Le “C’était mieux avant”

Dites, les plus anciennes, vous souvenez-vous de cette veste, là ?

E2

Ouiiii, la E2 pour la Redoute. Millésimée 2007. Ca fait une paie hein. Je l’avais eue en 2008. Des 120 € de départ, j’avais scoré à 15 ou 30 (avant qu’elle ne tombe à 1 € symbolique en quelques tailles sur Les Aubaines).
Je viens de remettre la main dessus et je la reporte. Cela me renvoie au tout début. Des blogs j’entends. Et on s’en partageait des bons plans de la sorte. Quasi toutes les blogueuses de l’époque se l’étaient procurée à bas prix : LE bon plan absolu ou presque. Il y en a eu quelques autres, les bonnes surprises avec la qualité et la coupe qui allaient bien chez les enseignes bon marché.
C’était un peu la marque de fabrique de la blogo, de dénicher ces coups là.

Et puis… et puis les marques, la professionnalisation… Oh là, je suis largement partie prenante du processus, hein. Et il est plutôt normal et sain d’évoluer. La qualité des blogs a suivi remarquez. Les photos sont quand même sacrément plus chiadées. Honnêtement, vous suivez encore des blogs avec des photos prises à l’arrache devant un miroir sale avec la tête coupée ?

Le truc frais et sympa des débuts a disparu, c’est clair. C’était presque inévitable, il faut être lucide. En même temps, j’essaie de garder une certaine spontanéité. Les tenues en photo sont quasi ou presque celles que je porte le jour même, le shooting n’excède pas quelques minutes, je n’ai jamais réussi à trouver un photographe autre que mon mari ou mon trépied. Le matériel est monté en gamme, j’ai appris à me servir de Light Room, c’est plutôt plaisant.
Après j’ai fait des erreurs je pense, de celles du mec qui est accro au sucre et se retrouve embauché dans un magasin de bonbons où c’est open bar (je l’avais déjà faite celle là). Un accès d’un coup beaucoup plus grand et facile à tout un tas de fringues sur lesquelles tu fantasmais pendant des années. Cela me fait penser à une phrase d’un des bouquins que je lis (Joy of Less ? un Dominique Loreau ? je commence à m’y perdre, à croire que je suis compulsive de la lecture aussi) qui dit en substance que pour devenir minimaliste, ou tout du moins renoncer à certaines choses, il faut les avoir déjà eues en sa possession pour ne pas ressentir de manque, de frustration. Pour se sentir riche de ce qu’on n’a pas. En gros : il faut en être revenue.
Quand on est jeune et qu’on commence dans la vie, je pense qu’il est normal d’avoir envie d’accumuler. On construit, on essaie. Et puis il y a une prise de conscience. Je ne dis pas que c’est valable pour tout le monde, certaines sont dans la mesure d’entrée. Cela n’a pas été mon cas.

Je ne sais pas trop où je vais dans ce billet, j’étais juste partie au départ sur cette veste army. Et puis j’ai divagué. Je me pose beaucoup de questions en ce moment pour tout vous avouer, des directions à prendre, à donner.

73 commentaire pour “Le “C’était mieux avant”

  1. Pour moi, ce qui est important, au fond, c’est la qualité du doute… et tu n’en manques pas…. c’est le moins que l’on puisse dire ….c’est pourquoi même si je ne te suis pas partout, je te suis… toujours.

  2. moi je m’en rappelle ^^, moi aussi je me suis posée pas mal de questions sans comparaison avec toi car je n’en ai jamais fait mon métier, je l’ai toujours fait à l’arrache, mais ce que tu dis sur le besoin d’avoir des pièces dont on a rêvé puis en revenir est très vrai, c’est mon cas. Ça doit faire presque un an que je n’ai rien acheté chez IM que j’adore par exemple et bien ça ne me manque pas du tout, du tout… par contre Dreyfuss si ^^

  3. Je me souviens de cette veste ! Je n’avais pas celle-là, mais j’ai réalisé lors d’un nettoyage dans des vieux cartons restés chez mes parents que j’ai collectionné les vestes army depuis des années sans m’en rendre compte. En 2007, j’avais une veste khaki Morgan avec des sequins sur la boutonnière…
    Les photos têtes coupées ne me manquent pas, mais le début des blogs, si. Maintenant l’aspect personnel, intime, spontané a quasiment disparu. C’est devenu un business, donc c’est logique, mais je trouve ça dommage tout de même. Aux US, de plus en plus de blogueurs ont des employés, je suis vraiment curieuse de savoir ce que sera le futur des blogs…

    • le blog devient un site internet à part entière et un business, perso je n’ai pas tellement envie de rentrer la dedans :-/

  4. Coucou
    oui je me souviens bien de cette veste, du début de la blogo, des bons plans, des petites marques maintenant internationales, des vestes Im à 250 euros (maintenant à 1500!), des d&penses de folies et de l’accumulation: acheter, revendre pour racheter…
    Comme beaucoup j’ai changé mon comportement d’achat et sagesse aidant je consomme moins… mais mieux?

