La route des plages #epicfail

Nous sommes rentrés, avons repris le boulot, le centre aéré et toutes les contingences de la vie normale, mais ce petit break et bain de soleil nous a redonné suffisamment d’énergie pour attendre les vacances – saison 2 – en août. On a déjà fait l’erreur une fois de tout caser début juillet alors qu’ il n’y a rien de plus déprimant que de voir tout le monde se barrer en aoutien, on ne nous y reprendra pas 2 fois.
Retour à Port Camargue. Je crois bien que c’était pour la 25ème année. Par forcément consécutive non, mais bien la trentième fois au total.

birk

Il y a un petit côté rassurant, apaisant, de savoir qu’on va faire les courses à l’Intermarché d’Aigues Mortes en arrivant parce qu’il y a moins de monde et plus de choix qu’au super U du Grau. De savoir que la balade de 10 min pour aller à la plage sud à pied est ombragée et finalement très agréable. De savoir qu’une fois arrivés on peut ranger la voiture pour tout faire à vélo. Qu’il y a un petit coin à deux pas de l’appartement où on peut dégainer la canne à pêche du petit. De connaître le petit parking gratuit à 5min de marche des remparts d’Aigues Mortes.
On arrive en terrain connu et dégagés de tout stress, pas besoin de 3 jours pour prendre ses marques, la détente est immédiate. On en viendrait presque à comprendre ces accros au camping qui chaque année réservent le même emplacement aux mêmes dates. L’apologie de la mimilisation en quelque sorte.
Sauf qu’il ne faut pas déconner non plus, vive la fragmentation du congé, en août nous irons visiter d’autres contrées.

roseanna

Le séjour aurait donc pu extrêmement bien commencer : le conjoint qui sort du boulot en avance, les valises bouclées à la perfection (la nana qui joue au Tétris dès qu’il faut remplir un sac Carrefour à la caisse, un sac de voyage ou même la boite d’un jeu de société => c’est moi), l’autoroute le vendredi soir exempt de bouchon, le voisin qui-vient-nourrir-le-chat-et-arroser-les-tomates croisés juste en partant. Optimisation parfaite (la nana qui réfléchit à la manière de synchroniser la sortie de la bagnole avec la prise de la poignée et l’enfoncement du loquet pour fermer la portière de sa Twingo => c’est moi. J’ai pas la fermeture centralisée.)

Sauf que passé Valence Sud, soit approximativement après 2h de bagnole, la moitié du chemin donc, le déclic : j’aurais pas oublié les clefs de l’appart moi ? PUTAIN J’AI OUBLIE LES CLEFS !
J’ai pensé à tout, à TOUT : la glacière avec tout ce qui allait se périmer dans le frigo pendant notre absence, le sac à dos spécial allergies du petit, les maillots de bain – casquettes- lunettes X2, les moultes crèmes solaires (du 30, du 20, du 50 pour le visage, du matifiant, du spécial enfant et du spécial lucite et j’en passe). J’ai même pensé à emmener le cabas léger en tissu qu’on a dans les boutiques Isabel Marant quand on achète un truc, le nouveau modèle hyper grand, parce qu’il n’y a pas mieux pour trimballer les jouets de plage : le truc en plastique = > les jouets sèchent pas. Le truc en filet => les jouets sèchent mais tu fous du sable partout. Le cabas en tissus => les jouets sèchent et tu retiens le sable, que tu peux vider à un endroit précis à ta convenance. Bref. Irréprochable et un tantinet fière de moi je dois le dire. Jusqu’à Valence sud.

Vous connaissez ce moment de flottement suivi d’une sueur froide : la réalisation qu’on a fait une connerie.
Mais il faut que vous sachiez que nous avons été EXEMPLAIRES : pas d’énervement, pas un mot plus haut que l’autre. Nous avons sagement fait demi tour à la sortie qui suivait. Pour remonter (tiens, coucou Fourvière, tu nous avais manqué). A ce moment et à ce point de stoïcisme on s’est peut être dit qu’on avait trop lu de bouquins de Matthieu Ricard. J’ai remplacé ma fierté de la valise bien faite par celle de la zénitude absolue en face de mon rejeton et de l’adversité.
En même temps : il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne fait pas de connerie, c’est la maxime du jour… *
On a réussi à rentrer en catimini vers 23h, pour repartir à 6 le lendemain, pas un seul voisin ne nous a capté, l’honneur sauf. On a juste mis 11h pour faire 450 bornes.

bellerose

marais1

marais2

marais3

BC

grau

CP

bellerose2

voilier

roseanna2

La famille Birkenstock – maillot Roseanna – short Bellerose tee Pull & Bear, cabas Merci, maillot Eres -  marais salants X 3 : en 25 ans, je n’avais pas encore visité La Baleine – Robe Bérangère Claire et sac Rachel Roy – le port du Grau – on fait un concours de cartes postales ? – short Bellerose, top Ba&sh, ceinture Laurence Doligé – chantier de Port Camargue – Maillot Roseanna short Denim & Supply, pochette Albertine, sac Merci, Birkenstock

* en revanche, la réplique “t’as les clefs ?” concourt, elle, pour le titre de running gag de l’année…

50 commentaire pour “La route des plages #epicfail

  1. Oui mais 11h vers la détente immédiate, le super U avec du choix, les plages ombragées.. de premières belles vacances ;) Rien de mieux qu’un démarrage épique pour profiter encore plus !

