Le blogueur, les marques et les lecteurs…

Alors je sais, j’avais promis de reparler cheich (chèche ?) et bout de chiffon, petit concours à la clef. Ce n’est que partie remise. Mercredi par exemple. 
Mais là je voulais rebondir sur un article que j’ai lu ce matin, puis sur la liste des commentaires qui ont suivi que je viens de lire. Plutôt que de me répandre dans les com, je préfère rédiger une note un peu plus construite ici.

Géraldine donc, qui est il me semble à la base journaliste, puis blogueuse et qui s’interroge de manière toute à fait légitime sur l’évolution des blogs, depuis que le marketing s’y intéresse de plus en plus près. Le tout avec un titre qui ne peut que faire réagir : Les blogueuses sont-elles achetées ?

En tant que blogueuse qui revendique de faire du blogging son activité principale, autant vous dire que ça me parle et je peux donc lui répondre de manière personnelle.

Donc je gagne ma vie – en partie maintenant – ici. J’en ai expliqué maintes fois les manières d’ailleurs, ne prenant personne en traître. Une première fois ICI, puis et avec une mise à jour encore ici. Le tout que j’ai prévu de résumer dans la FAQ, histoire que tout soit limpide à la fois pour les lecteurs et pour les annonceurs éventuels. Rendre les choses plus claires, je ne peux pas.

Pour résumer j’annonce TOUJOURS et au début, quand il s’agit d’un billet sponsorisé ou d’un produit qui m’a été offert. J’ai même changé pour rajouter dans le titre [SPONSO] ou bien concours ou test produit. Je ne peux pas faire mieux sauf à dégager ce blog de toutes publicités.
Or – et il faut le savoir – à l’heure actuelle : mon blog est mon revenu principal, les billets sponsos sont (de loin devant les pavés publicitaires) la pub qui rapporte le plus.

J’essaie comme vous avez pu le constater de différencier tout de même les deux contenus : le billet classique du jour le matin pour le petit dej, le billet sponso éventuel l’après midi. Histoire que le sponso soit EN PLUS et n’empiète pas sur le contenu habituel. Espérant ainsi ne léser ni le lecteur, ni l’annonceur. Car il s’agit là de la principale difficulté : respecter tout le monde : soi même, son lectorat mais aussi l’annonceur.

Je ne dis pas que TOUS les sponsos me parlent. J’en accepte en effet pas mal. J’en ai refusé aussi, mais ne nous voilons pas la face : pas si souvent. En revanche, je m’y intéresse toujours et essaie d’y rajouter une info, une anecdote, quelque chose de personnel. Je ne trouve pas cela désagréable, j’aime écrire et je prends ça comme un exercice de style.
Après je comprends la lassitude de voir le même billet sur x blogs le même jour, les marques palliant l’insuffisance de l’audience des blogs par rapport à un autre média par la quantité ce qui peut être maladroit.
D’où l’identification du sponso dans le titre, et sa publication en deuxième billet.

Bon ça c’est clair.
Reste maintenant d’autres sources qui le sont moins, je l’admets. Les liens affiliés, les cadeaux reçus en nature, les invitations. Là également j’essaie de rester le plus transparente possible.

Une des lectrices de Géraldine se pose cette question « Faut-il chercher à tout prix à vivre de son blog ? ».
Non.
C’est clair.
En revanche faut-il renoncer à essayer de vivre de sa passion d’écrire ? Renoncer aux opportunités ? Je ne crois pas non plus. Mais on assiste actuellement à une dérive d’une nouvelle vague de blogueuses, attirées certainement par la réussite de certaines : cadeaux, argent de poche. Mais je crois très sincérement que monter un blog dans un but lucratif sans que la motivation profonde soit le partage et l’envie d’écrire, ça ne prendra pas.

Je ne me pose pas en modèle de vertu, incorruptible et pure. Loin de là. Je fais des erreurs très certainement. Je suis curieuse et n’ai généralement pas d’a priori. Quand je reçois un mail pour découvrir un produit, un service : j’accepte le plus souvent. Et je teste. Après, je n’en parle pas forcément, et si ce n’est pas le cas, je fais souvent l’effort d’un mail à l’envoyeur pour lui expliquer pourquoi le produit ne m’a pas convaincue.

Je n’ai pas de ligne éditoriale, mise à part la « futilité et non prise de tête ». Je vois mon blog comme une récréation à la pause café, je ne veux pas me prendre au sérieux. Mais en revanche je fais toujours de mon mieux et avec beaucoup de sincérité et de respect, même si c’est parfois maladroit, même si parfois je me plante.

Reste maintenant l’évolution que je tente de donner à mon activité professionnelle. Ce blog est aussi une vitrine, une sorte de CV, qui m’a donné accès à un réseau et permis de mener à bien des projets (André par ex). L’objectif pour moi est de réussir à sortir quelque peu la publicité de ce blog en écrivant sur d’autres supports : par ex Intermarché qui – sauf sponso ici une fois par mois – est hébergé sur Auféminin. Faire du rédactionnel ailleurs, presse écrite comprise que ce soit chez Glamour ou dans le Journal de Saone et Loire.

Quant j’ai ouvert ce blog il y a 3 ans, c’était sans arrière pensée aucune. Juste l’envie d’écrire et de faire sourire les gens. Je n’ai pas fait un business plan pour me dire que j’allais en vivre. C’est venu comme ça, suite au retour du Mexique, chomage, grossesse, envie de monter ma boite et au final me dire : mais ça a l’air de marcher je peux peut être en faire quelque chose.
Ces notes introspectives ont du bon je pense, cela permet de recadrer, de voir où on va, d’avoir un ressenti de son lectorat. C’est quand même une chance inouie de pouvoir faire ce que l’on aime – écrire, distraire – et en vivre. Mais j’ai conscience que c’est fragile et que ça ne durera peut être pas. Mais au moins je l’aurais vécu. Pleinement.

PS : Je voulais faire une note construite et j’écris et publie à chaud – ce que je ne fais jamais – et il est tard. Donc pour le non prise de tête on repassera. Avec toutes mes confuses.

PPS : je pense et mûri depuis un certain temps une note qui ferait suite. Après ce que le blog rapporte, ce que le blog coûte. Et je ne parle pas de frais de nom de domaine ou d’hébergement.

PPPS : et demain à 14h POF, qui tombe à point nommé, un billet sponso. Comme ça vous êtes prévenues… A propos ou ironie de l’histoire, c’est comme ça.

85 commentaire pour “Le blogueur, les marques et les lecteurs…

  1. je suis à 100% d’accord avec toi …si on est franche et que l’on indique bien les choses…pourquoi se prendre la tete ??
    Et chacun fait comme bon lui semble sur son blog !!!

    http://www.misschocoreve.blogspot.com

  2. Même a cette heure même quand tu te  » prends la tête  » et que tu expliques et bien il est agréable de te lire.
    Merci

  3. C’est toujours simple de juger de loin lorsque l’on ne connaît pas réellement ce monde. La transparence est la meilleure solution et tu joues trés bien le jeu.Il n’y a pas que des billets sponsorisés, loin de la, et ces derniers sont clairement noté. L’important est de le faire en son âme et conscience, non?
    (finalement c’est bien aussi les notes à chaud je trouve…)
    (sortir de l’ombre juste pour ça quand même…juste parce que je trouve le débat un peu fou puisque chacun(e) devrait pouvoir se comporter de la façon qui lui convient…)

  4. Comme Zouillette, je trouve que tu t’exprimes d’une manière particulièrement limpide pour quelqu’un qui écrit tard et à chaud :) Cela dit, comme je l’explique dans ma note, ce sont les publi-reportages masqués qui me posent un problème, pas ceux qui, comme chez toi, sont clairement annoncés. Je comprends très bien ta position et je trouve louables les précautions que tu prends pour ne pas tromper le lecteur. Mais merci tout de même pour cette note supplémentaire qui apporte beaucoup d’eau à mon moulin !

  5. C’est gentil à toi de tout nous expliquer, d’ailleurs je me suis souvent poser la question, à savoir si tu avais un travail à côté, mais je n’ai pas voulu demander…car après tout ce n’est pas mon affaire
    que tu arrives à vivre de ton blog c’est vraiment super, pouvoir faire ce qu’ on aime comme seul revenu c’est l’idéal, moi je dis bravo !!
    après pour ce qui est de ce que tu acceptes ou pas comme sponsor ou autres, ca c’est tes choix et je les respectes, je ne juges pas
    car je sais aussi que tenir un blog prend énormément de temps et demande plus de travail qu on ne pourrait l’imaginer, surtout pour faire un billet chaque jour , bien rempli et bien construit qui donne envie aux lecteurs de tout lire et de s’y attarder pour laisser un commentaire
    Moi j’ai toujours trouver agréable de venir lire tes billets, et si un jour il y en a un sur un sujet qui ne m’intéresse pas , tant pis je reviendrais le lendemain…
    je crois aussi que si certaines critique c’est aussi par jalousie, car qui n’aimerait pas être sponsorisé par un site ou une marque qu on aime bien…. enfin moi perso j’aimerais bien, je ne fais pas non plus mon blog dans ce but je précise
    continue comme ça, on voit bien dans tes billets que tu fais ca par passion et j’espère pour toi que ça durera le plus longtemps possible
    il est tard je me suis pas relue j’espère que j’ai pas dit de bêtises ^^

  6. Moi ça m’a l’air bien clair tout ça… J’espère que tu vas continuer, parce que moi je l’aime bien ton blog « pas prise de tête » !