  5. Idem je suis curieuse de voir l’évolution
    ce qui me fait sourire sur les descriptions de blogueuses americaines : creative director of (leur blog)
    Oui pas blogger mais bien cette petite fonction… car elles emploient des gens pour écrire des posts
    C’est comme Garance Dorée, ça me surprend à chaque fois quand je lis dans la signature que ce n’est pas elle mais Alex ou X ou Y…

    • oui, il faut prendre le réflexe de voir la signature du post …. après je comprends, ça apporte parfois de la fraicheur.
      Ca me manque des fois, de ne pas pouvoir échanger, de créer une émulation. A rester seule on prend le risque de tourner en rond

  6. Cette veste c’était carrément LA pièce de référence. 5€ et je l’ai toujours. Violette en avait fait un post l’année dernière je crois. Oui tu as raison les choses ont bien changé la professionnalisation et un peu de concurrence n’ont pas aidé. C’est un peu dommage mais la plupart des filles sont restées les mêmes c’est rassurant.

  7. C’était le bon vieux temps :)
    Même si l’évolution était inévitable comme tu le dis (forcément les marques n’allaient pas laisser passer cette opportunité !) je regrette quand même un petit peu la fraicheur des débuts.
    Je suis autant de “grosses” blogueuses, connues et reconnues, qui vivent de leur blog, que des “petits” blogs fait uniquement par plaisir. Alors certes les photos ne sont souvent pas d’aussi bonne qualité que chez Betty et cie, mais on y trouve autre chose.
    C’est bien de pouvoir varier un peu.

  8. Je te suis depuis des années, au moins 4 ans, et pourtant la mode on peut dire que je m’en fiche un peu, je ne suis pas concernée. Je dois avoir un budget vêtement de 300 euros par an grand max chaussures et accessoires compris, alors les TDMH me paraissent surréalistes, parfois je me suis dit que ce n’était pas pour moi. Et pourtant je porte de l’intérêt à ton blog. Car il apporte une réflexion sur le paraître, sur la consommation, la féminité et l’on voit bien qu’il y a une belle personne derrière (j’aime bcp les articles qui parlent de tes voyages, de ta vie professionnelle etc.) Malgré la professionnalisation ton blog n’est pas devenu un magazine, par exemple je lis Garance Doré comme je feuillette Elle dans la salle d’attente du médecin, avec amusement, intérêt parfois mais comme quelque chose de très lointain, sans aucun lien avec mon quotidien ou mon cheminement personnel.
    Et pour le “il faut en être revenue”, je ne peux pas me positionner par rapport aux vêtements mais je pense que c’est un peu pareil que pour la nourriture. Pour ne pas finir sa part de gâteau au chocolat alors que l’on a plus faim, il faut pouvoir se dire que quand on en aura envie à nouveau cela sera possible d’en avoir une autre.C’est plus facile de se passer de quelque chose quand on sait que l’on pourra l’obtenir facilement.

    • Merci pour cette dernière phrase très juste “C’est plus facile de se passer de quelque chose quand on sait que l’on pourra l’obtenir facilement”. Elle s’applique effectivement à tous les domaines de la consommation et à tout le monde!

    • oui c’est un truc qui revient dans pas mal de bouquins. On est dans une société d’abondance et il faut toujours se dire que ça ne sert à rien de se précipiter/ finir son assiette/ acheter de suite car on retrouvera toujours quelque chose de similaire plus tard. Mais à croire que notre cerveau a tellement été conditionné à la peur de manquer qu’on a du mal à le freiner :-/

  9. Derrière les photos plue ou moins bien prises, il y a des vraies personnes, et c’est pour elles que je viens et reviens sur leur blog plus que pour ce qu’elles y montrent.

    Alors oui, je regrette un peu la spontanéité d’expat qu’il y avait sur ton blog au début, mais je sais aussi que tu n’as pas changé, toi, même si tu as forcément évolué, c’est normal… Moi aussi en parallèle !

    Si certains excès m’ont interpelée, je suis passée plus vite sur les billets associés, mais c’est aussi (surtout ?) pour des billets comme cela que je passe quasiment tous les jours.

    Merci !

  10. Oh que oui les choses ont changées…..
    C’est à la fois chouette parce que ça permet de découvrir de belles pièces, voir de belles photos ..mais en même temps ça nous éloigne …dans le sens ou cet accès à autant de belles pièces est accessible a très peu d’entre nous, et du coup le blog ne reflète pas la vraie vie….ce qui était pourtant vrai au départ.
    Aujourd’hui un code réduc sur site de luxe…10% ou pas une pièce n’est à moins de 500e ……pas simple !
    Quand je vois par exemple il y a qq jours que tu possèdes 2 sacs Céline a 600€ la pièce…ça laisse réveuse, et ces deux sacs sont une goutte d’eau parmi les dreyfuss et compagnie. Avoir un dreyfuss, rien qu’un, pour la majorité d’entre nous serait déja super. Pareil pour les pompes et j’en passe. Alors oui les photos sont belles, les looks sont tops ..mais est ce la vraie vie.
    Oui tu portes tes tenues en vrai …mais perso des fois j’ai du mal à croire à la spontanéité de la tenue..vu le temps, la marque à montrer pour le post et compagnie.
    Finalement de ne plus voir deux fois la même fringue portée c’est dommage aussi ….parce que la vérité c’est que dans mon quotidien les fringues je les achète pour les porter plus d’une fois ..et heureusement d’ailleurs…et que du coup la encore c’est pas la life. C’est même trop facile…ya plus de recherches. Quand t’en as tellement c’est facile de mettre une fois un pantalon avec le pull qui va bien..Mais avec quoi d’autre peut se coordonner le pantalon …ça c’est la vraie vie.
    Moi parfois j’ai du mal
    c’est une orgie, et je pige pas la logique. Quand surtout en plus je vois les fringues passer dans le vide dressing …….
    mais ce n’est que mon avis
    ca ne change rien au fait que je prends tjrs bcp de plaisir a venir tous les jours, et que tes looks me dfont rêver.

