Avis Oenobiol: Tout savoir sur ce produit cosmetique


oenobiol

Changement de saison oblige, les cheveux se fragilisent et tombent!  Pour moi, cette année c’est pire que tout : ils tombent par poignée ! C’est aussi ton cas ? Alors à défaut de pouvoir t’expliquer les raisons scientifiques de cette chute je vais t’apporter la solution.

Notre histoire d’amour avec oenobiol,

Depuis des années, deux fois par an je faisais une cure de trois mois de Oenobiol capillaire. Le résultat était là : la chute s’arrêtait progressivement et les cheveux repoussaientEnfin tous sauf les « bébés cheveux » sur les tempes qui eux refusent de pousser depuis 25 ans…  #lesbatards mais c’est sympa ça me donne un côté chauve, comme mon père ! ^^

Voici donc la gamme que j’utilisais jadis. Deux petites gélules par jour et le tour était joué. Les cheveux repoussaient brillants, beaux, forts et plus nombreux pour la modique somme de 30€ les trois boîtes (souvent la troisième est offerte.)

Comme je suis quelqu’un de loyal qui n’aime pas trop qu’on lui change sa routine capillaire, c’est donc en toute sérénité que je suis allée en pharmacie chercher mes boîtes d’oenobiol bi-annuelle. L’air fier et sûr de moi …

Mais …

Première pharmacie, je ne demande rien aux vendeurs mais constate que mon produit miracle est absent des linéaires ( même déception quand j’ai appris que les glaces Mister Freeze avait changé de nom ). Deuxième pharmacie pareil ! Je trouvais soit uniquement du fortifiant, soit du revitalisant … Mais je ne veux pas ça moi !!!!

La consternation a dû se lire sur mon visage puisqu’ une jeune femme est venue à ma rencontre pour me demander ce que je cherchais. il s’est avéré que c’était une spécialiste capillaire qui travaillait à la Clinique du Cheveu de Bordeaux, nous avons discuté et c’est là que j’ai appris cette terrible nouvelle : Oenobiol capillaire a changé de recette !

Je t’explique !

C’est la minute relou … Pour favoriser la repousse, le cheveu a besoin de deux ingrédients : la cystine et la méthionine (l’un renforce pour éviter la chute, l’autre favorise la repousse)! Avant Oenobiol capillaire utilisait les deux combinés dans son dispositif anti-chute. Jusque là tout va bien. Seulement voilà, pour des raisons marketing obscures, ils auraient dissocié leur gamme en deux produits bien distincts : un revitalisant et un fortifiant. En somme si tu veux avoir la même efficacité qu’avant, tu dois acheter les deux produits (et tu doubles ton budget) ^^

Voici un petit dessin explicatif (c’est mon côté pédagogue qui ressort ;-))

 

Qu’à cela ne tienne ! Je n’ai pas gagné au loto mais ma crinière est précieuse surtout depuis que je suis passée aux shampoings bio. Je ne voulais donc pas lésiner sur la qualité, d’autant plus qu’à ce rythme je n’aurai plus un poil sur le caillou d’ici Noël ^^ C’est décidé je ne repars pas de là sans un traitement !

Finalement sur oenobiol,

 » A la Clinique du cheveu nous recommandons un produit, moins marketing mais plus efficace » … cette phrase à sonné le glas de ma relation fraternelle avec Oenobiol. C’est comme ça que je suis repartie avec une marque que je ne connaissais pas du tout : Phytalessence Cheveux et ongles. Un produit qui contient de la cystine, de la méthionine ET de la feuille d’ortie qui serait très efficace selon nos grands-mères pour stimuler la repousse du cheveu ! Tu le savais ?

 

Ce traitement dure 6 mois à raison d’une seule gélule oenobiol par jour (je ne mets aucun lien d’achat vers ce produit puisque ceci n’est pas un article sponsorisé et que je ne souhaite pas favoriser un site plutôt qu’un autre). Niveau coût c’est plus intéressant puisque les 6 mois de traitement coûtent 36€. Tu peux choisir de le faire d’un coup ou deux fois trois mois. J’ai commencé il y a deux semaines et bien que la conseillère m’ait dit qu’il n’y aurait aucun résultat avant 2 mois, je commence déjà à voir un ralentissement de la chute.

Seul bémol (de taille quand même …) : ces molécules accélèrent la repousse des poils ! ^^ A toi le rasoir …

Sinon…

J’ai tenté de vérifier toutes ces données par mes propres moyens en lisant des articles à ce sujet. Je n’ai rien trouvé sur la nouvelle gamme d’Oenobiol, ni sur les raison ni sur le changement de recette. C’est uniquement en comparant la composition des produits en magasin, en fonction des renseignements que m’avait donnés la conseillère de la Clinique du cheveu que j’ai forgé mon opinion avant d’écrire cet article.

Toutes interventions ou compléments d’informations sont donc les bienvenus 🙂

2.9/5 - (17 vote)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *