. Hé bien, ça doit remuer, c’est sûr ! A vrai dire, je n’ai pas suivi la polémique, mais le manque d’info sur la provenance des corps fait froid dans le dos. Sinon, question que je me pose, est-ce qu’à la fin de la visite, on n’a pas un peu tendance à oublier que ce sont de vrais corps pour ne plus voir que de savantes statues ?

  8. Je commente rarement (jamais?) sur ton blog, te lisant pourtant de temps en temps (je suis très timide).
    Ceci dit, bravo pour la finesse de ton analyse, sans préjugés ni aveuglement. Je trouve ça généreux de ta part de la partager avec nous alors même que tu pressens une polémique (même si je crois qu’au vu de la justesse de ta note, il n’y en aura pas ici). Merci!

  9. Quand je vois que le clip de Madonna me dégoûte déjà et encore plus TiBiscuit, c’est sûr que je n’irai pas voir cette expo!
    Autant le sang ne me fait pas peur et j’adore les séries type « urgences » ou « grey’s anatomy », mais ça, ça me dérange… Peut-être parce qu’il n’y a plus de vie à sauver…
    Purée mon placenta, je ne l’ai même jamais vu! Par contre, mon Homme l’a aperçu alors que je lui demandais de ne pas regarder 😉

  10. J’ai été très heureuse de lire ton billet, qui est très constructif et très intéressant. J’ai été voir cette exposition avec ma soeur qui est médecin, c’est sûrement pour cela que je n’ai pas eu de malaise sur ces corps découpés: j’avais des explications détaillées des fonctions de chaque organe.

    Pour ce qui est de l’origine des corps… C’est clairement une question à se poser. Sauf qu’en ce moment, ce n’est peut-être pas le moment…

  11. Euh je ne sais qu’en penser. Ca doit être interessant tout en étant bizarre. Ce qui est génant c’est de ne pas savoir d’où viennent ces corps et si les familles sont concentantes pour les exposer ainsi…

  12. @ Boulie : mais non, mais non….

    @ Bouh : et bien polémique ici aussi. Un site et une pétition ont meme vu le jour pour demander le boycott

    @ Mademoiselle : « beurk, beurk »…. c’est la nature finalement

    @ Mamzelle Maupin : un peu si, je ne voudrais pas faire ma fanfaronne en disant que ça ne fait rien

    @ MH : ben oui, exactement. Surtout que l’organisateur de l’expo en France n’en fait aucune mention.

    @ Dory : oh si si , on en parle. Mais pas sur le site officiel. Suis les liens de Lyoncapitale pour en savoir plus 😉

    @ Bôôh : le pb est le manque totale d’info dans l’expo elle meme. On en trouve sur internet, mais les certificats exigés, tout ça a priori dépend de l’organisateur dans le pays. Et en france il me semble que c’est l’ancien tourneur d’une chanteur (genre balavoine, je ne sais plus), pas bcp d’expérience dans ce genre de manifestation donc.
    Et ce qui me choque d’autant plus, c’est que les corps sont tous à une exception près des hommes d’une quarantaine d’années (remarque, les poumons sont bien noirs, et vu comme les chinois fument comme des pompiers, peut etre qu’ils sont juste décédés d’un cancer du poumon, mais tout de meme..)

    @ Alice Power : oui, il y en a plusieurs qui tournent et il y a des différences. Les infos données dépendent de l’organisateur, et sur l’expo FR, y’a rien

    @ Shalima : ben non…. j’ai plutot tendance à voir des morceaux de viande. Et ca je peux te dire que c’est vachement perturbant… tu prends un muscle, ca fait ni plus ni moins qu’un steack … et là tu te dis que tu serais capable d’en manger… o_O

    @ Carlotta : merci à toi pour ton com’

    @ MissBrownie : la plupart des visiteurs étaient il me semble des étudiants en médecine. Ca doit être génial pour eux (et certainement moins dérangeant que des corps baignant dans le formol à moitié décomposés..)

    @ Une fille & la toile : c’est le plus sûr moyen de sortir indemme de cette expo : se concentrer sur le côté scientifique. C’est pour ça que les poses genre « je fais du tir à l’arc » ou « je joue aux échecs », comme une mise en scène macabre m’ont dérangée.

    @ Petite Fée : c’est un peu comme ça qu’on ressort : « je ne sais quoi en penser »…

  13. j’ai l’impression que mon commentaire sur le billet précédent (bahadourian and co) n’a pas fonctionné… Mince, pour une fois que je laissais un message :-/

    Histoire de se rassurer un peu sur l’expo, j’ai pu constater en faisant de petites recherches de mon coté que 1/ l’expo est allégée par rapport aux éditions US, notamment les ‘mises en scène’ ridicules. 2/ on a eu aussi moins de ‘morceaux choisis’, notamment les foetus et embryons (heureusement !) et surtout 3/ pas de merchandising ! (re-soulagement) comme ici http://www.jsrdirect.com/webstores/…
    Allez jeter un oeil sur les sites US et vous verrez à quoi les visiteurs lyonnais échappent…
    Apparemment il y a plusieurs expos qui tournent dans le monde et je me dis que peut etre l’organisateur fait une sélection/tri dans ce qui peut passer ou pas… si tant est qu’il a lui meme un sens de l’éthique et de la moralité.

    En résumé, une fois passé le malaise initial devant l’inconnu et en oubliant le manque d’information quant à la provenance des corps, on se dit que la nature est qd meme bien faite. Pour moi aussi, mention spéciale pour le système cardio-vasculaire. Impressionnant !

    On peut indéniablement parler de prouesse technique quant à la préparation de cette expo. Mais n’oublions pas de rendre hommage aux chirurgiens et autres spécialistes du cerveau, coeur, poumon, etc… Parce que c’est un sacré meccano là dedans !

  14. bon, j’vais paraitre psychopathe aussi mais j’adore cette expo :-)
    je ne pense pas que ce soit la même que j’ai vu a bruxelles…. c’était korperwelten, il me semble qu’il est interdit en france….
    http://www.artezia.net/art-graphism…

    je trouvais ça très intéressant, il y avait même un corps entier découpé en « lamelles » qui s’étendait sur plus de 3m ou l’on pouvait voir tout les organes tout le corps…

    ce qui m’avait un peu retourné, c’est qu’il exposait des femmes enceintes décédées….avec le foetus « ouvert »
    ou des bébés morts a différents stades…

    mais une chose est sure, si il « passe » pas loin de chez moi, j’irais a coup sur !

    bonne journée :-)

  15. Il est certain que ça doit être fascinant de voir cette exposition. En tant que scientifique et éternelle curieuse, je pense que ça me plairait (ayant récemment rendu visite au musée Dupuytren à Paris).
    Comme tout le monde, je suis révoltée de voir que rien n’est expliqué quant à la provenance des corps. D’autant plus que les Chinois sont des gens extrêmement superstitieux et respectueux envers les morts. Je suis étonnée qu’ils puissent laisser leur corps à la science. Forcément je me pose des questions.
    Et puis je ne comprends pas qu’ils n’aient pas interdit l’accès au moins de 10 ans.

  16. euh… non je ne suis pas une scientifique 😀
    J’ai eu une formation scientifique mais je suis une marketeuse en vérité. oups.

  17. Je me souviens quand le Bodyworld 1 était sorti il y avait eu une polémique monstre par rapport à l’origine des corps. Il était question que ce soit des SDF en fait… Bref, on n’en sait toujours pas beaucoup plus et c’est bien dommage!

  18. J’ai toujours détesté les écorchés et les organes conservés dans du formol. Malgré la prouesse technique et l’intérêt anatomique pour la médecine, pour moi les morts, c’est dans une tombe ou dans une urne funéraire.
    Un corps humain n’est pas des objets comme un autre. C’est peut être mon rejet de mon animalité qui s’exprime. L’homme ne peut être réduit à un tas de protéines et de graisse.
    Cette exposition a fait le tour de l’Europe et des états unis, une amie à moi l’a fait à Amsterdam, un peu défoncée par l’herbe magique. Je peux te dire qu’elle a fait un gros bad, surtout qu’elle est chinoise d’origine (et moi aussi par ailleurs). Ce qui me choque est l’accès libre pour les enfants de moins de 16 ans et la non pédagogie de l’expo. Evoluant dans le milieu médical, je préfère voir des organes vivant et battant au rythme du coeur que mort, inertes et plastiqués. Et c’est vrai : quid de l’origine des corps? encore une expo que je n’irais pas voir.