    mais perso …le coup du fer à repasser sur ton blog en sponso …je comprends absolument pas ……. les dérives du blog pro surement …

    Bz

    • Pour le coup du fer, tu sais quand tu es freelance, tu dois diversifier au max tes sources de revenus. C’est hyper précaire et tu ne peux pas te contenter d’un seul client avec lequel tu n’as même pas de contrat. Bref, les revenus publicitaires sont une source de revenus dont je ne peux pas me passer pour le moment ;-)
      (et puis bon, un fer à repasser sur un blog qui parle de vêtements/beauté, ce n’est pas si hors sujet ?)

      Pour le reste, si si, je porte ce que je montre. Même si parfois pour un partenariat (comme la Redoute par exemple), je ne rangerai peut être pas au final la pièce dans mon dressing. J’essaie de diminuer ça ceci dit.

      Pour le coût, c’est comme si j’avais augmenté au fil des années mon “patrimoine” dressing, j’ai un fond de roulement, achats/revente et ne pioche rien dans les revenus du foyer (les revenus de mon mari et ceux qui découlent de mon activité) pour financer mes achats de fringues/sacs et cie… c’est autonome en fait. C’est dû en partie aux partenariats (donc fringues gratuites) et aux accès des ventes presse/privée/prix grossistes qui me permettent de revendre la plupart du temps au prix d’achat ou avec peu de pertes. Mais du coup ce n’est clairement pas un mode de fonctionnement accessible au plus grand nombre, ni quelque chose qui apparait au premier coup d’oeil, mais qui explique le nombre, l’orgie comme tu dis, de fringues qui apparait, sans que cela ne représente un investissement financier inconsidéré.

  11. et pareil le coté (que tu n’as pas trop mais qui se retrouvait chez certaines), genre blogo star…du genre je partage plein de trucs quand ça m’arrange, aider moi à trouver telle ou telle pièce, besoin d’avis…Mais quand faut se livrer un peu ya plus personne.
    Le coté à snober la lectrice m’agace un peu ..parce que c’est nous, lectrice, qui finalement faisons vivre ce blog et permette d’avoir tout ca. Et ça , ça me gonfle .

    • ah mais c’est un autre problème ça :-/
      Je crois vraiment que passé une certaine audience et surtout si on monétise, on ne peut plus utiliser le blog comme un journal intime et livrer ses états d’âmes :-/ Crois moi , tu te prends tout de suite une volée de com TRES désagréables. Au départ, je parlais beaucoup d’expat, puis de ma grossesse, des premières années de mon fils (tout en gardant des choses hors limite, ma vie de couple par exemple) et puis un jour on m’a accusée de (sic) “Monétiser ma vie privée”, d’utiliser mes proches pour me faire de l’argent sur leur dos (en gros), et bien ça fait un peu mal.

  12. Je me souviens (à l’époque, j’étais étudiante et j’avais dû écrire un des premiers mémoires sur le sujet _ je m’étais penchée sur l’achat pandémique d’une petite veste officier H&M dont plus personne ne se souvient aujourd’hui, et c’est bien normal)… je l’avais achetée et je l’ai (et la porte) toujours, cette veste E2!

    Oui, les blogs sont différents, le milieu s’est structuré avec de gros et petits poissons. Je ne lis plus tellement de blogs de mode “lookés”, car la débauche de vêtements me fait toujours un peu mal au coeur : à raison d’un post par jour et d’une quête perpétuelle de la nouveauté, la plupart de ces jolies fringues ne doivent jamais être reportées. L’audience grandissante en a fait quelque chose d’un peu absurde, quoique plaisant à regarder.

    En revanche, la blogosphère est un bon miroir : elle m’a donné l’occasion de me questionner sur ma consommation : j’ai beaucoup réduit le shopping et, parce que j’ai envie de m’entourer de vêtements qui ont plus de sens, je couds de plus en plus.

    • oui, tu as une sensation de gâchis quand tu ne portes pas assez un vêtements :-/, je comprends parfaitement que cela puisse créer un malaise car au départ les blogs montraient “la vraie vie”

  13. Je me souviens bien de cette veste. Mais moi j’en avais achetée une “authentique” dans une friperie. Paumée au Panama (c… de chauffeur de taxi ! *gnnnnn*). Racheté sa frangine dès mon retour en France. Bref. C’est vrai qu’on a assisté à l’évolution : des bons plans du début à une certaine “débauche” de nouveautés ensuite et, dernièrement, à un remise en question par pas mal de filles de leurs modes de consommation. Et, pour ma part, j’ai un peu évolué avec vous, ayant découvert les blogs au début de ma vie pro et donc avec un pouvoir d’achat grandissant, j’ai beaucoup (trop) acheté, fait pas mal de conneries, puis j’ai dû me “sevrer” en allant vivre à l’étranger et en n’ayant plus accès à l’ensemble de mes affaires. (3 ans que c’est dans les cartons ! J’en peux pluuuuuuus !) Et aussi en voyant diminuer mon budget. Et j’apprend, peu à peu, qui je suis, ce que j’aime et qui me va, ce qui compte pour moi. Et je trie. Voilà, on avance toutes, non ?