  7. Merci de ce message super honnête c’est d’ailleurs une des choses que j’aime sur ton blog!

    perso j’ai toujours trouvé que tu étais parfaitement claire sur les billets sponsorisés ou sur les cadeaux. c’est toujours mentionné. je sais par expérience qu’un blog ça prend du temps surtout quand comme toi on poste tous les jours alors cela ne me choque pas que tu en tire des revenus.

    Vivre de sa passion d’écrire je trouve ça merveilleux et on ne devrait pas essuyer de critique pour essayer.

    et puis une autre chose que j’apprécie beaucoup c’est que tu conserve tes postes plus personnel du matin. un billet sponsorisé ne les remplace jamais! c’est juste super!

    merci pour tout le travail que tu fournis!

    http://www.iletaitunefoisundressing.com/

  8. C’est marrant parce que ce billet fait très CV…
    Personnellement, je salue tes efforts d’écrire quotidiennement un billet perso EN PLUS de tes billets sponsos, parce que ça représente tout de même beaucoup de travail! et surtout, vive les billets sponsos et tous les cadeaux que tu nous offres avec 😀

  9. c’est tres clair c’est d’ailleurs ce que j’écrivais à ton sujet sur le blog de geraldine, après pour durer à mon avis la clé est dans le fait de respecter ses sponsors, comme ses lecteurs, comme soi même comme tu l’écris et c’est là où parfois l’exercice est difficile, voilà sinon je ne vais pas réécrire ce qui me saoule à savoir la multiplication d’une même pub sur 15 blogs quand un annonceur fait une porposition, là il ont tout faux et les annonceurs et les blogs car ça donne juste envie d’aller ailleurs, sinon le choix d’un psonsor plutôt qu’un autre et sa vision proopre d’un produit pourquoi pas ? Et la fait que tu puisses en vivre… c’est genial et normal vu ton engagement.

  10. Il y a certains blogs que je ne fréquente plus parce que la pub y est trop intrusive, sans doute trop « brute »… Cela fait un bout de temps maintenant que je passe par ici, tous les matins, sans me lasser ! Oui, il y a des billets sponsos, oui, c’est un peu $@&*# de retrouver les mêmes ailleurs… mais ton choix de toujours retravailler ton sujet fait que ça passe. Souvent sans problème. Alors, juste une petite envie, que de ton côté, ça continue aussi ! Belle journée !

  11. « je crois très sincérement que monter un blog dans un but lucratif sans que la motivation profonde soit le partage et l’envie d’écrire, ça ne prendra pas » : sauf si l’auteur du blog a une bonne formation en communication, qu’il est assez pro. Je crois au contraire que la blogosphère n’est pas le pays des bisounours, et que comme dans la vraie vie, il y a des gens plus malins que d’autres pour en tirer profit.
    Après sur le fond du problème, je considère que c’est le choix de chaque blogueuse de recourir au nom aux sponsor, d’accepter ou non de faire ce genre d’articles. En tant que lectrice, cela me fait souvent tourner les talons (mais bon je ne supporte pas la pub en général, je vis sans télé, etc.). Pour moi le sponsor, c’est la boîte qui donne des sous à mon club de natation pour que je puisse faire vivre la section compétition parce que les cotisations des parents n’y suffiraient pas. Cela me permet donc de donner à des ados la possibilité de progresser et de se réaliser dans un sport. Disons que là je comprends bien le sens de l’affaire. Que d’autres sollicitent des sponsors pour faire vivre quelques pages sur le ouaibe qui me distraient dix minutes tous les jours, pourquoi pas. Mais cela n’entre pas pour moi dans le même ordre de priorité. Et comme d’habitude, je pense que la blogo amplifie largement les questions.
    Par contre, que le problème ait été posé par Géraldine qui est journaliste de formation, je trouve que c’est plus qu’intéressant.
    Sinon, j’étais là pour voir du chèche, je suis déçue 😉

  12. tu as raison, tenir un blog pour les cadeaux et cie ça ne marche pas longtemps si tu n’es pas sincère, motivée et que tu n’aimes pas ce que tu fais. le respect du lectorat c’est important.
    beau billet ce matin, j’adhère à100% j’ai toujours bcp apprécié la sincérité et la transparence de ton blog.

  13. Tu travailles beaucoup pour ce blog, c’est naturel d’être rétribuée ! Faisons fi des jaloux et prenons ce qu’il y a de bon à prendre ! bonne journée pluvieuse… :-((

  14. Comme toujours, tu exploses clairement la situation :) On dit chez moi que tout travail mérite salaire, si tu peux vivre de ton blog, ce serait idiot de refuser … D’autant que le nombre d’articles sponso est largement inférieur au nombre d’articles perso, ce n’est pas non plus un blog uniquement sponsorisé, alors go on ! 😉

  15. C’est tout à fait légitime de ta part d’être rétribuée pour le travail que tu fais. Ce sont des heures de travail et une démarche qui t’es très personnelle et c’est ce que j’aime bcp dans ce blog. De vrais articles écrits du fond du coeur avec ses remarques constructives (qu’elles soient + ou -)

    Pour avoir bossé dans une boite ou il te foute des liens d’affiliation partout et n’avoir écrit que des billets à vocation commerciales je sais de quoi je parle !

    Longue vie à ce blog !

  16. Chaque matin, ton blog est le premier que je consulte car avant tout, j’aime l’authenticité que je retrouve dans chacun de tes billets. Après, que ce soit un billet sponsorisé ou non ne me pose aucun problème car j’apprécie beaucoup tes analyses de produits et je m’en sers souvent afin de m’aiguiller dans mes choix. Quant à l’argent, cadeaux… etc que tu récoltes grâce à ton blog, je trouve cela parfaitement normal et en aucune façon gênante pour le lecteur car tu es très honnête à ce sujet.
    Donc bravo pour ton blog et merci !

  17. Ce que j’ai toujours apprecié chez toi c’est ta transparence. Je te lis chaque jour depuis plus d’un an, je sais que tu fais bcp de sponso mais ça a toujours été clair et si ça ne m’interesse pas je ne lis pas comme ce qui touche aux enfants/bébés. J’apprécie d’autant plus que tu publies ces articles en plus de tes articles quotidiens.
    Mais les lecteurs ne sont pas dupes et il y a des choses qui sautent aux yeux et qui ailleurs ne son pas claires. Dernièrement plein de blogueuses portaient des chaussures en plastoc Vivienne Westwood, très peu ont dit les avoir reçues et ça m’a un peu refroidie… Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

  18. et bien je dis bravo Mamzelle !! et mort aux langues de p…. car c’est du boulot de tenir un blog et dans la vie on a rien sans rien, et dire qu’il y en a qu’ils croient qu’ils vont pouvoir se faire de l’argent sans rien faire…. oui surement ça existe mais le retour de manivelle est parfois sévère. On a sa conscience pour soi ! et la tienne elle est belle …. BRAVO ENCORE & MERCI !!

  19. Les billets sponso ne me dérangent pas s’ils sont clairement identifiés comme tels. C’est le cas chez toi. De plus, tu as toujours été transparente avec tes lectrices (eurs?) sur les moyens de rémunération de ton blog.

    De toutes façons, on sent que tu t’investis personnellement dans tous les billets, qu’ils soient perso ou sponso.

    Alors rien à dire, continue!

  20. Je viens tous les jours même si je ne commente pas forcément parce que ton blog est vrai et effectivement sans prise de tête, alors continue et au diable celles qui ne sont jamais contentes…quelle chance de vivre d’un truc que l’on aime!on est combien a pouvoir s’en vanter????

  21. alors tu vois chez toi c’est tellement clair (même sans ce post) qu’on ne se pose pas la question!
    Chez d’autres,ce que j’aime moins (pour être polie) c’est le billet sponso qui ne s’assume pas,encore plus ridicule quand le truc à vendre est clairement opposé à la blogueuse (genre la fille fashion qui essaie de nous vendre une marque de mémés….on y croit)

  22. Toujours intéressant d’avoir les motivations des uns et des autres, savoir ce qu’il y a derrière ce qui semble parfois marketing, stratégie, la transparence met à l’aise, merci à toi. Pas de jugement sur la rentabilité d’un blog ou pas, mais des questions parfois.

  23. Je viens tous les jours et je me doute bien que tes billets doivent te prendre du temps, il n’y a donc rien de plus normal que d’essayer d’en vivre à un moment donné.
    Peu de gens ont la chance de faire d’une passion un travail et quand je vois que tu arrives à vivre de l’écriture, ça me redonne espoir quant à la suite de mon évolution professionnelle.
    Je fais un boulot qui a à voir avec l’écriture et qui, quand j’en parle aux gens, leur donne soit l’impression que je dois avoir une vie très chiante, soit que je fais ça par dépit et qu’en gros, ce que je fais, tout le monde peut le faire. Malheureusement, j’en vis mais ça pourrait être bien mieux (j’y travaille)…

  24. Tu réussis, ton blog est agréable et source de bonne humeur (jusqu’au jour où la direction informatique de ma boite se rendra compte que la première chose que je fais chaque matin en arrivant, c’est de lire ton billets… avant d’ouvrir mes mails! ben quoi faut bien se consoler des gens qui font la gueule dans le RER parisien!). En tout cas, bravo et merci pour ce que tu nous proposes.