  19. « vision qui n’est pas plus choquante que les étals de boucher ou les sacs en peau ou manteaux de fourrure. »

    entierement d’accord.
    c’est bien pour ca que je suis végétarienne :)

    j’ai pas été à cette expo, mais ca peut pas etre pire que les cadavres dans l’odeur de formol…
    bien que tu souleves un probleme important avec l’origine des corps.

    ceci dit, ca nous rappelle qu’on est « que » des humains, et qu’il faudrait ptet qu’on arrete de martyriser la terre et toutes les especes qui y vivent !

  20. Je n’irai pas pour les raisons éthiques que tu avances. Je ne veux pas payer pour voir des corps qui n’ont peut-être pas demandé à être là.
    Et puis j’en ai assez vu en anat-pat…
    L’expo joue sur le spectaculaire… elle fascine autant que le spectacle des exécutions capitales en d’autres temps.

  21. Les films d’horreur me font fuir sous les coussins, d’habitude, donc a priori, je ne suis pas une bonne cliente pour cette expo…Et pourtant, par delà le malaise une certaine curiosité ( parce que oui, comment ça se passe sous la peau ? )

    Mais ce qui me gêne vraiment, c’est l’origine des corps…L’éthique me gêne plus que l’exposition de bidoche en elle même je pense..

  22. Hum disons que cette expo m’aurait plu et la façon dont tu l’a décris est assez intéressante, les plus et les moins sont bien là…
    Bon je suis pas dingue non plus, mais savoir comment et de quoi le corps est fait m’a toujours hyper intéressée (j’ai été une des seules de l’école de Kiné pour avoir adoré la séance d’Anatomie grandeur réelle….).
    Ici, comme tu le soulignes: Qui sont-ils, réellement?

    bref si cette expo est « transplantée » à Paris-City, j’y ferais peut-être un tour 😉

  23. Bon, hormis l’origine des corps qui est douteuse (je crois qu’à la place des organisateurs j’aurais coupé ou masqué les têtes, selon les cas, par respect pour la personne décédée…), je pense que cette expo a l’air originale (de par les techniques employées) et essaie d’être pédagogique (en étant plus imagée, même s’il manque des infos). Bon en même temps, je suis infirmière, alors j’ai déjà vu pas mal de choses…

    Par contre, je ne suis pas forcément d’accord avec un des commentaires précédents : pourquoi l’homme serait-il au-dessus des autres ? Même si la mécanique a l’air plus aboutie (et encore que certains animaux sont plus adaptés à leur milieu que nous le sommes au nôtre), nous sommes tous conçus de chair et d’os…

    Bref, ça porte à réfléchir…

  24. Oui, sinon les mises en scène sont d’un goût douteux, je suis tout à fait d’accord…

    Des mises en scène plus « classiques » anatomiquement auraient moins choquées…

  25. @ Lyonnaise masquée : tiens tiens… une connaissance ? 😉
    C’est clair que le merchandising version M&M’s store n’est pas du meilleur goût non plus…

    @ Flo : oh mais il y avait aussi les « coupes », 3 corps, découpés sous les 3 axes 😉

    @ Angele : meme plus que ça, le mot « mort » est complètement tabou en Chine

    @ Delph : SDF ? là c’est encore plus glauque…

    @ Chaton Mignon : ah oui non, le bad trip c’était pas une bonne idée !!!

    @ Cheap & Cheerful : faut vraiment se concentrer sur l’aspect scientifique….

    @ Léonie : et arrêter de se prendre pour le nombril du monde…

    @ Lily : je n’irais peut être pas jusque là…

    @ La Princesse : le manque d’information lors de l’expo elle meme est dérangeant

    @ Appoline : elle a été refusée par Paris, bah, Lyon n’est pas si loin en TGV :-)

    @ Angélique : ça doit être absolument génial pour ceux qui sont dans le corps médical

  26. J’ai entendu parler de ce sujet pour la 1ère fois en 2001, je lisais un article sur le travail du docteur Gunther von Hagens,le premier à plastiner des corps et à les exposer,(http://fr.wikipedia.org/wiki/Plasti…)
    Le principe m’avait intéressé,j’ai essayé d’en parler autour de moi mais j’ai essuyé des réactions violentes,notamment un « mais t’imagines,tu dirais quoi si c’était ta mère?! »,réaction qui m’a à mon tour choqué et agressé,du coup je me suis refermée comme une huître et n’en ai plus jamais reparlé,jusqu’à aujourd’hui!
    Je vois que les expositions de ce genre se sont répandues(je ne dis pas que c’est bien,c’est juste un constat)par contre je suis soulagée de ne pas voir de réactions faciles et débiles dans les commentaires,c’est vrai que c’est un sujet difficile(et je suis d’ailleurs moi même énormément gênée par la question de l’éthique)mais on peut au moins en parler en adultes!

  27. @ Marmotte : je trouve ça totalement con les gens qui agressent qqun avant même d’essayer de comprendre…
    je suis entièrement d’accord avec le fait qu’il est positif que ce genre de manifestation fasse débat, débat qui est pour le moment – il me semble – sain.

  28. J’ai adoré.
    Forcément c’est crade et forcément ca fait polemique, mais j’ai adoré voir ce que j’espère ne plus jamais revoir de toute ma vie, au moins une fois. 😀
    La barrière psychologique se met en place dès l’entrée et ne s’en va qu’à la sortie, j’ai aimé constater ca chez toutes les personnes que j’ai croisé à cette expo (dont de tres jeunes enfants beaucoup moins impressionnés que moi).

    J’ai eu la chance d’y entrer gratuitement (le premier jour de l’expo), et je ne regrette pas.
    J’ai aimé aussi le fait de ne pas voir tout ce qu’on peut voir dans l’expo de l’artiste allemand dont j’ai oublié le nom (on voit son expo dans « casino royale »), du genre les foetus (voire un bébé bel et bien formé) et les chevaux.
    Evidemment certaines « pièces » m’ont plsu choquées que d’autres, la pelade je n’ai pas pu l’approcher, ca me degoute. Mais el reste est très impressionant et j’ai appris plein de trcus sur l’anatomie ( du genre la vessie est en-dessous de l’uterus et pas l’inverse).

    En effet il est regrettable de ne pas en apprendre plus, on aimerait savoir l’origine du corps, son age, ce qu’il faisait dans la vie, les explications sont très succintes sur le procédé de polymerisation, les descriptiosn biologique aussi.

    Ton regard sur cet expo est très juste, posé et distant comme il le faut, c’est très bien je trouve.

  29. Wow ça a l’air vraiment super intéressant comme expo! Et je trouve que c’est une super idée! Dommage que ça se termine aussi tôt j’aurais bien profité de mon passage en France pour y aller!

  30. Premier commentaire ici alors que je te lis depuis quelques temps… Il faut croire que la question me remue!
    Je ne suis pas seulement choquée par la question de l’origine des corps. Il y a aussi le fait qu’on expose des écrochés alors qu’on est tout à fait capable de faire d’excellentes reproductions – ce qui serait peut-être le cas si le but était véritablement scientifique et non spectaculaire et commercial. Evidemment, la médecine et la recherche ont besoin de dissections sur de vrais corps. Mais le grand public? Ne peut-on pas comprendre la même chose avec du plastique ou des fibres synthétiques?
    La mort, et les morts, est l’un des derniers grands tabous partagés par l’humanité. Je trouve inquiétant qu’on le traite de façon si insouciante et irrespectueuse.
    Et pour répondre à un commentaire précédent, moi ça me choque qu’on expose des momies dans les musées. Qu’on les étudie, les observe, tant qu’on veut – je suis historienne. Mais qu’on les renterre ensuite et qu’on les laisse reposer en paix. Et pourtant je suis athée… Mais vous imaginez votre grand-mère dans cette expo? Evidemment, si on a la preuve que ces hommes ont vriment accepté, alors c’est un peu différent. il reste qu’il sont chinois, et que la Chine n’est pas connue pour sa transparence; et que l’on n’était pas obligé, je pense, d’aller chercher de vrais cadavres…

  31. Je viens de voir le commentaire de Marmotte, et la réaction qui l’avait choquée et qui se retrouve dans mon commentaire… Je ne veux pas choquer, c’est vraiment ce que je ressens. Le procédé de plastication est sûrement très utile, mais je reste persuadée que c’est une avancée justifiée pour le monde de la recherche et de l’enseignement, alors que transposée dans le grand-public on glisse dangereusement vers le voyeurisme et le grand spectacle.

