Conseils pour rénover une toiture abimé


rénovation vieille toiture

A chaque configuration de toit, sa solution. En rénovation, comme en construction, sur une maison individuelle, un immeuble collectif, un bâtiment industriel ou historique, Polytuil vous propose un large panel de profils de tuiles métalliques adaptées à votre chantier. Voici donc tous nos conseils répondant à tout problème de couverture.

Rénover une toiture abîmée ou fragile

Quel que soit la nature de votre couverture (tuile en terre cuite, ardoise, shingle, fibrociment) et les contraintes de son environnement (froid, neige, vent), un projet de rénovation de toiture nécessite d’évaluer l’état de votre charpente et de votre couverture. Cela déterminera la technique de rénovation (dépose de toiture ou rénovation en sur-toiture) et le type de tuile adaptée.

rénover les tuiles

Rénovation d’une toiture en shingle

Ces toitures recouvertes d’un feutre enrobé de bitume renforcé se dégradent assez rapidement dans le temps. La rénovation d’une toiture en shingle ne nécessite pas de dépose de votre toiture… si vous optez pour nos tuiles acier. Légères et résistantes, elles peuvent en effet être posées sur le shingle, moyennant l’installation de liteaux et contre-liteaux. Gain de temps assuré !

Toiture en fibrociment : la dépose n’est pas obligatoire !

Les plaques de fibrociment assurant la couverture de votre toit se dégradent et ont perdu leur étanchéité ? Avec la tuile acier, il est très simple de réaliser la rénovation d’une toiture en fibrociment en sur-couverture, donc sans dépose fastidieuse des tôles.

Rénover une toiture arrachée

Un gros coup de vent, une violente tornade et votre toiture est arrachée… Ici, la tuile acier démontre un autre atout : sa rapidité de mise en œuvre. En effet, la rénovation d’une toiture après une tempête et souvent une question urgente. La facilité de manutention et d’installation des tuiles Polytuil répond donc à cet contrainte pour un chantier plus rapidement réalisé. En prime, l’excellente résistance au vent (jusqu’à 240 km/h) et aux impacts de nos tuiles acier vous permettra de vivre sereinement les prochains aléas climatiques.

Une toiture résistante au froid et à la neige

Vous êtes propriétaire d’un chalet à la montagne ou projetez de faire construire une maison en altitude ? Peut-être êtes-vous hôtelier et votre établissement doit résister aux fortes chutes de neige ? La couverture de votre toiture de montagne doit répondre à de fortes contraintes : poids, vent, gel et forts écarts thermiques. Avec une résistance à la charge de plus de 1,4 tonnes/m2, la tuile métallique répondra à votre cahier des charges.

Comment assurez la résistence d’une couverture sur toit à faible pente ?

Vous allez faire construire un bâtiment ou une maison présentant une toiture à faible pente ? En raison du faible pourcentage de pente, la charpente doit supporter plus de contraintes, d’où l’usage de solutions de couverture adaptées et légères, au contraire des tuiles en terre cuite ou en ardoise.

Charpente fragilisée ou ossature légère, la tuile acier s’impose

Dans le cas d’une couverture fragilisée, ou que la charge est mal répartie sur la charpente et les appuis des murs, le poids pouvant être supporté par le toit et le bâtiment est affaibli. Avec une structure 5 à 7 fois plus légère que des tuiles traditionnelles, la rénovation d’un toit fragilisé est facilitée par les tuiles métalliques Polytuil.

Une toiture traditionnelle à rénover ?

Chaque région de France présente ses typicités architecturales. Tuile romane sur un mas provençal, ardoise d’un clocher corrézien ou lauze d’une ferme du Sud-Ouest sont des particularités patrimoniales à préserver. La rénovation d’une toiture traditionnelle dans le respect du patrimoine régional peut se faire naturellement avec nos tuiles acier façon ardoise, tuile romane, lauze ou autre !

La tuile métallique : la solution pour tous vos besoins en toiture

L’exigence et le soin apportés à la qualité de nos profils vous permettront ainsi d’envisager de très nombreuses configurations de mise en œuvre, en particulier pour les toitures présentant des contraintes :

  • de conception (faible pente…)
  • de localisation (altitude, montagne…)
  • de reprise de charge (charpente fragilisée…)
  • d’esthétisme (nécessité de conserver le patrimoine architectural)
  • d’ancienneté (rénovation)

Conseils pour réparer sa toiture soi-même

Réparer sa toiture est un exercice assez compliqué et pour essayer de le faire soi-même, il est primordial de suivre certaines étapes. Avec ces quelques conseils vous devriez pouvoir effectuer des petites réparations ou au moins de l’entretien régulier. Pour une grosse réparation, si vous n’êtes pas un pro, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Bien choisir ses tuiles

Tout d’abord pour bien réparer votre toiture, choisissez bien vos tuiles pour votre toiture. Le mieux est de choisir les mêmes tuiles que les précédentes. Si vous changez de tuiles, vous devrez faire une demande au préalable à la mairie, puisqu’il s’agit d’une modification extérieure de votre habitation. Pour bien choisir vos tuiles, vous pouvez suivre les recommandations que vous avez lues précédemment dans l’article.

Calculez la structure de votre charpente

Si vous refaites complètement la toiture de votre maison, calculez la structure de votre charpente en bois. C’est indispensable car elle maintient toute la toiture. C’est elle qui consolide le toit de votre maison. Le mieux est de faire tous ces travaux aux beaux jours, car si vous n’êtes pas un professionnel, cela ne sert à rien de se mettre des bâtons dans les roues en privilégiant un jour pluvieux ou venteux.

5/5 - (4 vote)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.