  25. Pour moi, la question n’est pas vraiment sponso annoncé clairement ou pas. Quand il y a 3 ans, j’ai commencé à lire les blogs (à dévorer même) dits de mode (Punky b en tête à l’époque), c’est parce que j’y trouvais précisément ce que je n’ai jamais trouvé dans la presse féminine. Des textes pas gnangnans, une réactivité avec le lectorat vraiment intéressante, et surtout 0 pub. Oui, je sais, c’est mon côté austère, mais je déteste la pub, ça m’agresse les yeux. Et puis l’indépendance. Je suis assez bien placée pour savoir que l’indépendance, même les journalistes des plus grands mag’ ont bien du mal à la garder. Et comme tu le fais pour des produits testés qui t’ont déplu, tu le dis parfois toi-même, tu ne ponds pas de papier et envoie un mail à l’intéressé, pour lui expliquer ce qui t’a déplu. Nous on le sait pas toujours. Ma soeur, grand reporter, elle aussi accepte parfois des cadeaux, de grands cadeaux même, ce qui fait parfois d’elle une journaliste « muselée ». Elle ne tourne pas sa veste, ne fait pas de désinformation, mais elle s’abstient du coup de dire certaines choses… parfois.
    Aujourd’hui, je me détourne des blogs (pas tous dans le même sac, mais quand même) pour ces mêmes raisons. Ca ressemble trop aux magazines que je déteste : trop de pub, trop de gnangnan (si ce n’est pas dans le texte, c’est dans les commentaires), trop de prosternation devant le moutonnage ambiant (tout le monde acquiert plus ou moins la même chose et s’en félicite), trop de syndrome de la pensée unique. Voilà pourquoi, moi qui consultait une bonne vingtaine de blogs par jour, même plus à certains moments, j’ai peu à peu vider mes signets, parce que je ne m’y reconnais plus. Je garde une affection pour toi qui remonte en effet à tes années mexicaines, je viens par ici de temps en temps. Ok pour ta transparence, on sait que tu n’es pas une vilaine bloggueuse qui cherche à tromper le lectorat. Simplement, moi je n’ai plus le feeling, ni avec le fond, ni avec la forme chez toi !

  26. Je suis une lectrice assidue depuis plusieurs années, ton blog est d’ailleurs mon petit chouchou…
    Tu avais effectivement déjà expliqué tout ça, c’est très clair et c’est très bien comme ça.
    Tu mets beaucoup de toi dans tous tes articles même les sponso du coup ça reste toujours unique, même si effectivement on retrouve le même sujet sur d’autres blogs.
    Je ne peux que t’encourager à continuer comme ça, j’espère que cette vie professionnelle sera un long succès, pour qu’on puisse en profiter encore et encore !

  27. Je trouve que tu explicite trés bien les choses, avec sincérité et surtout mieux que d’autres qui sont un peu trop sur la défensive quand il s’agit d’en parler et du coup ça passe trés mal dans le genre « surtout lisez moi ça me rapporte, mais ne me demandez pas des comptes »

    Je pense que c’est normal de chopper l’opportunité n’importe qui en ferait autant, mais du coté des lecteurs normal aussi de s’interroger sur le sujet, sur la sincérité de la démarche de bloggeuse une fois qu’elle est subventionnée…bref c’est le revers de la médaille aussi c’est le jeu.

    un peu comme un artiste trés connu qui se plaint d’etre traqué, ok il a sa vie privée c’est concevable que c’est pénible.

    mais ok aussi qu’il vit (et plutot trés trés bien) grace a tout ces gens avident de curiosité et qui la plupart du temps n’acceptent pas qu’on leur donne qu’un petit bout de soi et en veulent toujours plus.
    Dans ce cas on accepte le deal ou on change de métier, tout comme toi tu as accepté d’en parler naturellement !

    bref une fois de plus j’aime ton intervention

  28. @ toutes : déjà merci pour votre compréhension. Ce genre de billet et les commentaires qui vont avec font avancer.
    Ceci dit, en effet, les sponsos sont une partie du truc, il reste d’autres sujets à aborder.

    Abstand : j’aimerais beaucoup que tu développes si tu en as le temps et l’envie cette perte de feeling ? Je conçois une certaine lassitude, j’ai compté : 1080 billets en gros, et parfois j’ai l’impression de tourner en rond. Je n’ai plus les petites anecdotes rigolotes de l’expat, ni de boulot puisque je bosse chez moi.
    Après il y a aussi la responsibilité du lectorat et des commentaires. Après ma grossesse j’ai eu je ne sais combien de remarques acerbes sur le physique. C’est lourd à encaisser. Pareil au niveau des tenues. Du coup je me demande en effet si plus ou moins consciemment on n’est pas influencée par le retour qu’on a dans les coms pour « rentrer dans le rang ».
    On parle toujours des blogueuses, de l’évolution, de l’influence des marques tout ça, mais on oublie l’influence du lectorat. Car il existe. Et il pousse parfois à des travers. Je donne un exemple : on n’a jamais autant de com que lorsque l’on montre des nouveautés, un nouvel achat. Le blog pousse à la consommation et dans le même temps on nous le reproche… Tout cela est un équilibre bien compliqué à trouver…

  29. Bravo !
    Pour ma part, il n’était pas nécessaire que tu te justifies, mais encore une fois BRAVO !
    Tu es libre, tu fais de ton blog ce que tu veux, les fâcheux et fâchés n’ont qu’à passer leur chemin, personne ne les force à venir sur ton site…
    Moi j’apprécie justement ton honnêteté, ta fraicheur, ton absence d’a priori sur les produits, le coté teste-tout « carmouze-bonaldi-like », le glamour et l’humour en plus…(of course… c’est sensé être un compliment hein !)
    Vraiment, ne change rien…
    Ton blog doit rester un espace de liberté, ta liberté…et aussi de futilité et de non prise de chou comme tu dis…
    C’est ce qui fait son charme…justement.
    Encore merci.
    Donc.
    bisettes

  30. Je crois que tu es la seule blogueuse des « debuts » que je continue à lire régulièrement ( depuis la chine et le mexique 😉 ). Ok, tu gagnes ta vie avec ton blog, et ça ne me pose pas de problèmes, parce qu’on sent bien que tu veux bichonner tes lecteurs, et cherche vraiment à fournir un contenu de qualité.

    Ce qui est fatigant, ce sont les épidemies de it-pieces et les marques qu’on retrouve uniquement encensées sur quelques blogs, et de billets sponsorisés sur le même thème en deux – trois jours

    ( la campagne Petit Bateau m’est sortie par les yeux, et c’est pourtant une marque que j’aimais bien…Notez l’imparfait). Mais le problème ne vient pas des blogueuses, mais des sponsors alors…Ils pensent peut être que toutes les blogueuses sont devenues de simples supports de comm abondants et bon marché ?

  31. La perte de feeling, tu sais je crois que je suis très très minoritaire à la représenter. Et j’ai plutôt envie de te féliciter si aujourd’hui, au contraire ton lectorat s’accroît, et que toi tu es contente de vivre de cette activité, pour moi il n’y a aucun débat la-dessus. (Cela veut certainement dire que de plus en plus de filles et de garçons se retrouvent ici, tandis que moi je suis le mouvement inverse).
    Mais grosso modo, que ce soit la pub sur la colonne de droite, que ce soit les billets sponso pour des choses sans intérêts à mes yeux, les concours partenariats, toutes ces choses qui en même temps te permetteà toi, de vivre de ton blog, si j’ai bien compris, moi j’adhère pas du tout, mais pas du tout, et c’est pour ça que j’achète jamais ni Elle ni Marie-Claire, ni ce genre de presse qui est censée refléter l’âme féminine. C’est pas mon truc. Après j’ai moi aussi mes contradictions, je viens quand même par ici, parce que j’aime bien le ton et la désinvolture que tu adoptes. Mais je sens aussi que même si tu revendiques ta transparence et que tu n’as pas ta langue dans la poche, la machine infernale des annonceurs est bien plus puissante. Le succès et la réussite aidant, c’est très très tentant, de se transformer sans le vouloir en vitrine d’exposition, aussi pour contenter le lectorat, comme tu le dis. Kiss virtuel et bonne route !

  32. je viens tous les jours ici, pour me vider la tête, j’aime bien lire des trucs, j’aime pas du tout les pubs et des trucs qui vont assez loin, comme la pub areva qui m’avait fait hurler, mais je peux quand même faire la différence ente un truc sponsorisé et un truc sincère. mais ce que j’aime encore moins c’est ce nombrilisme des blogs, cette manie de s’interroger sur ce qui est bloguer, le pub, etc. c’est une activité futile, même si des gens en vivent, ça constitue pas un grand débat tout de même.

  33. Et je rajoute que je comprends tout a fait abstand !

    moult blog me font plus beaucoup tripper aussi.

    entre les modération de commentaires pour ne conserver que les plus gnangnan et les plus brossages de poils on ne peux meme plus dire un simple « j’aime pas trop les chaussures »….on sait qu’il ne sera pas posté

    le fait de se faire envoyer boulet plus ou moins gentillement par l’auteur quand on est pas d’accord avec un article, meme si oh miracle on est pas modérer on se fait remettre en place….ou de se faire envoyer boulet parce qu’on pose une question par un « pour les questions avant de les poser on va lire la FAQ »….charmant

    les posts de la bloggeuse de plus en plus vide textuellement au fur et a mesure du temps mais de plus en plus remplis de photos « je t’en fous plein l’oeil avec mon trip aux US version grand luxe »…..

    les posts subitement trés gentils avec les lecteurs lors qu’il s’agit d’un réassort vide dressing

    bref je suis assez d’acc avec abstand pour le coté « vitrine d’expo » et je rajoute donc de mon coté l’effet « j’ai pris du melon »

    Je suis pas gentille hein je sais mais je parle pas d’un blog en particulier dieu merci qui réunirait a lui seul toute la liste du dessus….

    pourtant je continue chaque jour de faire le tour un peu de la blogo mais de plus en plus rapidement, et surtout j’y laisse de moins en moins de coms…sauf quand je sais que ça peux etre constructifs et a part chez toi ou quelques rares autres influentes, je remarque que c’est de plus en plus chez des bloggeuses qui ne font pas le devant de la scene.

  34. J’ai envie de te citer la plume acérée et tranchante de Virgo (virgoblog[point]com pour celles/ceux qui voudraient aller voir) sur twitter : « le débat sur le billet sponsorisé est à la blogosphère féminine ce que les francs-maçons sont à l’Express »… Je pense que ça résume bien 😉

  35. Comme chaque chose qui rend heureux une personne… ça en rend jalouses d autres…. Mais à voir le nombre de commentaire que tu as sur ton blog à chaque article sponso où il y a un article à gagner, je pense que les lectrices sont tout de même bien intéressées! que doit on en déduire en tant que lectrice? et bien que comme pour tout les blogs: on ne nous oblige pas à lire!!! Si la pub n est pas à notre gout autant boycotter! Et ça n’a pas l air d’être le cas!
    En ce qui me concerne tu es la preuve que lorsque l on a une passion et que l on prend quelques risques on y arrive!
    Et si au bout d un moment on était juste heureux de ce qui arrive aux gens autour de nous :)

  36. Comme beaucoup, j’ai « fréquenté » pas mal de blogs il y a quelques années. Et puis j’ai fait du ménage parce que peu à peu, j’ai réalisé que l’esprit de certains ne me correspondait pas/plus.

    Je pars du principe que si ce que je lis ne me convient pas, je passe mon chemin tout simplement.
    Les publicité, les billets sponsos ne me dérangent aucunement parce ce principe s’y prête. Si le sujet m’intéresse, je dévore le billet avec plaisir. Dans le cas contraire, ben mes yeux ne s’y attardent pas.

    Comme je te l’ai déjà dit dans un billet précédent, je suis heureuse que tu puisses vivre de « ta passion ». C’est le mieux que je puisse souhaiter à quiconque, que se soit via un blog ou toute autre activité. Alors profite, vis le pleinement!

    (Pis les cadeaux en nature, invitations etc il me semble qu’il n’y a pas que les bloggueuses qui en bénéficient alors stop la chasse aux sorcières)

    J’achète de moins en moins de magazines parce que j’ai ton blog. La plupart de tes looks me plaisent et m’inspirent! Tu me fais découvrir tout un tas de choses et puis tu me fais rêver et rire.
    C’est tout ce qu’il me fallait :)

  37. Franchement, moi ce qui m’étonne, c’est plutôt qu’on se pose la question de savoir si les bloggeuses sont achetées…
    Je crois qu’il y a deux catégories de bloggueuses : celles qui font ça par passion, comme toi, Violette, ou Caroline (que je lis tous les jours), et d’autres (que je ne connais donc pas) qui en ont fait un business, sans toutefois avoir construit ce projet plus par goût et passion que par nécessité de travailler.
    Quoiqu’il en soit, qu’on fasse les choses par passion (oui je sais je me répète) ou par nécessité, y a t-il sur terre des gens qui travaillent pour la gloire ?
    Que tu aies réussi à tirer des revenus d’un loisir (au départ), tant mieux pour toi !
    Que celles qui font du blogging juste une opportunité de travail (tout comme moi je bosse dans un domaine qui me plaît mais dont je ne ferai pas un loisir), et bien tant mieux pour elles aussi.
    Je ne vois pas où se trouve le problème, pourquoi polémiquer sur ce sujet ?

    Nous avons toujours été prévenues de ce qui était sponsorisé ou de ce qui ne l’était pas. Nous sommes pas les moutons de Panurges et je pense que nous sommes encore capables d’exercer notre libre arbitre. J’en viendrais presque à croire que cet article vise le lectorat…

    Alors ne te justifie pas, fais juste ce que tu as à faire, et tu le fais déjà très bien. Et ceux à qui cela ne convient pas, qu’ils passent leur chemin, ils ne perdront rien, et nous non plus…

    Amicalement,
    Mel

  38. HA et je rajouterai que pour des raisons plus ou moins proches des tiennes, j’avais ouvert mon blog. Contenu tout à fait différent, relevant plus du journal intime MAIS je confirme que c’est très difficile d’avoir un billet à publier régulièrement.

    Perso, j’ai vite abandonné. Mais pendant cette petite expérience, j’ai « rencontré » une nouvelle blogueuse comme moi à cette époque.
    Si j’étais là pour poser sur l’écran mes ressentis, elle était et est là pour une reconnaissance de la blogosphère féminine et des annonceurs. Elle m’avait mailée (pensant que j’étais une blogueuse influente lul) pour me demander très clairement comment devenir influente…

    C’est ça qui me gêne. L’attrait du profit. Mais comme tu l’as dit, ça se sent tout de suite

  39. Tu as raison d’expliquer tout cela, et de le réexpliquer car je crois que les lecteurs en ont besoin pour s’enlever de la tâte l’image blogueuse pourrie trop souvent véhiculée.

    Mon blog ne fait pas ton audience et je n’ai fait qu’une demi-douzaine de sponso en 3 ans, j’ai pourtant un com désagréable hier, à la suite d’une chronique sur un resto dans lequel j’avais été invité par une marque avec d’autres blogueuses qui l’ont également chroniquée. Oui, pour le coup, le même sujet revenait plusieurs fois, façon sponso mais un blog se nourrit de nos découvertes. Aurait-on dû se retenir de parler de ce lieu parce que ce n’était pas un scoop ?

    Je prône la transparence pour ne pas donner à manger aux mauvaises langues.

  40. Bonjour,
    Je viens souvent voir ton blog, même si je ne laisse pas de commentaires, et si parfois je n’adhère pas à 100% des looks, j’adore le ton de tes articles et c’est ca qui me fait venir une à deux fois par jour voir ton blog, qui est une touche de bonne humeur dans la journée (même les articles sponsorisés!). Tu ne te prends pas la tête et si d’autres personnes ne s’en rendent pas comptent, c’est dommage.
    Ne t’inquiète pas, je pense que tes posts sont transparents, toutes les bloggueuses ne sont pas à mettre dans un même panier :)
    Bonne journée!

  41. Moi je débarque mais il me fait un peu halluciner ce débat. Depuis toujours les journalistes sont achetés par les marques à grands coups de cadeaux, de produits gratuits et de voyages en tous genre mais la mention « sponsorisée par »n’apparait jamais dans les magazines parce que soit disant ils exercent leur liberté de publier ou non…
    Les bloggeuses elles ont souvent l’honnêteté de le préciser et quand elles ne le précisent pas forcément ça se sent à plein nez. Pour moi c’est un faux débat parce que le lecteur à le choix d’aller voir ailleurs s’il a envie et c’est la bloggeuse qui sera pénalisée s’il elle n’y a pas prêté assez attention.

  42. 279 Commentaires pour le « Concours Oriens, le nouveau VanCleef & Arpels »

    39 Commentaires pour le « TDMH : Hermès, pochette Médor en veau box » (au passage, je suis trop jalouse mais c’est hors sujet !)

    4 Commentaires pour « Les blogueurs pour Médecins du Monde »

    Je pense qu’il y aura des mécontents quoi que tu fasses, mais que les chiffres sur ce qui intéresse vraiment les gens sont malheureusement éloquents !

  43. Ma douce je te +2000 sur l’influence des lectrices!

    C’est un détail qu’on ne connait pas de « l’extérieur » mais c’est bien réel.

    Je sais que de mon côté je me suis sentie ‘obligée’ d’arrêter un maximum de parler de ma vie privée car, comme toi, on a commencé à m’attaquer à ce sujet (suffit de voir les gens encore qué-blo sur ma période Mc Do, ou pire encore celle qui a tweeté à propos de ma bagnole en disant que je m’offrais des crédits pour me la péter alors que je bosse au mc do… euh WTF? au secours…).

    Alors l’esprit change, on essaie de se restreindre à un strict minimum, de garder une certaine distance etc.

    Mais je sais que j’ai du mal avec ça. J’adore mes lectrices et j’ai sincèrement envie de partager des tas de choses avec elles.

    Mais les pourris qui traînent de plus en plus dans le coin m’en dissuadent.

    C’est archi compliqué de trouver un équilibre dans tout ce bordel!

    Sad :/

    Et pour le reste, pfff, plus le temps passe et plus ce débat me fatigue. (j’aurais meme pu écrire faaaaaaaatiiiiiiigue, lancé dans un baillement).

    Les gens s’offusquent et font tout un tas de manières et ça me dépasse complètement.

    Ce ne sont que des blogs, si on aime tant mieux et si on n’aime pas ben tant pis, on passe à autre chose, voilà.

    Mais le pire reste quand même cette sensation de devoir continuellement se justifier sur tout et n’importe quoi. Limite à sortir les factures quand on montre une nouveauté histoire de PROUVER qu’il n’y a pas de sponso la dessous.

    C’est quand même du délire non?

    Enfin moi tout ce truc me dépasse et me lasse…

    Dans tous les cas j’admire toujours autant ta franchise et ta recherche de transparence.
    Ce n’est malheureusement pas toujours reconnu à sa juste valeur mais bon, c’est comme partout hein :)

    Love love!