    • oui, on avance et avec les filles qui ont commencé un blog à peu près en même temps (je pense à Balibulle, à Coline) c’est normal qu’en ayant vécu un peu les mêmes excès on arrive à une saturation/prise de conscience un peu en même temps (OK, je suis un peu à la traine)

  14. On va dire que c’était mieux avant pour les petits porte-monnaie, dont je fais partie, pourtant je continu à venir sur ton blog tous les jours et ce depuis au moins 6 ans, car tu étais enceinte et moi aussi ;-) . Mais parfois j’avoues je reste scotchée devant certains de tes looks qui correspondent parfois au double ou au triple de mon salaire mensuel …

  15. Ma foi, c’est normal et en effet assez sain d’évoluer, de toute façon. Après, à toi de voir ce qui te convient le mieux, et vers quoi tu veux à nouveau faire évoluer ton blog et ta vie… rolala, c’est beau ce que je dis !:D

  16. Ahhh si je m’en souviens, je l’ai loupé cette veste et d’ailleurs vu il n’y a pas longtemps sur un quai de métro. Oui cela remonte à la période où j’ai commencé à te suivre. Ne te pose pas trop de question, c’est normal que tu aies évolué (il y a le début de la maturité également) et en ce qui me concerne, avec l’âge, j’investis plus dans des pièces qui dureront que dans de la mode kleenex. En tout cas, j’apprécie que tu sois toujours restée la girl next door, proche de tes lectrices et que tu ne te la joues pas Ann Wintour comme certaines blogueuses.

  17. C’est clair que maintenant il faudrait payer certaines blogueuses pour qu’elles reportent du La Redoute vu que maintenant elles font des photos pour Vuitton ou passent leur vie aux 4 coins du globe..Je ne donnerai pas de nom mais ce qui m’intéresse dans les blogs c’est justement la spontanéité et le fait que cela change des magazines féminins et des vêtements hors de prix. J’ai ouvert mon blog pour montrer ce que je porte au jour le jour, mes envies, déceptions, découvertes etc pas pour découvrir un énième look ultra travaillé et importable dans la vie de tous les jours! Je te rassure, malgré le nombre de fringues que tu possèdes et les belles pièces que tu nous montres j’ai toujours autant de plaisir à venir sur ton blog et pour moi si tu as accès à un plus grand nombre de fringues, pas toujours à la portées de toutes c’est vrai, tu respectes le challenge!

  18. Je ne sais pas si c’était mieux, mais c’était différent. C’est indéniable. Mais de toute façon l’évolution est saine et naturelle, on ne peut pas rester figé dans le temps (“si on n’avance pas on recule” comme on dit). Et cette évolution n’est pas écrite d’avance, libre à toi d’aller là où bon te semble, ce ne sera pas forcément la même chose que la voisine, la copine (ou la concurrente !).

  19. Oh oui, je me souviens puisque je te suis depuis le début, tout comme les autres BM. C’est vous d’ailleurs qui m’avez donné envie en partie de me lancer même si mon blog n’est pas consacré à la mode.
    Mais je rejoins Aurélia, la débauche de marque chères et confidentielles m’a rapidement et me fatiguent toujours.
    J’aime la proximité, c’est pour ça que je fréquente les blogs, mais beaucoup m’ont perdu justement.
    J’aime voir de jolies pièces mais ce qui m’intéresse surtout, c’est de voir “une possibilité”. Le rêve, si tant est que la mode fasse rêver certaines, elle est sur les podiums et ce n’est pas ça que j’attends d’un blog.
    Tu sais jongler entre les deux je trouve (même si je ne te suis pas du tout sur certaines pièces) et c’est pour ça que je passe toujours faire un tour ici.

  20. Non seulement je m’en souviens bien, mais je me rappelle l’avoir acheté immédiatement (sans profiter du super bon plan par la suite, j’étais un peu déçue de ne pas avoir su attendre et de l’avoir payé quasi plein pot !).

    En ce qui concerne tes préoccupations de dressing, je suis assez d’accord que pour beaucoup d’entre nous, la sagesse à ce niveau-là s’acquiert avec les années. J’ai fait aussi plein de bêtises, trop acheter, mal acheter, etc., et c’est seulement depuis quelques mois que je sens que je commence à tenir le bon bout. Ce n’est pas encore parfait, je sais que le chemin est long et la rechute possible, mais cela fait du bien de lâcher prise et de se concentrer sur le principal.
    Dans tous les cas, je trouve que ces questionnements actuels que l’on voit fleurir un peu partout ont du bon, car ils vont permettre à d’autres de se poser également ce genre de questions.

    Passe une très bonne journée :)
    Bises

  21. LA veste militarisante, la seule, l’unique que j’ai jamais aimée (c’est les trous, c’est sûr!).
    Merci de lui donner encore de l’amour.

    PS1: amor contrarié…je ne l’ai jamais possédée. 120€, à l’époque, pour une veste La Redoute, c’était nein. Et puis ratée en soldes. Et je n’avais pas encore découvert ton blog, ses bons plans, ta traque incessante de la promo et tout;)
    PS2: comme quoi, on peut être fidèle à la frippe à son insu. Même toi, malgré les embûches de ton métier et la déformation professionnelle.

  22. quand j’ai commencé de te suivre, tu étais enceinte… A cette époque, les BM étaient “comme nous”, vous partagiez vos bons plans, vous achetiez à petits prix (comme cette veste La redoute) et c’était facile de s’identifier..je me souvient de cette veste et je me rappelle aussi de votre enthousiasme quand vous achetiez une belle pièce, on sentait que c’était un peu exceptionnelle et que vous étiez vraiment heureuse (comme nous).

    puis les choses ont évoluées, sans que les lectrices ne s’en rendent vraiment compte dans un premier temps, il me semble.
    Tu as (et d’autres blogueuses aussi) commencer à présenter beaucoup plus de pièces, d’une autre gamme, plus chères, sans cesse nouvelle.. avec peu être moins d’enthousiasme..

    J’ai continuer à m’identifier pendant un temps et je ne comprenais pas comment vous faisiez pour avoir une telle garde robe quand c’était impossible pour moi.. alors qu’on partait “du meme point” (études,âges, job..)

    J’ai essayé de suivre le rythme des blogueuses par ce que je pensais que moi aussi “j’avais droit” à tout cela, au point de dépenser de l’argent que je n’avais pas…

    ensuite est née une certaine frustration : si je n’arrive pas à avoir tout cela, c’est que j’ai ra^té quelque chose..

    Puis enfin, au bout de quelques mois j’ai compris, que tout cela, les looks, les photos, les nouvelles pièces, c’était devenu un travail pour vous et que vous n’achetiez pas tout… qu’il y avait bcp de partenariat, de cadeaux… ce que je ne critique absolument pas, mais que je n’avais pas “vu” dans un premier temps.

    Depuis ma vision des blogs a changé. Je viens jeter un oeil, et surtout, je me permets des critiques plus “dures” (je le fais ici de temps en temps quand je n’aime pas) car je ne suis plus face à qqn qui pratique un loisir et mais face à quelqu’un qui travaille et tout travail ne mérite pas forcément des éloges…

    j’apprécie aujourd’hui que cette conso à outrance ralentisse un peu.. et je comprends que tu sois un peu “fatiguée” de ce renouvellement permanent, sans vouloir ni pouvoir, d’un coup, tout arrêter. Je comprends aussi quand tu dis apprécier avoir moins parce que tu as eu beaucoup.

    J’espère donc que ton blog va évoluer dans ce sens, moins de nouveautés, se reconcentrer sur de belles pièces, et savoir les porter de différentes façon… comme nous…

    • Merci, je crois que tu as extrèmement bien résumé l’évolution ! Ca a changé quand on a commencé à avoir des partenariats avec des marques, des bons d’achat sur des eshops (quand on s’est fait embaucher dans le magasin de bonbons en somme), du coup le décalage s’est fait entre ce qu’on pouvait porter et nos lectrices, tout en gardant par ailleurs un train de vie qui n’a pas changé. Je peux te dire qu’il y a un sacré décalage entre le contenu de mon dressing et mon train de vie /habitat/voitures, etc…
      C’est ce côté “je génère de la frustration voire de la jalousie/incompréhension” chez mes lectrices qui me dérange le plus je crois. Mais c’est tellement facile de faire un billet juste avec une jolie photo sur un truc qu’on a reçu, et je te rejoins là : tu as raison d’être plus critique quand c’est un travail, il ne faut pas tomber dans la facilité. Bref, je ne sais pas trop où ça va me mener bon déjà , à refuser les cadeaux des présentations presse, c’est un début :-P )

  23. Je l’ai cette veste, payée 12 euros, et je continue de la porter
    Je te suis depuis longtemps et je continue à te lire, par contre j’ai abandonné Garance Doré, Betty, Zoé Macaron et bien d’autres encore….

  24. Hors sujet mais pour info avant d’acheter sur le VD, les Pump Karine Arabian, elles taillent comment pour un 37 ? Grand ? Normal ? Petit ?
    Thanks in advance de ta réponse.

  25. ben écoute, moi je suis toujours Fashion Paillettes, la très sympathique blogueuse belge à la tete coupée dans son miroir, et j’aime bien qd même… ça a un côté très frais qui a disparu de la blogo et que je trouve très sympa (bon, ça ne veut pas dire que tu dois revenir à ça, chacun son identité…)

    • je ne crois pas que ça serait possible non ! et puis on faisait ça pour l’anonymat, là je crois que c’est trop tard non ?

  26. Je confirme et en plus elle est adorable, un amour de fille toujours pleine de ressources et Miss Bon plans !

  27. je trouve très bien ce que dit angela plus haut…c’est bien résumer ce que renvoi la blogo de nos jours….la frustration…contrairement à quelques années ou c’était le bon plan, même si on trouve encore parfois une pièce abordable que l’on peux se procurer mais c’est de plus en plus rare.

    En ce qui me concerne et concerne surement beaucoup de filles au delà de 50 euros je réfléchit sérieusement sur l’acquisition d’une pièce je clique pas facilement. Et c’est plus souvent que les pièces présentées par la blogo sont au dela de 100 euros par piéce.

    J’aime venir sur ton blog parce que honnêtement tu es vraiment une fille sympa, gentille, accessible bref on ressent sans soucis toutes ces qualités qui font que ton blog est assez à part à mes yeux et que j’ai vraiment un coup de coeur pour ton blog.

    j’émets rarement de critiques chez toi d’ailleurs à cause de ces qualités quelque part ça me fait suer de te renvoyer quelque chose qui pourrait être blessant alors que vraiment et c’est rare tu es très à l’écoute de tes lectrices…

    Mais tout comme il y a deux jours et hier sur le poste Céline parfois je me dit que c’est un droit aussi que nous avons de vous renvoyer des choses qui ne vont pas vous caresser dans le sens du poil et puis les choses peuvent se dire sans agression.

    Je suis sur de ta sincérité lorsque tu aborde une envie de plus d’authenticité sur ton blog et de moins consommer.

    Comme tu le dit et comme le disait Coline le soucis c’est que vous avez fait de vos blogs vos sources de revenues et votre taf ! Ce qui n’est pas critiquable peu de personnes auraient refusées l’opportunité moi la première même si finalement j’aime trop mon métier pour changer et qui est trop aux antipodes de blogueuse mode (bref je m’égare).

    Mais forcement diminuer les partenariat et le flux permanent de vêtements neufs et de consommations journalières semble impossible à moins de renoncer à une grosse partie de vos revenus c’est mathématique les marques financent pour un maximum de pub et de vues sur les blogs.

    Deux personnes à mes yeux y sont parvenues, la chic fille qui à toujours refusé le moindre partenariat et qui du coup à pu remettre sans soucis en question sa consommation.
    Et Mimnor qui à décidé de fermer son blog au profit d’instagram mais qui de son coté avait déjà une activité professionnelle.
    Pour les deux personnes au final le blog n’est pas une source de revenue.(même si je ne sais pas pour quelles raisons Mimnor à fermé son blog peut être que ça n’avait rien à voir avec la question)

    Mais bref pour dire que le plus sincèrement du monde je ne vois pas comment diminuer une consommation sans diminuer ou renoncer à cette source de revenu….

    bises

    • on peut tout dire mais dans le respect, pas de souci. Mais il faut faire attention je trouve, car les choses sont facilement mal interprétées par clavier interposé, du coup je pense vraiment que ce n’est pas faire de la lèche que d’essayer d’y mettre les formes (je ne dis pas ça pour toi, mais certaines ont le don pour dire les choses de manières désagréables, voire condescendante).

      Après, oui, Angela a parfaitement résumé le truc, mais je crois aussi que de mon côté (je n’ose plus dire “nous”, il ne faut pas que je généralise aux autres blogueuses mon cheminement), je n’ai pas forcément vu venir le truc non plus. Au début si on t’offre un bon d’achat de 200 € sur place des tendances, tu sautes au plafond ! puis ça se généralise, se banalise, tu n’y fais même plus attention, c’est terrible mais c’est comme ça

      Quant à Marie et Audrey (et Balibulle qui n’a jamais vraiment monétisé) tu ne peux pas comparer, ce n’est pas leur activité professionnelle. (et si Audrey a arrêté, c’”était des raisons perso qui lui appartiennent). Quand j’ai commencé à monétiser, j’étais au chomage, j’essayais de me reconvertir, de monter un business, tu avoueras que les opportunités offertes par le blog, c’était juste parfait !
      Mais je crois que le mode de fonctionnement actuel commence à lasser, il est temps de trouver autre chose, ce que j’essaie de faire avec My Perfect Closet. Ca ne va pas se faire du jour au lendemain, j’ai encore des obligations, des contrats à honorer, il faut que j’ai du respect aussi pour les annonceurs qui me font confiance ;-)

  28. Tu connais mon opinion sur la chose!
    J’ajouterais juste un mot à ton analyse introspective : l’uniformisation!
    Car à force de toutes courir après les memes pièces, de faire les memes photos jusqu’à prendre les memes poses, eh bien les blogs mode, ils se ressemblent tous!!!
    Autrefois le kiff c’était de se faire un look au moins cher, ça c’était rigolo!
    J’ajoute que je dois faire partie de tes “vieilles” suiveuses maintenant (avant Romans, c’est dire!) et si tu reviens de tout ca, ma foi…quelle libération tu vas ressentir!

    • oui, et c’est aussi parce qu’on est sensible à ce que montrent les autres, ça nous fait envie aussi, on voit les commentaires dithyrambiques, bref, faibles et humaines parfois.
      Mais j’arrive à avoir un peu plus de recul.

  29. Coucou !
    Je passe juste vous dire que je reviens de Paris, je suis ds le TGV, du coup c’est difficile de répondre mais je le fais demain sans doute !
    Merci pour vos retours, ça m’aide beaucoup, vraiment :-)

  30. Bonjour,

    Moi aussi je constate le décalage qu’il y a entre avant et maintenant. Il y a peut-être un autre aspect c’est celui de l’âge, du tien et de tes lectrices. Je pense qu’on a pour la majorité la trentaine. Au début j’étais fan des aubaines, et encore plus des soldes des aubaines, limite si j’achetais pas un truc plus pour la bonne affaire que parce que je le voulais vraiment. Et j’avais trouvé dans ton blog une fille un peu comme moi. Alors c’est vrai, maintenant ça a changé, tu as changé et on a changé, même un top Vanessa Bruno à 10 euros je ne l’achète pas s’il ne me plait pas, alors qu’avant je l’aurais peut -être pris dans plusieurs couleurs tu vois.
    Peut-être que les filles de 25 ans, qui ont encore des petits moyens, lisent des blogs qui leur ressemblent, et que ces blogs évolueront comme le tien avec leurs lectrices.
    Après, tes moyens financiers, sont au dessus des miens, pourtant je continue d’apprécier ton blog car tu présentes des pièces qui me plaisent, et si je n’ai pas les moyens de m’aligner sur tout ce qui me plait, ça me donne des idées et je me lâche à hauteur de mes moyens.
    Par contre, à la différence de toi, je ne suis plus dans la profusion volontairement. Je me contente de quelques pièces qui me plaisent vraiment et ça me suffit.
    J’ai hâte en tout cas de voir la direction que va prendre ton blog.J’imagine que tu vas faire le tri dans ta garde robe, comme pour ta cuisine.

    • Oui il y a ça aussi !
      Avant l’attrait de la bonne affaire passait un peu avant le reste, je deviens un peu plus exigeante. Un truc que je ne peux plus du tout acheter en version cheap ce sont les chaussures et les sacs, plus moyen de revenir en arrière

  31. Je comprends ton questionnement mais t’as de la marge! Quand je lis le dernier post de Betty sur Vegas, je suis dubitative: “je commande des pancakes à 4h du mat’ dans ma suite du Bellagio”… WTF?? (Quand j’ai commencé à la lire elle s’habillait chez Promod…) Alors certes, tu as de très belles pièces qui coûtent cher mais tu restes à la portée de tes lectrices, tu proposes un “get the look”, des bons plans et aussi des pièces abordables. Cerise sur le gâteau, tu es humainement quelqu’un de super, j’ai eu la chance de le constater dernièrement :) Alors oui tu as évolué mais comme nous toutes je pense. On grandit, on mûri et ton projet My Perfect Closet est une belle évolution je trouve!

    • je crois que Betty est passée dans une autre dimension aussi !!! c’est la blogueuse version star/people (elle est représentée par IMG model quoi ! :-P ), mais ceci dit ça reste un modèle de réussite, comme Garance Doré et quelques autres, on ne peut pas leur enlever ça, elles ont brillamment mené leur truc.

      Merci pour My Perfect Closet, c’est vraiment un projet qui va dans ce sens, trouver une autre source de revenu qui a plus de sens :-)

      • Oui c’est vrai qu’elles ont réussi et si j’ai eu du mal à m’habituer à ce changement du blog de Betty, maintenant je le suis avec plaisir, ça reste dans le domaine du rêve, ce n’est pas désagréable (mais vraiment le coup de “je suis moi aussi beauf dans ma suite du Bellagio”, ça m’a laissée perplexe!) ;)

  32. Je ne suis effectivement plus de “blog miroir” mais les bons plans des débuts, la truc bien coupé de H&M.. me manquent un peu :)
    Je suis ton blog, par exemple, toujours avec plaisir mais il est loin loin de ma vraie vie de salarié du médico-social :)
    La bise
    Caro.

  33. Punaise, nostalgie ! tu me fais hésiter à récupérer le hoodie gris avec les oeillets disposés en étoile sur le devant, de la même collection E2 pour La Redoute,qui est en train de dormir dans le sac “à donner” depuis quelques semaines… Signé la fille au sac TL-180 ;-)

    • oh non, si tu l’as mis dans ce sac, c’est qu’il doit y rester ;-) (dit la nouvelle adepte du tri, par contre pour un certain créateur, j’ai encore du boulot comme tu as pu le constater ! ;-) mais j’ai été raisonnable)

  34. Merci à Jicky et à Mumisarockeuse, c’est très gentil….Peu pour moi les blogs où on déballe des trucs à 10000 balles tous les jours, des blogs sur lesquels on a l’impression que les chaussures ne sont portées qu’une fois, où on achète 3 sacs à 1000 euros sur le mois. Ce n’est pas de la jalousie, loin de là….mais à 47 ans, j’ai trouvé mon style que je gère avec des moyens réduits et je ne m’en porte pas plus mal!!!!
    Soit dit en passant, je viens te voir souvent Walinette……

  35. Je n’ai pas encore la trentaine, mais je suis ton blog depuis hyper longtemps, et je blogue moi même depuis 2005.

    Je crois qu’aucune d’entre nous n’a à te dire quoi faire, mais comme certaines personnes en ont déjà parlé avant (dont moi), je crois qu’on peut dire qu’internet, IG, twitter and cie a un effet ” mauvais” sur nous. Ou peut avoir un mauvais effet, en tout cas.

    On voit sans arrêt de jolies choses, de nouvelles fringues, des fringues qui coûtent super chères. Alors quand on voit ça, ça peut donner envie d’acheter, sauf que toutes les personnes n’ont pas les mêmes moyens.

    Je pars du principe que chacun fait ce qu’il veut, MAIS ça me désole de voir que certaines peuvent acheter par exemple pour 6000 euros de fringues par mois SANS même être contentes de ce qu’elles achètent. Il me semble vraiment que certaines achètent un sac Céline comme on pourrait acheter une baguette de pain, que certaines achètent LES pièces qu’il faut (les tops Isabel Marant, le sac Trio, les stans). J’ai moi même beaucoup de pièces que l’on peut voir partout, et j’ai certains travers aussi (je ne jette pas la pierre, tout ceci est compliqué) MAIS je suis quand même consciente de la chance que je peux avoir, j’achète des choses qui me plaisent et que j’aurai acheté dans tous les cas, j’achète pas que des trucs qui sont vus sur la blogo (ça me fait peur parfois quand je vois des filles qui demandent ce qu’elles doivent acheter)et je sais me réjouir.

    En fait, ce qui m’embête, c’est qu’il me semble qu’on se perd! Et qu’on peut courir vers quelque chose qui est de toute manière inatteignable!

    Et je trouve que certaines blogueuses se prennent trop au sérieux, au passage.

    Mais sinon, j’aime ton blog, j’aime ta simplicité, j’aime tes questionnements, et j’aime mon nouveau jean !:)

    (Bon, je crois que c’est moi qui divague là, alors je me tais)

    • Oui, tu mets le doigt sur le travers de la société de consommation qui nous fait croire que le bonheur c’est d’avoir encore et toujours plus :-/
      Mais du coup je crois vraiment que pour s’en sortir il faut “entre être revenue”, de tout ça (enfin en tout cas pour moi)

  36. Moi aussi je m’en rappelle ! Mais honnêtement au fil des années tu es restée “vraie” et simple dans ta façon de bloguer donc on s’y retrouve encore, même si ce n’est pas le cas pour tous les autres blogs. Quelques soient tes choix de vie (accumuler or not) on te suivras toujours car c’est ta personnalité qui nous plait rien d’autre !

  37. Je trouve enfin le temps de commenter ce post qui me parle tellement !
    Oui, je me souvient de la veste, des débuts du blog quant tu étais encore à l’autre bout du monde ou presque.
    Comme beaucoup de tes lectrices, j’ai du mal avec l’avalanche de vêtements, accessoires etc de marque… tout en relativisant les choses : c’est votre business, ce n’est pas la réalité. Mais on peut s’y perdre très vite.
    Ce que j’aime ici c’est que tu ne dissimules pas tes doutes (tout en faisant la part des choses entre le blog et ta propre vie) et que tu restes toujours très accessible. Ensuite, la démarche d’épurer est un peu l’attribut de la maturité. Vers 40 ans on commence à revenir de beaucoup de choses, la vie a parfois laissé quelques blessures terribles et on se connaît mieux. Du coup, les questions d’apparence, de possession pour signer un statut social, etc. deviennent secondaires.
    Perso, je vis un peu loin de nombreuses tentations, j’aime bien me faire plaisir de temps en temps et dans ce cas je vais à l’essentiel. Je préfère craquer deux ou trois fois par an pour une belle pièce et assurer mes basiques, ce qui me simplifie d’ailleurs la vie au quotidien !
    Quant aux blogs trop loin de la vraie vie j’en lis parfois certains, je m’abstiens de tout commentaire (d’ailleurs réduits à des compliments plus ou moins sincères)… pour leur préférer d’autres blogs avec une vraie personnalité.

  38. Bonjour
    Rien à voir avec le sujet, je voulais te demander comment chaussent les boots Nowles d’Isabel Marant, car je fais un 36, et j’ai trouvé seulement une paire de 37 en noire sur ebay…et je cherche un 36 de couleur noir….
    J’ai un pied fin, je pense que tu peux m’aider ..
    Je viens tous les jours sur ton blog, et je ne commente pas, je regarde, je trouve que tu es particulièrement cool, car certains commentaires sont assez durs dés fois, et j’apprécie que tu laisses tout le monde s’exprimer, c’est une belle qualité …
    Merci…
    EmmA

  39. Merveilleux article !!
    Tu es une des rares blogueuses que je suis depuis des années sans me lasser. Tu arrives à me faire rêver avec certaines pièces, et tout aussi facilement à me toucher avec ton quotidien qui rester si accessible à nous toutes.
    Continues ainsi, c’est vraiment un réel plaisir au quotidien !!
    Merci et longue vie à TBTG !!

    -M-

  40. Effectivement tout le monde change et notre société est très impliquée dans nos actes. Ta remise en question est belle et sincère. Bonne continuation.

  41. Je crois que tu es le premier blog que j’ai commencé a suivre, beaucoup d’autres ont suivi dans la déferlante glorieuse de ce nouveau mode de communication / partage. Et puis je me suis vite lassée. Notamment quand on a commencé a voir des vitrines au delà des personnes. Après j’apprécie avec mon thé du dimanche matin de naviguer entre de belles photos c’est sur. Mais cela reste distant, et superficiel. Ici je reviens toujours, avec un réel plaisir, parce que tu as su continuer a partager, et que même si la relation est bien inégale (c’est drôle après ces années de visites, on se permet presque de dire que l’on te connaît.), relation il y a. Et une sincérité. Jusque dans tes doutes. Et puis les commentaires de tes lectrices sont toujours également agréables a lire.
    Sans laisser souvent de mot, c’est toujours très agréable de passer par ici. J’attends ta prochaine vente avec impatience …:)
    Belle soirée Cécile

Répondre à Yokoflo Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>