Lisboa

Ce fut court, ce fut bref mais ce fut bienvenu.
4 jours à Lisbonne donc, avec des trajets tout de même un peu douloureux (levé 2h du mat à l’aller pour un vol à 7h de Lyon, merci les horaires à la noix des low cost, ici Easy Jet – et un retour avec un retard de 4h, merci les controleurs en grève).

Alors n’attendez pas de moi un récit des musées, de l’histoire, de la culture. Bien évidemment, je fais des visites, vois les incontournables, mais arrivés (je mets au pluriel, car on est plutôt raccord avec mon mari), nous avons il me semble des habitudes d’anciens expats : l’envie de voir comment les gens vivent et comment nous nous adapterions ici. L’envie d’un quotidien pour finalement tenter de cerner les habitudes et la culture, ce qui à mon sens est tout aussi intéressant que la visite au pas de course de 3 musées par jour.

Concrètement ?
En terre inconnue, nous faisons quasi systématiquement un tour au supermarché, une séance de ciné, regarder la télé et surtout les publicités, balades sans but, observer à la terrasse des cafés, le tour des moyens de transport, manger dans les cantines et gargottes en tout genre…

Conclusions ?
- je suis perturbée : le métro circule à droite…
- le poisson et la morue en plat national, ce n’est pas usurpé, le rayon des super fait foi.
- les portugais ont gardé le nom original de Oui Oui : Noddy
- si les jeunes comme ici dealent du shit* sur les hauteurs du Bairro Alto, les petits vieux quant à eux dealent des images Panini, rangées et triées dans des caisses de bois posées sur des chaises en paille sur le côté de la praça D.Pedro IV (Hello Kitty et je ne sais quel truc de foot)
- Contrairement à la plupart de ses voisins, le portugal ne dit pas té, thé ou autre dérivé de l’anglais “tea”, mais a gardé le nom original chinois et même sa prononciation : chà. Macau peut être ? (Merci la pub Tassimo)
- on n’a beau ne plus avoir besoin de changer les bobines, la séance est toujours immanquablement coupée sans crier gare d’un entracte. Ecran noir affichant “INTERVALO”, la marchande de glace en moins. Pratique si on veut faire pipi certes, mais 5-10 minutes interminables si on n’a pas envie (et le ciné coûte 5,95 euros)
- il reste une formidable concentration de cantines populaires, au sein desquelles on retrouvera systématiquement, tous les jours et à la même place, le même petit groupe de papis.

* : on s’est retrouvé en plein “Zone Interdite”, le dealer nous ayant murmuré “haschish” à notre arrivée sur le miradouro Santa Catarina ayant fait les frais d’une descente de flic peu après notre arrivée. Ca anime quand tu te bois une sangria.

28 commentaire pour “Lisboa

  1. C’est marrant, mais même avant d’être expat, mon mari et moi avions la même façon d’appréhender les pays : on préfère sentir comment les gens peuvent vivre au quotidien que de faire 3h de queue à chaque musée ! Et c’est là qu’on fait souvent les plus belles découvertes car on sort des sentiers battus touristiques.

  2. J’espère déjà y aller cet été mais ton récit et tes photos me donnent envie de sauter dans le premier avion (grève à part ;) )
    Bisous

  3. Lisbonne est sur ma top liste des villes européennes. et niveau logement pas surprise? c’est cher? bien situé par rapport aux transports?

  4. Je suis d’accord avec toi sur la façon d’appréhender un pays ,nous faisons pareil mon mari et moi ,j’adore m’imprégner de l’atmosphère d’une ville !!!!au fait t’es bien mimi en touriste !!

  5. J’avais adoré mon séjour lisboète en novembre dernier. J’avais trouvé la ville très jolie (et sportive, toute en montée, descente, surtout montée) et ses habitants vraiment accueillants.
    Je retrouve ces bons moments au travers de tes photos !

  6. Ca m’a l’air très joli Lisbonne, ça doit être agréable à vivre non?
    Avec mon homme (qui est lui un expat ici) on fait pareil quand on visite un en droit: la visite du supermarché est incontournable!!! Et la télé locale aussi! A New York par exemple j’ai préféré mille fois voir un match de baseball (avec mon homme et ses cousins qui connaissent les règles par coeur bien sûr pour m’expliquer!) ou me réveiller avec New York One que visiter le Moma (même si j’aime bien les musées mais je préfère les petits musées confidentiels).

  7. ahah ! on a vu les même choses et fait les même photos ( logique tu me diras , mais c’est rigolo de revoir les mêmes choses avec un autre regard :) sauf pour les pasteis de Belem , trop de monde et nous ne sommes pas patients ! bouh.

  8. J’ai bien aimé la petite visite de Lisbonne. Nous avons la même manière d’aborder le voyage… La découverte de la population est autrement plus enrichissante que celle des musées et autres monuments incontournables. Merci en tout cas, ça me donne bien envie de découvrir ce pays que je ne connais pas encore (honte à moi). Bisettes.
    Caro.

  9. Ah, les cantines… Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours préféré manger là-bas que dans un resto. Sûrement pour retrouver l’ambiance populaire de ce pays magique!

  10. Américaine pour quelques temps mais plus pour longtemps, je pratique plutôt l’immersion que le tour complet des “sights”, enfin je suis aussi là pour le boulot.
    Ceci dit, Lisbonne fait partie de ces destinations dont je rêve un peu.

  11. Merci beaucoup pour ce mini reportage qui nous change effectivement des musées ou autres monuments en tout genre !! Ce que j’aore au portugal c’est les gens et la nourriture je dois avoir des origines hispaniques c’est pas possible autrement ou brasil va savoir :) Bon retour et bonne lessive

  12. haha moi je l’aurais goute le shit portugais! Non a part ca, votre maniere de visiter les villes me plait beaucoup. quand on voyage avec ma mere, c’est musees non-stop.. Ou grandes excursions touristiques.. casse-couilles. Votre facon de decouvrir les charmes de cet endroit, ca me donne envie de voyager! (eeeeeeeeeeeeeeeet, merci la rentree aujourdui :P )

    bisous suisses!

  13. Ca me donne super envie d’y retourner de voir toutes ces jolies photos! Le beau temps avait l’air d’être au rendez-vous, un + immanquablement! (Et slurp slurp les pasteis…). Bisous belges ;-)

  14. Saudade… Juste une petite précision : le mot “chà” (le clavier français ne permettant pas de mettre l’accent dans l’autre sens) ne vient pas de Macau, les portuguais furent les premiers à importer le thé (entre autres) en Europe, et ont conservé le nom original. Parallèlement, certains mots japonais et chinois viennent du portugais.

  15. Quelque chose qui n’a rien à voir avec ton billet : j’ai vu récemment les épisodes 1 et 2 de la saison 6 de Dr House et je trouve que tu ressemble beaucoup à une actrice qui joue dedans. Elle a à peu près la même coiffure que toi et une couleur bien plus claire… qui t’irais surement très bien!

  16. J’y suis allée cet été, ca fait plaisir de revoir des photos de Lisbonne !

    As tu eu le temps d’aller au restaurant “100 MANEIRAS” ?
    Un restaurant qui n’a rien a voir avec les “cantines”. Un délice pour les papilles !

  17. Merci pour ce compte-rendu et ces jolies photos ! Le rayon poissonnerie est impressionnant, c’est clair ! Et oui pour le chà, ça vient de Macao (enfin du chinois donc !). Contente de ton retour, ben oui, je dirais presque que tu m’as manquée ces quelques jours (*mode bisounours*) ;)

  18. Contente que la ville t’aie plu ! On fait un peu comme ça aussi avec mon chéri : un peu de tourisme, et beaucoup de flaneries, de terrasse en terrasse. ( Et la visite du supermarché est un must ! J’adore aller voir ce que les gens mangent..)

  19. Je suis pareil … Ce que j’aime c’ets voir les gens vivre, juste marcher dans la rue, prendre le bus (se perdre) et sentir l’atmosphère de la ville nous envahir. Si j’ai bcp de temps (2/3 semaines), j’apprécie tout de même qqs musées et lieux très touristiques. Sinon, pour qqs jours, je me contente juste des incontournables et le reste c’est pour voir la vie des locaux.
    Je ne loge quasiment jamais dans les hotels mais plutot chez l’habitant ou en couchsurfing et parfois même dans les quartiers populaires car c’est la vraie vie des gens. Tous les parisiens ne vivent pas au pied de la Tour eiffel comme je dis à chaque fois. Même si j’ai eu de sacrés surprises, en particulier à Athènes et à Brooklyn, je le referais sans hésiter. Je mange dans le resto en face, celui qui n’est pas bondé et dans lequel on y trouve aucun touriste. Parfois on se casse les dents car les étrangers ne sont pas les bienvenus et on nous le fait sentir, mais le plus souvent, c’est juste une très belle rencontre avec les proprios ou le serveur. D’ailleurs ce sont ces personnes dont on se souviendra encore qqs années après le voyage. Je n’oublierais jamais ce vendeur de gyros et sa fille sur une petit île grecque pour leur accueil, leur gentillesse et leur délicieux gyros, bien sur. Parmis mes plus belles rencontres de voyage.
    La télé c’est aussi une expérience marrante et le supermarché c’est incontournable pour faire ses courses pour le dîner du soir et pour en ramener plein la valise mais punaise ce qu’on s’y perd. On a vraiment pas les mêmes habitudes alimentaires et même sans partir à l’autre bout du monde. J’imagine que pour des anciens expat, le supermarché est une expérience pas trop compliquée. Je sais pas comment je me débrouille mais j’ai un mal fou à trouver ce que je veux. J’y reste une heure pour 3 articles (lol).
    J’avoue ne jamais avoir testé le cinéma car j’ai peur de ne pas assez comprendre et d’avoir l’impression de perdre mon temps mais finalement, ça vaut peut etre le coup de tenter l’expérience.

    En tout cas, ça me donne envie d’aller au Portugal car plusieurs personnes m’ont dit que c’etait un beau pays et pas seulement Lisbonne.
    Ton post me donne d’ailleurs trop envie de repartir. Je suis revenue de 3 semaines de voyage il y a moins de 6 mois et je n’arrete pas de penser au prochain voyage que je pourrais faire mais je n’arrive pas a me decider sur la destination.

    Si tu as d’autres petits conseils à donner sur ce qu’il faut faire quand on arrive dans un nouveau pays/capitale, je suis tout ouïe car j’aime bien les conseils d’expat qui ont souvent un avis différent dû à leurs expériences.

  20. Les dealers de haschich sont des gitans qui abordent tout le monde à Lisbonne ( de 7 à 77 ans ). Cela surprend au début mais il suffit de décliner de la tête et ils s’en vont.
    La télé portugaise passe les films et les dessins animés en version originale sous-titré ( surtout en anglais du coup ), ce qui fait que les jeunes savent très bien parler cette langue !

    Bizzz ;-)

  21. Si quelqu’un veut des conseils pour un voyage en Espagne ou au Portugal, n’hésitez pas à me contacter. Je répondrai avec plaisir à vos questions !
    Bizzzzz ;-)

  22. En fait, il faudrait pour voir faire les deux, les musées et sites à visiter et pouvoir se balader dans les rues et supermarchés.
    J’ai passé trois jours à Berlin la semaine dernière et j’ai visité quatre musées et vu les sites les plus connus, ça m’a laissée peu de temps pour le reste, mais j’ai quand même pu flâner dans les rues et aller au marché
    J’aime beaucoup tes photos de Lisbonne, une viile que je ne connais pas, mais que j’aimerais découvrir

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>