    (pis bon, désolée pour le pavé hein…tu sais quand on me lance là dessus moi…. 😉

  44. C’est une chose que j’apprécie beaucoup sur ton blog, ta transparence ! Le fait que tu vives de ton blog n’a rien de choquant puisque tu ne le caches pas !
    Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde, et c’est bien là le problème !
    Plus Nico et moi sommes intégrés à la « blogo », plus nous voyons des choses qui parfois nous écoeurent et nous donnent envie de prendre du recul !
    Heureusement que nous vivons de grands moments, pour faire oublier que comme partout, certains abusent sans limite du « système »…

  45. IL y a un vrai débat (cf COline et Izy) oui, et qui sent moins le réchauffé que le sponso c’est qu’il n’y a pas que l’influence des marques sur les blogs, mais l’influence du lectorat aussi. Et c’est à mon avis plus difficile à contrer !
    On n’y changera rien, on n’écrit pas je pense de la même manière quand on a 200 visites ou 5000. Même si c’est inconscient. Parce que dans le lot on va se prendre des remarques acerbes, qu’il y aura toujours quelqu’un de plus expert que soi, des mécontents, etc…
    C’est plus intéressant aussi, mais ça demande aussi plus de nerfs…
    Ca plus le fait qu’on est poussée dans un sens, de mon côté je reçois des demandes pour tester des sites ou des produits, DE LA PART DE LECTRICES aussi. C’est sympa noter, cela veut dire qu’elles prennent en compte mon avis. Mais c’est difficile à gérer. Dois-je contacter la marque pour avoir un ex gratis ? Acheter tout moi même ? Où est la spontanéité ?
    Ca devient complexe. A trop vouloir bien faire et contenter tout le monde on n’y arrive plus, et j’ai malheureusement ce côté bonne pomme et bonne élève en moi.
    On est poussée à la consommation également dès qu’on affiche des looks. Je m’explique : la plupart des lectrices ont envie de pouvoir reproduire quelque chose qu’elles aiment, donc il faut que ce soit en boutique maintenant (et si c’est abordable : H&M et cie, c’est la ruée… ce n’est pas une critique : c’est naturel et je le fais parfois aussi). La mode se renouvelant à vitesse grand V, il faut suivre. Tenir un blog un peu mode peut être un gouffre, juste par envie de plaire au lectorat. Ce n’est VRAIMENT pas évident de garder une indépendance, par rapport aux marques, mais aussi par rapport à son lectorat (je redonde) et aussi par rapport aux autres blogs d’ailleurs.
    Bref.
    Où on va avec tout ça ? J’en sais rien
    Mais comme dit Coline je crois bien que ça me fatigue un peu aussi. Et nous toutes.
    Je pense très sincérement continuer à y réfléchir.

    Les sponsos me sont pour le moment nécessaires, mais c’est une histoire réglée.
    Les partenariats/cadeaux, j’y reviendrais dans un autre billet sur le coût des blogs
    Les concours/cadeaux, je crois qu’il y a une frange du lectorat qui aime bien, une autre moins, on ne peut contenter tout le monde.

    Reste les histoires comme les soirées, les cadeaux aux blogueurs type maillot Eres. Intérêt pour le lecteur très limité. Là c’est à sens unique, ça profite au blogueur qui du coup se sent obligé de faire un billet tellement il est content (Eres quoi, merde) mais aux dépends du lecteur, à part lui donner envie et générer de la frustration.
    Je l’ai accepté, je l’ai fait, je ne regrette pas : je vous parie mon bonnet que l’immense majorité ne crache pas sur un maillot à 350 euros gratis (Garance Doré et Fonelle incluses, leurs retours d’ascenseurs doivent être plus subtils c’est tout). Mais je n’ai pas de mal à admettre qu’il ne faut pas que cela revienne trop souvent et que déontologiquement ça se discute, j’ai été achetée par un maillot de bain : soit.
    (en même temps je vous rassure, je ne reçois pas ce type d’offres tous les jours…)

    Plus cela est nouveau et hors de son milieu d’origine plus on se laisse un peu avoir par le rêve je pense, mais il faut vraiment garder à l’esprit que l’intérêt premier du blog c’est la proximité avec le lectorat.

    Bref, je vous dis : en pleine réflexion je suis… (et pendant ce temps là ma pige à rendre ce soir n’avance pas… ce n’est pas comme ça que je vais arrêter de faire du sponso tiens !!!)

  46. Bonjour Walinette, (je risque d’être longue, je ne peux jamais m’en empêcher!)
    je crois que c’est la première fois que je commente chez toi. Je te lis de temps en temps et là, j’aimerais bien la ramener, si tu me permets.

    (J’adore le commentaire 38, c’est tellement vrai.)

    Je bloggue depuis 2006 et, c’est vrai que le choses ont vachement changé. Plutôt que de se lamenter sur ce fait (ce qui est parfois mon cas), autant s’y faire, pour le moment c’est comme ça!

    Ça fait plusieurs posts où tu parles de tes rémunérations, cadeaux et autres avantages, et les commentaires vont, finalement, plutôt dans ton sens.
    L’argument qui prime « tout le monde, s’il en avait la possibilité, vivrait de sa passion », dit comme ça c’est sûr, ça donne envie.

    J’ai une politique très extrême que je ne comprends pas moi-même, je suis de manière globale et pratiquement absolue contre la pub. Et pour le coup, une de tes commentatrice se demande: qui travaille pour la gloire?
    Ben j’ai envie de dire moi et pour une gloire, toute toute relative 😉

    La pub me gêne sur mon blog et par extension sur les blogs en général malgré ma compréhension du fait. Je n’arrive pas vraiment à accepter les cadeaux (sauf quand je les reçois et qu’on ne m’a rien demandé), les jeux concours, les invits (je ne suis pas parisienne, ça n’arrange rien) parce qu’ils ont un coût (coup!).

    L’intérêt majeur des blogs et leur succès s’est fait sur un critère essentiel, non deux en fait, la transparence (que tu as ici) et la liberté de ton. Certes, on peut améliorer avec sa « patte » un article sponso, mais ça reste quoi qu’il arrive une publicité.
    Ceci dit, je préfère les articles sponso finalement plus directs que tout ce qui est déguisé. Je ne les lis pas et je ne pense pas être la seule au vu de ce que j’ai lu ici ou là. Les annonceurs devraient donc s’interroger sur le réel intérêt de ceux-ci! Bon c’est pas le propos.

    Mais le point central c’est tout de même la liberté, je m’en rends compte. Vivre de son blog (ce qui n’est pas mon cas, ça va sans dire) est certes un luxe mais je ne suis pas sûre que dans la balance il pèse plus lourd que la liberté de dire ce que l’on veut, de digresser (et là je parle pour moi), de s’emballer ou de traiter! même si c’est c’est un luxe qui ne rapporte rien en tant que tel!
    C’est mon point de vue et comme chacun des points de vue, il présente un inconvénient majeur lui aussi: je passe des heures à écrire, chercher, pour quetchi walou financièrement, ni plus ni moins. Même mes potes m’engueulent et trouvent ça ridicule à ce point.
    je crois que dans le fond ils ont raison, mais il y avait un deal de départ avec mon blog et jamais, la pub n’est entré dans ce deal. De toutes façons, la question ne se posait pas au départ.

    Les blogs c’est la vraie vie, des vraies filles, de vrais moyens et là, le deal se casse souvent, d’où peut-être la « colère » de certaines personnes.

    Mais il est, je le sais, difficile de résister aux tentations du Grand Capital, surtout que je je trouve, dans la blogosphère, il n’existe pas de juste milieu, soit t’es sponso et clairement sponso, soit non et clairement non…
    Les choses vont évoluer je pense, peut-être même pour moi…

    Je ne sais pas si j’ai fait avancer le truc, j’en suis pas sûre, mais je voulais simplement apporter ma petite expérience sur la question.

    Bref, en tous cas, je trouve chouette que tu en parles et surtout, c’est le plus important, que tu t’interroges sur la question, rien ne semble figé chez toi, j’aime bien.

    Take care!
    Marie

  47. @ Une Chic Fille : je peux te renvoyer la balle, je te lis aussi sans commenter 😉
    Je ne suis pas sûre malgré tout que les blogs soient tout blanc ou tout noir. Tu dois être l’exception, le pb venant je pense de blogs qui profitent du système sans l’assumer entièrement. De là des affiliations peu transparentes, de la pub déguisée, etc… alors qu’au départ ils semblaient plutôt contre. Je pense que le débat chez Géraldine venait de là.

    Concernant les soirées/cadeaux, je ne suis pas parisienne et du coup j’écrème pas mal, ça aide.

    Après (et je parle d’expérience) il y a sponso et sponso : des sponsos avec un brief ultra précis et relecture, c’est limite un publi-rédac.. et il y a des annonceurs qui demande juste le nom de la marque et un lien et hop, tu écris ce que tu veux. Sans le détruire cela va sans dire. L’intérêt pour moi, c’est un exercice de style je me répère. Et parfois de tester un produit, si l’annonceur joue le jeu c’est intéressant (comme Clinique par ex : le résultat du test : le basic 3 temps m’a filé des boutons, c’est passé, ils n’ont pas censuré)

    Après je ne crois pas qu’afficher de la pub ou faire des sponsos me coupent la langue, je ne me censure pas. j’ai clairement un switch dans la tête : je fais du sponso ou mon billet classique et je ne pense pas aux relations avec les annonceurs quand je fais ce dernier. En même temps c’est plus facile pour moi, je n’ai jamais eu un blog particulièrement polémique, on parle juste de chiffons ou de produits de beauté, rien de bien dramatique…

  48. Il y a malheureusement des medisants partout …Si un jour (on peux tout imaginer ) tu as ton emission sur M6 ca sera pire encore, la jalousie les faits parler . C’est quand meme une sacré petite entreprise cette histoire : demarcher fouiner essayer acheter puis regretter racheter planifier preparer photographier ecrire poster prendre le temps de repondre tout ca avec une maison et un clairon…moi je dit « chapeau l’artiste » .Ou est le mal dans le fait de faire decouvrir de nouveau produits ,des bons plans et un point de vue a la fois personnel et objectif sur les futilités de la vie??

  49. Merci de ta réponse Walinette, argumentée et tout, ça fait plaisir!

    Je reviens comme le débat semble ouvert et que je trouve, de plus en plus, ton point de vue intéressant.
    (je vais être relou deux minutes, je précise!)

    1) Tu parles d’exercice de style, comme une sorte de contrainte de style.
    J’adore cette idée. Je ne pense pas que l’on puisse écrire indéfiniment sans contrainte (mon cas). Ça limite forcément l’écriture parce que, pouvoir tout dire, revient dans le fond, à un truc un peu trop vertigineux pour le non-professionnel!

    Donc oui, tu sembles vouloir écrire, mieux écrire, plus écrire et là, la notion de contrainte trouve tout son intérêt (que ça soit dans le cadre de la pub ne représente dans le fond qu’un détail… Si ça se trouve en fin de journée j’aurais complètement retourné ma veste et serais en train de rédiger mon premier sponso;-)). L’intérêt reviendrait maintenant, à long terme, à écrire du sponso objectif, de qualité et si les cieux nous sont cléments novateurs!

    2) il y a quelque chose qui me gênait dans ma démarche à moi (et puis, elle représente tout un tas d’inconvénients).
    Y aurait-il dans ma rigidité éthique quasi monacale (oh l’autre elle s’emballe), du complexe (de complexé hein!)?
    Je m’explique, mettre de la pub, faire du sponso, assumer d’être payé pour écrire sur son blog, c’est aussi une manière de prendre son travail au sérieux, c’est lui attribuer une valeur. Marchande certes, mais une valeur tout de même.
    Je me suis plusieurs fois demandée si mon excès n’était pas dû soit à un excès d’orgueil (je suis au-dessus de ça!) ou alors (virage à 360) à un manque de confiance dans mon travail…
    Il doit y avoir des deux mais sûrement plus d’un manque de confiance dans les écrits de mon blog.
    (Et oui, je raconte ma vie… ;-).

    Je ne sais pas si j’ai été claire!
    En tous cas, l’influence du lectorat est centrale, même s’il se sent exclu des préoccupations des bloggueurs, ils sont au cœur du problème et ils semblent souvent l’oublier.
    J’avais lu une fois qu’un pays avait la presse qu’il méritait, ça doit valoir aussi pour la blogo.

    Bise Walinette et merci.
    (Et félicitations pour ton courage et ta collabo avec André, ton culot a été inspirant pour ma trouille… la classe! Et je ne te l’avais pas encore dit!)

  50. Wahouu, gros débat à nouveau, toujours le même j’ai envie de dire. Je reste toujours dubitative..
    Quel intérêt à se poser toutes ces questions sur vous les « blogueuses »? Personnellement, je viens vous lire, tous les matins (ou presque) et jamais je ne me suis posée de questions pareilles!
    Tu gagnes ta vie grâce à ton blog? C’est cool pour toi, tu as réussis à faire d’un plaisir un job.
    Un article sponso? Si le produit m’intéresse je le lis, si non, je le zappe, c’est aussi simple que ça. Et ce n’est pas pour autant que je vais venir te le reprocher.
    Tu as une opé qui te permet de recevoir un maillot à 350€? Bonheur quoi, j’aurai agis de la même façon que toi et je suis dans un sens « contente » pour toi!

    Et pour finir comme l’ont dit d’autres, lorsque tu proposes des petits concours avec des lots sympa, bizarrement tout le monde est là pour y participer, moi la première..
    Alors je trouve qu’il y a un moment où les gens devraient arrêter de se plaindre et de se poser autant de questions.. Mais surtout de vous lâcher la grappe..

    En conclusion, j’aime te lire au quotidien, tout comme j’aime lire d’autres nenettes, que ce soit sponso ou non, qu’il y ai du cadeau dedans ou non..
    Continues ta route, comme tu le fais si bien et évites de trop te prendre la tête.

  51. Salut Walinette! j’ai décidé de réagir moi aussi pour la 1ère fois sur ton blog que je lis pourtant régulièrement, tant ce sujet m’interpelle. ça ne fait pas très longtemps que je suis sur la blogo. je passe des heures sur les blogs et j’en ai même créé un! j’y ai découvert plus qu’un passe-temps, c’est pour moi un véritable bol d’air frais, un réel plaisir, que de lire les posts des blogueuses, de découvrir leurs photos, de partager des infos, de discuter autour de sujets divers. je ne pourrai plus m’en passer. Ce que j’apprécie avant tout est cette passion de partager et d’écrire, tout comme tu l’écris dans ce post. Et jamais je ne me suis sentie « dérangée » par les articles sponsos et autres pubs. La vie est faite d’opportunités qu’il faut pouvoir saisir. Que ce soit dans la « vie réelle » ou sur la blogo. Et tu as raison de le faire (autant que tes copines). Vous devriez même être fières de vous!! J’étais une grande amatrice de magazine féminins… aujourd’hui, je les ai troqués pour les blogs! Merci pour ces bons moments de lecture et de partage et surtout, continuez toutes comme ça! Bises

  52. j’ai commencé à lire ton blog juste avant que tu ne changes de design, donc je ne te suivais pas au début… j’ai commencé à lire les blogs féminins avec d’autres un peu plus connus.

    ce qui m’a plus dans le tien c’était que certes, comme la plupart des blogueuses « connues », tu monnétisais ton blog, mais pas systématiquement toutes les semaines ou pire… c’est ça que j’aime dans ton blog, malgré le « succès » (car tout est relatif, évidemment, si je demande à mon mec qui est walinette, il va me faire les yeux ronds), tu as su garder le même ton, la même « ligne » de conduite. tu t’achètes de beaux vêtements, oui, mais ce n’est pas récent. de plus, tes photos de look restent toujours naturelles, jamais pseudo-artistiques.

    je regrette que certaines blogueuses aujourd’hui se la jouent, et deviennent ininteressantes désormais, que ce soit du point de vue des photos prétentieuses ou du contenu médiocre…

    mais voilà, peut etre parce que tu es plus « mature » (un peu plus âgée… meuh non j’ai pas dis vieille !), que tu en as vu d’autres. en tout cas je continue à te lire, pub ou non 😉

  53. Et puis la pub on en a partout, télé, radio (rappelez vous les premières radios libres ha oui suis vieille désolée hihihi), magazines, dans la rue, et internet et les blogs c’est normal … même qur le même j’en ai mis ça remplit les espaces vides et pour le moment ça m’a pas rapporter grand chose, je m’en fiche je n’ai pas fais un blog pour l’argent mais comme toi par envie de partager et d’écrire !!

  54. Je trouve le point de vue de @Chicfille très intéressant ! Et Walinette a raison, un blog n’est pas tout blanc ou tout noir, mais il est parfois compliqué de trouver la « limite », et de garder son « intégrité » (oh les grands mots tout de suite !)

  55. Voui enfin bon, ça me prends pas la tête cette histoire : tu as toujours été clean avec nous, ya pas de quoi fouetter un microbe…

  56. Je trouve que ceux qui disent « il y a toujours des râleurs,de médisants etc… » rêvent sans doute d’un monde de Bisounours comme MBDF où tous les coms sont dans le registre « oh comme tu es merveilleuse,merci d’exister,je rêve de te ressembler,je vais me maquiller tout comme toi,râââââhhh ma gouroute… ».
    Bien-sûr qu’il faut éviter les vacheries gratuites,les attaques personnelles etc mais avoir l’esprit critique,ne pas être d’accord et le dire,ça change des niaiseries bien-pensantes des mags féminins.
    Oui,il y aura toujours des râleurs(ses),eh bien tant mieux!

  57. C’est bien que tu sois claire avec toi-même et ton lectorat.
    La passion de l’écriture, et l’intérêt pour la mode, pour toi, je ne vois pas pourquoi on n’essaierait pas d’en vivre, puisque c’est ce qui nous plait le plus. Les gens font ce qu’ils peuvent pour vivre une vie qui leur plait, mais pour ça, il faut bien de l’argent…
    Je crois que c’est le point le plus important, pour le reste, il y aura toujours des polémiques, des jalousies etc.;)

  58. Il y a un réel problème en France : c’est celui de gagner de l’argent sur un média « gratuit « qu’est le blog et qui draine beaucoup de trafic d’autant que la blogueuse est influente (elle a bossé pour ça, quoiqu’on en dise)

    Je comprends parfaitement pourquoi les publicités passent sur les pages électroniques en terme de ciblage, de retombées économique, de retour sur investissement etc. La plupart des blogueuses font savoir quand elles ont un article sponsorisé ou pas, même sans y être obligée par la loi en raison de la « transparence » due à ses lectrices et d’une éthique personnelle. et puis il y a le libre arbitre aussi, ce n’est pas parce que X a dit que la marque Z était über génial que tou le monde va sauter dessus. Toute les pub pour manger du surgelé, je ne les aime pas et je ne les lis pas.

    Quand j’achète un magazine, je ne pense pas que mes 2€ ni la somme de tous les 2€ payent la totalité du format papier et les personnes qui travaillent derrièr à le sortir. C’est la pub et toujours la pub qui paient ces « journalistes » si fières de leur intégrité professionnelle, qui peuvent se permettre de refuser des sponsors… Mais elle sont bien contentes de pouvoir dégainer leur carte de presse aux ventes de presse ou de repartir avec un sac de cadeaux à la fin de chaque défilé terminé ou de recevoir des produits qui coutent un bras pour tester et en parler.
    Le seul problème pour les journaliste étant qu’il y a beaucoup plus de blogueurs que de journaliste et là, avec l’évolution des blogs, les cadeaux vont se faire plus rares.

    Vivre de son écriture, est-ce possible ? oui, je le pense et cela ne me dérange pas plus que la nana qui va ouvrir sa boutique de fleur.
    Vivre de son blog, est-ce possible? je dirais que oui mais je ne le fais pas pour des raison multiples, dont la flemme de gérer les choses.

    Il faut arrêter avec le snobisme qui dénigre » la blogueuse prête à tout et même vendre son âme pour avoir sa part du gâteau » et qui encense la journaliste qui a fait ses preuves dans « son intégrité » (lol) et qui n’écrit que des trucs en dehors de la ligne éditoriale du journal qui l’emploi (lol bis).

  59. Un petit mot à mon tour en passant juste pour aller dans le sens de Abstand. J’étais une grande lectrice de blogs mode il y a quelques années, aujourd’hui je ne les consulte plus qu’épisodiquement. C’était il n’y a pas si longtemps de ça, le rapport à la mode et au vêtement était dépoussiéré et sortait des stéréotypes habituels. Aujourd’hui tout le monde est gentiment rentré dans le rang. En se professionnalisant on accepte les contraintes. Quand la presse « économique », reprend les communiqués de tel acteur majeur dans un secteur en guise d’analyse du secteur en question, elle ne fait rien d’autre que du publi-promotionnel et c’est plutôt fréquent… Quand des médecins vantent les bienfaits de l’aspartame sur la foi d’études sponsorisées par coca-cola, l’incidence sur le consommateur me semble autrement plus grave qu’un billet à la gloire du sac tartanpion 21, quand bien même le poids économique de la mode est conséquent… Ça fait un moment que les marques en général insinuent leur communication dans des contenus supposés informatifs.
    Personnellement j’aime la mode mais je suis hermétique à la presse dite « féminine ». Trop de publicité certes, mais surtout vacuité des contenus, absence d’originalité, pauvreté de l’écriture, représentation préhistorique de la femme… Cependant, le lectorat est conséquent, tout comme celui des nombreuses revues décérébrantes qu’on nous sert à tous les coins de rue (et je ne parle même pas de la télé). Les blogs prennent ce même chemin et séduisent dans un même mouvement d’institutionnalisation un lectorat de plus en plus étendu avide de prescripteurs et de garanties qu’ils ont bien en leur possession l' »it machin du moment ».
    À mon sens, tu réponds, honnêtement qui plus est, à une demande du lectorat, ni plus ni moins. Si ça te permet d’en vivre tu as bien raison. Dommage pour moi et quelques autres.
    Si je puis me permettre ce serait sûrement intéressant d’avoir ton avis sur d’autres sujets qui intéressent les femmes comme sur ton vécu du chômage malgré tes diplômes (tu es ingénieur je crois), la place faîte aux femmes dans ces secteurs traditionnellement masculins, le retour à l’emploi après une grossesse… Tu trouverais sans doute un lectorat sur ces thèmes aussi.

    Bonne continuation

  60. Je voulais ajouter que ce que tu dis au sujet des remarques acerbes sur ton physique post-grossesse me semble confirmer mon propos. C’est la standardisation qui est en marche : on encense les mêmes marques au même moment qui valorisent les mêmes physiques… Dans un monde où les supports de communication se multiplient, la communication est quant à elle de plus en plus univoque : une seule vision du monde, stable et rassurante pour la majorité qui n’a qu’à appliquer une grille de lecture simpliste pour chaque contenu clairement estampillé… Comment ça, tu écris sur la mode et tu ne fais pas du 36??? Au moins si tu étais vraiment grosse tu pourrais investir le créneau des obèses qui aiment la mode, là on ne trouverait rien à redire ça colle avec un standard et il y a des annonceurs pour le secteur…

  61. Bizarrement, c’est sur ton blog (qui est peut-être le plus « sponsorisé ») que ça me gène le moins. Surement parce que tu l’intègres bien et que ça ne fait pas « posé là comme un cheveu sur la soupe ».
    C’était mon avis.

  62. Je suis la lectrice de Géraldine que tu cites et qui s’interroge effectivement sur la pertinence de la monétisation des blogs. Je précise que ma remarque ne visait pas à critiquer ta démarche personnelle qui effectivement m’a toujours paru sincère et surtout transparente vis à vis de tes lectrices.
    En tant que lectrice de blogs, je regrette juste la place énorme qu’ont pris les annonceurs, la multitude de publi-reportages masqués et la conso de fringues à outrance pour satisfaire le lectorat. La fraîcheur des débuts n’y est plus, c’est sûr… mais je salue tes efforts à rester vigilante et à t’interroger sur cette évolution. Je trouve que tu as beaucoup de recul sur ton activité et c’est ton grand atout.
    Bonne continuation !

  63. Ouah, j’arrive après (en plein milieu de?) la guerre. Ou plutôt la bataille, à mon avis le sujet est loin d’être clos 😉

    Je ne vais pas m’étendre trop, car de nombreux avis et arguments ont déjà été donnés.

    Juste une remarque: c’est vrai que ton blog est devenu très sponsorisé par rapport aux débuts. Mais d’une, j’apprécie toujours de lire ton billet du matin (bien que moins exotique qu’avant, certes ! Mais agréable à lire) ; et de deux, les billets sponso-concours-pub, lorsqu’ils sont bien indiqués dans le titre ou en début de post, j’ai pris l’habitude de zapper complètement si ça ne me parle pas (une exception notable ayant été ton concours Burberry ^^). Donc, sponso bien fait = je reste !

    Et deuxièmement, sur les retours des lecteurs: le troll a toujours existé sur Internet, et je pense qu’il faut beaucoup de courage pour se prendre certaines critiques dans la figure (surtout avec ta grossesse, etc.). Cependant, c’est vrai qu’il est parfois désagréable de se dire que même en prenant des pincettes, certaines vont censurer le commentaire ou y répondre violemment, alors qu’on tente une critique un peu construite. Ce qui fait que je ne commente que certains blogs, avec qui je sens que j’ai un « lien » un peu plus proche (exit donc certains blogs ultra-commentés, et où un post comme celui d’aujourd’hui n’aurait même pas sa place d’ailleurs). En l’occurrence dans ton cas, je fais le lien avec ton côté ingé-fille-méca-expat’-pas-mannequin, et du coup je me sens hyper concernée (sauf qu’on n’aura pas fait le même genre de méca ^^).

    Voilà. Je te remercie en tous cas de m’offrir une petite pause chaque jour ou presque, et je te souhaite une très bonne continuation. :)

  64. Moi je dis chapeau de faire un article la-dessus !
    Car pour moi tu n’as pas à te justifier du tout !
    Non mais c’est un comble…franchement si un blog ne plait pas pourquoi s’y arrêter et faire des commentaires inutiles et méchants ?
    Pour moi les blogs sont des « lieux privés », c’est comme si je rentrai chez toi et que je commençai à critiquer tout.
    Tu as le droit parfaitement d’en vivre et entre-nous à chaque fois qu’il y a des jeux concours sur des blogs tout le monde se jette dessus et participe ! (moi la première d’ailleurs).
    Je trouve donc que tout le monde s’y retrouve et a quelque chose à gagner, vous les blogueuses et votre lectorat !
    Bonne continuation !

  65. Au nom de quel principe la blogueuse devrait-elle être pure et désintéressée ? Existe-t-il une déontologie du blog, un conseil de l’ordre des blogueurs ? Comme dit Anne Onyme, il y a plus grave que de parler du sac trucmuche.

    La pub est partout alors je ne vois pas en quoi cela pose plus de problèmes sur un blog qu’ailleurs. En tant que lectrice, si je commence à sentir que l’auteur(e) prend ses lecteurs pour des buses (pas forcément avec la pub d’ailleurs), je vais voir ailleurs, bien sûr. Je pense que je ne suis pas la seule, non ? Le lectorat n’est pas stupide au point de bouffer des patates pendant un mois pour se payer une it-pièce immonde juste parceque deux blogueuses en ont parlé.
    Il est rare qu’un billet sponso m’intéresse, je ne participe jamais aux concours, mais je comprends parfaitement qu’un blogueur s’y prête.
    Et puis quand on sait ce qui se passe dans la presse, la « vraie », alors que l’ on est en droit d’attendre autre chose de professionnels formés (quoique, parfois on se demande), c’est un peu risible de taper sur la méchante blogueuse qui a reçu un gel douche en échange d’un billet où elle a le droit de dire qu’elle n’a pas aimé la couleur du flacon, non ?
    Et pendant qu’on est dans la mode: les fringues, les sacs, les chaussures offerts aux actrices et aux it-girls dont on nous fait croire qu’elles ont un style trooop coool, c’est quoi au juste? Devraient-elles coller un badge « sac offert » sur leurs it bags ?

  66. Pourquoi tu perds ton temps à justifier tes revenus ? C’est un monde cela, est-ce que moi (qui suis bibliothécaire), je perds le mien en expliquant pourquoi je passe mes journées à bouquiner ??? Nan mais !

  67. Qu’on allume la télé, la radio ou qu’on ouvre un magazine, il y a de la pub.
    Cela choque qui ?
    Ces médias ont besoin de pubs pour fonctionner et c’est normal.
    Alors pourquoi tous ces débats pour ou contre la pub sur les blogs ?
    Tu postes tous les jours, tes articles sont super bien écrits, tu y passes du temps et tes lectrices ont plaisir à venir te lire. Je ne vois pas où est le problème que tu sois rémunérée pour le faire (et à mon avis, tu ne dois pas pouvoir te payer un voyage aux Caraïbes tous les mois avec ce que te rapporte ton blog).
    Personne ne nous oblige à venir sur un blog (ni à allumer la télé, radio ou lire un mag d’ailleurs). Si on le fait, c’est que le contenu nous plaît et si la personne qui le rédige peut en tirer un revenu, tant mieux.
    Le reste, c’est du bla-bla sans intérêt venant de personne qui n’ont sûrement rien de mieux à faire que de critiquer.
    Ne te laisse pas démonter et continue, ta démarche est honnête et on adore ce que tu fais.

  68. Je trouve que sur ton blog, ta position vis à vis des annonceurs et de ta rémunération est très claire et n’est absolument pas gênante grâce à ta franchise. Tout travail mérite salaire, c’est bien normal que tu puisses vivre de ton blog. Mais pour ça il n’y a pas 36 solutions : soit tu rends payant le contenu de tes billets, soit tu as des sponsors qui c’est bien normal souhaitent un retour sur investissement en augmentant leurs ventes. C’est un peu la même problématique que la presse gratuite en gros.
    Sinon, pour en revenir à l’influence de tes sponsors sur tes achats, je voulais te demander si tu ne te sentais pas « obligée » (peut-être de façon inconsciente) d’acheter des fringues sur place des tendances ? Ce n’est pas une question méchante, c’est juste une idée qui m’est venue car tu as souvent des supers plans quand tu achètes (merci pour le code espace max d’ailleurs) mais ce site, je ne comprends pas, c’est très cher et leurs promos sont bof, même si ce qui est vendu est pile dans la tendance .

  69. @ toutes : j’ai lu bien attentivement tous les commentaires, malheureusement je n’arrive plus à suivre le rythme pour répondre individuellement…
    (en plus mal dormi, je tombe sur mon clavier)
    Je voulais juste répondre à Anne concernant PdT : oui, je commande chez eux et la réponse est simple, elle est dans la colonne de droite : le pavé pub que j’affiche est payé en bons d’achat et non cash. C’est la même chose pour MonShowroom d’ailleurs.
    Ceci dit je dépasse souvent et rajoute de ma poche mais bon… Mais cela j’y reviendrai plus précisément dans le billet que je prépare sur le coût du blog.
    La question essentielle est : si je n’avais pas eu ses bons, aurais-je commandé quand même cette pièce ? Certains articles oui : le sweat Vanessa Bruno par ex : absolument !
    Je préfèrerais que l’affichage de cette pub puisse me fournir un salaire, mais ça permet de renouveler mon fond de commerce et de proposer des looks avec des pièces en vente actuellement, donc j’y trouve mon compte.
    L’avantage de PdT en fait : car j’y commandais avant ce partenariat : c’est de trouver des marques et des pièces qui ne sont pas vendues en province

  70. et quand je dis « mon fond de commerce », c’est un clin d’oeil à mon dressing et aux photos de look hein ! 😉

  71. suis d’accord avec quant quant à l’achalandange des fringues et marques en province : y a des moments ça pue !!

    http://pinassotte.blogspot.com/2010/05/shopping-province.html

  72. bon, y a déjà pas mal de commentaires, je vais rajouter ma pierre à l’édifice 😉
    Je suis d’accord avec les commentaires d’abstand (que je salue et dont le blog me manque … ), d’une chic fille et d’anne onyme. Perso, j’ai trouvé au départ les blogs rafraîchissants car ils avaient un discours que n’ont plus (ou jamais eu) les magazines féminins. De vraies femmes qui avaient un avis sur les marques. Et depuis quelques temps, la blogo étant devenue rentable pour certaines, il y a une espèce de course frénétique aux ouvertures de blogs, aux concours (certaines laissent des commentaires sur tous les blogs avec CONCOURS SUR MON BLOG LES FILLES), des articles sponsos parfois pas annoncés (je pense à la campagne garden de H&M qui m’a un peu scandalisée (oui, n’ayons pas peur des mots 😉 ), bref, tout un marketing qui a fait perdre énormément de fraîcheur à la blogosphère. De la même manière qu’abstand, j’ai arrêté de lire beaucoup de blogs qui n’ont pas pour moi le niveau d’honnêteté qui m’intéresse. D’ailleurs, j’en suis de moins en moins dans la planète mode mais de plus en plus où il n’y a pas de billets sponso cachés ou de concours tous les 2 articles. Et heureusement, ça existe encore ! Personnellement, j’ai déjà été approchée par des marques éthiques pour parler d’elles en échange d’un bon d’achat ou autre. J’ai toujours refusé. Quand je dis ça, je ne me place pas au dessus des autres, c’est juste ma manière de voir les choses, je veux que mon blog reste ma propriété et un endroit de plaisir pour moi. C’est clair également que ça n’est pas mon gagne pain et que je peux aussi me permettre de réagir comme ça. La blogo mode n’est en tout cas pour moi plus un endroit de débat, d’interactivité (hormis les blogs confidentiels, dur de poster un com quand il y en a déjà 50 et que tous disent à quel point tout cela est génial et encore plus dur d’avoir une réponse à ce com, tu es une des rares exceptions qui confirment la règle), de testeur de marques, de looks … mais n’est plus que la vitrine des annonceurs une grande majorité du temps. Et de plus, la blogo induit ce détestable comportement de l’achat compulsif qui me laisse de plus en plus perplexe (là encore, je n’ai pas la prétention d’être au dessus du lot, j’en fais moi aussi, mais quand je vois la majorité des achats des blogueuses se retrouver dans leur vide dressing à peine quelques semaines plus tard la plupart du temps sans avoir été porté, je me dis qu’il y a un souci quand même). Je ne suis pas sûre que les femmes montrent là leur meilleur visage … (désolée pour la longueur du com mais je sais qu’on peut s’exprimer chez toi et je t’en remercie).

  73. Bonjour Walinette, après m’être exprimée sur le blog de Géraldine, j’ai voulu aussi voir un peu ton opinion, et outre le fait que tu fasses des billets sponso, des produits test etc…ce qui fait que les lecteurs restent et resteront c’est ta franchise ! et dieu sait si certaines ne prennent pas la peine de dire s’il y a une opération derrière, un coup marketing ou autre. Et c’est là que le lecteur se sent agressé, manipulé.

    Continue ton blog comme tu l’a toujours fait c’est parfait.

  74. Je suis effectivement persuadée que tenir un blog pousse à la consommation,à un tel point qu’on doit se perdre soi-même dans son style (acheter des pièces qu’on aurait pas acheté sans le blog)+les remarques lâches et sans intérêt sur le physique,c’est si facile..+les remarques sur la vie privée (le peu de détails qu’on donne quoi)
    franchement pour toutes ces raisons je ne tiendrai jamais de blog!Je prends souvent mes tenues du jour en photo,pour mon plaisir perso,de la nouveauté j’en ai quotidiennement rapport à mon boulot et bien je me garde tout ça 😉
    Concernant les soirées+cadeaux,je ne vois pas vraiment le pb.Parler d’une soirée comme celle d’Eres au contraire si c’est bien écrit c’est sympa…le pb de fond serait la jalousie que ça peut entrainer chez certaines lectrices.Mais si on prend ces personnes en considération on ne fait plus rien!
    Accepte les soirées et les cadeaux,manquerait plus que ça!!

  75. ah et j’ajoute:
    marre des blogs dont les coms se résument à: »ma chéwwwwie tu es belle!!!!!!!!!!! »
    en 150 exemplaires,ou la blogueuse en question ne répond jamais (en même temps que répondre?) ou des lectrices posent des questions qui restent sans réponses,etc
    certains blogs se résument à:dites moi que je suis belle ou fermez là,et surtout venez sur mon blog pour que je puisse acheter encore plus,point.

  76. Bonjour walinette! Je te laisse mon premier commentaire aujourd’hui! :)

    Je suis tout à fait d’accord avec lily!! Un blog c’est avant tout un lieu d’échange, et j’apprécie ceux dont la bloggeuse prend le temps de réponde à ses commentaires.
    Après, il est vrai que les articles sponsorisés qui n’ont rien à voir avec le thème principal me gonflent, mais tant que c’est occasionnel, ça me va. Les bloggeuses ne vont tout de même pas cracher systématiquement sur de l’argent!!

    En tout cas je ne suis pas encore concernée par la sponsorisation de mon blog vu qu’il est tout récent (moins de 3semaines!! :) ), mais s’il y a une raison pour laquelle je l’ai créé c’est que je ne voulais pas faire quelque chose de déjà vu!!!
    Je reprend l’idée d’un blog de mode quasi quotidien mais dont les vêtements me coûtent majoritairement entre 1 et 7 euros seulement!

    Je me suis vraiment donnée le but de prouver que la mode n’est vraiment pas une question d’argent. C’est pourquoi je suis sans cesse en quête des prix les plus petits possibles…

    Si ça vous intéresse: http://poutchinette.wordpress.com

  77. Réponse très interessante. Pour ma part, j’essaye au max de faire la part des choses mais la tentation est toujours grandes tant on est contactées !

  78. Je te lis réguliérement, et franchement je ne vois pas où est le problème avec le fait que tu puisses vivre de ton blog. Gagner de l’argent est toujours un peu tabou en France et l’on envie trop ce qui réussissent. Tenir un blog comme le tiens est un vrai travail, tout ceux qui s’y mette le savent. Faire de belles photos, trouver les bons mots, tous les jours … Je te félicite d’avoir toujours été claire avec tes lecteurs et de pouvoir sinon vivre de ton blog en tirer un peu de profit. Tout travail mérite salaire et ce n’est pas parce que l’on fait ce qu’on aime qu’on a pas le droit d’être payée pour cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *