Soupe thai poulet-coco

C’est l’un de mes meilleurs souvenirs d’Asie du sud-est : la cuisine et ce goût de lait de coco citroné que l’on retrouve dans beaucoup de plats.

J’ai cherché quelques recettes sur le net, les ai modifiées à ma sauce, ai tatonné pour enfin arriver à ceci :

La soupe thaï poulet – coco :

Pour 4 personnes (si plat principal… sinon y’en a pour 8 si on en sert un petit bol en entrée), il vous faut donc :

- une grosse escalope de poulet (200 grs)
- 2 cubes de bouillon de volaille
- 125 grs de vermicelles de riz
- 2 carottes
- des champis séchés (noirs ou bien des shiitakes)
- un citron vert
- 200 ml de lait de coco
- un morceau de gingembre (la taille est à voir selon votre goût)
- de la coriandre fraîche

Comment que ça se danse ?
Et bien on s’occupe déjà de mouiller les champis (genre 7 minutes dans l’eau bouillante et on laisse refroidir 10 minutes dans cette même eau)
On débite les carottes en lamelles, direct avec l’économe, c’est plus fin
On fait cuire l’escalope
On met 1,5 L d’eau à bouillir avec les cubes de bouillon.

L’escalope est émincée finement, on la met ainsi que les carottes et les champipis dans le bouillon qui frémit, pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, on presse le citron et on récupère le zest (sur le quart du citron à peu près). On râpe le gingembre.

On ajoute les vermicelles, le jus et le zest de citron, le gingembre, le lait de coco. Encore 5 minutes.

C’est prêt !

On sert dans des bols, avec baguettes et cuiller chinoise (bien qu’en Thailande, on utilise une cuiller et une fourchette pour manger mais passons, avec les baguettes ça fait plus asiatique…) et au dernier moment on ajoute un peu de coriandre ciselée.

26 commentaire pour “Soupe thai poulet-coco

  1. Hum… ça à l’air bon ! Et copieux, t’as plus faim après ça, non ? En tout cas, ça donne envie… même à 8h00 du mat’ (^_^)

  2. super, je vais tester cette semaine….les toasts avec foie de morue ont déjà cartonné…
    la recette du dimanche, j’aime bien le concept…!

  3. Mmmmmmmmmhhhh, moi aussi ça me rappelle mon voyage en Asie du Sud-Est. D’une manière générale j’ai préféré le Laos et le Cambodge mais question bouffe la Thaïlande et le Vietnam m’ont laissé un souvenir impérissable ! J’avais même pris des cours de cuisine sur place, quel bonheur !
    Je note ta recette pour la faire dans la semaine, merci de nous la faire partager !

  4. @ toutes : n’hésitez pas pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous essayez ;-)

    @ Océane : ben tu vois le pot estampillé “2 euros” ? ce sont des shiitakes du rayon fruits et légumes de chez Carrouf, mais je ne suis pas sûre qu’il y en ait tout le temps

  5. je rebondis sur les shii-takés : essentiels pour la cuisine asiatique, jusquà maintenant j’en achetais séchés mais dans mon Finistère d’adoption, j’ai découvert qu’il y avait carrément des producteurs de shii-takés :D
    C’est bon dans tout ces trucs-là : sautés, soupe, vapeur, grillés et servis en apéros (entre 10 et 13,50€ le kilo)

  6. Depuis que tu en as parlé je l’attendais impatiemment. Je la teste cette semaine et je te dirai ce que je pense aussi. Bonne soirée!

  7. J’ai testé hier soir, sans la coriandre oubliée au moment de faire les courses et avec des champi de paris because point d’autres champis dans la pauvre mini-supérette de mon quartier. Ben c’est Trooooop bon quand même !! (mais ça cale bien hein ! Un petit bol pour plat unique et j’étais calée!)
    MERCI pour ce bon plan, je réessaie très bientôt avec les vrais champis et la coriandre ! Yummy!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>