  32. @ Kaamiye : je serais d’accord pour avoir genre l’age du corps et les causes du décès. Mais le nom de la personne et ce qu’elle faisait : non. Je ne trouve pas ça gore justement parce que je me concentrait sur le côté scientifique et pédagogique. Personnaliser le corps je crois que ça aurait été de trop pour moi :-/

    @ Tink Again : renseignes toi, cette expo tourne un peu partout dans le monde sous des noms différents 😉

    @ Mo : le coup de la grand-mère, je trouve que c’est une réaction excessive. Si la grand-mère de son vivant donnait en toute conscience son corps à la science en sachant que ce dernier pourrait être exposé, je ne vois pas de problème. Après, certe, je ne viendrais peut être pas le voir ;-). C’est pourquoi il est bien que les corps exposé dans un pays soient originaires d’un autre.
    Le problème reste pour moi le pb de l’acception de son plein gré ou non.
    Après, pour avoir vu l’expo, il me semble difficle d’atteindre un tel degré de précision avec des matériaux synthétique et une reproduction. Cela a un réel intéret pour les étudiants en médecine et pharma (les néophytes, certe, on pourrait en apprendre autant avec d’autres supports, mais le fait que ce soit des vrais corps ouvre beaucoup plus le débat)

  33. Le fait est que ces hommes sont bien les fils de quelqu’un. Ce qui me gêne surtout, c’est que même s’ils ont donné leur accord, ça me rappelle très désagréablement les Indiens des bidonvilles vendant leur sang de leur vivant et leurs organes après leur mort pour faire vivre leur famille. Oui, ils sont d’accord sur le papier, mais n’est-ce pas contraint? C’est pour ça qu’il faudrait en savoir vraiment plus sur les conditions de préparation de l’expo.
    Que les corps viennent d’un autre pays, c’est effctivement préférable. Mais pourquoi pas des corps américains en France et français au EU?
    En fait, je crois que je suis fondamentalement choquée par l’exposition de morts à des fins qui ne sont pas très claires, et sûrement pas uniquement pédagogiques. Maintenant, je n’ai pas vu l’expo, et, notamment pour la précision des modèles, je ne peux pas vraiment juger ; je suis toute prête à te croire!

  34. J’ai totalement adoré cette expo !!!
    Je l’ai vu à Las Vegas et ce fut un moment inoubliable !
    J’avais une vraie appréhension au départ, parce que moi, le sang, les découpages de corps et autres, ce n’est vraiment pas mon truc… Mais dès le premier corps, j’ai adoré : j’ai enfin pu voir de quoi j’étais faite !!! C’est génial comme concept ! Tu regardes le corps en face de toi, et puis tu vois les muscles, et les tendons, et tout le reste, alors forcément tu te regardes toi-même, tu fais fonctionner ledit muscle et ledit tendon, etc. J’ai trouvé ça fascinant !
    C’est la meilleure leçon de choses que l’on puisse rêver ! Seuls les chirurgiens ont le privilège de nous observer ainsi. Très instructif, et cela remet les choses bien en place : nous ne sommes PAS QUE de la barbaque !!! Le corps n’est qu’un support, notre intelligence et notre cœur nous caractérisent beaucoup plus !
    Bref, je suis pour !
    Concernant l’utilisation éthique des corps, j’ai du mal à me faire un avis, étant donné le peu d’information dont on dispose. Je « suppose » qu’ils étaient tous d’accord… Dans tous les cas, moi, je donne mon accord : après ma mort, moi aussi je veux être polymérée !!! A défaut, je confie mon corps à la science et mes organes à qui besoin !!! Sans dec’ ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *