Edward aux mains d’argent : la maison du film en vente


Edward aux mains d'argent

Vous vous rappelez ce film ? Edward aux mains d’argent ? C’est le chef-d’œuvre du début des années 90 réalisé par Tim Burton qui met en scène Winona Ryder et Johnny Depp pour le succès que l’on connait aujourd’hui. La maison des Boggs, la famille qui accueille Edward aux mains d’argent, existe bel et bien. Elle est désormais en vente pour la modique somme de 700 000 dollars américains, soit 642 000 euros. Si vous ne savez pas où dormir ce soir, elle est située dans le village de Lutz, dans l’état de Floride, le Sud des Etats-Unis.

Une maison style années 80

Au milieu des eighties, comme on dit, c’était une maison très moderne. Le kitch mêlé au vintage, le tout très coloré, étaient censés dénoter avec l’ambiance sombre et lugubre du château qui la surplombait. Il y a deux ans, c’est le couple Joey et Sharon Licalzi, fans éperdus de l’univers du réalisateur Tim Burton, qui avaient déboursé 230 000 dollars, soit 211 000 euros, pour acquérir la fameuse maison. Ils ont ensuite œuvré pour en transformer une partie en musée, avec les objets et meubles du film à l’intérieur, et la création d’une partie du jardin du film à l’extérieur.

C’est désormais avec l’agence Century 21 de Lutz, en Floride, que vous devrez discuter si vous souhaitez acquérir le bien. La maison est désormais à vendre pour la somme de 699 900 dollars, soit exactement 642 382 euros. Si vous avez du mal à réunir la somme, vous pouvez vous tourner vers l’achat d’actifs et voir ainsi fructifier votre argent et s’approcher votre futur bien. Choisissez d’en savoir plus, ou tentez votre chance au loto, un bien d’une si grande collection en vaut assurément la chandelle.

L’univers du film

Pour aider les nouveaux occupants à retranscrire l’univers d’Edward aux mains d’argent, l’équipe du film avaient même procédé à plusieurs dons et des envois de tous les objets liés. Ils ont ainsi pu stocker dans leur musée des poupées à l’effigie du personnage principal, des arbustes du film et même un Johnny Depp grandeur nature. Le musée était accessible gratuitement pour une visite, afin de satisfaire les nombreux fans du fantasque cinéaste qui passaient par là. Ce n’est pas la première fois que le lieu d’un film soit transformé en musée, mais c’est plutôt rare quand c’est fait par des fans.

Le couple a décidé de vendre car leur fille attend des jumeaux. Ils vont donc devoir trouver un logement plus grand que les 133 m² et les trois chambres de la maison des Boggs. Ils souhaitent que la maison soit reprise par des fans et que le musée perdure afin de garder intacte l’univers féérique du film de science-fiction. Un fan qui ambitionnerait de créer la réplique intérieure exacte aurait même leurs faveurs à l’achat, se murmure-t-il à Lutz. Le lieu, qui tient une place de choix dans le cinéma américain, ne pourra, dans tous les cas, par être détruit.

Edward aux mains d’argent

Il est l’employé rêvé, futur modèle de l’année, pour tous les paysagistes et les coiffeurs du monde entier. Grâce aux paires de ciseaux dont ses bras sont ponctués, il aime avoir cheveux et buissons à modeler. Créé de toute pièce par un inventeur isolé dans son château, situé au sommet d’une colline surplombant un paisible village, Edward se retrouve vite seul lorsque son père inventif meurt d’une attaque. Il attendra des années que le hasard conduise Madame Boggs et son arsenal de cosmétiques jusqu’à lui. Prise de pitié, elle lui offre gîte et couvert au sein de sa famille, dans la maison susnommée.

Malgré son talent indéniable et ses penchants pour le jardinage, la sculpture sur glace et les coupes de cheveux atypiques, certains habitants le voient comme une menace à leur paix, voire un être maléfique. Un apprentissage douloureux des mœurs locales s’en suivra au milieu d’une histoire d’amour naissante mais impossible. Le film de Tim Burton, dont l’univers est parfois controversé, est porté par Johnny Depp et Winona Ryder, couple à la ville et à l’écran. À l’époque, les deux stars montantes du cinéma font rêver tout Hollywood et les foyers américains comme européens.

En plus de l’univers unique retranscrit par le réalisateur, la bande son de Danny Elfman est entrée dans la postérité et a contribué à rendre le film culte et désormais un classique pour les amoureux du cinéma des années 90. La maison des Boggs et le château, s’inscrivent dans la longue lignée des demeures devenues célèbres grâce à un film. À l’instar de la maison de Kevin (Maman j’ai raté l’avion), la maison des Dursley (Harry Potter), celle du prince de Bel Air ou le Bates Motel de Psychose, la maison d’Edward aux mains d’argent est et restera unique et culte pour l’éternité dans l’histoire du grand écran.

Voter post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.