  2. Dis donc j’ai l’impression que tu es partie hier, tellement cet épisode des clefs me paraît récent (d’ailleurs merci d’avoir pensé à amuser tes lectrices, ça ça s’appelle de la vraie blogueuse ^^)
    Sinon ces photos donnent envie, et je retiens tout particulièrement la tenue short-maillot une pièce… tout con et pourtant bien sympa…
    courage pour le retour à la réalité !
    Bises
    Marie

    http://www.modenmarie.Com ★★★

  3. Bonjour!

    On est partis mi juin nous. Même endroit, et mêmes reflex, pour ne pas dire habitudes…
    Mais au fond c’est rassurant tout ça et oui, au moins on profite dès la voiture garée.

    Vivement l’an prochain tiens! Même si pause prévue en Aout, ma semaine au Grau c’est sacré, lol!

  4. c’est vrai que d’arriver en terrain connu est bien agréable, comme si on rejoignait sa résidence secondaire

  5. Hé hé je reconnais bien les cartes super classes de ma région (Montpellier). Je pense que tu as dû voir les magnifiques lampes poupées en coquillages, un must!
    Sinon je suis fan de ton maillot une pièce, il est ravissant.

  6. Je ne connais pas Port Camargue, ni la Baleine… J’habite pourtant qu’à une heure de Montpellier.
    Le Grai du Roi j’aime beaucoup, mais on n’y va que pour la journée et jamais juillet août.
    Le maillot est joli mais ça doit tenir chaud en dehors de la baignade, non?

    • Port Camargue fait partie de la commune du Grau du Roi en fait, et la Plage Sud est ma préférée.
      Pour le maillot, j’ai alterné avec le 2 pièces Eres et non, pas eu trop chaud !

  7. Oh, ça va encore.. t’as pu faire demi tours..
    Nous avons chargé la vieille moto( une des vielles, car une c’est pas assez, il en a 6?!) dans le van, fait 1200km, vers Saint Jean de Luz( en sachant que nous partons de Liège) pour se rendre compte que les clés de la moto sont sur l’établi du garage..

    Heureusement, nous avons pu bénéficier de la solidarité des motards, qui ont prêté le matos nécessaire pour la faire démarrer..

    Bonne journée

    • ah oui pas mal !
      (mais en stock j’ai aussi le sac à main contenant tous les papiers de mon mari et moi : passeport, visas pour la chine alors qu’on partait 2 jours après, dans les toilettes d’une aire d’autoroute alors qu’on allait voir notre boite en Italie….)

  8. Les départs lol toujours une épreuve ;p !
    C’est bien cette idée de faire en deux épisodes
    Vu que je bosse l’été moi c’est juin et septembre ;D

  9. Bientôt ce genre de souci appartiendra au passé. Tu connais les imprimantes 3D? ;) Il te suffirait d’avoir numérisé la forme de tes clés sur ton smartphone pour les faire fabriquer sur place en qq minutes grâce à une imprimante 3D. Ils ont même réussi à fabriquer une arme comme ça, et ça tirait!
    Bientôt les clés seront remplacées par des mots-clés et les passes par des mots de passe…! ^^

    • oui les imprimantes 3D, dément ce truc !
      dis donc sinon walinette ça marche bien le sport le régime et tout le tintouin, tu t’es vachement affinée je trouve ! congrats :)

    • ouais mais t’imagines l’angoisse si tu perds ou te fais voler ton portable ?
      (j’ai vu le coup du pistolet … parait que des tas de gens ont téléchargé les plans…)

  10. La dernière fois qu’on est parti en week-end, mon homme a carrément oublié de fermer la porte du garage (qui est au sous-sol de notre immeuble) et où il y a également les vélos, du vin, des provisions type foie gras et cèpes (je suis du Sud-Ouest), il avait même laissé les clés dessus et bien, tu ne me croieras pas mais on ne nous a rien volé du tout, on s’en est rendu compte le dimanche matin et comme on rentrait le soir…. J’étais en transes, heureusement que ce n’était pas moi qui ai eu cet oubli car je n’ose penser à ce que j’aurai entendu !

    • oh le méchant coup de flip ! (comme la fois où j’ai laissé mon sac à main ds les toilettes d’une aire de repos d’autoroute…)

  11. C’est top ça de separer les vacances en 2! Mais c’est ton maillot que j’aurais aimé que tu separes en deux pour m’en donner un bout ^^

  12. Lectrice quotidienne je ne laisse jamais de post. Mais l’Aigues Mortaise que je suis est spécialement sensible à ton post. Alors bienvenue. Je sais que tu connais bien le coin et que tu viens régulièrement ici mais si tu as besoin d’adresses ( resto, boire un coup, mode, sport ….) je me fairais un plaisir de te donner mes bons plans.

    • oh mais oui !! si tu as des adresses de bons restos, je prends ! (on évite le coin touristique de la place Saint Louis, de toute façon les gamins sur la fontaine me font stresser à mort !!). Là on a essayé Le galion, pas trop mal ;-)

  13. Superbe maillot et superbe ligne, tes efforts ont vraiment porté leurs fruits, tu es une ligne de (jolie) gamine :)

    Les clefs m’ont bien amusé, ça arrive à tout le monde au moins une fois (te rendre compte à la gare que tu emporté le mauvais jeu de billets de train c’est mignon aussi nan ?)

    Bises parisiennes bien ensoleillées !

    • joli aussi le coup des billets de train ! (c’est pour ça que je les retire tjs à la borne avant de prendre le train, plus facile pour annuler aussi d’ailleurs)

  14. Non mais ils arrivent encore à vendre des cartes postales comme celle là??? :p
    Pas de plage pour nous cette année mais tu me donnes envie de (re) découvrir ma région!

    • ah mais oui, et j’ai pas pris en photo la pire ! (et il y avait un couple qui s’extasiait et se demander laquelle ils allaient envoyer à leurs potes…)

  15. Que veux tu? Nous ne sommes pas parfaites! Mais on s’en approche un peu plus chaque jour!
    Moi, je suis déjà en train de prévoir tous ce que je dois emporter pour mes vacances ds 3 semaines. Ça me donne des listes interminables. J’en suis même au point de prévoir de prendre la garantie de mon lisseur pour pouvoir l’échanger chez Darty en cas de pépin.
    Je suis pathétique non?! ;-)
    En tout cas, tu m’as bien fait rigoler avec cette anecdote. Et puis ça soude la famille et ça fait des souvenirs!

  16. La carte postale…mythique !!

    Je t’avoue que ce genre de mésaventure m’est déjà arrivée, pas d’oubli de clé, mais un oubli de veste avant de me rendre à un concours. Sachant qu’on passe à des heures précises, on a fait demi-tour fissa !

    Bises

  17. Ton récit m’a quand mm fait rire…peut-être parce que je suis moi aussi à la fois une warrior de la valise et la reine de la grosse boulette!! ;)

  18. Hmmm! moi aussi ca m’est arrivé l’oubli des clés…Pour le ski! on a fait demi-tour au bout d’une heure…Bon ca aurait pu être pire: s’en rendre compte devant la porte!

  19. Alors moi ce qui m’impressionne, c’est la zennitude de ton homme, je n’imagine pas ce que j’aurais entendu du mien… En même temps je ne te cache pas qu’à chaque fois qu’on part dans la maison de vacances familiale, je fais un check en montant dans la voiture et je vérifie en priorité les clefs. Ce que tu as vécu est ma hantise, d’ailleurs, je parts dans 15 jours!!!

  20. Suite a mon dernier message voici quelques adresses :
    Restos : le Marie Rosé (sans enfant), le Duende (en face la boutique Après la Plage : Antik Batik, la Botte Gardianne, Petit Bateau ….), les Remparts, Chez Coco dans la Grand Rue en face la pâtisserie Poitavin où il faut goûter la Fougasse d’Aigues Mortes à la fleur d’oranger, le mille feuilles ou le Mojito Glacé… La Guinguette ( les sardines amoureuses ou le thon à la thaï) et pour finir Les Templiers un peu plus cher que le reste mais Igor travaille que des bons produits et le cadre et super.
    Boire un coup: sur la place l’Express (chez Assunta pour les Aigues Mortais) ou au Perroquet. Derrière l’église chez Martine et Vincent au Papi Moïse.
    Bonne vacances !!

  21. la vue de tes birk me donne envie de te raconter mon anecdote. J’étrennais le WE dernier mes nouvelles Papillio quand je constate l’inscription 36 sur la semelle intérieure…Comment ça? je chausse du 37 ! et de regarder la seconde chaussure 37; et M…DE! l

  22. suite ! soit quelqu’un avant moi a mixé les deux paires dans une précédente boîte ou… je ne sais pas mais maintenant je ne pense qu’à ça en les portant, les petits orteils qui débordent ;-) ) trop bête !

  23. J’y crois pas, encore les clés !? :D
    Faut savoir que les psys interprètent ça comme un acte manqué inconscient qui montre qu’au fond de toi tu n’as pas envie de partir en vacance là-bas…

  24. Juste pour dire doublement merci.
    D’abord, j’ai bien ri. Ensuite, cet article m’a inspirée pour celui-ci.
    http://kiwik.over-blog.com/2014/05/vacances-a-l-horizon-bikini-vous-avez-dit-bikini.html
    Donc, re-merci.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>