Breton (stripes)

Dans la catégorie, on n’en a jamais assez (bon OK, le sweat gris, mais encore) :

– Le jean blanc (si, si, je dois avoir celui-ci et 2-3 Uniqlo)
– Les boots noires (avec plusieurs hauteurs de talon, plusieurs formes de zip, talon contrastant, ou pas…)
– La marinière (en tee, en sweat, en pull…)

free2

Je cumule à peu près tous mes basiques donc sur cette photo…

Lire la suite

Fripes et personnalisation

Je crois que j’ai une petite – ooooh, infime hein, on ne change pas comme ça – partie de moi qui pense recyclage, décroissance, économies MAIS sans sacrifier le côté fashion de la sape.
D’un côté l’envie de donner une seconde vie à des vêtements, et de l’autre de toujours contribuer à l’économie. Bref. Je me demande donc si je n’ai pas trouvé un compromis : chiner dans les friperies ET les faire modifier à ma sauce. Oh rien de nouveau vous allez me dire, certaines le font depuis des années.

jacket1

Le plaisir de recycler, de faire des économies et d’avoir une pièce unique.
Problème ? Je n’ai pas forcément « le truc », le sens artistique et les connaissances techniques pour faire vraiment ce dont j’ai envie. Alors oui, au collège, j’avais cousu moultes écussons sur ma veste en jean (j’ai vu que ça revenait à la mode tiens) et suis plus ou moins capable de reprendre les jambes de ma salopette en jean pour la rendre plus boyfriend que baggy. Lire la suite

Blanc Bleu

Alors si vous êtes de mon âge ou presque, le titre de ce billet devrait vous évoquer une marque et vos années lycée. Des sweats, des vêtements mais principalement LE pull en grosse maille. Le truc tu le laves à la main et il faut une semaine pour qu’il sèche. Je me souviens encore qu’il coûtait dans les 500 FFs et que c’était le graal absolu avec mes copines de l’époque. Il a fallu quelques années pour que j’en ai un, que j’avais trouvé à Troyes dans le magazine d’usine… Gris, unisexe, à grosses mailles et qui finalement ressemblait un peu à celui-ci (pour la maille j’entends)

levis1
Lire la suite

Lutter contre la cellulite 3/4 : le sport

Comme pour la note précédente :
=> il s’agit finalement moins de cellulite que d’hygiène de vie en général
=> je relate mon expérience personnelle. Ce qui marche pour moi. A chacune de trouver sa propre routine.

Je n’ai jamais été super sportive comme fille. J’ai passé mon adolescence à faire du sport uniquement à l’école (et encore, j’étais dispensée d’endurance), point barre ou presque. Des velléités de volley-ball et natation mises à part. Ca a changé quand je suis revenue de Guyane en 2001 avec 8 kgs en plus, ça m’a pour ainsi dire motivée.
Parce qu’en effet comme vous me l’avez fait remarquer, nous sommes en plein marronnier de saison (pré-maillot), et si le sujet ne m’agace pas particulièrement, en revanche, ce que je trouve insupportable ce sont les titres de magazine accrocheurs du type « perdre 3 kgs sans efforts », ou « vaincre la cellulite sans contrainte ». Et bien j’ai un scoop : c’est archi-faux hein. Sans blague, comme si on allait se faire des fesses de rêve en se les serrant 10 minutes par jour sur sa chaise de bureau. Mais bien sûr.

sport1

(le « matos »… et oui le débardeur est floqué à mon blog… reliquat d’une opé EasyTones d’il y a 3 ans !) Lire la suite